Mon chat tousse : pourquoi ?

Vous avez sans doute déjà vu votre chat tousser. Si la toux chez le félin n’est pas forcément un problème, il ne faut pas non plus la négliger, surtout si elle devient chronique. Elle peut en effet cacher une pathologie très sérieuse et menacer la santé du chat. Découvrez les différents types de toux chez le félin, comment les interpréter et surtout, comment les soigner.

Les différents types de toux chez le chat

Il n’existe pas qu’une seule toux chez le chat. Si votre compagnon à quatre pattes se met à tousser, la première chose à faire est de tenter de reconnaître le type de toux. Cela vous aidera à mieux cerner le problème.

La toux est un réflexe naturel de l’organisme, qui cherche à évacuer un agent irritant des voies respiratoires. Il s’agit d’un mécanisme tout à fait normal.

Votre chat tousse une toux sèche

Lors de la toux sèche, on constate une absence de production de mucus, ou alors, en très faible quantité.

Votre chat tousse une toux grasse

À l’inverse, la toux grasse s’accompagne d’une importante production de mucus. Ce mucus doit aider à capturer les agents pathogènes et à faciliter leur expulsion.

La fréquence de la toux varie. Dans certains cas, l’intensité de la quinte de toux est si forte qu’elle est dite émétisante : le chat vomit. Il ne faut donc pas confondre des vomissements provoqués par un problème la plupart du temps digestif, avec des vomissements consécutifs à une toux, et qui ne sont pas forcément le symptôme d’un autre souci de santé.

Les causes de la toux chez le chat

Les causes de la toux chez le chat sont variables. Si votre chat tousse, il peut le faire en raison d’une maladie, bien sûr, mais pas seulement.

Causes non infectieuses

  • Boules de poils : il est normal que votre chat avale des poils en se léchant pour faire sa toilette. De leur nom scientifique trichobézoard, ces boules de poils finissent par se former dans l’estomac de l’animal, qui doit alors les recracher.
  • Produits toxiques : si votre chat respire ou inhale des produits toxiques ou irritants, il est possible qu’il soit pris d’une quinte de toux. Faites bien attention à ne pas laisser traîner vos produits ménagers.
  • Présence d’un corps étranger : il arrive que les chats avalent un corps étranger, la plupart du temps des brindilles, des feuilles ou de l’herbe. Ils tentent ensuite de l’évacuer en toussant.
  • Lésions des voies respiratoires,
  • Syndrome asthmatiforme félin : ce syndrôme provoque une inflammation des bronches.
  • Tumeur : citons le carcinome bronchique. Les tumeurs restent cependant rares chez le chat.
  • Asthme : un chat qui tousse est peut-être un chat qui souffre d’asthme. L’asthme provoque de la toux, mais aussi des difficultés respiratoires et des sifflements à la respiration.
  • Allergie.

Causes infectieuses

  • Coryza : le coryza est une maladie respiratoire courante chez le chat. Il provoque des éternuements, des écoulements et de la toux. Il peut devenir chronique et ressurgir lors d’une baisse des défenses immunitaires chez les chats. Plusieurs agents pathogènes sont à l’origine du coryza (herpès virus félin de type 1, calicivirus, etc.).
  • Bronchite : un chat qui tousse peut aussi être synonyme de bronchite. Il s’agit d’une inflammation des bronches provoquée par une infection.
  • Bactéries, comme les bactéries responsables de la chlamydiose féline, le mycoplasme, la bordetella bronchiseptica, la pastorella, la klebsiella.
  • Parasites : on peut citer les parasites à l’origine de la toxoplasmose, de la dirofilariose ou encore de l’aelurostrongylose.
  • Champignons : votre chat tousse peut-être aussi parce qu’il est touché par des champignons, comme celui responsable de l’aspergillose.

Que faire quand votre chat tousse ?

Ne perdez pas de temps et contactez rapidement votre vétérinaire dès les premiers toussotements. C’est d’autant plus vrai si la toux est associée à d’autres symptômes, comme de la fatigue, de la fièvre, une perte d’appétit, des écoulements nasaux, une perte de poids, des difficultés respiratoires ou encore des expectorations de fluides. Il arrive aussi que le chat éternue à répétition. La combinaison de ces symptômes doit vous pousser à consulter un vétérinaire le plus rapidement possible. Il se pourrait qu’il s’agisse d’une urgence vétérinaire.

OFFRE D'ESSAI

Votre 1er mois de croquettes à -50%

Testez la qualité de nos croquettes préparées sur mesure, adaptées aux besoins uniques de votre chat. 30 jours de croquettes inclus. Livraison incluse. Sans engagement.

RECEVOIR MON COLIS 📦

Soigner la toux chez le chat

Pour soigner la toux, il faut avant tout en comprendre son origine. Le vétérinaire procédera à plusieurs examens pour tenter de déterminer les causes de la toux chez le chat. Comme nous l’avons vu, les causes de la toux sont très variées et peuvent traduire un souci sans conséquence ou une pathologie beaucoup plus grave.

Le vétérinaire commence par faire une anamnèse avec le propriétaire. Via diverses questions, il note la fréquence et l’intensité de la toux, ainsi que sa productivité. Il s’interroge également sur la survenue de la toux : se déclenche-t-elle dans des situations particulières ?

Le spécialiste évalue ensuite l’état général de l’animal et mesure sa fréquence cardiaque, observe ses muqueuses, sa bouche, sa gorge et prend sa température corporelle. Si la situation l’exige, le vétérinaire procède à des radiographies (dans le cas d’une suspicion de tumeur, par exemple) ou à des analyses de sang ou de selles.

Il ne s’agira pas de soigner la toux de manière isolée, mais de traiter l’origine même du problème, si cela est possible. Le traitement dépend donc lui aussi de la cause de la maladie. Le vétérinaire pourra ainsi prescrire :

  • Des antibiotiques pour lutter contre les infections,
  • Des anti inflammatoires,
  • Des corticoïdes,
  • Des antiparasitaires,
  • Une opération chirurgicale,
  • Une chimiothérapie dans le cadre d’un cancer ou d’une tumeur.

Comment prévenir la toux chez le chat ?

S’il n’est bien sûr pas impossible de prévenir toutes les causes de la toux chez le chat, vous pouvez protéger votre compagnon à quatre pattes contre certains virus, bactéries et parasites. Veillez à ce que votre chat soit correctement vacciné contre le coryza et protégé contre les différents parasites (notamment les vers) via des vermifuges. L’hygiène est également essentielle : nettoyez tous les jours la litière de votre animal et veillez à garder un logement sain.

"DES MILLIERS DE RECOMMANDATIONS !"
Voir les témoignages