LES MEILLEURES RACES DE CHIEN AFFECTUEUX

Certaines personnes adorent les chiens câlins et affectueux. Certaines races sont plus proches de leur maître que d’autres. Si vous cherchez un toutou un peu pot de colle et avide de caresses, découvrez notre sélection des meilleures races de chien affectueux !

Comment choisir son chien ?

Le choix d’une race de chien ne doit jamais se faire sur un coup de tête. Si l’esthétisme conserve son importance, c’est avant tout le caractère de l’animal qui doit primer sur le reste. Choisissez un toutou dont le tempérament correspond bien au vôtre. Si vous êtes plutôt dynamique, choisissez un chien sportif. Si, à l’inverse, vous appréciez votre tranquillité, un chien calme sera plus adapté. L’adoption d’un chien vous engage sur une dizaine d’années : réfléchissez bien pour ne pas faire d’erreur.

TESTEZ NOUS !

30 JOURS DE CROQUETTES ♡

- 50%

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement


Golden Retriever

Le Golden Retriever est réputé pour sa douceur et sa gentillesse. Ce chien particulièrement attaché à sa famille adore les câlins et les caresses. Il viendra volontiers les chercher. Le Golden, en bon chien de rapport, est également dynamique et sportif. Il a donc besoin de faire de l’exercice. Le tempérament exceptionnel du Golden en fait un formidable chien d’assistance et de sauvetage. Ce toutou demande beaucoup d’attention et n’est pas fait pour rester seul toute la journée.

Le Golden est une race plutôt récente puisqu’il est apparu dans la seconde moitié du XIXe siècle. Deux hypothèses s’affrontent : une parenté avec des Leonberg ou un croisement entre un Wavy coated jaune et un Tweed Water Spaniel. Par la suite, d’autres races sont intervenues dans le développement du Golden, comme le Setter irlandais ou le chien de Saint-John. Le Golden s’est développé en Grande-Bretagne. Il doit son nom à la couleur de sa robe.


Beagle

Le Beagle est un petit chien de chasse endurant, déterminé et opiniâtre. Doté d’un formidable flair, il peut suivre une piste durant des heures. En tant que chien de famille, il est doux, patient et gentil. Il fait un très bon compagnon de jeu pour les enfants. Malgré sa docilité naturelle, il a aussi parfois un petit côté têtu et fugueur. Il est donc important de bien l’éduquer dès son plus jeune âge. Le Beagle s’entend bien avec les autres chiens, mais attention avec les autres animaux : il reste un chasseur dans l’âme.

Le Beagle, en tant que tel, est apparu au XIXe siècle. Ses ancêtres sont cependant très lointains. Des petits chiens courants existaient déjà durant l’Antiquité. Rapportés par les Romains lors de la conquête de Britannia, ils ont ensuite été croisés au fil des siècles avec différentes races. Ce n’est qu’au XIXe siècle que le révérend Philip Honeywood entama un développement plus systématique du Beagle. Parmi les Beagles les plus célèbres du monde, on retrouve Snoopy, personnage principal de la bande-dessinée Peanuts, créée dans les années 1950.


Bulldog anglais

Le Bulldog anglais est un toutou d’un grand calme et d’une patience à toute épreuve. Il ne faut pas confondre sa douceur avec de la paresse : le Bulldog anglais conserve par ailleurs une grande force, parfois surprenante ! C’est un chien intelligent, protecteur et prêt à défendre sa famille envers et contre tout. Il n’est cependant pas du tout agressif et fait même preuve d’une belle sociabilité avec ses congénères, les autres animaux et les humains. Le Bulldog anglais ne supporte pas de rester seul trop longtemps. Veillez à avoir suffisamment de temps pour vous occuper correctement de votre boule de poils.

Les ancêtres du Bulldog anglais sont apparus au cours du XIIIe siècle, en Grande-Bretagne. Ils étaient alors utilisés pour les combats contre des taureaux (d’où son nom, bull signifiant taureau en anglais). En 1835, les autorités anglaises ont interdit ce type de pratique. La race s’est alors retrouvée particulièrement menacée. Plusieurs personnes, dont un Français, Hervé Haustrate, se sont cependant mobilisées pour la sauver. De nos jours, le Bulldog anglais est particulièrement populaire à travers le monde.


