LES MEILLEURES RACES DE CHIEN GENTIL

Vous cherchez un chien gentil, parfaitement adapté à votre famille, mais vous avez encore du mal à vous décider ? Découvrez notre liste des races de chien gentil afin de trouver le toutou idéal.

Réussir l’adoption d’un chien

Comment être certain de choisir la bonne race de chien ? En sélectionnant un animal non pas pour son esthétisme, mais pour son caractère. En effet, il est très important de choisir un toutou adapté à votre mode de vie, vos habitudes et votre propre tempérament. Si vous êtes peu sportif, adopter un chien qui a besoin de faire beaucoup d’exercice est une très mauvaise idée.

C’est pour cette raison que vous devez bien vous renseigner avant de vous décider. Consultez les différents standards, posez des questions à votre éleveur, l’association où vous adoptez votre futur compagnon à quatre pattes ou à un vétérinaire.

Ne vous décidez pas sur un coup de tête. Réfléchissez bien et posez-vous les bonnes questions. Adopter un chien vous engage sur une bonne dizaine d’années. Vous devez donc être en mesure de vous occuper de votre boule de poils tout au long de sa vie et de répondre à tous ses besoins.

TESTEZ NOUS !

14 JOURS DE CROQUETTES ♡

1€

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement


Berger allemand

Le Berger allemand est réputé pour son incroyable fidélité et dévouement à son maître et sa famille. C’est un chien gentil, doux et calme, qui peut parfois avoir un fort caractère, mais rien qu’une bonne éducation ne pourra gommer ! Il est très apprécié pour son tempérament docile par de nombreux corps de métiers.

Il est né en Allemagne dans la seconde partie du XIXe siècle. Il a été créé par le colonel Von Stephanitz, qui cherchait à améliorer les aptitudes des différents chiens de berger. Son travail et celui de ses successeurs, Katzer et Funk, permit d’établir la race. Il est aujourd’hui l’un des chiens les plus populaires du monde.


Golden Retriever

Est-il encore nécessaire de présenter le Golden Retriever ? Ce chien est devenu, au fil du temps, le toutou préféré de nombreuses familles à travers le monde, et à raison. En effet, ce chien est très gentil, calme et patient. Il est un excellent compagnon de tous les jours pour les enfants et brille par ses capacités de chien d’assistance et de sauvetage. Le Golden Retriever ne supporte pas de rester seul ; il a besoin d’une présence régulière.

Les origines de ce chien sont encore un peu obscures. Certains voient en lui le descendant du Berger du Caucase, tandis que d’autres estiment qu’il est le fruit d’un croisement entre un Spaniel d’eau et un Wavy Coated jaune. Les premiers spécimens arrivent en France dans les années 1920, mais c’est surtout après la guerre que l’élevage démarre dans l’Hexagone.


Beagle

Le Beagle est un adorable petit chien de chasse. Énergique et endurant, il se montre particulièrement déterminé. Son flair légendaire lui permet de facilement suivre la trace du gibier. En tant que chien de compagnie, le Beagle se distingue par son extrême douceur et sa patience à toute épreuve. Il a, comme beaucoup de chiens courants, un petit côté têtu et fugueur auquel il faudra faire attention.

Les lointains ancêtres du Beagle sont des chiens courants utilisés dès l’Antiquité grecque et romaine. Au fil des croisements apparaissent en Angleterre deux chiens : le chien courant du Sud et le chien courant du Nord, utilisés pour la chasse au lapin et au lièvre. Dans les années 1830, le révérend Philip Honeywood est le premier à développer le prototype du Beagle. Il rencontre un grand succès et devient très populaire dans le courant du XXe siècle.


Berger hollandais

Le Berger hollandais est un chien très intelligent. Dévoué envers ses maîtres, il se montre amical, doux et gentil. Il aime beaucoup les enfants, sur qui il veillera avec patience. Il dispose d’un fort instinct de protection et fait donc un excellent chien de garde. Il a besoin de faire beaucoup d’exercice pour être en bonne santé.

