Ascaris chez le chat : que faire ?

Les parasites intestinaux sont la hantise de bon nombre de propriétaires. Certains menacent non seulement la santé du chat, mais sont également transmissibles aux humains. Parmi ces vers se trouvent les ascaris. Que faire si votre chat est contaminé et comment s’en débarrasser ?

Qu’est-ce que les ascaris chez le chat ?

Les ascaris sont des vers ronds et blancs mesurant entre 5 et 10 cm de longueur. Désignés sous le nom latin de Toxocara cati, ils appartiennent à la famille des vers ascarides. Ces vers vivent dans l’intestin du chat, où ils pondent des œufs en très grande quantité, qui sont ensuite évacués par les selles.

La contamination aux ascaris est rapide entre les animaux. Il suffit que le chat lèche le poil d’un animal contaminé ou mange une proie elle-même contaminée pour que les œufs pénètrent dans son organisme. Les œufs éclosent alors et les larves migrent pour rejoindre le tube digestif, où le cycle reprend : elles grandissent, pondent des œufs, puis sont évacuées par les selles.

Les chatons peuvent être contaminés via leur mère, au moment de l’allaitement, mais également au cours de la gestation de la chatte. Les ascaris peuvent être particulièrement dangereux pour les très jeunes chats.

Les symptômes d’une infestation par des ascaris chez le chat

Une infestation par les ascaris provoque divers symptômes chez l’animal.

  • Un amaigrissement,
  • Des vomissements,
  • Des diarrhées,
  • Des ballonnements,
  • Une toux,
  • Un retard de croissance chez les chatons,
  • Une perforation de l’intestin grêle lors d’une infestation massive, entraînant la mort de l’animal.

Il arrive que les larves migrent vers d’autres organes, comme les poumons, le foie ou même le cerveau.

Comment éliminer les ascaris chez le chat ?

Si vous soupçonnez une infestation d’ascaris chez votre chat, la première chose à faire est de l’emmener chez le vétérinaire. Parfois, il est possible de constater de visu la présence des vers, car ils dépassent de l’anus de l’animal : il s’agit de longs tubes blancs. Afin de confirmer le diagnostic, le spécialiste procède à une analyse des selles du chat.

Une fois le diagnostic posé, le traitement contre les ascaris est rapide et efficace. L’administration d’un vermifuge suffit à éliminer les vers dans l'organisme. Il est également important de bien nettoyer son logement afin de supprimer les œufs et larves qui pourraient encore y traîner. Lavez les objets de votre chat afin d’éviter une nouvelle contamination.

Soyez bien à jour dans les vermifugations de votre animal. Les vermifuges sont prescrits par un vétérinaire et sont différents en fonction des vers visés : les vers ronds ne répondent pas aux mêmes traitements que les vers plats, par exemple. Ne donnez jamais un vermifuge sans en avoir parlé avec votre vétérinaire. Ne donnez jamais de vermifuge pour chien à un chat : ces produits ne sont pas adaptés aux félins !

Le calendrier de vermifugation contre les ascaris chez le chat se présente ainsi :

  • Tous les quinze jours, de la naissance jusqu’à l’âge de trois mois,
  • Tous les six mois chez les jeunes chats,
  • Tous les trois mois pour les chats adultes ayant accès à l’extérieur et deux fois par an pour les chats d’appartement.

Vous devez en effet vermifuger votre chat même si celui-ci n’a pas accès à votre jardin. Vous pouvez ramener des vers sous vos chaussures sans le savoir.

Les ascaris du chat sont transmissibles à l’homme - même s’il existe des ascaris qui touchent spécifiquement l’humain, que l’on appelle ascaris lombricoïdes (Ascaris lumbricoides). En protégeant votre chat contre les ascaris, vous protégez également tous les autres membres de votre famille.

Il faut se montrer particulièrement vigilants avec les enfants, les personnes âgées, les femmes enceintes, les personnes immunodéprimées ainsi que les personnes diabétiques. Une bonne hygiène s’impose afin d’éviter la contamination. Apprenez à vos enfants, si vous en avez, à bien se laver les mains après avoir manipulé le chat. Lavez-vous toujours les mains après avoir nettoyé la litière de votre animal.

OFFRE D'ESSAI

Votre 1er mois de croquettes à -50%

Testez la qualité de nos croquettes préparées sur mesure, adaptées aux besoins uniques de votre chat. 30 jours de croquettes inclus. Livraison incluse. Sans engagement.

RECEVOIR MON COLIS 📦

Les autres types de vers parasites chez le chat

Les ascarides ne sont pas les seuls vers parasites qui peuvent toucher le chat. Il faut donc se montrer particulièrement vigilant aux symptômes provoqués par ces vers et consulter rapidement un vétérinaire en cas de suspicion.

Les ténias

Les ténias sont des vers plats connus sous le nom de vers solitaires. Ils se retrouvent sous forme d’anneaux dans les selles de l’animal. Le ténia touche aussi bien le chat adulte que le chaton.

Les ankylostomes

Les ankylostomes infestant les chats sont très rares en France, mais touchent d’autres régions du monde. Si vous comptez voyager avec votre chat, il est impératif de bien se renseigner. Ces vers se fixent aux parois intestinales de l’animal et se nourrissent du sang et du liquide tissulaire. Les chiens sont plus touchés que les chats dans l’Hexagone.

Les Giardia

Les giardia sont des protozoaires responsables de la giardiose, une maladie intestinale du chat. Elle se rencontre surtout chez les chatons. La giardiose est une zoonose. Il est donc indispensable de donner des vermifuges à son chat pour éviter la contamination.

Les vers du cœur

Les vers du cœur sont responsables d’une maladie appelée dirofilariose. Ces vers sont transmis par la piqûre d’un moustique. Bien que rare en France, la maladie ne doit pas être prise à la légère. Le traitement est en effet long et laborieux.

Les vers pulmonaires

Les vers pulmonaires s’attaquent, comme leur nom l’indique, aux poumons de l’animal. Les vers pulmonaires les plus fréquents sont Aelurostrongylus abstrusus. Ils peuvent être une véritable menace pour la santé de l’animal.

Le toxoplasme

Le toxoplasme n’est pas un ver, mais un protozoaire. Il est responsable de la toxoplasmose chez le chat. La toxoplasmose est une zoonose : une maladie qui se transmet de l’animal à l’être humain. Elle peut présenter un danger pour les femmes enceintes qui n’ont jamais été contaminées par la maladie auparavant.

"DES MILLIERS DE RECOMMANDATIONS !"
Voir les témoignages