LA SANTÉ DU CHAT : LE GUIDE COMPLET

Prendre soin de son chat, c’est aussi s’assurer de sa santé, dans les bons comme dans les mauvais moments. Pour ce faire, chaque propriétaire se doit de connaître les bons gestes, mais également les différentes maladies qui peuvent toucher un félin. Quels sont les signes et symptômes d’un chat malade ? Comment bien soigner son chat tout au long de sa vie ? Explications.

TESTEZ NOUS !

30 JOURS DE CROQUETTES ♡

- 50%

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement

Comment avoir un chat bonne santé : tout savoir

Il est de votre devoir de maître de vous occuper de votre chat, qu’il soit un petit chaton qui a tout à découvrir ou un chat senior au crépuscule de sa vie. Ne négligez rien : alimentation, conditions de vie, entretien… Tous ces éléments pèsent dans la balance pour maintenir son chat en bonne santé.

Comment nourrir correctement son chat

Bien nourrir son chat est indispensable. En effet, la nourriture a un rôle direct sur la santé. Plus l’alimentation de votre félin sera de qualité, et plus il sera au top de sa forme. Il est donc très important de choisir une nourriture parfaitement adaptée aux besoins nutritionnels de votre chat, qu’il s’agisse de croquettes pour chat, de pâtée ou d’une alimentation maison de type BARF ou ration ménagère. L’une des clés de la nutrition féline est de faire évoluer le contenu de la gamelle au même rythme que le chat. Les croquettes pour chaton sont très différentes des croquettes pour chat senior. À chaque âge son alimentation !

L’entretien d’un chat : poils, dents, oreilles, yeux

Prenez soin de votre chat au quotidien. Le brossage est important, que votre chait ait les poils longs ou non. Il permet de débarrasser l’animal de ses poils morts, mais aussi de pouvoir inspecter sa peau de plus près et de repérer plus facilement des parasites. À ce titre, administrez régulièrement des antiparasitaires à votre compagnon à quatre pattes afin de lutter contre les tiques et les puces, véritables fléaux dont il est parfois difficile de se débarrasser. Complétez ce traitement par un vermifuge contre les vers intestinaux. Nettoyez régulièrement les yeux et les oreilles de votre chat, sans oublier de lui brosser les dents pour maintenir une bonne hygiène dentaire et lutter contre le tartre.

La stérilisation du chat

À moins que vous soyez éleveur, faire faire une portée à votre animal de compagnie n’a que peu d’intérêt. Il est donc préférable de faire stériliser ou castrer votre chat afin de mieux le protéger contre les maladies du système reproducteur, d’éviter les portées non désirées et de vous prémunir contre les comportements liés à la maturité sexuelle chez les chats, notamment les chaleurs chez la chatte. La stérilisation est quasiment sans danger pour les animaux (si ce n’est les risques liés à l’opération, ainsi que le risque minime de calculs urinaires chez le chat) et n’offre que des avantages.

Offrir de bonnes conditions de vie à son chat

Ne négligez pas non plus le bien-être mental de votre animal de compagnie. Le stress et l’anxiété ont des conséquences désastreuses pour la santé physique, d’autant que les chats y sont très sensibles. Un chat qui bave, par exemple, est un chat potentiellement stressé et angoissé. Assurez-vous d’offrir des conditions de vie optimales à votre félin. Si vous adoptez une race assez sportive, comme le Savannah ou le Maine Coon, placez de nombreux arbres à chat chez vous et achetez des jouets pour l’occuper. Passez du temps avec votre chat pour éviter qu’il ne s’ennuie. Si votre chat est stressé, vous pouvez également essayer les remèdes naturels, comme les jouets à la valériane ou à la cataire, ou encore les diffuseurs de phéromones.

Comment savoir si mon chat est en bonne santé ?

Certains signes vous indiquent que votre chat est en bonne santé et heureux.

  • Il mange bien et son poids est stable.

  • Il fait ses besoins normalement et n’a aucun problème pour aller à la selle.

  • Son pelage est beau et soyeux.

  • Il a un comportement habituel. Tout changement brusque d’attitude doit vous inquiéter. 

  • Ses yeux et ses oreilles sont propres.

  • Il fait sa toilette correctement et normalement.

Sachez enfin que l’espérance de vie des chats est variable et dépend de plusieurs critères (chat d’intérieur ou non, chat de race ou non, poids, taille, etc). Les chats de gouttière, sans pedigree, sont réputés pour vivre plus longtemps que les chats de race.

Maladies les plus fréquentes chez les chats

Quelles sont les maladies les plus fréquentes chez le chat ? Apprenez à reconnaître les signes et les symptômes des pathologies les plus sérieuses pour agir le plus rapidement possible. Réfléchissez aussi à la possibilité de souscrire à une assurance ou à une mutuelle pour chat afin de mieux protéger votre compagnon à quatre pattes, à la fois contre les maladies mais aussi contre les accidents.

