Tumeur chez le chat : tout comprendre

Les chats peuvent, tout comme les humains ou les chiens, être eux aussi touchés par les tumeurs. Ces tumeurs peuvent être bénignes ou malignes. Leur pronostic est très différent en fonction de leur gravité. Malheureusement, chez le chat, les tumeurs sont souvent malignes et diagnostiquées tard, ce qui complique fortement le traitement et met en danger la santé du chat, voire sa vie. Découvrez comment décrypter les signes d’une tumeur chez le chat et quel traitement peut être mis en place pour lutter contre la maladie.

Qu’est-ce qu’une tumeur chez le chat ?

La tumeur chez le chat se caractérise par l’apparition d’une masse ou d’une grosseur plus ou moins volumineuse en raison d’une multiplication excessive des cellules des tissus. Cette masse formée peut être dure au toucher ou remplie de liquide. La tumeur n’est pas forcément dangereuse, même si le mot fait souvent peur. Il existe en effet des tumeurs bénignes, bien localisées, et des tumeurs malignes, qui, hélas, finissent par se répandre à d’autres organes. Les tumeurs peuvent se former sur n’importe quelle partie du corps et de l’organisme, touchant aussi bien les organes externes que les organes internes.

Les tumeurs bénignes chez le chat

La tumeur bénigne se développe de manière localisée. Son développement est lent et elle ne touche pas d’autres organes et ne métastase donc pas. La tumeur bénigne n’est pas dangereuse pour la santé du chat, mais l’augmentation de son volume peut parfois entraîner des douleurs lorsqu’elle comprime des nerfs ou d’autres organes. Après retrait par une chirurgie, la tumeur bénigne ne réapparaît pas.

Les tumeurs malignes chez le chat

La tumeur maligne se développe sans contrôle dans les tissus. La première tumeur, à l’origine des métastases, est appelée tumeur primitive. Ces métastases se diffusent ensuite dans l’organisme et s’attaquent à d’autres organes : il s’agit de tumeurs secondaires.

La différence entre tumeur et cancer

Le mot tumeur est souvent employé comme synonyme de cancer et inversement. Si le cancer est bel et bien une tumeur, toutes les tumeurs ne sont pas des cancers. En réalité, le mot cancer s’applique uniquement aux tumeurs malignes qui concernent un certain type de cellules.

Il existe différents stades du cancer chez le chat.

  • Stade 1 : tumeur unique et de petite taille.
  • Stade 2 : augmentation du volume de la tumeur.
  • Stade 3 : propagation de la tumeur dans les tissus avoisinants.
  • Stade 4 : formation de métastases qui se diffusent dans l’organisme.

En plus du stade du cancer, il est important de prendre en compte son grade. Ce grade détermine sa gravité et son agressivité. Il existe trois grades du cancer, de I à III. Le grade I se caractérise par une évolution lente de la tumeur, avec un plus faible risque de métastases. En revanche, le grade III est le grade le plus agressif.

Quels sont les symptômes d’une tumeur chez le chat ?

Le premier signe est bien évidemment la présence d’une masse. Malheureusement, celle-ci n’est pas toujours détectable, surtout si elle se trouve sur un organe interne. Le plus souvent, la tumeur est découverte lors d’un examen par imagerie médicale. Chez le chat, les tumeurs sont malheureusement plus souvent malignes que chez le chien et ont tendance à être découvertes tardivement, ce qui complique grandement le traitement.

D’autres symptômes doivent aussi vous mettre la puce à l’oreille :

  • Boiterie et douleur au niveau des pattes,
  • Soif accrue et inhabituelle,
  • Fatigue,
  • Plaie persistante,
  • Fièvre,
  • Manque d’appétit,
  • Amaigrissement,
  • Changement de comportement.

Ce type de signe ne doit pas être négligé. Dans tous les cas, il est préférable de prendre rendez-vous chez le vétérinaire

Le diagnostic de la tumeur chez le chat

Le diagnostic de la tumeur chez le chat passe par une batterie d’examens. Le premier est ce que l’on appelle la cyto-ponction. Le vétérinaire ponctionne des cellules tumorales à l’aide d’une aiguille.

