🏠 > Races de chien 👉 Races gros chien

GROS CHIENS : TOP 10 DES RACES DE GRANDS CHIENS

Vous adorez les gros chiens et rêvez d’en adopter un, sans être encore tout à fait certain de votre choix ? Découvrez tous les détails sur les grands chiens, les bons et les mauvais côtés, ainsi que les meilleures races !

Les races de gros chiens : tous nos conseils

L’adoption d’un chien de grande taille

Il existe, dans le monde, plus de 340 races de chiens reconnues : il n’est donc pas étonnant que l’on trouve des animaux de toutes les tailles et de tous les gabarits ! Il est normal d’avoir des préférences. Certains ne jureront que par les petits chiens, tandis que d’autres se dirigeront plutôt vers les chiens de taille moyenne ou de taille géante. Les plus gros chiens du monde sont d’ailleurs les Dogues allemands, qui peuvent mesurer plus d’un mètre au garrot, c’est-à-dire la hauteur sans la tête ! Côté poids, ils peuvent aussi faire plus de 100 kg. À noter que le mâle est en général un peu plus grand que la femelle.


Il existe aussi bien évidemment les chiens de grande taille, qui mesurent entre 60 et 70 cm au garrot environ. Adopter un chien de ce gabarit possède plusieurs avantages. D’abord, inutile de dire que votre compagnon à quatre pattes sera plutôt dissuasif ! Tous les grands chiens n’ont pas l’âme d’un chien de garde, mais ils disposent en général d’un bon instinct de protection et n’hésiteront pas à repousser les intrus. Les personnes mal intentionnées réfléchiront à deux fois avant de s’aventurer sur le territoire d’un tel animal.


Ne croyez pas que grand chien ou chien géant = pile d’énergie. Certains de ces grands toutous sont même plus calmes et ont moins de besoins en dépense physique que des congénères plus petits, ce qui les rend aptes, pour certains, à la vie en appartement. N’hésitez pas à consulter les différents standards établis par la Fédération Cynologique Internationale (FCI) ou la Société Centrale Canine (SCC) pour consulter la liste des caractéristiques de chaque race. Plutôt que l’esthétisme, privilégiez le tempérament de votre futur compagnon à quatre pattes.


Bien entendu, la vie avec un tel animal n’est pas toute rose, et avoir un grand chien peut aussi présenter des inconvénients. Difficile de voyager avec un tel animal, surtout dans les transports en commun. Pensez à bien vous renseigner avant de partir afin de ne pas faire face à de mauvaises surprises à la gare ou à l’aéroport.


Les grands chiens mangent également plus que les autres : le budget alimentation est donc beaucoup plus important que pour les modèles réduits. Il faut le prendre en compte au moment de l’adoption et être certain de pouvoir fournir à votre toutou une nourriture de très bonne qualité.


Enfin, hélas, les grands chiens ont souvent tendance à vivre moins longtemps que les petits chiens, réputés plus solides. Leur espérance de vie moyenne est souvent d’une dizaine d’années. C’est un détail dont il est important d’avoir conscience, car la perte d’un animal est toujours synonyme de souffrance et de peine.

Croquettes Hector Kitchen

TESTEZ-NOUS30 JOURS DE CROQUETTES ♡

- 50%

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement 

Nos croquettes sont personnalisées, de qualité premium, livrées chez vous et pas plus chères* que votre marque premium actuelle

Top 10 des races de gros chiens

Malamute de l’Alaska

Malamute de l'Alaska
  • Entre 56 et 66 cm au garrot, 34 à 38 kg

Le Malamute de l’Alaska, à ne pas confondre avec le Husky, est un chien de traîneau dynamique et énergique. Infatigable coureur, il a besoin de se dépenser longuement au quotidien pour rester en bonne santé physique et mentale. Sociable et affectueux, le Malamute est très attaché à son maître, ce qui ne l’empêche pas pour autant d’avoir un côté fugueur si ses besoins en dépense physique ne sont pas satisfaits. Si vous le laissez dans votre jardin, celui-ci doit être bien sécurisé pour empêcher de le voir prendre la poudre d’escampette.


La race du Malamute est ancienne. Il était utilisé par les Inuits Mahlemiuts dans le golfe de Kotzebue, dans l’ouest de l’Alaska. Au XIXe siècle, les chercheurs d’or accourus dans le Klondike découvrent ce chien efficace et puissant, mais des croisements hasardeux manquent de faire disparaître la race. Celle-ci redresse la barre dans les années 1930. Aujourd’hui, le Malamute est un chien très populaire dans le monde.

