L’insuffisance rénale chez le chat : causes, symptômes et traitement

L’insuffisance rénale est une maladie redoutée par bon nombre de propriétaires de félins. Cette maladie du chat est en effet très dangereuse. Elle menace non seulement la santé du chat, mais également sa vie. Si certaines races de chat sont prédisposées à cette pathologie, elle peut en réalité toucher tous les animaux, peu importe leur pedigree. Découvrez comment reconnaître les symptômes de la maladie et comment soigner l’insuffisance rénale chez le chat.

L’insuffisance rénale chez le chat : qu’est-ce que c’est ?

L’insuffisance rénale chez le chat est une défaillance des reins. En conséquence, les toxines ne sont pas correctement éliminées. On constate alors une augmentation de l’urée dans le sang. C’est une maladie fréquente, qui touche plus souvent les chats âgés, mais tous les félins sont concernés. Malheureusement, l’insuffisance rénale est aussi l’une des causes de décès les plus courantes chez les chats. On estime que 20 % des chats seront touchés par la pathologie.

On distingue deux types d’insuffisance rénale : l’insuffisance rénale chronique et l’insuffisance rénale aiguë. L’insuffisance rénale chronique est, comme son nom l’indique, une maladie qui s’installe sur le long terme. Elle est d’évolution plus lente, mais beaucoup plus insidieuse. C’est un tueur silencieux, qui détruit progressivement le rein. Les symptômes apparaissent seulement à un stade avancé de la maladie. L’insuffisance rénale aiguë, elle, est d’apparition brutale. Les dégâts sont heureusement réversibles dans la plupart des cas.

Testez-nous

14 jours de croquettes pour
1€ TTC
ETABLIR SON PROFIL NUTRITIONNEL 👩
✔️ Livré chez vous en 48h  ✔️Sans engagement

Quels sont les symptômes de l’insuffisance rénale chez le chat ?

L’insuffisance rénale chronique

Ce type d’insuffisance rénale se retrouve surtout chez le chat âgé. Les causes de la maladie sont assez variables. Elle peut apparaître suite à des problèmes urinaires, une lésion rénale, une infection comme la pyélonéphrite ou encore suite à des tumeurs. Il arrive que la maladie apparaisse sans raison connue. La polykystose rénale est aussi à l’origine de l’insuffisance rénale du chat. Elle touche principalement les Persans, les British Shorthairs, mais également les Ragdolls ou les Sacrés de Birmanie.

Les principaux symptômes de l’insuffisance rénale chronique sont :

  • Une soif augmentée. On appelle cela la polydipsie.
  • Par conséquent, le chat urine beaucoup.
  • Des vomissements.
  • Une perte d’appétit à un stade avancé de la maladie.
  • Une déshydratation malgré l’apport en eau.
  • Une faiblesse générale.
  • Des ulcères dans la bouche.
  • Une anémie.
  • La présence d’une odeur d'ammoniaque sortant de la bouche du chat ou de sa litière.

Malheureusement, tous ces symptômes ne sont pas caractéristiques d’une insuffisance rénale et peuvent aussi être consécutifs à une autre maladie. Lorsque les trois quarts du rein sont détruits, la partie encore saine ne peut plus compenser, et le rein est définitivement perdu. C’est aussi à ce moment-là que les symptômes apparaissent.

L’insuffisance rénale aiguë

L’insuffisance rénale aiguë peut toucher tous les chats, et pas seulement les chats âgés en priorité. Son apparition est brutale, consécutive à une mauvaise irrigation sanguine du rein suite à une hémorragie par exemple. Elle peut aussi apparaître suite à une insuffisance cardiaque, une déshydratation sévère, lors d’infections, de maladies ou suite à l’absorption de certains produits très toxiques.

Les symptômes les plus fréquents de l’insuffisance rénale aiguë sont :

  • Perte d’appétit,
  • Diarrhée,
  • Abattement,
  • Vomissements,
  • Mauvaise haleine,
  • Difficultés à uriner.