Coryza

Le coryza est une maladie à l’origine complexe, impliquant plusieurs virus et bactéries. Il provoque des troubles respiratoires assortis à une perte d’appétit. Il s’agit d’une maladie très contagieuse qui se transmet par contact direct entre les chats infectés ou par contact indirect avec un objet contaminé. Le traitement du coryza, surtout lorsqu’il devient chronique, est fastidieux. La meilleure protection contre le coryza reste sans conteste la vaccination.

Typhus

Aussi appelé panleucopénie féline, le typhus du chat est une maladie grave, provoquée par un parvovirus. Certaines formes de typhus sont particulièrement dangereuses et peuvent entraîner la mort de l’animal en quelques heures. Les symptômes sont divers (nausées, vomissements, tremblements, fièvre, fatigue, etc). Un traitement doit être mis en place le plus rapidement possible. Pour protéger votre chat contre le typhus, faites-le vacciner.

Leucose

La leucose est une maladie provoquée par un virus appelé virus leucémogène félin, ou FeLV. Cette pathologie est assez proche du sida chez l’homme entraînant une immunodéficience. L’animal est alors très sensible aux infections opportunistes qui peuvent l’affaiblir, voire le tuer. La leucose se transmet par le contact avec des fluides corporels. Malheureusement, il n’existe aucun traitement contre la maladie. La protection la plus efficace reste le vaccin.

PIF

La péritonite infectieuse féline, plus simplement appelée PIF, est une maladie provoquée par un coronavirus, qui existe sous deux formes : sèche et humide. Elle touche surtout les jeunes chats et les chats âgés, et ses signes annonciateurs sont assez peu caractéristiques (fièvre, perte d’appétit, amaigrissement, etc.). Malheureusement, le pronostic est souvent très mauvais, et dans la majorité des cas, le chat ne survit pas. Il n’existe aucun traitement et aucun vaccin.

FIV

Tout comme la leucose, le FIV, ou syndrome d’immunodéficience acquise du chat, entraîne une immunodéficience chez l’animal. C’est une pathologie sérieuse, qui existe en plusieurs phases. Certains chats restent porteurs très longtemps de la maladie sans la déclarer. Il n’existe aucun vaccin contre le FIV ni aucun traitement pour l’éliminer. Il conviendra de traiter les maladies opportunistes.

Calicivirose

La calicivirose est une maladie virale provoquée par un virus appelé calicivirus. Ce virus est notamment un agent du coryza. Les symptômes et signes de la calicivirose sont assez variés puisqu’ils dépendent de la souche du virus. Malheureusement, il n’existe aucun traitement antiviral efficace contre la maladie. Ce traitement dépend également des symptômes observés. En général, le vétérinaire met en place une antibiothérapie. La vaccination est la meilleure protection.

Toxoplasmose

La toxoplasmose est une maladie relativement courante en France et dans la plupart des cas sans gravité pour l’animal. Il convient cependant de ne pas la négliger, surtout chez les chats affaiblis par une maladie. Des parasites sont à l’origine de la pathologie. Les symptômes sont la fièvre, la fatigue ou les diarrhées, mais bien souvent, le chat reste asymptomatique. Il n’existe aucun vaccin contre la maladie.

Maladie de Lyme

La maladie de Lyme, aussi appelée borréliose, est une maladie transmise par les tiques. Elle reste très rare chez le chat, mais pas impossible. Elle provoque de la fatigue, une forte fièvre et une perte d’appétit. On constate l’apparition de douleurs et un raidissement des membres. Le diagnostic de la maladie est assez difficile et des examens approfondis sont nécessaires. Si votre chat est bel et bien atteint de la maladie de Lyme, le vétérinaire prescrira un antibiotique.

Chlamydiose féline

La chlamydiose féline est une maladie infectieuse entraînant des troubles oculaires et respiratoires. Elle est provoquée par une bactérie. Les symptômes ressemblent à ceux du coryza, ce qui rend le diagnostic parfois difficile. En cas d’infection, le chat est soigné avec des antibiotiques par voie interne et en application locale au niveau des yeux. C’est un traitement long et fastidieux. Le vaccin existe, et bien qu’il ne soit pas efficace à 100 %, il est votre meilleure arme.

Problèmes rénaux

Certaines races de chat sont plus susceptibles que d’autres de souffrir de problèmes rénaux, et notamment d’insuffisance rénale, mais aucun animal n’est à l’abri. Une fois les reins endommagés, ils ne fonctionnent plus aussi bien qu’avant, ce qui entraîne des troubles chez l’animal. Si la maladie est irréversible, des traitements existent pour soulager le chat et lui permettre de mener une vie tout à fait normale.

