Uvéite chez le chat : causes, symptômes et traitement

Votre chat a l’œil rouge et gonflé ? Il est possible qu’il souffre d’uvéite. Il s’agit d’une des maladies oculaires les plus fréquentes chez le chat. Si cette pathologie ne menace pas directement la santé de votre chat, il est important de la traiter rapidement afin de le soulager. Comment repérer les symptômes de l’uvéite chez le chat ? Comment soigner la maladie ?

Qu’est-ce que l’uvéite chez le chat ?

L’uvéite est une inflammation de l’uvée. Celle-ci désigne l’enveloppe qui entoure la partie interne de l’œil. Cette membrane est composée de la choroïde, de l’iris et du corps ciliaire, qui remplissent chacun une fonction bien particulière. Lorsque l’une de ces trois parties de l’uvée est endommagée, une inflammation provoquée par des bactéries peut apparaître, entraînant l’uvéite.

Quelles sont les causes de l’uvéite chez le chat ?

Les causes de l’uvéite chez le chat sont diverses.

Les traumatismes

L'uvéite du chat est parfois provoquée par un choc ou un traumatisme consécutif à une collision avec une voiture, une bagarre entre chats ou l’ulcère de la cornée. La présence d’un corps étranger peut aussi être responsable de la maladie.

Les causes bactériennes

Plusieurs bactéries peuvent entraîner une uvéite chez le chat. Certaines sont consécutives à d’autres maladies, comme la gingivite, la parodontite ou l’abcès dentaire.

Les causes virales

Parmi les origines de l’uvéite, on compte également des maladies comme le coryza, la leucose féline (FelV), le sida du chat (FIV) ou encore la péritonite infectieuse féline (PIF). Si ces maladies ne touchent pas directement l’œil, le virus peut malgré tout migrer et entraîner une uvéite.

Les causes parasitaires

La présence de vers ou d’insectes dans l’œil est parfois vecteur d’uvéite.

Les champignons

Les champignons peuvent aussi être responsables de l’uvéite. Parmi les plus courants on trouve le Toxoplasma gondii, le champignon responsable de la toxoplasmose chez les félins.

Les tumeurs

Les tumeurs au niveau de l’œil sont plus rares, mais pas impossibles. Il s’agit en général de mélanomes ou de métastases, arrivés depuis d’autres organes du corps.

La médiation immunitaire

Il arrive que l’uvéite survienne après une réaction auto-immune de l’organisme face à l’irruption de protéines cristallines. Ces protéines cristallines se répandent parfois dans l’œil suite à des chocs entraînant une rupture traumatique du cristallin ou à l’apparition d’une cataracte.

Une cause inconnue

Dans près de 75 % des cas, il est impossible de déterminer l’origine de l’uvéite. On parle alors d’uvéite idiopathique.

Les symptômes de l’uvéite chez le chat

Les symptômes de l’uvéite sont facilement reconnaissables.

  • Des clignements de l’œil,
  • Une rougeur de l’œil, faisant penser à une conjonctivite,
  • Des douleurs oculaires,
  • Un enfoncement de l’œil dans son orbite,
  • Des larmoiements excessifs,
  • Une baisse de la vision,
  • Un œil trouble,
  • Une gêne à la lumière, appelée photophobie,
  • Une pupille plus petite,
  • Un iris rosée,

Dans certains cas, l’uvéite entraîne des complications comme un glaucome. Il s’agit d’une augmentation anormale de la pression à l’intérieur de l’œil. Lors d’uvéites très sévères apparaît parfois de la cataracte, caractérisée par la perte de transparence de l’œil.

OFFRE D'ESSAI

Votre 1er mois de croquettes à -50%

Testez la qualité de nos croquettes préparées sur mesure, adaptées aux besoins uniques de votre chat. 30 jours de croquettes inclus. Livraison incluse. Sans engagement.

RECEVOIR MON COLIS 📦

Comment diagnostiquer l’uvéite chez le chat ?

Si vous soupçonnez une uvéite chez votre chat, ne perdez pas de temps et prenez rapidement rendez-vous chez votre vétérinaire. Il est le seul capable de poser le diagnostic de l’uvéite. Ne tentez pas de soigner vous-même votre chat. L’œil est une partie très sensible de l’anatomie : vous risqueriez de faire de gros dégâts.

Le diagnostic de l’uvéite chez le chat passe par une prise de sang et une analyse des urines afin de déterminer la présence ou non d’une maladie infectieuse. Le vétérinaire mesure également la pression à l’intérieur de l’œil : en cas d’uvéite (hors complication de glaucome), la pression est normalement plus faible.

L’uvéite peut toucher un seul œil ou les deux yeux. Lorsque les deux yeux sont atteints, on peut supposer que l’animal souffre d’une maladie de plus générale, comme un cancer. Seuls des examens complémentaires pourront affiner le diagnostic.

Le traitement de l’uvéite chez le chat

Le traitement de l’uvéite passe d’abord par le traitement de la cause de la maladie si elle a été correctement identifiée. En parallèle, il est important de traiter les douleurs oculaires liées à l’uvéite. En règle générale, le vétérinaire prescrit des comprimés et un collyre ou une lotion oculaire.

En cas d’infection bactérienne, votre chat devra prendre des antibiotiques. Dans le cas de parasites, des antiparasitaires et dans le cas de champignons, des antifongiques.

En cas d’uvéite idiopathique, il s’agira avant tout de traiter l’inflammation de l’œil pour soulager votre boule de poils. Une uvéite non traitée ou mal traitée peut dégénérer et entamer sérieusement les capacités visuelles du chat, en allant parfois jusqu’à la cécité d’un œil ou des deux yeux. Si la prise en charge est tardive, le chat peut souffrir de séquelles.

La prévention de l’uvéite chez le chat

La prévention de l’uvéite chez le chat est difficile. Vous pouvez cependant prendre toutes vos précautions en faisant régulièrement vacciner votre matou contre les maladies virales, comme le coryza ou la leucose. Traitez-le contre les parasites, y compris les parasites internes, et soyez attentif à l’hygiène de ses yeux. Nettoyez-les, si possible, une fois par semaine à l’aide de produits bien adaptés (sérum physiologique, collyre, lotion oculaire).

Si vous avez un chat qui a accès à l’extérieur, pensez à le faire castrer. Vous réduirez ainsi son territoire : votre boule de poils s’éloignera moins de chez vous et sera moins susceptible d’être victime d’un accident. La castration limite également les risques de bagarre entre chats, et donc de blessure, griffure ou morsure au niveau de l’œil !

"DES MILLIERS DE RECOMMANDATIONS !"
Voir les témoignages