SPITZ NAIN

Le Spitz nain est l’une des cinq variétés de Spitz allemand reconnues par la Société Centrale Canine (SCC) et par le Livre des Origines Français (LOF). Comme son nom l’indique, c’est la version miniature du Spitz allemand, mais son caractère, lui, n’a rien de minuscule !

Un peu d’histoire

Le Spitz nain, aussi appelé Loulou de Poméranie, ou plus simplement, Poméranien, est une race de petit chien dont les origines sont très anciennes. L'ancêtre du Spitz allemand, dont le Spitz nain est une variété, se retrouvait déjà à l’âge de pierre, notamment dans les tourbières. Le Spitz allemand trouve assez vite sa place auprès de l'aristocratie d’Europe, et il apparaît également dans les peintures du XVIIIe siècle. Le Spitz nain, quant à lui, se développe de manière systématique au XIXe siècle, avec une miniaturisation qui s’accentue à l’époque victorienne. Mozart, Michel-Ange, Marie-Antoinette ou encore Catherine de Russie étaient connus pour apprécier la race. Le Spitz nain partage des origines avec le Spitz loup, le grand Spitz, le Spitz moyen et le petit Spitz. Il doit son autre nom, Loulou de Poméranie, à la région de la Poméranie, située en Europe centrale, entre la Pologne et l’Allemagne.

Le Poméranien se popularise au début du XXe siècle et gagne les couches moins fortunées de la population. Ce nouveau regain de popularité chez les plus modestes s’accompagne d’un dédain progressif de la part des plus riches. Le Spitz nain est même surnommé le chien de concierge, en raison de sa place toute trouvée auprès des concierges à Paris. Cependant, il retrouve peu à peu ses lettres de noblesse depuis quelques années.

La race est reconnue depuis 1957 par la Fédération Cynologique Internationale.

TESTEZ NOUS !

14 JOURS DE CROQUETTES ♡

1€

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement

Caractéristiques physiques

Le Spitz nain est un chien de très petite taille. Les mâles, comme les femelles, mesurent environ 20 cm au garrot. Le poids est également sensiblement le même. Le mâle pèse entre 2 kg et 3,5 kg, tout comme la femelle. Le choix devra donc se faire surtout en fonction du caractère de l’animal.

Le Spitz nain appartient au groupe 5 : Chiens de type Spitz et de type primitif de la FCI. Il porte le numéro 97.

Les caractéristiques physiques du Spitz nain en font un chien particulièrement facile à reconnaître.

Corps : le corps est petit et élégant. La croupe est large, la poitrine bien descendue, tandis que le dos est droit et court. 

Tête : le crâne est assez large au niveau de la partie supérieure, mais s’affine vers le museau. Le stop est assez marqué.

Oreilles : le Spitz nain possède de petites oreilles. Elles sont triangulaires et attachées haut. Elles se dressent bien sur la tête.

Yeux : ils sont de taille moyenne et de couleur foncée. Ils affichent une forme légèrement allongée.

Queue : la queue est attachée haut et très touffue. De longueur moyenne, elle est enroulée et rabattue vers le dos.

Poil : la fourrure du Spitz nain est longue, abondante, bien écartée et droite. Le sous-poil est bien épais et dense. Le pelage est plus court au niveau des oreilles, de la tête et de la face antérieure des pattes. Il possède une belle crinière au niveau du poitrail.

Couleur : les couleurs du Spitz nain sont variées. Le standard est en effet assez large. On retrouve le blanc, le noir, le noir et feu, le marron, le brun, l’orange ou le gris-loup.

La taille du Spitz nain en fait un chien très facilement transportable, notamment dans les transports en commun. Dans le train, par exemple, il pourra voyager sans problème sur vos genoux, à condition qu’il soit dans un petit panier ou cage de transport, ce qui n’est pas le cas pour les chiens de plus de 6 kg, qui doivent voyager au pied de leur maître et dont le billet coûte aussi beaucoup plus cher.

La croissance du Spitz nain

Le Spitz nain, ou Loulou de Poméranie, est un petit chien qui atteint environ vingt centimètres au garrot. Il appartient aux races miniatures ou toy, comme le Chihuahua, le Caniche nain ou le Bichon maltais. Bien entendu, il existe des écarts légers entre les individus au sein d’une même race, mais le Spitz nain restera toujours un petit chien. La différence de taille entre les mâles et les femelles est minime. Choisissez plutôt votre compagnon à quatre pattes en fonction de son caractère !