Rhodesian Ridgeback

Rhodesian Ridgeback
  • Entre 61 et 69 cm au garrot, 29 à 40 kg

Le Rhodesian Ridgeback, aussi appelé chien de Rhodésie à crête dorsale, est un chien bourré de qualités. Fidèle, très attaché à son maître et particulièrement protecteur, il fait un formidable chien de garde qui ne laissera aucune chance aux intrus. Il n’est pas agressif, mais se montre très méfiant envers les étrangers. Il faudra donc veiller à bien le sociabiliser.


Le chien de Rhodésie est originaire d’Afrique du Sud. Il est issu de croisements entre chiens de pionniers et les chiens locaux appartenant à la tribu des Khoïkhoïs. La crête dorsale ne se retrouve que chez une seule autre race, le chien thaïlandais à crête. Le Rhodesian Ridgeback était utilisé pour la chasse au lion, mais également pour la garde des troupeaux et la protection des villages.

Colley

Colley
  • Entre 51 et 61 au garrot, 18 à 29 kg

Le Colley, aussi appelé Berger écossais, est un toutou particulièrement affectueux et proche de sa famille. Il est doux et patient avec les enfants, et ne fait montre d’aucune agressivité envers les autres chiens et les autres animaux de compagnie. Il est parfois assez timide et se met volontiers en retrait, ce qui ne l’empêche pas pour autant de se montrer protecteur s’il le faut.


La race de chien Colley est une race relativement récente, apparue au XIXe siècle en Écosse. La reine Victoria voua par ailleurs une grande passion pour le Colley, qui, à l’origine, avait le poil court. Des croisements ont favorisé l’apparition du poil long. Le Colley a été immortalisé dans la culture populaire par la chienne Lassie, héroïne de livres, de films et de romans.

Braque de Weimar

Braque de Weimar
  • Entre 59 et 67 cm au garrot, 25 à 50 kg

Le Braque de Weimar est un chien d’arrêt incroyablement efficace et travailleur. Dynamique et joueur, il fait un excellent chien de compagnie en plus d’être un formidable chien de chasse. Il est très affectueux et proche de son maître, mais il est en revanche beaucoup plus distant avec les étrangers.


La légende raconte que le Braque de Weimar descendrait de la meute de chiens gris de saint Louis, rapportés de la septième croisade. Plus vraisemblablement, le Braque de Weimar descend d’un chien gris utilisé à la chasse dans le duché de Saxe dès le XVIIe siècle. D’abord chien courant, il devient chien d’arrêt avec l’apparition des armes à feu. Il a été croisé avec des chiens de Saint-Hubert pour éviter la consanguinité.

Rottweiler

Rottweiler
  • Entre 56 et 69 cm au garrot, 35 à 60 kg

Le Rottweiler souffre, encore aujourd’hui, d’une mauvaise réputation tout à fait injustifiée. Ce chien d’une grande douceur et d’une grande patience est très proche de sa famille et très affectueux avec les membres de son groupe social. C’est un incroyable gardien, qui n’hésitera pas à mettre sa propre vie en danger pour défendre les siens. Il a cependant besoin d’une bonne sociabilisation et d’une éducation solide. C’est un chien de catégorie 2. En France, sa possession est soumise à conditions.


Le Rottweiler est une race de chien originaire d’Allemagne. Son ancêtre accompagnait les légions romaines lors de la conquête de la Germanie. Les soldats romains s’installèrent notamment autour de la ville de Rottweil. Les ancêtres du Rottweiler y furent utilisés comme chiens de boucher, chiens de bouvier et chiens de garde. C’est à la fin du XIXe siècle que la race devient plus homogène et que le mot Rottweiler apparaît.

Croquettes Hector Kitchen

TESTEZ-NOUS
30 JOURS DE CROQUETTES ♡

- 50%

"Livré chez vous. Sans engagement"

Boxer

Boxer
  • Entre 53 et 63 cm au garrot, 25 à 32 kg

Le Boxer est un chien joueur et éveillé. Il adore les enfants et fait un merveilleux compagnon de jeu pour eux – à condition, bien sûr, de toujours bien les surveiller pour éviter les accidents ! C’est un excellent baby-sitter, d’autant qu’il a un instinct de protection très développé. Il est plutôt méfiant avec les étrangers : c’est donc un bon chien de garde, même s’il faudra bien faire attention à l’éduquer et le sociabiliser.