TESTEZ NOUS !

30 JOURS DE CROQUETTES ♡

- 50%

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement

Quels sont les signes et les symptômes d’un chat malade ?

Les troubles du comportement

Les chats sont des animaux d’habitude. Il est donc très inquiétant de voir son animal changer d’attitude sans raison. Il cache peut-être une maladie grave ou fait face à un grand stress (perte d’un compagnon, arrivée d’une nouvelle personne dans la famille, séparation de ses maîtres). Si vous remarquez que votre chat n’est pas comme avant, qu’il s’isole, se montre nerveux ou agressif, consultez rapidement un vétérinaire.

Les troubles de l’appétit

Une perturbation de l’appétit n’est jamais bon signe. Parfois, le problème est relativement bénin, mais dans d’autres cas, il cache une pathologie beaucoup plus sérieuse qui demande une réponse rapide.

  • Votre chat mange trop et/ou trop vite : vous constatez que votre chat se met soudain à manger en trop grande quantité ou trop vite. Si votre chat mange plus que de raison, c’est peut-être que sa nourriture n’est pas adaptée à ses besoins. Elle n’est pas assez riche ou de mauvaise qualité. Il a donc besoin de manger beaucoup pour se sentir rassasié. Il est aussi possible que sa nourriture soit trop appétente ! Dans ce cas, votre chat mange par plaisir. Si votre chat mange trop vite, il est peut-être sujet au stress. Il est peut-être aussi en compétition avec un autre chat ou chien, et il se sent obligé de manger vite par peur de ne pas avoir sa ration.

  • Votre chat ne mange pas assez : si votre chat mange moins, ou pire, arrête de s’alimenter, ne traînez pas et prenez rapidement rendez-vous chez le vétérinaire. La perte d’appétit est parfois le signe annonciateur d’une maladie grave. Il est aussi possible que sa nourriture ne lui plaise pas. Certains chats sont difficiles.

Les signes physiques

Certains signes décelables à l’œil nu vous aideront à mieux remarquer les problèmes. Soyez très attentif et apprenez à connaître votre chat pour agir le plus rapidement possible le cas échéant. Voici quelques signes qui doivent retenir votre attention :

  • Perte de poils,

  • Dépilation,

  • Écoulements au niveau des yeux et du nez,

  • Perte d’appétit,

  • Apparition d’une masse inconnue sur le corps,

  • Maladies de peau

  • Tremblements,

  • Vomissements,

  • Isolement,

  • Agitation

  • Fatigue,

  • Diarrhée,

  • Agressivité.

Dans tous les cas, prenez rapidement rendez-vous avec un vétérinaire. Lui seul pourra vous aider à trouver les causes du problème.

Les soins médicaux chez le chat

Les chats ont, comme les humains, parfois besoin de recevoir un traitement ou d’être examinés par un vétérinaire. Voici ce que vous devez savoir.

Les examens médicaux

Les animaux de compagnie ont accès aux mêmes examens que les humains : radios, IRM, scanner, biopsie, analyses sanguines, etc. Ces examens ne sont prescrits que sur ordre d’un vétérinaire et peuvent intervenir dans le diagnostic d’une maladie ou dans le cadre d’un traitement. Il est capital de toujours bien suivre les instructions du spécialiste avant une opération, même la plus bénigne : vous pourriez mettre la santé de votre chat en jeu.

Les médicaments

La médecine vétérinaire a fait d’énormes progrès au cours des dernières décennies, et il existe désormais de nombreux médicaments pour soigner des maladies autrefois incurables. Il est aussi possible de soigner les petits bobos du quotidien grâce à des compléments d'usage courant (vitamines pour chat, probiotiques, etc.). L’une des règles essentielles à retenir est de ne jamais pratiquer l’automédication sur son chat. Ne lui donnez pas non plus des médicaments que vous avez trouvés dans votre armoire à pharmacie. Montrez-vous prudent avec les remèdes naturels, comme les huiles essentielles, ou les recettes que vous pouvez trouver sur Internet et demandez toujours conseil à un vétérinaire.

Les vaccins

En France, il n’existe aucun vaccin obligatoire pour le chat. Les vétérinaires recommandent cependant fortement de faire vacciner votre animal de compagnie. Voici les vaccins recommandés par les spécialistes :

  • Le typhus,

  • Le coryza,

  • La leucose,

  • La chlamydiose,

  • La rage si vous comptez voyager hors de France. Certains établissements de l’Hexagone (hôtels, campings, etc.) exigent également un vaccin contre la rage pour vous laisser séjourner avec votre chat.

Le rappel vaccinal vous permet non seulement de protéger votre boule de poils, mais également de le faire examiner par un vétérinaire.

"TESTÉ ET RECOMMANDÉ PAR NOS CLIENTS !"