Chat qui pleure : que faire ?

Il arrive parfois que nos chats pleurent. En plus des larmes, certains sons peuvent laisser penser à des pleurs. Il ne s’agit pas ici, bien évidemment, d’attribuer un sentiment de tristesse aux chats. Ces derniers « pleurent » de façon mécanique, et ce phénomène de larmoiement traduit surtout un dérèglement au niveau d’un ou des yeux. Alors, pourquoi votre chat pleure-t-il ? Et que devez-vous faire lorsque vous vous retrouvez face à une telle situation.

Mon chat pleure : les causes

Il est normal qu’un chat pleure et produise des larmes de temps à autre. Elles permettent de maintenir l’hydratation des yeux et d’éviter toute sécheresse douloureuse. Mais il arrive parfois que ces écoulements soient trop persistants.

Les larmes chez le chat

Les larmes trop abondantes chez le chat sont une réponse physiologique à un problème plus général. N’anthormorphisez pas votre animal en lui prêtant des émotions qu’il ne peut pas avoir. Plusieurs raisons expliquent pourtant votre chat pleure :

  • Une irritation de l’œil ou des yeux : la présence d’une poussière ou d’un corps étranger peut expliquer l’apparition d’écoulements.
  • Une malformation de la paupière : le chat peut être touché par plusieurs malformations de la paupière. On trouve notamment l’entropion, qui se caractérise par un enroulement de la paupière vers l’intérieur, l’ectropion qui concerne un enroulement de la paupière vers l’extérieur.
  • Des canaux lacrymaux trop petits : on parle ici de sténose. Il s’agit d’un rétrécissement permanent des canaux lacrymaux de l’animal. Les larmes « débordent ». La sténose touche plus souvent les chats au museau aplati comme le Persan.
  • Une infection : certains virus comme le calicivirus, responsable notamment du coryza, la chlamydiose ou l’herpès virus, provoquent chez les félins des écoulements ainsi que de sérieux problèmes respiratoires.
  • Une allergie : enfin, il est possible que les larmoiements chez votre animal soient provoqués par une réaction allergique.

Les bruits de « pleurs » chez le chat

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, dans la nature, le chat ne miaule pas. En effet, le miaulement est réservé à l’humain, car c’est la manière privilégiée de nos félins pour attirer notre attention et tenter de nous faire passer certains messages.

Il peut arriver que des miaulements fassent penser à des pleurs. En vocalisant de cette manière, votre chat veut vous faire comprendre quelque chose. Il est donc toujours bon de savoir reconnaître ces miaulements pour pouvoir y répondre facilement et efficacement.

Lorsque votre chat miaule de manière aiguë et insistante, c’est qu’il attend quelque chose de vous rapidement. Chez le chaton, ce type de miaulement correspond surtout à de la peur, en particulier chez les bébés qui viennent tout juste de quitter leur mère pour atterrir dans un nouvel environnement. Votre chat a aussi peut-être faim ou froid. Il s’ennuie ou aimerait peut-être sortir s’il a l’habitude de le faire. Enfin, les miaulements de la chatte en chaleur sont assez similaires à des « pleurs ».

Mon chat pleure : la marche à suivre

L’attitude à adopter dépend bien évidemment des causes de ces pleurs et de leur nature.

Des écoulements anormaux

Vous devez, en tout premier lieu, identifier la cause des écoulements lacrymaux chez votre chat. Observez bien son état. Présente-t-il d’autres symptômes ? A-t-il de la fièvre, par exemple ? Se montre-t-il léthargique ? Si oui, alors il est fort probable que ces larmes soient la conséquence d’une pathologie plus ou moins sérieuse. Dans tous les cas, il est important de consulter votre vétérinaire pour pouvoir déterminer avec exactitude ce qui provoquent les écoulements.

Dans le cas d’une malformation de la paupière, la chirurgie peut être envisagée, car les écoulements sont gênants pour les animaux. Si le spécialiste suspecte une allergie, il procèdera à des tests pour tenter d’identifier l’agent allergène. Les allergies sont assez rares chez le chat, mais elles ne sont pas impossibles.

En cas d’irritation due à un corps étranger dans l’œil, le vétérinaire procèdera à son retrait. N’essayez pas vous-même de retirer ce qui gêne votre animal. Les yeux étant une zone particulièrement sensible, le moindre mauvais geste risquerait d’avoir de terribles conséquences sur votre matou.

Des miaulements répétés

Le cas des miaulements « plaintifs » est un peu différent. Vous devez essayer d’apprendre à parler chat, en reconnaissant les différents types de miaulements que votre félin peut adopter. Ils sont nombreux et ne veulent pas tous dire la même chose.

Les miaulements s’arrêtent lorsque votre chat a eu ce qu’il voulait. En revanche, s’ils continuent, votre félin a peut-être un problème beaucoup plus sérieux qui mériterait une consultation chez le vétérinaire. Votre chat cache peut-être une pathologie grave.

Croquette Chat Hector Kitchen

OFFRE D'ESSAI

Votre 1er mois de croquettes à -50%

Testez la qualité de nos croquettes préparées sur mesure, adaptées aux besoins uniques de votre chat. 30 jours de croquettes inclus. Livraison incluse. Sans engagement.

RECEVOIR MON COLIS 📦

Prendre soin des yeux de son chat

Chez le chat, comme chez l’homme, les yeux sont une partie très sensible de l’anatomie. Il faut donc en prendre soin et les nettoyer régulièrement pour assurer leur bonne santé. Mais attention ! Il ne s’agit pas non plus de mal s’y prendre, au risque de blesser votre compagnon à quatre pattes.

Il ne faut pas utiliser n’importe quel produit pour nettoyer les yeux de son chat : choisissez un produit prescrit par votre vétérinaire ou du sérum physiologique. Il existe des solutions dont il faut verser quelques gouttes dans l’œil de l’animal. Essayez d’apprendre à votre chat à supporter et accepter ce genre de soin dès son plus jeune âge, car il sera plus difficile, ensuite, de pouvoir les lui administrer s’il ne tient pas en place. Versez quelques gouttes dans l’œil du chat, fermez la paupière, massez, puis chassez tout excédent à l’aide d’un bout de coton propre.

Si l’opération vous semble trop compliquée à réaliser, vous pouvez également utiliser une compresse propre. Imbibez-la de solution spéciale ou de sérum physiologique et passez-la délicatement sur les yeux de votre animal. Chassez bien les croûtes qui peuvent se trouver au coin et qui sont en général des nids à bactéries. N’essayez pas de les enlever avec le doigt, à moins que vous veniez de vous laver les mains !

Il est conseillé de nettoyer et inspecter les yeux de son chat une fois par semaine pour être certain qu’aucun problème ne survienne. Il en va de la santé de votre animal : des yeux mal entretenus peuvent amener, à terme, à une cécité.

"DES MILLIERS DE RECOMMANDATIONS !"
Voir les témoignages