La teigne chez le chat : causes, traitement et prévention

La teigne est une maladie redoutée par de nombreux propriétaires, car elle peut entamer la santé des chats. Cette maladie particulièrement contagieuse est également transmissible à l’homme et son traitement est long et fastidieux, d’autant que les agents responsables sont particulièrement tenaces en milieu extérieur. Découvrez comment reconnaître, soigner et prévenir la teigne du chat.

Teigne chez le chat : qu’est-ce que c’est ?

La teigne est une maladie parasitaire provoquée par des champignons microscopiques, les dermatophytes. Le dermatophyte le plus fréquent chez le chat (et le chien) est le Microsporum Canis. Il existe un autre champignon responsable, le Trichophyton Mentagrophytes, qui ne représente cependant que 5 % des cas de teigne féline. La teigne est donc considérée comme une mycose.

La contagion par la teigne peut se faire de différentes façons. La plus courante est par contact direct avec un autre chat ou un autre animal infecté : un rat, une souris, un chien, etc. Certains insectes sont aussi porteurs de la teigne et peuvent la transmettre à votre compagnon à quatre pattes via une piqûre ou une morsure. La contagion est également possible via un contact indirect : un objet contaminé, par exemple. La teigne est donc particulièrement contagieuse, d’autant que 10 à 30 % des chats sont considérés comme des porteurs asymptomatiques.

Testez-nous

14 jours de croquettes pour
1€ TTC
ETABLIR SON PROFIL NUTRITIONNEL 👩
✔️ Livré chez vous en 48h  ✔️Sans engagement

Quels sont les symptômes de la teigne ?

La période d’incubation de la maladie est de 8 à 12 jours. Les champignons pénètrent dans l’organisme via des micro-lésions ou des piqûres. Une fois installés sur la peau et le pelage, ils se nourrissent de kératine et provoquent la chute de la fourrure. C’est d'ailleurs un des symptômes les plus caractéristiques de la teigne.

Des zones circulaires, dépourvues de poils, apparaissent. Ces cercles, principalement situés au niveau de la face, des oreilles et des pattes, s'agrandissent et s’accompagnent parfois d’un noircissement de la peau et des pellicules, appelées squames. On retrouve aussi très souvent la formation de croûtes. Dans certains cas, plus rares, on constate une perte de poids ou des détériorations au niveau de la base des griffes.

Il arrive également, dans le cas des chats asymptomatiques, que ça soit la contamination du maître par la teigne qui indique que l’animal est malade.

Teigne chez le chat

Le diagnostic de la teigne

Le diagnostic de la teigne doit se faire via une série d’examens. L’observation, aussi concluante soit-elle, ne suffit pas. Le vétérinaire peut ainsi procéder à :

  • Un test à la lumière de Wood. Il s’agit d’une lampe ultraviolette qui met en évidence les zones infectées par la teigne. Les spores provoquent une fluorescence verdâtre qui permet de les identifier. Cependant, ce test ne fonctionne que dans 50 à 60 % des cas. Certaines souches de teigne n’y réagissent pas. De plus, il est aussi possible que des croûtes apparaissent fluorescentes sans que cela n’indique une contamination par la teigne.
  • Un examen des spores au microscope. Même si les poils ne contiennent pas, a priori, de sportes, cela ne veut pas dire pour autant que le chat n’est pas atteint par la maladie. La présence de spores, en revanche, permet de poser efficacement le diagnostic.
  • Une mise en culture. Il s’agit de la méthode la plus fiable pour identifier la teigne. L’échantillon est envoyé à un laboratoire. Si  le champignon se développe après la mise en culture, alors cela signifie que l’animal est bel et bien atteint de teigne. Le procédé est assez rapide et ne prend que quelques jours.

Comment soigner la teigne chez le chat : traitement de la maladie

Il est possible pour la teigne de disparaître d’elle-même, en quelques mois. Cette disparition prend plus de temps chez les chats à poil long. Cependant, votre chat reste très contagieux et peut donc contribuer à répandre la maladie partout où il passe, surtout s’il a la possibilité de se promener en extérieur.