Comme son nom l’indique, le Berger hollandais est bel et bien originaire des Pays-Bas, mais également de Belgique. Il est apparu au XIXe siècle, à partir de croisements entre des Bergers originaires d’Allemagne et des chiens locaux. Il s’est démocratisé au cours du XXe siècle.


Bouvier bernois

Le Bouvier bernois affiche sa gentillesse sur son visage. Cet énorme chien a en effet l’air d’un énorme nounours. Doux, affectueux et calme, il voue un culte à son maître, de qui il est très proche. Assez peu sportif, le Bouvier bernois convient parfaitement aux personnes calmes. Il a un petit côté parfois têtu, mais il se montre quand même de bonne composition. Attention : c’est un chien gourmand !

Le Bouvier bernois descend très certainement des chiens utilisés par les légions romaines durant l’Antiquité. Il s’est peu à peu développé autour du village de Dürrbach, près de Berne. Ce chien était utilisé pour garder les fermes, mais également pour veiller sur les troupeaux et tracter le lait. Aujourd’hui, c’est avant tout un chien de compagnie.


Saint-Bernard

Malgré son immense gabarit, très impressionnant, le Saint-Bernard est un chien d’une incroyable douceur. Déterminé et courageux, il se porte toujours volontaire pour aider les personnes qu’il estime être dans le besoin. Il n’est pas le chien le plus sportif du monde, mais il doit quand même se dépenser. Le Saint-Bernard a beau être très gentil, il a quand même besoin d’être éduqué avec la plus grande fermeté.

Il descend très certainement d’une race aujourd’hui disparue, le Mastiff alpin. Le Saint-Bernard était utilisé par les moines des hospices du col du Grand-Saint-Bernard et du col du Petit-Saint-Bernard, à qui il doit son nom. Il portait secours aux voyageurs égarés dans la neige. Le Saint-Bernard se distingue dans l’imaginaire collectif par le petit tonneau qu’il a attaché autour du cou.


Labrador

Le Labrador Retriever, ou Labrador, est un chien de chasse utilisé pour le rapport du gibier. De nos jours, c’est avant tout un chien de compagnie, apprécié pour son caractère doux, calme et joyeux. Ses grandes aptitudes au travail en font un incroyable chien d’assistance et de sauvetage. Le Labrador est très gourmand : il a tendance à grossir. Il faut donc surveiller son régime.

Son ancêtre est sans doute le chien de Saint-John, originaire de l’île de Saint-Jean-de-Terre-Neuve, au Canada. Certains de ces chiens ont été exportés en Angleterre, où des croisements ont été effectués pour donner naissance à la race actuelle. C’est le comte de Malmesbury qui a donné son nom à ce chien.


Eurasier

L’Eurasier est un chien joyeux, affectueux et amical. S’il se calme et se montre un peu plus distant en grandissant, il n’en reste pas moins sociable, avec les humains comme avec les animaux. Il n’est pas le plus actif des chiens, même s’il a besoin de se dépenser. Il est plutôt méfiant avec les inconnus et à ce titre fait un bon chien de garde. Il ne supporte pas la solitude et a besoin d’une présence régulière.

L’Eurasier est un chien récent, puisqu’il est né dans les années 1960, suite aux travaux de Julius Wipfel et Konrad Lorenz. C’est à partir de croisements entre des Chow-Chow et des Spitz loups que la race a vu le jour. D’abord appelé Wolf-chow, il prend finalement le nom d’Eurasier, afin de refléter les origines asiatiques et européennes du chien.

TESTEZ NOUS !

14 JOURS DE CROQUETTES ♡

1€

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement


Dalmatien

Le Dalmatien est vif, amical et relativement indépendant. Très intelligent, il se montre aussi actif et a besoin de faire beaucoup d’exercice au quotidien. Son éducation ne pose pas de difficulté majeure, mais son maître doit faire preuve de fermeté. Le Dalmatien possède une forte personnalité et a parfois tendance à se montrer têtu.