Il est également possible de pratiquer une biopsie, c’est-à-dire un prélèvement de tissu ou d’organe, que l’on peut réaliser à l’aide d’un trocart, par endoscopie ou via une chirurgie.

Le prélèvement est ensuite analysé dans un laboratoire d’histologie, ce qui permet de déterminer la nature de la tumeur dans le cas d’une tumeur maligne, ainsi que son grade et son stade d’avancée. Le vétérinaire devra ensuite déterminer via une autre série d’examens l’étendue du cancer et la présence ou non de métastases dans d’autres organes.

OFFRE D'ESSAI

Votre 1er mois de croquettes à -50%

Testez la qualité de nos croquettes préparées sur mesure, adaptées aux besoins uniques de votre chat. 30 jours de croquettes inclus. Livraison incluse. Sans engagement.

RECEVOIR MON COLIS 📦

Quel traitement pour une tumeur chez le chat ?

Le traitement d’une tumeur chez le chat dépend bien entendu de sa nature, de sa localisation, ainsi que de son stade et de son grade dans le cas d’une tumeur maligne.

Le traitement chirurgical

La chirurgie concerne aussi bien les tumeurs bénignes que malignes. Elle consiste à retirer la tumeur soit complètement, soit partiellement. La possibilité d’avoir recours à une chirurgie ou non dépend d’abord de la localisation de la tumeur. Il faut également prendre en compte sa taille, la présence ou non de métastases, la possibilité de retirer du tissu sain ou non (les vétérinaires préconisent un retrait de 2 cm) afin de limiter la récidive, etc. Tous ces facteurs doivent être évoqués avec votre vétérinaire, car il est également important de prendre en compte l’état général de l’animal.

La radiothérapie

La radiothérapie concerne les tumeurs malignes chez le chat. Le traitement par radiothérapie consiste à viser la tumeur par des rayons afin de détruire les cellules tumorales. La radiothérapie nécessite une hospitalisation. Elle se pratique sous anesthésie générale de l’animal.

La chimiothérapie

La chimiothérapie concerne également les tumeurs malignes. Elle consiste en l’administration de médicaments par injection, perfusion ou voie orale, afin de détruire les cellules cancéreuses. La chimiothérapie peut s’utiliser en complément de la chirurgie.

Hélas, il arrive que la prise en charge de la tumeur soit trop tardive. Le traitement est alors impossible. Le vétérinaire procède alors à la mise en place de soins palliatifs afin d’aider à la fin de vie. Dans certains cas, l’euthanasie reste la seule solution.

Le pronostic de la tumeur chez le chat

Le pronostic de la tumeur chez le chat dépend de plusieurs facteurs : son degré de gravité, son évolution, sa localisation, etc. Malheureusement, les tumeurs sont souvent diagnostiquées tardivement chez les félins dans le cas de tumeurs malignes. Dans le cas de tumeurs bénignes, le pronostic est en général bon.

Les différents cancers chez le chat

Le lymphome

Le lymphome représente 60 % des tumeurs malignes chez le chat et touche le système lymphatique. On le retrouve au niveau de la rate, des ganglions lymphatiques, du foie, des poumons ou même du système nerveux. Le lymphome est un cancer très agressif au pronostic souvent très sombre. L’espérance de vie de l’animal est assez courte, surtout lors de stades avancés.

Le carcinome épidermoïde

Ce cancer touche surtout les chats à poils blancs et fait suite à une exposition prolongée au soleil. Il est possible de protéger son chat en achetant des crèmes solaires adaptées chez le vétérinaire.

Le fibrosarcome

Le fibrosarcome est une tumeur cutanée fréquente qui touche principalement les chats entre l’âge de 6 à 10 ans. Il est très agressif. Il est donc essentiel de le prendre rapidement en charge. Hélas, là encore, le pronostic est réservé, car le fibrosarcome présente un risque accru de récidive.

Les tumeurs mammaires

Les tumeurs mammaires touchent la chatte. Il s’agit d’ailleurs des tumeurs les plus fréquentes chez les femelles. Neuf tumeurs mammaires sur dix sont cancéreuses. Elles se retrouvent très souvent chez des femelles non stérilisées. Vous pouvez protéger votre animal de compagnie en procédant à une stérilisation.

"DES MILLIERS DE RECOMMANDATIONS !"
Voir les témoignages