Labrador Retriever

Le Retriever du Labrador ou tout simplement Labrador, est un chien de rapport. Il est connu pour être un toutou amical, doux et gentil. Il n’est jamais agressif, ce qui ne veut pas dire qu’il ne fait pas un bon chien de garde s’il le faut car il est très attaché à son foyer. Comme beaucoup de Retrievers, il adore nager. Il a d’ailleurs besoin de faire de l’exercice, car la race est touchée par l’obésité. Ce toutou est sensible : son éducation doit donc se faire en douceur !

Selon la légende, il est né d’un croisement entre un Terre-Neuve et une loutre. Bien entendu, la vérité est ailleurs : il descend des chiens de Saint-John, sur l’île de Saint-Jean-de-Terre-Neuve, au Canada. Il se développe au début du XIXe en Angleterre, après l’exportation de plusieurs chiens depuis le Nouveau Monde. La race est baptisée par le comte de Malmesbury. De nos jours, ce toutou est à la fois un chien de compagnie très apprécié et un formidable chien d’assistance et de sauvetage.


Bouvier bernois

Le Bouvier bernois est un gigantesque nounours, gentil, doux et patient. Ce beau chien géant et tricolore se montre particulièrement affectueux et docile avec sa famille. Il en est même pot de colle, tant il apprécie les câlins et les caresses. C’est un compagnon idéal pour les enfants et les personnes âgées, car il n’est jamais brusque. Ce n’est pas le plus courageux des chiens, mais face au danger, il est capable de se montrer très attentif, prêt à se défender s’il le faut. Ce n’est pas un chasseur : il n’a aucun instinct de prédation envers les autres animaux. Revers de l’attachement du Bouvier bernois pour son maître : il ne supporte pas de rester seul. Livré à lui-même trop longtemps, il pourrait alors développer des comportements destructeurs et aboyeurs.

Les origines du Bouvier bernois sont plutôt anciennes, puisque ce toutou descend sans doute des chiens utilisés par les légions romaines durant l’Antiquité. La race s’est ensuite développée dans la région de Berne, en Suisse, via des croisements avec des chiens locaux. Le Bouvier bernois était historiquement utilisé comme chien de ferme, chien de bouvier et chien de trait. De nos jours, c’est avant tout un chien de compagnie !


Dogue de Bordeaux

Le Dogue de Bordeaux est un chien molosse puissant qui inspire le respect. Mais avec sa famille, ce chien se montre d’une grande douceur. Doté d’un caractère bien équilibré, calme et sûr de lui, le Dogue de Bordeaux n’est jamais agressif. En revanche, il reste un excellent gardien et n’hésitera pas à intervenir pour protéger son foyer contre tous les dangers. Il apprécie les marques d’affection et est naturellement très attaché à sa famille. En raison de son tempérament assez dominant, surtout chez le mâle, le Dogue de Bordeaux se doit d’être éduqué avec le plus grand sérieux.

Les ancêtres du Dogue de Bordeaux sont arrivés en Gaule au cours du IVe siècle de notre ère, aux côtés des peuples nomades venus de l’Est. Il descendrait notamment du chien d’Aquitaine, appelé Alan Vautre. Il s’est ensuite développé au fil des croisements. Le Dogue de Bordeaux a manqué de disparaître au cours du XXe siècle, mis à mal par les deux conflits mondiaux. Il a cependant été sauvé par plusieurs éleveurs passionnés par la race. C’est notamment le travail de Raymond Triquet, dans les années 1970, qui a permis au Dogue de Bordeaux de renaître.


Chien de Saint-Hubert

Le chien de Saint-Hubert est un animal placide, calme et mesuré. Il ne fait preuve d’aucune agressivité, bien au contraire : doux et patient, c’est un excellent compagnon pour toute la famille. Le chien de Saint-Hubert est très attaché à son maître, dont il apprécie la compagnie et l’affection. En bon chien de meute, il se montre sociable avec ses congénères. Il est également doté d’un odorat remarquable. Il est hélas parfois fugueur et obstiné lorsqu’il a déniché une piste. Ses capacités exceptionnelles en font un chien très apprécié par les autorités pour pister des odeurs vieilles de plusieurs jours. Il est donc particulièrement utile dans les affaires de personnes disparues.

Les origines du Saint-Hubert remonteraient au VIIIe siècle, lorsque saint Hubert lui-même aurait commencé l’élevage de chiens destinés à la chasse à courre. L’animal arrive ensuite en Angleterre au début du XIe siècle, mais disparaît presque complètement en France après la Révolution. Il faut attendre la seconde moitié du XIXe siècle pour voir les élevages se développer à nouveau. Le chien de Saint-Hubert est très apprécié aux États-Unis, où il est utilisé depuis longtemps par la police.