Le Boxer est issu d’un croisement entre le Bullenbeißer, molosse et chien de combat aujourd’hui disparu, et le Bulldog anglais. La race est apparue dans les années 1880, avant de se développer et d’être présentée officiellement en 1895 à Munich. En France, les premiers Boxers arrivent en Alsace, dans les années 1920.

Schnauzer géant

Schnauzer géant
  • Entre 60 et 70 cm au garrot, de 25 à 48 kg

Le Schnauzer géant est vif et jovial. C’est un chien dynamique, mais il sait aussi se montrer calme et tranquille. Il est très attaché à sa famille et très affectueux. Joueur, il adore les enfants. C’est un toutou plutôt placide, car il n’aboie jamais sans raison. Il a un fort instinct de protection et monte fidèlement la garde contre les étrangers, envers lesquels il se montre par ailleurs méfiant.


Le Schnauzer, dans toutes ses variétés (petit, moyen, géant), est apparu au XIVe siècle en Allemagne. Il avait de multiples fonctions : chien de troupeau, chien de garde, chien de chasse contre la vermine dans les fermes et les granges. À partir du XIXe siècle, la race se développe de manière plus systématique, et des élevages apparaissent. C’est aujourd’hui un chien plutôt populaire, apprécié pour ses nombreuses qualités.

Akita Inu

Akita Inu
  • Entre 58 et 70 cm au garrot, 32 à 59 kg

L’Akita Inu est un chien proche de sa famille, avec qui il se montre affectueux et câlin. En revanche, il n’a pas la même sympathie pour les étrangers et se montre très méfiant à leur égard : c’est donc un très bon chien de garde, d’autant que sa grande taille est dissuasive. L’Akita Inu est assez indépendant, mais il n’est pas non plus indifférent et a besoin de partager des moments avec les siens. Ce toutou possède un fort caractère, et il aura besoin d’une éducation ferme et appliquée.


Cette race de chien est née au Japon, dans la préfecture d’Akita à qui il doit son nom. Il était à l’origine utilisé pour la chasse à l’ours, au cerf et au sanglier, ainsi que dans les combats de chien. Il a été croisé avec des Tosa et des Mastiffs, ce qui contribua à augmenter la taille de l’animal. 

Hovawart

Hovawart
  • Entre 58 et 70 cm au garrot, 25 à 50 kg

L’Hovawart est un chien polyvalent, qui excelle aussi bien dans l’assistance, que dans le pistage, la protection ou la garde. C’est aussi un très bon chien de compagnie, au caractère doux et affectueux. Gentil et joueur, il veillera sur les enfants avec dévotion, d’autant qu’il dispose d’un fort instinct de protection. Il est plutôt distant avec les étrangers. Il convient également de se montrer prudent en présence de congénères du même sexe, car même s’il n’est pas agressif, l’Hovawart peut se montrer dominant.


Les origines exactes de l’Hovawart sont mal connues. La race est vraisemblablement apparue en Allemagne au cours du Moyen Âge : le chien était alors utilisé comme chien de garde pour l’aristocratie. En allemand, Hofwart signifie gardien de ferme. Au début du XXe siècle, les efforts se multiplient pour préserver et fixer la race. Encore aujourd’hui, le Hovawart est assez rare en dehors de son pays d’origine.

Pointer anglais

Pointer anglais
  • Entre 58 et 70 cm au garrot, 20 à 34 kg

Le Pointer anglais est un chasseur hors pair. C’est en effet un chien d’arrêt apprécié pour ses capacités et son endurance. Mais il fait aussi un formidable compagnon pour toute la famille. Loyal, prévenant et doux, il n’est jamais agressif, et ne fait pas un très bon chien de garde. Très intelligent et docile, il est particulièrement attaché à son maître. Il ne supporte pas du tout la solitude.


Malheureusement, les origines du Pointer anglais sont incertaines. Il est possible qu’il ait été utilisé dès le XVIe siècle en France et en Angleterre, sans que les avis ne soient tranchés. Au XVIIIe siècle, des chasseurs opèrent des croisements pour améliorer la race et fixent peu à peu le standard du Pointer.

PUBLIÉ LE 8 FÉVRIER 2021 (mise à jour le 23 août 2021) - HECTOR KITCHEN, TOUS DROITS RESERVES

Par l'équipe médicale et scientifique Hector Kitchen 

SVP, donnez nous 1 clic pour évaluer la qualité de cet article. Merci beaucoup 🙏

"DES MILLIERS DE RECOMMANDATIONS !"