Là encore, les symptômes sont très peu caractéristiques.

Le diagnostic de l’insuffisance rénale chez le chat

Seul un examen vétérinaire approfondi permettra de diagnostiquer l’insuffisance rénale chez le chat. Pour confirmer le diagnostic, le spécialiste procède à une prise de sang afin de tester l’urée et la créatine qu’il contient. Ces substances sont normalement éliminées de l’organisme par le rein. Leur présence importante dans le sang trahit donc un dérèglement rénal. Le vétérinaire affinera cette analyse par des examens complémentaires, comme des échographies pour déterminer le stade de la maladie.

Testez-nous

14 jours de croquettes pour
1€ TTC
ETABLIR SON PROFIL NUTRITIONNEL 👩
✔️ Livré chez vous en 48h  ✔️Sans engagement

Comment soigner l’insuffisance rénale chez le chat ?

L’insuffisance rénale est une maladie complexe.

Traitement de l’insuffisance rénale aiguë

Dans le cadre de l’insuffisance rénale aiguë, le rein n’a pas été suffisamment détruit pour être définitivement perdu. Il est donc possible de le sauver. Le traitement consiste à rétablir le fonctionnement normal du rein en éliminant les toxines. L’animal est souvent mis sous perfusion. Il est également indispensable de soigner la cause de l’insuffisance rénale aiguë. Le pronostic dépend avant tout de la rapidité de la prise en charge, ainsi que de l’origine de la maladie. En cas de cancer, malheureusement, il est possible que l’animal soit condamné.

Même sauvés, les reins restent fragiles. Il est donc important de garder l’animal sous surveillance. Dans certains cas, vous devrez adapter sa nourriture.

Traitement de l’insuffisance rénale chronique

Le traitement de l’insuffisance rénale chronique vise à ralentir la destruction du rein. Pour ce faire, la première chose est de mettre en place une alimentation bien adaptée à la maladie. Privilégiez des croquettes pour chat ou des pâtées riches adaptées aux animaux souffrant de problèmes rénaux. Sachez qu’avec une bonne hygiène de vie, un chat atteint d’IRC peut vivre plusieurs années en relative bonne santé.

Faites attention à l’apport protéique. Les protéines sont indispensables pour la bonne santé des chats. On conseille de donner des protéines de très bonne qualité et très digestes. Comptez 5 grammes de protéines par kilo de poids de corps. Veillez aussi à l’apport en acides gras essentiels de type Oméga 3. Vous les trouverez dans l’huile de poisson, allié de la santé de votre chat.

Contrôlez l’apport en minéraux, et surtout en phosphore, qui ne doit surtout pas être trop élevé. Adoptez une alimentation thérapeutique prescrite par votre vétérinaire ou un spécialiste de la nutrition féline. Ne prenez surtout pas d'initiative ! Il est très important que le chat mange correctement, en fonction de ses besoins nutritionnels, ce qui n’est pas toujours évident en raison d’une perte de l’appétit.

Fractionnez les repas de votre chat en plusieurs petits repas (au moins trois) par jour s’il n’est pas capable de s’autoréguler. Privilégiez des repas riches en lipides et en protéines et faites bien attention à l’hydratation de votre chat. Il est indispensable qu’il s’hydrate correctement.

Peut-on prévenir l’insuffisance rénale chez le chat ?

Malheureusement, l’insuffisance rénale fait partie des maladies imprévisibles. Il est possible de prendre des précautions, en mettant en place une alimentation bien adaptée et équilibrée dès le départ. Maintenez une bonne hygiène de vie pour votre chat, et lorsqu’il commence à vieillir, demandez des petits bilans de santé à votre vétérinaire. Si vous avez le moindre doute, prenez rendez-vous pour ne pas laisser la maladie s’installer dans le temps.

"DES MILLIERS DE RECOMMANDATIONS !"

Voir les témoignages