La croissance du Spitz nain peut être séparée en deux phases bien distinctes. La première, une phase de croissance rapide, jusqu’à quatre mois, puis la seconde, avec une phase de croissance plus lente, jusqu’à 8 ou 10 mois. Chez les petits chiens, la croissance est beaucoup moins longue que chez les grands chiens, qui peuvent parfois prendre jusqu’à deux ans pour atteindre leur taille définitive. Pour que la croissance de votre Spitz nain se passe pour le mieux, veillez à lui fournir une alimentation de très bonne qualité. Limitez également les efforts physiques prolongés ou trop intenses afin de ne pas endommager les articulations de votre toutou.

Les autres caractéristiques du Spitz nain

  • Les couleurs du Spitz nain

Le standard du Livre des Origines Français reconnaît plusieurs couleurs pour le Spitz nain. L’éventail de couleurs est large, ce qui vous permettra de forcément trouver votre bonheur. Attention, cependant. Le critère esthétique ne doit pas être votre premier critère de choix.

Blanc : la robe est blanc pur, avec une tolérance pour une légère teinte jaunâtre. Certaines robes, en particulier aux États-Unis, se rapprochent plus de la couleur ivoire que de la couleur blanc pur. Cette dernière est cependant préférable.

Noir : la peau et le sous-poil sont eux aussi de couleur foncée. Le pelage n’affiche aucune autre couleur que le noir.

Orange : la couleur est bien uniforme et unie, mais des taches de blanc sont tolérées au niveau de la poitrine, de la queue et des pieds.

Orange-zibeline : la couleur zibeline se rapproche d’un brun sable chaud. Ici, le spitz est bicolore.

Marron : le marron est foncé et bien uniforme.

Gris-loup : aussi appelé gris ombré, le gris loup est un gris argenté charbonné. L’extrémité des poils est noire. On trouve une marque foncée au niveau de la tête et des yeux. La crinière et les poils aux épaules sont plus clairs. Les pattes ne présentent aucune tache noire.

Crème : il s’agit d’un jaune très pâle, sans aucune nuance de blanc.

Crème zibeline : le jaune pâle s’accompagne d’un brun sable chaud.

Panachés ou particolores : le fond de la robe est blanc, et les taches de différentes couleurs (noir, gris, brun, orange), doivent être réparties sur l’ensemble du corps.

Noir et feu : la base est noire, avec des marques feu au niveau du museau, des joues, des yeux ou encore de la poitrine.

Merle : cette couleur n’est pas reconnue en France. Tout Spitz merle ne pourra donc pas être validé par le LOF. Faites bien attention.

  • Le poil du Spitz nain

Le Spitz nain possède un poil long, bien écarté et dense. Le sous-poil est épais et soyeux. Le pelage est plus court au niveau de la tête et la face antérieure des membres et des pieds. Le Spitz nain affiche une crinière épaisse au niveau du cou. La fourrure nécessite un entretien régulier avec d’éviter les nœuds. Le toilettage du Spitz nain ne doit donc pas être pris à la légère.

Caractère

Il ne faut pas se fier à sa petite taille. En effet, le caractère du Spitz nain est à l’opposé de ses dimensions minuscules. Il est important de choisir un chien bien adapté à votre propre tempérament pour réussir une adoption.

Les qualités du Spitz nain

Ce petit toutou est bourré de qualités. Il fait un merveilleux chien de compagnie, aussi bien pour les familles avec enfant que les personnes âgées. Bien entendu, tous les individus d’une race n’ont pas le même caractère, et cette liste est avant tout une indication, basée sur les différents standards du Livre des Origines Français (LOF) et de la Société Centrale Canine (SCC). Au sein d’une même portée, les chiots n’auront pas tous le même caractère. Demandez à l’éleveur de vous aider à choisir celui qui correspondra le mieux à votre propre tempérament et à votre mode de vie.

