Ténia chez le chat : symptômes, causes et traitement

Les ténias sont des vers plats, que l’on retrouve dans les intestins des animaux. Transmissibles à l’homme, les ténias peuvent aussi mettre en péril la santé du chat. Il est donc important d’apprendre à reconnaître une infestation de vers pour la traiter dans les plus brefs délais.

Le ténia chez le chat : qu’est-ce que c’est ?

Le ténia est un ver plat qui se loge dans la paroi de l’intestin de son hôte. Il peut parfois prendre une taille impressionnante et mesurer entre 100 et 200 cm. Si le chat est en général moins touché par le ténia que le chien, il n’est pas non plus complètement à l’abri. Cela veut donc dire qu’il est important de le surveiller et de prendre ses dispositions pour éviter tout risque d’infestation, y compris chez les chats d’intérieur n’ayant pas l’habitude de sortir.

Sachez qu’il existe d’autres types de vers plats chez le chat. On retrouve ainsi :

  • Les vers dipylidium : ce sont les vers plats les plus courants chez les chats. Ils sont de plus transmissibles à l’homme.
  • Les vers échinocoques : sans danger pour les chats, ils sont plus problématiques chez l’homme.

La contamination par le ténia se fait au contact d’une surface infestée. C’est par exemple le cas de la viande crue contaminée. Si vous avez adopté pour votre chat un régime BARF, faites très attention à choisir une viande de bonne qualité et propre à la consommation humaine. Si vous utilisez de la viande cuite, assurez-vous que la cuisson soit optimale. Le chat peut aussi se contaminer au contact d’une proie infestée (oiseau, rongeur, etc.).

Les puces sont aussi un vecteur d’infestation, car elles ingèrent les œufs présents sur les excréments des animaux contaminés. On la considère comme un hôte intermédiaire.

Enfin, il est possible que votre chat attrape le ténia, ou ver solitaire, au contact d’herbes hautes où se trouvent bien souvent de très nombreux œufs de ténias. C’est pour cette raison que les chats qui ont accès à l’extérieur, ainsi que les chats errants, libres ou non domestiqués sont plus exposés que les autres.

Les symptômes d’une infestation par des ténias

Il arrive bien souvent qu’un chat atteint de ténia ne présente aucun symptôme. Il est vrai que, comme nous l’avons dit, les chats sont moins à risque que les chiens ou les humains. Cependant, l’infestation peut aussi se manifester par :

  • Une irritation de l’anus,
  • Des petits fils blancs rampant sous la queue de l’animal, autour de son anus,
  • Des selles avec des anneaux blancs. Il s’agit d’œufs de ténia.
  • Des démangeaisons au niveau de l’anus. Ces démangeaisons poussent souvent les animaux infestés à traîner leur postérieur sur le sol pour se soulager. On parle alors de signe du traîneau.
  • Une perte de poids malgré un appétit inchangé.
  • Un affaiblissement de l’état général du chat.
  • Un retard de croissance chez le chaton.
  • Des léchages compulsifs de la zone anale.

Soyez attentif au moindre signe et symptôme afin de soigner votre félin dans les plus brefs délais. Si vous avez le moindre doute et/ou que vous soupçonnez une contamination par le ténia, prenez immédiatement rendez-vous avec votre vétérinaire.

Le diagnostic d’une infestation par le ténia

Le diagnostic du ténia chez le chat passe par des analyses de selles, réalisées par le vétérinaire. Ces analyses mettront facilement en évidence la présence de ce parasite digestif. Il est également possible, dans certains cas, d’observer à l’œil nu les vers présents autour de l’anus de l’animal.

Comment soigner le ténia chez le chat

Une fois le diagnostic posé, place au traitement. Heureusement, le pronostic est très bon, et vous devriez rapidement débarrasser votre chat du ténia. Le vétérinaire prescrit un vermifuge qui devrait suffire à tuer les parasites intestinaux dans les plus brefs délais. Il est important de choisir un antiparasitaire bien adapté aux vers plats. Un vermifuge destiné à se débarrasser des vers ronds, par exemple, ne sera d’aucun effet !

OFFRE D'ESSAI

Votre 1er mois de croquettes à -50%

Testez la qualité de nos croquettes préparées sur mesure, adaptées aux besoins uniques de votre chat. 30 jours de croquettes inclus. Livraison incluse. Sans engagement.

RECEVOIR MON COLIS 📦

La prévention des ténias chez le chat

Le meilleur moyen d’éviter à votre chat d’être contaminé par le ténia reste la prévention. C’est pour cette raison qu’il est recommandé de vermifuger régulièrement son chat tout au long de sa vie pour le préserver des parasites intestinaux – et pour préserver également les autres membres du foyer !

Un traitement vermifuge est donc indispensable. Mais attention : ce traitement dépend d’un certain nombre de paramètres, dont l’âge du chat. Découvrez quand et comment vermifuger votre chat.

  • De la naissance à trois mois : il faut vermifuger le chaton tous les quinze jours, à l’aide d’un traitement vermifuge bien adapté aux très jeunes chats.
  • De trois à six mois : vermifugez votre chat tous les mois.
  • À partir de six mois : vermifugez votre chat trois fois par an s’il a l’habitude de sortir et deux fois par an s’il s’agit d’un chat d’appartement.

Certains vermifuges peuvent entraîner des troubles digestifs.

La prévention des vers plats chez le chat passe aussi par une protection accrue contre les puces. Une seule puce suffit à contaminer votre matou. C’est pour cette raison que vous devez traiter votre chat contre les puces chaque année, y compris s’il ne sort pas. Vous pourriez ramener ces parasites sous vos chaussures ou sur vos vêtements, par exemple. Protéger votre chat contre les puces le protège aussi des maladies transmises par ces parasites.

Nettoyez également régulièrement les gamelles, litières et paniers de votre matou. Passez l’aspirateur dans votre logement pour bien le débarrasser d’éventuels parasites. De votre côté, adoptez des gestes d’hygiène simple : lavez-vous bien les mains après avoir nettoyé la litière de votre chat afin de ne pas être contaminé par le ténia. On conseille également de bien se laver les mains après avoir caressé des animaux, surtout s’il s’agit d’animaux que vous ne connaissez pas (chien comme chat).

Si vous nourrissez votre chat avec de la viande crue, veillez à bien respecter la chaîne du froid. Achetez de la viande considérée comme propre à la consommation humaine et lavez-vous toujours bien les mains avant et après l’avoir manipulée.

Enfin, soyez toujours à l’affût des symptômes d’une contamination par le ténia chez votre chat. N’oubliez pas que ce petit ver peut aussi s’attaquer à vous, aux membres de votre famille ou à vos autres animaux. En protégeant votre chat, vous protégez toute votre famille !

"DES MILLIERS DE RECOMMANDATIONS !"
Voir les témoignages