Retriever à poil plat

Le Flat-Coated Retriever, ou Retriever à poil plat, est un chien de chasse spécialisé dans le rapport du gibier. Moins connu que le Labrador ou le Golden, il n’en reste pas moins un toutou doté de très grandes capacités. Énergique, dynamique et toujours gai, le Flat-Coated voue une grande loyauté à sa famille. Par ailleurs, il adore les enfants, tant que ces derniers respectent l’animal. Le Flat n’aime pas rester seul. Il a besoin de présence humaine pour être parfaitement heureux et épanoui. Toutou intelligent, il est assez facile à éduquer, tant que vous savez faire preuve de fermeté sans être brusque ou injuste avec lui.

Il est lui aussi originaire de l’île de Terre-Neuve, au Canada. Il partage d’ailleurs un ancêtre commun avec la race de chien Terre-Neuve. Il était traditionnellement utilisé pour remonter les filets de pêche. Il arrive en Angleterre au début du XIXe siècle, où il est alors utilisé pour le rapport du gibier. Le Setter irlandais, ainsi que le Colley, ont été utilisés pour développer le Flat. Bien qu’il soit moins répandu que ses deux illustres cousins, il tend à se faire connaître.


Carlin

Le Carlin est un petit chien amical, gentil et joyeux. Il aime rencontrer de nouvelles personnes et ne se montre jamais agressif avec les étrangers. Il est de plus très sociable, y compris avec ses congénères et les autres animaux, chats compris. Toutou d’agrément par excellence, le Carlin convient parfaitement à des personnes âgées ou des familles avec enfant. Il fait preuve d’une grande fidélité à l’égard de son foyer et est en recherche constante d’affection. Malgré sa petite taille, il est plutôt forte tête : ne soyez pas injuste envers lui, ou il vous le ferait savoir ! Le Carlin déteste également rester seul. N’adoptez ce toutou que si vous pouvez vous en occuper correctement.

Le Carlin est originaire de Chine, mais il est présent en Europe depuis le XVIe siècle, où il est arrivé via la Hollande. La race est ensuite développée en Grande-Bretagne. Le Carlin doit son nom au comédien italien Carlo Antonio Bertinazzi. Ce toutou est très populaire dans les pays anglophones, en particulier aux États-Unis, où il est connu sous le nom de Pug.


Boxer

Le Boxer est un chien de taille moyenne à grande doté d’un formidable caractère. Équilibré, protecteur et patient, il est un excellent compagnon de tous les jours pour les enfants, sur qui il veillera avec dévouement. Le Boxer est courageux et très attaché à sa famille : en cas de danger, il n’hésitera jamais à s’interposer, quitte à mettre sa propre vie en jeu. Il est assez distant avec les étrangers, ce qui fait de lui un très bon chien de garde. L’éducation de ce toutou n’est pas toujours aisée. S’il s’agit de votre premier chien, il est préférable de faire appel à un éducateur pour éviter les erreurs dommageables par la suite.

Le Boxer est né en Allemagne au cours du XIXe siècle. Il est issu d’un croisement entre un Bulldog anglais et un Bullenbeißer, aujourd’hui disparu. Utilisé dans la chasse à l’ours, le Boxer a également participé à des combats de chien contre des taureaux. De nos jours, il a bien sûr laissé ce passé derrière lui. C’est avant tout un chien de compagnie, mais il peut aussi servir dans certains corps de sécurité, comme la police, l’armée ou la gendarmerie.

TESTEZ NOUS !

30 JOURS DE CROQUETTES ♡

- 50%

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement


Cavalier King Charles

Impossible de parler de chiens affectueux sans évoquer le Cavalier King Charles, ou CKC. Ce petit toutou est la douceur même. Chien gentil et discret, il adore passer du temps avec ses maîtres, à qui il voue une fidélité sans réserve. La force du CKC est aussi sa grande capacité d’adaptation. C’est un parfait chien d’appartement, mais il peut aussi très bien vivre en maison. Le CKC a beau être un chien d’agrément, il a besoin de se dépenser. Il excelle notamment dans les compétitions d’agility, car il adore faire plaisir à son maître.

Le CKC est apparu en tant que race officielle en 1924. Le chien descend du King Charles Spaniel, présent depuis le XVIe siècle en Angleterre. Cette race de Spaniel doit son nom au roi Charles II, grand amateur de ce chien. Au fil des siècles, ce petit chien fut modifié par divers croisements, et une séparation s’opéra peu à peu, ce qui donna naissance au CKC.