Malheureusement, encore aujourd’hui, on connaît mal les origines du Dalmatien. La paternité a officiellement été attribuée à la Croatie, et plus précisément à la région de la Dalmatie, qui lui a donné son nom. Le Dalmatien était utilisé comme chien de cocher, et il garde une certaine proximité avec les chevaux. Il est entré dans la culture populaire grâce au film Les 101 Dalmatiens, des studios Disney.


Dogue de Bordeaux

Le Dogue de Bordeaux se distingue par son flegme et sa placidité. Il n’est pas agressif pour un sou, malgré son gabarit très impressionnant. Il se montre amical, sociable et gentil avec les membres de sa famille, mais est beaucoup plus sur ses gardes avec les inconnus. Il est très attaché à sa famille et fera tout pour la protéger. Compte tenu de sa taille, il a besoin d’être éduqué avec le plus grand sérieux.

Les ancêtres du Dogue de Bordeaux seraient arrivés en Europe au Ve siècle, au côté des peuples nomades venus d’Asie. Ils se seraient ensuite installés dans le sud-ouest de la France, avant d’être croisés avec de nombreuses races. Le Dogue de Bordeaux a failli disparaître entre les deux guerres, avant d’être sauvé de justesse par des passionnés.


Dogue allemand

Le Dogue allemand, véritable géant de la gent canine, est en réalité un chien particulièrement gentil et doux. Sociable avec les autres animaux, y compris les chiens, il est très affectueux avec sa famille, et se montre aussi très patient avec les enfants. En revanche, il est beaucoup plus sur ses gardes avec les étrangers, ce qui en fait un excellent gardien. Son éducation n’est pas toujours évidente en raison de son côté un peu têtu.

La paternité de ce chien est disputée entre l’Allemagne et le Danemark : c’est pour cette raison que ce toutou est parfois appelé Grand danois ! Mais c’est bien outre-rhin que le chien est né. Il descend du Bullenbeißeir, aujourd’hui disparu. Il devient très populaire à partir du XIXe siècle. Le chancelier Otto von Bismarck en possédait même deux !


Dobermann

Le Dobermann est un chien équilibré, protecteur et courageux. Très attaché à son maître et sa famille, il n’hésitera jamais à se dresser face au danger. Sportif et endurant, il n’aura aucun problème à vous suivre dans toutes vos sorties. Il a d’ailleurs besoin de beaucoup se dépenser ! Le Dobermann, malgré ses grandes qualités, possède un fort caractère : il ne convient pas vraiment à des maîtres néophytes.

Le Dobermann a été créé par Karl Louis Dobermann au XIXe siècle, en Allemagne. Percepteur des impôts, Karl Louis Dobermann cherchait un chien capable de l’épauler durant ses déplacements. Plusieurs races ont été utilisées pour créer le Dobermann, dont le Rottweiler, le Pinscher ou encore le Braque allemand à poil court. Surnommé le chien de gendarme, le Dobermann a aussi été utilisé par les troupes nazies durant la Seconde Guerre mondiale, ce qui a terni son image.


Terre-Neuve

Le Terre-Neuve est un chien placide, d’une grande douceur et d’une grande gentillesse. Particulièrement fidèle, il adore sa famille, dont il est très proche. Véritable force de la nature, il est également très endurant et se distingue par ses grandes aptitudes au travail. Courageux et protecteur, il est très utilisé dans le sauvetage en mer. Le Terre-Neuve possède une forte personnalité et est assez sensible, mais son éducation n’est pas très difficile.

Le Terre-Neuve serait issu d’un croisement entre des chiens apportés par les Vikings vers l’an mil et des chiens locaux de l’île de Terre-Neuve, au Canada. À partir du XVIIe siècle, il est utilisé par les Européens sur les bateaux pour remonter les filets et les hommes tombés à la mer. Le Terre-Neuve a la particularité d’avoir les pattes palmées, ce qui fait de lui un formidable nageur.