Le traitement de la teigne est un traitement de fond, long et fastidieux. Il est nécessaire d’appliquer sur le corps de l’animal une lotion antifongique ou un shampooing pour éliminer les spores et éviter qu’ils ne se dispersent. Le chat doit également prendre un traitement fongicide oral, pour une durée de trois à six semaines. Si votre félin a les poils longs, il est fort probable que votre vétérinaire le tonde. Tondre l’animal permet en effet de se débarrasser d’un maximum de spores.

Symptômes de la teigne chez le chat

Si vous avez plusieurs chats, vous devez traiter chacun d’entre eux de manière individuelle. Le traitement se poursuit après la disparition des symptômes, car il est possible qu’il reste des spores et que la teigne continue de se répandre. Seul le vétérinaire, via une mise en culture, pourra vous dire si le champignon a été correctement éradiqué.

Il est impératif de traiter l’environnement, car les spores sont capables de vivre très longtemps en milieu extérieur. Passez l’aspirateur dans votre maison ou votre appartement et nettoyez votre logement à la Javel diluée à un dixième ou à la chlorhexidine. Lavez les tissus (vêtements, rideaux, etc.) à 60° et désinfectez bien tous les objets appartenant à votre chat et tous ceux qu’il a l’habitude de toucher. 

Comment soigner la teigne chez le chat naturellement ?

Le traitement naturel de la teigne chez le chat doit toujours être complémentaire à un traitement médical recommandé par un vétérinaire, étant donné la nature contagieuse et résistante de cette maladie. Cependant, certaines méthodes naturelles peuvent contribuer à soutenir le processus de guérison. Par exemple, l'huile de noix de coco, reconnue pour ses propriétés antifongiques, peut être utilisée en complément du traitement. 

Il est recommandé de l'appliquer sur les zones affectées après les avoir nettoyées, tout en veillant à ce que le chat ne la lèche pas. L'huile essentielle d'arbre à thé, diluée, possède également des propriétés antifongiques, mais doit être utilisée avec précaution car elle peut être toxique si elle est ingérée par le chat.

Il est crucial de maintenir un environnement propre pour prévenir la propagation des spores de champignons : nettoyez régulièrement les jouets, la literie et les surfaces avec lesquelles le chat est en contact. De plus, renforcer le système immunitaire du chat avec une alimentation équilibrée et de qualité peut aider à lutter contre l'infection. Encore une fois, ces méthodes doivent être utilisées en complément d'un traitement prescrit par un vétérinaire et non comme un substitut (source : Société Protectrice des Animaux).

Signes de la teigne chez le chat

Comment savoir si mon chat est guéri de la teigne ?

Pour savoir si votre chat est guéri de la teigne, il est nécessaire de consulter un vétérinaire qui pourra effectuer une série de tests et d’examens. Le premier signe de guérison est souvent la disparition des symptômes visibles, tels que les zones dépourvues de poils, l'amélioration de l'état de la peau et la repousse du poil. Cependant, ces signes ne suffisent pas à confirmer que le chat est totalement guéri, car les spores de la teigne peuvent subsister dans l'environnement et provoquer une rechute. 

La confirmation de la guérison nécessite un test de culture fongique négatif. Le vétérinaire effectuera un prélèvement sur la peau et les poils du chat et le mettra en culture pour voir si le champignon se développe. Selon l'Association Française de Médecine Féline, la guérison est généralement confirmée lorsque deux cultures consécutives, espacées de deux semaines, sont négatives. Il est également recommandé de continuer à traiter l'environnement du chat pour éliminer toute trace de spores qui pourraient provoquer une rechute.

Enfin, chaque cas étant unique, il est essentiel de suivre les recommandations spécifiques de votre vétérinaire pour le suivi et le traitement de la teigne chez votre chat.

Chat atteint de teigne

Quand la teigne n'est plus contagieuse chez le chat ?