Berger allemand

Le Berger allemand est sans doute l’une des races de chien les plus célèbres du monde. Ce magnifique toutou élégant fait preuve d’une grande fidélité, d’un courage remarquable et d’un dévouement sans faille. Il est très protecteur, notamment avec les enfants. Il est distant avec les étrangers et monte la garde s’il le faut. Intelligent, ce toutou n’a aucun problème à comprendre ce que l’on attend de plus. C’est d’ailleurs en raison de ses grandes capacités de travail qu’il est très apprécié par les métiers de la défense et de la sécurité. Comme beaucoup de chiens de berger, il n’aime pas l’inaction. Il n’aime pas non plus être délaissé.

Ce toutou est né au XIXe siècle en Allemagne. Il a été créé par Max Frédéric Emile von Stephanitz, capitaine de cavalerie. Ce dernier cherchait à produire une race plus imposante et plus intelligente que les chiens de berger qui se trouvaient alors en Allemagne. Il fait très vite montre de ses grandes capacités. Il est utilisé comme chien militaire durant la Première et la Seconde Guerre mondiale. De nos jours, cet animal polyvalent reste apprécié par un très grand nombre de corps de métier.


Teckel

Le Teckel est un petit chien facilement reconnaissable à son corps long et ses courtes pattes. Il ne faut cependant pas se fier au gabarit du Teckel, car il cache un toutou dynamique, courageux et même parfois têtu et dominant ! Le Teckel est plutôt forte tête, et il a besoin d’être éduqué avec fermeté le plus tôt possible. À la chasse, il est incroyablement téméraire et opiniâtre.

Le Teckel est apparu en Allemagne au XVIIe siècle. Il était alors utilisé pour la chasse au blaireau. Son nom en langue allemande (Daschund) est dérivé du mot dachs qui signifie blaireau. Il existe en réalité plusieurs variétés de Teckels, qui ont été développées au cours du XIXe siècle (nain, standard et Kaninchen). Le reine Victoria est connue pour avoir possédé plusieurs Teckels. 


Yorkshire Terrier

Le Yorkshire est un petit chien d'agrément reconnaissable à son long poil. Il est de nos jours surtout destiné à la compagnie. Intelligent, il est également très affectueux avec ses maîtres et aime passer du temps avec eux. Malgré son petit gabarit, il est plutôt exubérant et énergique. Ne vous laissez pas avoir par son apparence : le Yorkshire a un fort caractère et peut même être hargneux face à des étrangers. Il n’hésite pas à donner de la voix lors de l’arrivée d’un intrus sur son territoire. Ne négligez surtout pas l’éducation de votre toutou au prétexte de sa petite taille.

Le Yorkshire est né dans le comté du Yorkshire, en Angleterre. Ce sont des ouvriers écossais qui sont à l’origine de la race, créée au XIXe siècle pour braconner et chasser les nuisibles. Mais peu à peu, le Yorkshire a fini par s’éloigner de cette fonction pour devenir un chien de compagnie, très apprécié par les couches supérieures de la population.


Terre-Neuve

Le Terre-Neuve, ou Newfoundland, est un chien géant à l’allure douce et gentille. Courageux, travailleur et intelligent, il excelle dans le sauvetage en mer. Il a même été surnommé le Saint-Bernard des mers. Doux, gentil et affectueux, il adore passer du temps avec sa famille. Malgré son côté bonhomme et docile, le Terre-Neuve possède une forte personnalité. Il est très sensible et ne doit pas être brusqué. En raison de sa force et de sa taille, c’est un excellent chien de garde.

Comme son nom l’indique, il est originaire de l’île de Terre-Neuve, au Canada. Il est possible qu’il soit le fruit de croisements entre des chiens locaux et les chiens importés par les Vikings lors de leur incursion sur le continent américain autour de l’an mil. Il est ensuite redécouvert par les colons européens, qui remarquent rapidement les capacités de l’animal. Le Terre-Neuve est alors utilisé pour tracter des troncs d’arbre ou repêcher les marins tombés à la mer. Il a la particularité d’avoir les pattes palmées.


Pomsky

Le Pomsky est décrit comme gentil, câlin et affectueux. Il reste cependant difficile d’établir précisément le tempérament de ce toutou, car il n’existe aucun standard le concernant. Le Pomsky serait également très dynamique, sociable et fidèle. Il conviendrait en revanche de faire attention avec les enfants, car il ne serait pas le plus patient des toutous.

Le Pomsky est le fruit d’un croisement entre un Loulou de Poméranie et un Husky. Il est apparu aux États-Unis dans les années 2010 et n’est pas, à ce jour, reconnu comme une race à part entière. Malheureusement, cela signifie qu’aucun standard ne régit la race, ce qui donne parfois lieu à des croisements hasardeux.


