LES RACES DE CHIEN CALME

Vous recherchez un chien calme et doux ? Alors cet article est fait pour vous. Découvrez les différentes races de chien calme afin de faire le choix le plus adapté à votre propre caractère et votre mode de vie.

Conseils avant d’adopter un chien

L’adoption d’un chien ne se décide jamais sur un coup de tête. C’est une décision qu’il faut mûrement réfléchir, car elle vous engage sur au moins une dizaine d’années. Choisir une race peu adaptée est le meilleur moyen de rater une adoption. S’il est normal d’avoir des préférences esthétiques, c’est avant tout le tempérament de votre futur compagnon à quatre pattes qui doit primer sur le reste.

Comment être certain d’adopter sans se tromper ? Commencez par bien vous renseigner sur le caractère des chiens. Il existe des standards qui listent les différentes caractéristiques de chaque race : ce sont des outils précieux. Questionnez aussi votre éleveur ou l’association où vous adoptez votre chien, car ce sont les plus à même de vous renseigner sur le tempérament de l’animal.

Ne vous fiez pas seulement à la taille de l’animal. Il existe des chiens immenses dotés d’un caractère très placide, tandis que des petits modèles sont beaucoup plus nerveux. C’est notamment le cas du Chihuahua, du Yorkshire Terrier ou du Jack Russell Terrier.

Pourquoi adopter un chien calme ?

Quels sont les avantages d’adopter un chien calme ? Ils sont plutôt nombreux. Si vous vivez en appartement, vous aurez déjà moins de risques de déranger vos voisins. Les nuisances sonores provoquées par un toutou peuvent vite devenir très difficile à gérer au quotidien pour l’entourage. Lorsque vous voyagez avec votre chien, celui-ci a plus de chance de se tenir à carreau en raison de son tempérament, ce qui évite les problèmes avec les autres voyageurs.

Les chiens calmes sont aussi idéals pour les personnes âgées à la recherche de tranquillité. En règle générale, ces toutous sont également moins dominants que les autres et plus sociables.

Les chiots sont toujours plus turbulents. Vous devrez donc composer avec les bêtises de votre petit chien au début de sa vie. Les toutous ont tendance à s’assagir avec le temps. Soyez patient et compréhensif. De plus, chien calme ne veut pas dire chien inactif, muet ou amorphe.

TESTEZ NOUS !

30 JOURS DE CROQUETTES ♡

- 50%

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement


Basset Hound

Le Basset Hound se reconnaît au premier coup d’œil : ce chien est en effet très court sur patte et possède un corps allongé, ainsi que de grandes oreilles pendantes. C’est un chien doté d’un caractère placide, très affectueux et jamais agressif. Il se montre courageux et déterminé. Attention : comme beaucoup de chiens de chasse, il est du genre fugueur !

Comme souvent, il est assez difficile de retracer avec exactitude les origines d’une race. Il est cependant probable que le Basset Hound soit issu de croisements entre de vieilles races comme le Basset d’Artois. C’est en Angleterre que la race se développe de manière plus systématique au XXe siècle. De nos jours, le Basset Hound est très populaire aux États-Unis, mais un peu moins en Europe.


Bichon frisé

Aussi appelé Tenerife, le Bichon frisé est un chien de petite taille très sociable. Il est joueur avec les enfants, mais se montre très doux et gentil avec les personnes âgées ou les personnes plus fragiles, ce qui en fait un chien de compagnie idéal. Il est très adaptable et s'accommode de nombreux styles de vie. Seul petit défaut : il est plutôt indépendant, et même têtu à l’occasion.

Il est né au cours de la Renaissance italienne de croisements entre des Bichons maltais, des Caniches et des Barbets. Arrivé en France au XVIe siècle, il gagne très vite les faveurs de l'aristocratie et même des têtes couronnées : Henri III en fait son chien préféré. Réservé d’abord aux couches supérieures de la population, c’est au début du XXe siècle que le Bichon frisé commence à se démocratiser.