Il est difficile de donner une durée précise de la contagiosité car elle dépend de plusieurs facteurs, dont l'efficacité du traitement administré, la réponse individuelle du chat, et l'ampleur de la contamination environnementale. En général, cependant, une fois que le traitement est commencé, on estime que la contagiosité diminue significativement en quelques semaines. 

L'Association française de vétérinaires pour animaux de compagnie indique qu'une évaluation de l'efficacité du traitement doit être effectuée par le vétérinaire par le biais de cultures de champignons à intervalles réguliers, typiquement toutes les 2 à 4 semaines, pour confirmer l'absence de spores actives. La guérison et l'arrêt de la contagion sont généralement confirmés lorsque deux cultures consécutives, espacées de deux semaines, sont négatives. Il est aussi important de noter que le nettoyage et la désinfection de l'environnement sont essentiels pour contrôler la propagation de la teigne, car les spores peuvent survivre pendant de longs mois dans l'environnement.

Testez-nous

14 jours de croquettes pour
1€ TTC
ETABLIR SON PROFIL NUTRITIONNEL 👩
✔️ Livré chez vous en 48h  ✔️Sans engagement

Comment prévenir la teigne ?

Contrairement à d’autres parasites, comme les puces, les tiques ou même les parasites intestinaux, il n’existe aucun traitement préventif contre la teigne. Il n’existe pas non plus de vaccin. Pour éviter la propagation de la maladie, mettez l’animal malade à l’isolement et évitez le contact direct avec les autres animaux (chiens comme chats). Mettez des gants à usage unique pour le manipuler ou lavez-vous soigneusement les mains. Vous pouvez également mettre un tablier pour protéger vos vêtements, tablier que vous laverez ensuite à chaque fois.

Évitez également de mettre en contact des personnes fragiles (enfants, personnes immunodéprimées, personnes âgées) avec un chat atteint de la teigne.

Soigner la teigne chez le chat

Comment se transmet la teigne du chat à l'homme ?

La teigne, une infection fongique, peut se transmettre du chat à l'homme par plusieurs voies. La transmission directe est la plus courante : elle se produit lorsque l'homme touche un chat infecté ou ses poils contenant des spores de champignons. 

Les enfants sont particulièrement susceptibles d'être infectés de cette manière car ils ont tendance à avoir un contact plus étroit avec les animaux de compagnie. La transmission indirecte peut également se produire : les spores de champignons peuvent survivre dans l'environnement (par exemple, sur des tissus, des brosses, des jouets pour animaux) pendant une longue période et peuvent infecter une personne qui entre en contact avec ces objets contaminés. 

De plus, la teigne peut se transmettre par le sol, si celui-ci a été contaminé par des poils ou des squames d'animaux infectés. Il est important de noter que toutes les personnes ne sont pas également susceptibles de développer une infection à la suite d'une exposition à la teigne : cela dépend de facteurs tels que l'état du système immunitaire et la barrière cutanée de l'individu (source : Institut Pasteur).

Prévenir le teigne chez le chat

Quels sont les signes de la contagion par la teigne chez l’homme ?

Comme nous l’avons dit, la teigne est une zoonose. Elle est donc transmissible à l’homme. Les risques sont plus importants pour les enfants, les personnes âgées et les personnes immunodéprimées. Comme chez le chat, la teigne entraîne des lésions au niveau de la peau, de forme ronde et cerclées de rouge, désignées sous le terme d’herpès circiné. Ces lésions peuvent apparaître à n’importe quel endroit du corps, sauf au niveau du cuir chevelu. Elles sont en général situées au niveau des mains ou du visage, des zones souvent en contact avec l’animal contaminé. Des démangeaisons sont parfois présentes. 

En cas de teigne, prenez rendez-vous le plus rapidement possible chez le médecin afin de recevoir le traitement adapté. La teigne n’est pas une maladie soumise à une déclaration obligatoire, comme cela peut être le cas pour d’autres pathologies. 

"DES MILLIERS DE RECOMMANDATIONS !"

Voir les témoignages