Conjonctivite chez le chat : symptômes et traitements

Il n’est pas rare pour un chat d’être atteint de conjonctivite. Mais cette maladie oculaire n’est pas une pathologie en soi : elle est le signe d’un autre problème dont il faut trouver la cause pour pouvoir la traiter efficacement et mieux protéger la santé de votre chat.

Causes de la conjonctivite chez le chat

La conjonctivite est une inflammation de la conjonctive, une membrane transparente qui tapisse les paupières et le blanc de l’œil, mais ne recouvre pas la cornée. La conjonctivite est un problème assez courant chez le chat adulte. On retrouve aussi la conjonctivite chez les chatons

Quelles sont les causes courantes de la conjonctivite chez les chats ?

Origine allergique de la conjonctivite du chat

De nombreux objets, plantes, matériaux, peuvent être à l’origine d’une allergie chez votre chat. Seul un examen vétérinaire pourra déterminer avec exactitude ce qui provoque cette réaction chez le félin. En général, les allergies s’accompagnent aussi de démangeaisons ou de réactions cutanées.

Origine infectieuse de la conjonctivite du chat

Là encore, la conjonctivite féline ne se manifeste pas seule. Elle est accompagnée d’autres syndromes plus ou moins sévères, comme des problèmes à la digestion, des difficultés à la respiration… On peut à nouveau subdiviser les causes de la conjonctivite en trois points :

  • cause bactérienne : la bactérie comme la chlamydiose, qui entraîne des symptômes assez similaires à ceux du coryza du chat (troubles oculaires et respiratoires).
  • cause virale : certains virus, comme celui du coryza ou de la leucose, provoquent de sérieuses conjonctivites.
  • cause parasitaire : certains champignons ou parasites peuvent aussi être à l’origine de la conjonctivite.

Origine traumatique de la conjonctivite du chat

Enfin, la conjonctivite féline peut être provoquée par un traumatisme, plus ou moins sérieux selon les cas. On peut ainsi trouver :

  • un corps étranger dans l’œil : cela peut par exemple être une poussière durablement coincée sous la paupière.
  • une lésion après un coup : si le chat s’est battu, il a peut-être reçu un coup de griffe au niveau de l’œil.
  • de la sécheresse oculaire : les glandes lacrymales ne produisent pas assez de larmes.
  • un entropion : il s’agit de l’enroulement de la paupière vers l’intérieur de l’œil.
  • un ectropion : à l’inverse, il s’agit d’un enroulement de la paupière vers l’extérieur de l’œil.

Conjonctivite du chat : symptômes

Quels sont les symptômes de la conjonctivite chez les chats ? Les signes de la conjonctivite sont assez faciles à repérer. L’un des premiers symptômes qui doit vous alerter est l’écoulement chronique d’un ou des deux yeux. 

Il existe deux types d’écoulement, qui sont déjà un bon indicateur de l’origine de la conjonctivite. Si l’écoulement est clair, sans pus, alors il est fort probable que la conjonctivite soit simplement due à la présence d’un corps étranger dans l’œil ou à une allergie. 

En revanche, un écoulement verdâtre, accompagné de pus, est le signe d’une infection. L’un des symptômes les plus réguliers est l’apparition de la troisième paupière chez le chat.

La conjonctivite chez le chat se caractérise également par un gonflement et un rougissement des yeux. Pour tenter de calmer la gêne, le chat a tendance à se frotter les yeux, ce qui peut ensuite conduire à l’apparition d’ulcères cornéens. 

Autre signe de la conjonctivite, le blépharospasme. Derrière ce mot un peu abscons se cache simplement la fermeture totale ou partielle de la paupière en raison de la douleur. Si jamais la conjonctivite est d’origine bactérienne ou virale, elle peut s’accompagner de troubles de la respiration. 

La conjonctivite chez le chat

Traitement de la conjonctivite chez le chat

Une question à présent se pose : comment traiter la conjonctivite chez mon chat ? La première chose à faire est bien évidemment de déterminer les causes de la conjonctivite pour appliquer le traitement adéquat.

Il est important de consulter assez rapidement pour éviter que la conjonctivite ne s’installe durablement. Une fois chez le vétérinaire, celui-ci réalisera un examen oculaire pour bien poser le diagnostic de conjonctivite et écarter celui d’autres troubles oculaires, comme l’uvéite, par exemple.  