Bouledogue français

Le Bouledogue français est un chien réputé pour sa douceur et son calme. Très amical avec les gens, y compris les personnes qu’il ne connaît pas bien, il est aussi tout à fait capable de cohabiter avec des chats, d’autres chiens ou même des NAC. Il adore son maître et sait être obéissant lorsqu’il le faut. La santé du Bouledogue français est malheureusement assez fragile : il faut prendre garde à ne pas lui faire faire trop d’exercices pour ne pas le mettre en danger.

Le Bouledogue français est plutôt récent, puisqu’il est apparu à la fin du XIXe siècle. Il est issu de croisements entre le Bulldog anglais et des ratiers des faubourgs de Paris, utilisés par les bouchers. Les origines lointaines du Bouledogue sont cependant encore plus anciennes, puisque ce petit toutou descend sans aucun doute du Molosse d’Épire, comme toutes les races de molosses ou presque.


Bouvier bernois

Le Bouvier bernois appartient à la catégorie des chiens géants. Cet immense nounours à l’air gentil et doux est calme, placide et facile à vivre. Amical aussi bien avec les personnes qu’il ne connaît pas qu’avec les autres animaux, congénères compris, il adore les enfants. Peu aboyeur, il est parfois un peu peureux face à des situations qu’il ne connaît pas. Il est très pot de colle et ne supporte pas la solitude : il pourrait se mettre à détruire son environnement.

Le Bouvier bernois est ancien : ses origines remontent aux chiens utilisés par les légions romaines. Il s’est ensuite développé autour du village de Dürrbach, en Suisse, près de Berne. Utilisé à l’origine comme chien de garde et chien de trait, c’est aujourd’hui un chien avant tout destiné à la compagnie ou à l’assistance.


Braque de Weimar

Le Braque de Weimar est un chien d’arrêt polyvalent, courageux et efficace. Sociable, il est aussi très protecteur, surtout avec les enfants. C’est un toutou assez placide, mais il a quand même besoin de faire beaucoup d’exercice. Lorsqu’il pratique une activité, il est incroyablement dynamique et énergique. Il a besoin d’être éduqué avec fermeté, car il doit être canalisé.

Selon la légende, le Braque de Weimar descend des chiens gris de Saint-Louis, ramenés de Palestine lors de la septième croisade. Plus vraisemblablement, il descend d’un braque déjà présent dans la région de la Saxe-Weimar. D’abord chien courant, il devient chien d’arrêt avec la démocratisation des armes à feu. Il existe deux variétés de Braque de Weimar. La plus populaire est celle à poil court. La variété à poil long reste rare.


Bulldog anglais

Comme son cousin français, le Bulldog anglais est un petit molosse gentil et doux. Ancien chien de combat, il a aujourd’hui perdu toute agressivité : c’est le chien de compagnie idéal ! Doté d’une grande force, il sait se montrer docile et obéissant. Il est cependant protecteur et plutôt méfiant envers les étrangers. Il n’aime pas rester seul et a besoin de recevoir beaucoup d’attention pour être heureux.

Utilisé dès le XIIIe siècle comme chien de combat dans des combats contre des taureaux (bull signifie taureau en anglais), le Bulldog a vu ses effectifs chuter à partir de 1835, suite à l’interdiction de ce genre de pratique. Quelques passionnés parvinrent cependant à sauver la race. Aujourd’hui, le Bulldog anglais n’a plus rien du farouche combattant qui descendait dans les arènes.


Carlin

Le Carlin est un petit molosse gentil et doux. Compagnon idéal pour les enfants, il s’entend également très bien avec les autres animaux et les chiens. Très attaché à son maître, le Carlin n’apprécie pas de rester seul trop longtemps. Son côté très jovial fait de lui un petit clown toujours prêt à amuser la galerie. Malgré sa relative docilité, il est parfois un peu têtu !