Mastiff

Le Mastiff est réputé pour sa grande douceur. Doté d’un bon caractère, calme et de bonne composition, il ne se montre jamais agressif. Ce chien est très attaché à sa famille, envers qui il se montre très protecteur. Aussi étonnant que cela puisse paraître, le Mastiff est tout à fait capable de vivre en appartement malgré sa taille. Ce toutou n’est en revanche pas des plus dociles, et il a besoin d’être éduqué avec la plus grande fermeté.

Le Mastiff, aussi appelé Old English Mastiff, trouve ses origines durant l’Antiquité romaine. Utilisé comme chien de guerre par les Romains, il participait également aux jeux du Cirque. Il s’est ensuite développé au fil des croisements. Il a manqué de disparaître après la Seconde Guerre mondiale, avant d’être sauvé de justesse.


Leonberg

Le Leonberg est un chien très équilibré. Placide, il n’est jamais agressif, même s’il se montre assez méfiant avec les étrangers. Il est très attaché à sa famille et fait un formidable compagnon pour les enfants, car il est très patient. Son gabarit en fait un animal dissuasif, d’autant que le Leonberg a aussi un bel instinct de protection. Il est méfiant avec les étrangers. Ce chien doit être éduqué avec le plus grand sérieux dès son plus jeune âge.

Le Leonberg est né en Allemagne, dans la ville de Leonberg, au XIXe siècle. Il a été créé par Heinrich Essig, à partir d’un croisement entre un Terre-Neuve et un Saint-Bernard. Des croisements ultérieurs ont ensuite été effectués avec des Montagnes des Pyrénées. Le Leonberg était à l’origine utilisé pour la garde des fermes et des troupeaux.


Berger blanc suisse

Le Berger blanc suisse est réputé pour être très attaché à son maître et à sa famille. Curieux, doux et joueur, il fait un très bon compagnon pour les enfants. En bon chien de berger, il est aussi très protecteur et montera la garde avec dévouement. Il est assez facile à éduquer et se montre bien obéissant. Ce chien déteste la solitude et a besoin d’une présence humaine régulière.

L’histoire du Berger blanc suisse est liée à celle du Berger allemand, puisqu’il était, à l’origine, un Berger de couleur blanche. Les chiots blancs, qui ne rentraient pas dans le standard, étaient cependant éliminés. Dans les années 1960, une éleveuse américaine a cependant décidé d’inscrire un Berger blanc au Livres des Origines Suisse. Lorsque la race a été reconnue au début des années 2000, elle a pris le nom de Berger blanc suisse.

TESTEZ NOUS !

14 JOURS DE CROQUETTES ♡

1€

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement


Boxer

Le Boxer est d’une grande fidélité envers son maître. Obéissant, désireux de lui faire plaisir, il n’hésitera pas à le suivre partout où il va. Il s’entend à merveille avec les enfants et veillera sur eux sans hésitation. Le Boxer est patient, dynamique et gentil. La race n’est pas toujours facile à dresser, et il est préférable que son propriétaire ait de solides connaissances avant de se lancer dans une telle adoption.

Le Boxer est né au XIXe siècle à la suite d’un croisement entre un Bulldog anglais et un Bullenbeißer. Le premier club de la race est fondé très tôt, en 1895. Le Boxer arrive en France dans les années 1920, via l’Allemagne.


Shih Tzu

Le Shih Tzu est le chien de compagnie idéal. Très calme, discret et doux, il convient très bien aux personnes âgées en quête de quiétude. Le Shih Tzu est aussi un petit toutou facétieux et joueur, bien adapté pour les familles avec enfants. Malgré sa très petite taille, il a plutôt un fort caractère, ce qui complique son éducation.