Une fois la cause bien déterminée, votre spécialiste sera en mesure de vous proposer le traitement adapté. S’il s’agit d’un corps étranger dans l’œil, il le retirera lui-même. Surtout, n’essayez jamais de le faire par vous-même. 

Les yeux sont une partie très sensible, et un mauvais geste pourrait avoir des conséquences dramatiques. En cas d’origine allergique, le vétérinaire prescrira des antihistaminiques, des anti-inflammatoires, et dans certains cas, des corticoïdes.  

Soigner la conjonctivite du chat

Pour une conjonctivite infectieuse, un traitement à base de pommade devra être appliqué chaque jour. Si la forme de la maladie est sérieuse, alors il sera peut-être nécessaire d’administrer des antibiotiques à votre matou. Il faudra bien évidemment également traiter les pathologies principales, mais sachez qu’il n’existe pas de traitement définitif contre la leucose féline ou le coryza.

Il permet simplement de minimiser les symptômes afin que votre félin puisse vivre sa vie normalement. Enfin, dans le cas d’une sécheresse oculaire, il vous faudra administrer des larmes artificielles à votre matou. 

De manière générale, la conjonctivite n’entraîne pas de lésions sérieuses au niveau de l’œil, mais il arrive que l’inflammation se propage et attaque les structures internes, augmentant alors le risque de cécité. Des traitements naturels pour la conjonctivite chez le chat permettent de soulager votre animal. 

Vous pouvez par exemple appliquer des compresses tièdes, imprégnées aussi d’une tisane à la camomille ou au tilleul, sur les paupières du félin. Si le cœur vous en dit, vous pouvez aussi tenter un traitement homéopathique, mais comme chez les humains, l’efficacité de ce genre de méthode est très loin de faire l’unanimité. 

Dans tous les cas, ne donnez jamais à votre chat un traitement adapté aux humains. Prenez toujours l’avis d’un vétérinaire. La durée de la conjonctivite chez le chat dépend de ses causes. Dans certains cas, elle peut malheureusement devenir chronique et réapparaître en fonction de l’état de santé du chat.  

OFFRE D'ESSAI

Votre 1er mois de croquettes à -50%

Testez la qualité de nos croquettes préparées sur mesure, adaptées aux besoins uniques de votre chat. 30 jours de croquettes inclus. Livraison incluse. Sans engagement.

RECEVOIR MON COLIS 📦

Prévention de la conjonctivite chez le chat

Il reste assez difficile de prévenir la conjonctivite chez les chats, tant les causes sont diverses. Cependant, vous pouvez déjà commencer par protéger votre chat des maladies infectieuses comme le coryza en le faisant vacciner tous les ans. Pour le reste, difficile d’appliquer un système de prévention. 

Certains chats ont aussi les yeux plus secs que d’autres. Vous pouvez cependant nettoyer assez régulièrement les yeux de votre félin pour le débarrasser des poussières : imbibez une compresse de sérum physiologique et passez-la délicatement sur les yeux de l’animal. 

La conjonctivite du chat n’est pas contagieuse pour l’homme. En revanche, elle se transmet très facilement entre félins lorsqu’elle est virale ! Pour éviter qu’une « épidémie » de conjonctivite ne se répande dans votre quartier si votre matou a l’habitude de sortir, isolez-le. Y compris des autres chats de la maison si vous en avez.

La conjonctivite du chat

Les autres maladies oculaires chez le chat

Malheureusement, la santé des chats n’est pas toujours infaillible. Outre la conjonctivite, les chats peuvent être affectés par diverses autres maladies oculaires. 

Parmi celles-ci, la cataracte, qui se caractérise par une opacification du cristallin de l'œil, pouvant entraîner une perte de vision. Le glaucome est une autre affection oculaire commune chez les chats, qui résulte d'une augmentation de la pression intraoculaire et peut provoquer une douleur intense et une perte de vision si elle n'est pas traitée. 

L'uvéite, qui est une inflammation de l'uvée (la couche intermédiaire de l'œil), est une autre maladie oculaire courante chez les chats et peut être causée par des infections, des traumatismes ou des maladies auto-immunes. 

Enfin, les chats peuvent également être sujets à la kératite, une inflammation de la cornée qui peut entraîner une rougeur de l’œil, une sensibilité à la lumière et une vision floue. Il est essentiel de consulter un vétérinaire si votre chat présente des signes de ces maladies oculaires pour un diagnostic et un traitement appropriés.

"DES MILLIERS DE RECOMMANDATIONS !"
Voir les témoignages