Le Carlin est originaire de Chine. Arrivé en Europe via la Hollande au XVIIe siècle, il se développa ensuite en Angleterre, où plusieurs éleveurs affinèrent la race. Celle-ci se diffusa ensuite en France, où elle rencontra un beau succès. Le Carlin débarqua aux États-Unis au XIXe siècle, où il prit le nom de Pug.


Cavalier King Charles

Le Cavalier King Charles est un petit toutou très gentil, affectueux et particulièrement dévoué à ses maîtres. Très attaché à sa famille, il ne s’en éloigne jamais. Il se montre cependant amical avec d’autres personnes ou d’autres animaux. Il est très joueur, mais n’est pas une pile électrique non plus et sait se reposer pour ne pas déranger ses propriétaires. Pour cette raison, c’est un chien idéal pour une personne âgée.

Ce chien descend d’une race ancienne, appelée King Charles Spaniel. Ce n’est que dans les années 1920 que le Cavalier King Charles apparaît pour la première fois de manière officielle. Il arrive dans les années 1970 en France, mais rencontre vite un beau succès.


Chien de Saint-Hubert

Le chien de Saint-Hubert se distingue par sa douceur et sa gentillesse. Jamais agressif, il est sociable avec les autres chiens et les autres animaux. Doté d’un flair redoutable, il est utilisé comme chien de chasse, mais aussi comme chien de recherche des personnes disparues.Ce toutou est parfois assez obstiné tout en étant sensible. Son éducation doit donc se fonder sur une approche avant tout positive pour ne pas le brusquer.

Ce chien est originaire de Belgique. Il est très ancien : ses ancêtres auraient été élevés au VIIIe siècle. Dès le départ, la race est utilisée pour chasser. Elle arrive en Angleterre au Xe siècle, où elle rencontre un beau succès. Elle a pratiquement disparu dans l’Hexagone après la Révolution, avant de revenir au XIXe siècle. Le Saint-Hubert est très populaire aux États-Unis.


Chow-Chow

Très attaché à sa famille, le Chow-Chow est beaucoup plus sur la réserve avec les étrangers : il est même très peu expansif. Il n’est pas du genre à manifester son affection. Il tolère les enfants, mais il convient de rester prudent, car le Chow-Chow ne dispose pas d’une patience inépuisable. C’est un très bon gardien, doté d’un fort instinct de protection, mais son caractère assez compliqué n’en fait pas un chien bien adapté pour une première adoption.

Le Chow-Chow est très certainement la plus ancienne race de chien au monde. Des analyses le font remonter à près de 4000 ans avant notre ère. Originaire de Chine, il est arrivé en Europe via des navires marchands. En France, la race reste rare jusqu’aux années 1920. Dès lors, il a joui d’une très belle popularité.

TESTEZ NOUS !

30 JOURS DE CROQUETTES ♡

- 50%

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement


Colley

Le Colley à poil long, plus simplement appelé Colley, est un chien de berger d’une grande douceur. Doté d’un tempérament facile et conciliant, ce toutou amical et joyeux fait un excellent compagnon pour toute la famille et en particulier les enfants. Le Colley reste cependant un chien plutôt timide. Il sera donc nécessaire de bien le sociabiliser pour qu’il ne devienne pas craintif.

Le Colley est né en Écosse, où il s’est fixé pour de bon au cours du XIXe siècle. D’abord très proche du Border Collie, le Colley a fini par s’en éloigner. La reine Victoria se prit de passion pour la race, ce qui contribua grandement à sa popularité. À partir des années 1940, le Colley fut popularisé dans la culture populaire grâce à une série de romans, Lassie, puis à une série télévisée tirée de l’œuvre.


Coton de Tuléar

Le Coton de Tuléar est joyeux, gentil et doux. Il est très joueur et adore passer du temps avec son maître. Il se montre par ailleurs très affectueux avec les membres de son groupe social. Il est beaucoup plus en retrait avec les étrangers. En raison de sa taille, il ne fait évidemment pas un bon chien de garde, mais il est un bon chien d’alerte. Le Coton de Tuléar ne supporte pas la solitude : ce n’est pas un chien à adopter si vous n’êtes jamais chez vous.