Le Shih Tzu est un chien d’origine tibétaine. Il était utilisé par les moines pour monter la garde dans les monastères. Il arrive en Chine au XVIe siècle et devient très vite un des favoris de la cour impériale. Le Shih-Tzu quitte la Chine après la chute de l’Empire et arrive en Angleterre, où il rencontre un vif succès. Il franchit les frontières de l’Hexagone en 1946.


Bichon frisé

Le Bichon frisé est un chien sociable et gentil. Il aime s’amuser avec les enfants, mais il est très doux avec les personnes âgées. C’est un chien adaptable, tout à fait capable de vivre en appartement s’il le faut. Il est très sociable et ne fait pas un bon gardien. Il est plutôt indépendant, ce qui rend son éducation plus difficile qu’on pourrait le penser. Il a un côté sensible, et il faut veiller à ne pas le brusquer.

Il est apparu au cours de la Renaissance italienne, à la suite de croisements entre des Bichons maltais et d’autres petits chiens comme le Caniche ou le Barbet. Il arrive en France au XVIe siècle et devient le favori du roi Henri III. Compagnon de l'aristocratie jusqu’au XXe siècle, il se démocratise ensuite dans les couches plus populaires.


Cavalier King Charles

Le Cavalier King Charles, ou CKC, est un petit toutou d’une grande douceur. Très attaché à son maître, il ne le quitte jamais et apprécie sa compagnie. Ce chien est affectueux et joueur. Il est aussi sociable, aussi bien avec les autres animaux qu’avec les personnes. Malgré sa petite taille, il est très vif et a besoin de se dépenser pour être tout à fait heureux. Il doit être éduqué avec le plus grand sérieux.

Il est issu d’une race ancienne, le King Charles Spaniel, race déjà évoquée au XVIe siècle. Ce n’est pourtant que dans les années 1920 que le CKC apparaît pour la première fois. Il prend son nom officiel en 1945.


Coton de Tuléar

Le Coton de Tuléar est un petit chien de compagnie au beau pelage blanc. Très intelligent, il est dynamique et spontané, tout en sachant ce qu’il veut. Il est plutôt méfiant avec les étrangers, sans pour autant être agressif. Le Coton de Tuléar a beau être un petit format, il a quand même un sacré caractère. Ne passez pas à côté de son éducation !

Le Coton de Tuléar serait issu de croisements entre des chiens locaux et des chiens apportés par des navires dans le port de Tuléar (Toliara), à Madagascar. La paternité de la race a été attribuée à la France, qui est dépositaire du standard.


Teckel

Le Teckel est un petit chien intelligent, joueur et particulièrement déterminé. Chien de chasse utilisé pour la chasse au blaireau, au renard et au lièvre, il se montre courageux et incroyablement opiniâtre. Il est très attaché à son maître, mais beaucoup plus méfiant avec les personnes qu’il ne connaît pas.

Le Teckel est un chien originaire d’Allemagne. Ses ancêtres sont le bracken ou le brachet. En anglais, il est appelé Daschund, de dachs, blaireau en allemand. À partir du XIXe siècle, il devient de plus en plus populaire. La reine Victoria est célèbre pour avoir eu plusieurs Teckels, qu’elle chérissait.


Setter irlandais

Reconnaissable grâce à son magnifique pelage rouge, le Setter irlandais, à ne pas confondre avec le Setter anglais, est vif, intelligent et très attaché à sa famille. Il est très dynamique, au point d’avoir été surnommé le diable rouge. C’est un toutou affectueux, à l’éducation plutôt aisée. Le Setter irlandais est un chien très sportif : il a besoin de se dépenser. Dans le cas contraire, il peut se montrer destructeur.

La race du Setter irlandais descend sans doute du chien d’oysel. C’est seulement au XIXe siècle que l’élevage de setter irlandais blanc et rouge démarre. C’est cependant le Setter irlandais rouge qui s’impose et est aujourd’hui le plus connu. Il est très populaire à travers toute l’Europe.

SON ALIMENTATION PARFAITE ?

en 3mn !