Bichon frisé

Le Bichon frisé est un petit toutou entièrement dédié à la compagnie. Chien joueur, démonstratif et câlin, il n’en reste pas moins capable de faire preuve de calme et de docilité. Il est sociable avec les autres animaux, y compris ses congénères, et n’est pas franchement méfiant envers les étrangers. Il fait malgré tout un bon chien d’alerte en cas de besoin. À ce titre, il a tendance à beaucoup aboyer, ce qui peut poser un problème aux propriétaires souhaitant un peu de calme. Le Bichon frisé est un chien idéal pour les personnes âgées en raison de son bon tempérament.

Le Bichon frisé est apparu au cours de la Renaissance italienne. Il est issu de croisements entre le Bichon maltais, le Barbet, ainsi que d’autres petits chiens comme le Caniche. Il arrive en France au XVIe siècle et gagne très vite les faveurs de la cour royale. Henri III, notamment, est connu pour avoir eu plusieurs Bichons frisés. Au XIXe siècle, le Bichon frisé est beaucoup moins populaire dans l’Hexagone que par le passé, mais il connaît un nouvel essor après la Seconde Guerre mondiale.


Dogue allemand

Le Dogue allemand a l'honneur de détenir le titre de détenir le titre de plus grand chien du monde. Il est vrai qu’il peut mesurer plus d’un mètre au garrot ! Surnommé l’Apollon de la gent canine, le Dogue allemand est aussi doux et gentil qu’il est grand. Affectueux, docile et gentil, il fait un incroyable compagnon pour toute la famille. Il fait bien évidemment un excellent chien de garde et sa taille suffit à elle seule à être dissuasive. Peu de personnes oseront braver cet animal. Il est impératif d’éduquer votre compagnon à quatre pattes dès son plus jeune âge afin d’éviter les accidents : vous serez en effet incapable de maîtriser un tel chien à l’âge adulte.

Comme son nom l’indique, il est né en Allemagne, même si le Danemark a, par le passé, revendiqué la paternité de la race. Ses ancêtres sont sans doute des Dogues du Tibet importés en Europe au Ve siècle de notre ère par les tribus nomades venues d’Asie. L’ancêtre direct de ce chien est le Bullenbeißer, que l’on aurait ensuite croisé avec un lévrier. C’est au XIXe siècle qu’il se développe de manière plus encadrée.


Dobermann

Le Dobermann est un beau chien élégant et racé. Aussi appelé chien de gendarme, il se distingue par son courage et sa force de caractère. Intelligent, il dispose de nombreuses aptitudes au travail, ce qui en fait un chien très apprécié par la police, la gendarmerie et l’armée. Le Dobermann adore sa famille, avec qui il est très affectueux et protecteur, mais reste sur ses gardes en présence de personnes qu’il ne connaît pas. Il est assez dominant et a donc besoin d’une éducation ferme. Il n’est pas forcément conseillé comme premier chien.

Le Dobermann est lui aussi né en Allemagne au XIXe siècle. Il a été créé par Karl Dobermann, un percepteur d’impôts à la recherche d’un excellent chien de garde, apte à le protéger lors de ses déplacements. Le Dobermann arrive en France au début des années 1910, via l’Allemagne. Il a été très utilisé durant la Seconde Guerre mondiale, notamment par les troupes nazies, ce qui a terni sa réputation. Il s’est aussi illustré durant la guerre du Vietnam.


Eurasier

L’Eurasier est un chien joyeux, calme et docile. Très affectueux durant sa jeunesse, il devient parfois un peu plus distant en grandissant, mais demeure très attaché à sa famille. Malgré sa relative indépendance, il est sociable, autant avec les humains qu’avec les autres chiens ou autres animaux, bien qu’il adopte une attitude plus mesurée en présence d’étrangers. L’Eurasier n’aime pas rester seul. Il est donc très important de lui apprendre à se passer de vous pour ne pas favoriser le développement de problèmes comportementaux.

L’Eurasier est une race très récente, puisqu’elle est née dans les années 1960. Il est le fruit des travaux de Julius Wipfel et Konrad Lorenz. L’Eurasier est né d’un croisement entre des Samoyèdes et des Chow-Chows. D’abord appelé Wolf-Chow, il prend finalement le nom d’Eurasier pour célébrer ses origines asiatiques et européennes.

SON ALIMENTATION PARFAITE ?

en 3mn !