Les origines du Coton de Tuléar sont assez incertaines, mais les spécialistes supposent que le chien est né de croisements entre des bichons apportés par des navires à Madagascar et des chiens locaux, du port de Tuléar (Toliara).


Dogue allemand

Le Dogue allemand, souvent surnommé l’Apollon de la gent canine, est un immense chien aussi doux que grand. Chien affectueux, sociable et jamais agressif lorsqu’il a été correctement éduqué, le Dogue allemand offre une présence réconfortante et rassurante à sa famille. Il possède un caractère plutôt têtu : son éducation doit donc être appliquée. Malgré sa taille, ce chien est adapté à la vie en appartement.

Le Dogue allemand est parfois appelé Grand Danois. Cela s’explique par les origines controversées de l’animal, dont la paternité a aussi été revendiquée par le Danemark. Cependant, il semble bien que le Dogue allemand soit né en Allemagne. Son ancêtre immédiat serait le Bullenbeißer, aujourd’hui disparu.


Golden Retriever

La douceur du Golden Retriever se lit sur son visage. Ce chien est d’une gentillesse inégalée. Intelligent, docile et amical, le Golden Retriever est un chien de chasse très apprécié. Il fait aussi un excellent chien d’assistance ou chien guide d’aveugle. Il est sportif et a besoin de se dépenser, mais avec sa famille, il se montre calme et très affectueux. Il n’aime pas être seul et a besoin de beaucoup d’attention.

Comme pour beaucoup de races, les origines du Golden Retriever manquent de clarté. Officiellement, il est né d’un croisement entre un Wavy Coated jaune et un Tweed Water Spaniel. D’autres estiment que ses ancêtres sont en réalité des chiens du Caucase proches du Leonberg. C’est en Grande-Bretagne que l’élevage se développe. Après la Seconde Guerre mondiale, le Golden Retriever commence à jouir d’une très bonne popularité, toujours d’actualité aujourd’hui.


Labrador

Le Labrador Retriever, plus simplement appelé Labrador, est à l’origine un chien de chasse dit de rapport. De nos jours, il est surtout utilisé comme chien de compagnie, chien de sauvetage ou chien d’assistance. Ce toutou est doté d’un formidable caractère. Il est gentil, doux et amical. Il est de plus très adaptable et n’aura aucun mal à vivre dans un appartement et/ou en milieu urbain.

Les ancêtres du Labrador Retriever sont nés dans la province de Terre-Neuve-et-Labrador, au Canada, mais c’est bien en Angleterre que la race a été développée à partir du XIXe siècle. C’est au comte de Malmesbury que l’on doit le nom de ce chien. De nos jours, le Labrador est une des races les plus populaires du monde.


Lévrier anglais

Le Greyhound ou Lévrier anglais, comme beaucoup de races de Lévrier, est connu pour son calme et son flegme. Ces grands chiens se transforment en véritable pile électrique lorsqu’ils sont en course, mais dans la vie de tous les jours, ils savent se montrer discrets et doux. Le Lévrier anglais est un chien intelligent et très affectueux avec ses maîtres. Il est cependant plutôt sensible et il faut donc éviter de le brusquer.

Les ancêtres du Lévrier anglais sont particulièrement anciens, car des chiens de ce type existaient déjà durant l’Antiquité, descendant sans doute du Lévrier arabe. Le Lévrier était utilisé à la chasse au lièvre, d’où son nom. Il était très populaire auprès des souverains du Moyen Âge. De nos jours, il existe encore des courses de lévriers, qui sont très appréciées dans certains pays du monde.


Saint-Bernard

Le Saint-Bernard est un immense chien bonhomme et gentil. Placide et déterminé, il se montre très courageux et a le sauvetage dans le sang. Il n’hésite jamais à aider une personne qu’il estime être dans le besoin. Il est parfois têtu et a besoin d’être éduqué fermement. C’est un excellent chien de garde. Sa taille est dissuasive. De plus, il est doté d’un formidable instinct de protection.

Il descend très certainement d’une race aujourd’hui disparue, le Mastiff alpin. Il était utilisé par les moines des hospices du col du Grand-Saint-Bernard et du col du Petit-Saint-Bernard, en Suisse. Il servait à la fois à la protection des monastères, mais également comme chien de sauvetage pour les voyageurs égarés dans la neige. Le Saint-Bernard a été popularisé dans la culture populaire grâce à la série de films Beethoven.


Shar Peï

Le Shar-Peï, ou Sharpeï, est un chien d’un calme à toute épreuve. Doux et gentil, il fait un excellent compagnon pour toute la famille, y compris pour les enfants. Il jouit d’un instinct de protection très affuté et n’hésitera pas à se dresser devant le danger s’il le faut. Avec les inconnus, il est parfois timide, mais jamais agressif. Le Shar-Peï a besoin d’une solide sociabilisation.

Le Shar-Peï est ancien. Il a vu le jour en Chine, il y a environ 2000 ans. En chinois, son nom signifie peau de sable, référence à son visage ridé. Il était utilisé dans les fermes par les paysans les plus pauvres. Il était également un chien de combat très apprécié. Avec l’arrivée des Occidentaux au XIXe siècle et celle de nouvelles races plus puissantes, les effectifs du Shar-Peï connaissent une chute vertigineuse. Le chien a presque disparu dans les années 1960, avant d’être sauvé par des passionnés.


Shih Tzu

Le Shih Tzu est un chien de très petite taille, très gentil et attaché à son maître. Très sociable, il n’a aucun problème pour cohabiter avec des chiens, des chats ou d’autres animaux. Malgré son calme naturel, il a besoin de faire quelques exercices au quotidien. Très joueur, il passera volontiers son temps avec les enfants. C’est un toutou affectueux, mais parfois têtu et peu disposé à obéir.

Le Shih Tzu est né d’un croisement entre un Lhassa Apso et un Pékinois. La race est apparue au Tibet, avant d’être introduite en Chine au XVIe siècle. Le Shih Tzu, dont le nom signifie chien lion, était très apprécié par la cour impériale chinoise. Au début du XXe siècle, le Shih Tzu quitte la cité interdite pour gagner l’Europe, où il devient assez rapidement populaire.


Terre-Neuve

Le Terre-Neuve est un chien géant doté d’un immense courage. Puissant et endurant, c’est également un excellent nageur. Toutes ces qualités en font un animal idéal pour le sauvetage en mer. En tant que chien de compagnie, il est fidèle, dévoué, et particulièrement affectueux. Docile, digne et toujours de bonne humeur, c’est un excellent compagnon pour toute la famille. En raison de sa taille, ce toutou doit être éduqué avec le plus grand sérieux.

Le Terre-Neuve est sans doute issu d’un croisement entre des chiens importés par les Vikings autour de l’an mil et des chiens locaux présents dans cette région du Canada. Au XVIIe siècle, le Terre-Neuve commence à être utilisé par les colons européens pour tracter des troncs d’arbre et pour remonter les filets et les hommes tombés à la mer.


Whippet

Le Lévrier whippet, ou Whippet, est un petit lévrier calme et discret. Il s’entend à merveille avec les enfants et est très attaché à sa famille et à ses proches. Ce n’est pas le plus expansif des chiens, mais il reste facile à vivre et de bon caractère. S’il est plutôt placide en temps normal, le Whippet se transforme dès qu’il s’agit de courir : il devient alors une vraie boule d’énergie !

Le Whippet est sans doute né en Angleterre au XVe siècle, même si certains estiment qu’il pourrait descendre du chien du Pharaon. Ce n’est cependant qu’à la fin du XIXe siècle que la race commence à se fixer pour de bon. Son nom est sans doute dérivé de l’expression whip it, que l’on pourrait traduire par fonce.

SON ALIMENTATION PARFAITE ?

en 3mn !