  • Joyeux

Le Spitz nain sait mettre de la bonne humeur partout où il passe. Ce petit chien énergique a parfois tendance à faire le pitre. Il sera un excellent compagnon de jeu pour les enfants. Malgré sa petite taille, il aime se dépenser et vous suivra volontiers lors d'activités comme le pistage, l’agility ou l’obé-rythmée. Il n’est cependant pas vraiment endurant, et il faudra limiter les séances de jeu pour éviter qu’il ne se fatigue trop. Prévenez également vos enfants de ne pas se montrer trop brusques avec lui, car ses membres sont fragiles, et les fractures ne sont pas rares.

  • Amical

Le Poméranien est un chien amical et sociable. Affectueux avec sa famille, il apprécie la compagnie de ses congénères, et peut même très bien s’entendre avec un autre animal de compagnie, comme un chat ou un NAC, s’il a été sociabilisé correctement au cours de sa jeunesse. Il n’a de toute façon aucun instinct de chasse. Le Spitz nain ne se laisse pour autant pas faire, et pourra même s’opposer à un chien beaucoup plus grand que lui s’il l’estime nécessaire.

  • A confiance en lui

Le chien de race Spitz nain n’a peur de rien. Il oublie même bien souvent qu’il est un poids plume pour s’imposer s’il le faut. C’est un chien qui sait ce qu’il veut – parfois un peu trop – et il faudra absolument que son maître puisse le canaliser.

  • Intelligent

Le Spitz nain est réputé pour être un chien intelligent, bien qu’un peu têtu parfois, comme tout bon spitz. Cette intelligence vous permettra de lui apprendre plus facilement ce que vous attendez de lui et de parfaire son éducation dès que vous en avez l’occasion. Évitez cependant de trop exiger de votre toutou lors d’une séance, car vous risqueriez de le braquer !

Les points à surveiller chez le Spitz nain

Comme tous les chiens, le Spitz nain a aussi quelques petits défauts qu'il est bon de connaître.

  • Aboie beaucoup

Le Spitz nain aime donner de la voix, pour tout et n’importe quoi. Bien qu’il ne soit absolument pas un chien de garde, il fait un excellent chien d’alerte. Il aura en effet tendance à aboyer à la moindre occasion, dès qu’une personne étrangère s’approche, par exemple. Ce comportement chez votre chien peut très vite devenir problématique si vous vivez en appartement, car des aboiements intempestifs à longueur de journée finiront par déranger vos voisins.

  • Indépendant

Même s’il est aujourd’hui un chien de compagnie par excellence, le Spitz nain reste, comme son nom l’indique, un Spitz. Ce type de chien est connu pour avoir un caractère affirmé, ainsi qu’une certaine indépendance vis-à-vis de ses maîtres. Même si le Loulou de Poméranie apprécie la présence de ces derniers, il n’est pas un véritable pot de colle. Il conserve cependant un caractère bien trempé, qu’il faut savoir prendre en considération, notamment dans le cadre de son éducation.

  • Parfois agressif

Mal sociabilisé ou mal éduqué, le Spitz nain pourrait se montrer agressif avec d’autres chiens ou d’autres animaux. C’est une façon à lui de s’imposer pour faire oublier ses dimensions miniatures, comme pour beaucoup de races de petits chiens, d’ailleurs. Après tout, le Spitz ne mesure qu’une petite vingtaine de centimètres au garrot lorsqu’il atteint sa taille adulte, tant chez le mâle que la femelle. En comparaison, le Spitz loup, plus grande variété de Spitz allemand, mesure le double ! Dans tous les cas, ce comportement agressif peut compliquer les promenades, car votre toutou risquerait de tomber sur plus fort que lui. Son dressage doit donc être appliqué dès son plus jeune âge. Éduquer son chien est de toute façon indispensable. 

Comportement avec les autres

Sociable, le Spitz nain s’entend bien avec tout le monde. Dépourvu d’instinct de chasse, ce n’est pas un prédateur, et il n’aura donc aucune envie particulière de se lancer à la poursuite de chats ou de NAC. Avec les autres chiens, il se montre parfois belliqueux pour compenser ses dimensions. Il est plutôt méfiant avec les étrangers, mais ne se montre jamais agressif. C’est un chien naturellement joyeux qui adore jouer et qui fera un merveilleux compagnon de jeu pour les enfants.

Compatibilité

Le Spitz nain convient bien à tous les types de maître. C’est un chien relativement énergique, mais peu endurant. Il a donc besoin de se dépenser, mais jamais à outrance. Il est aussi un parfait chien de compagnie pour les personnes âgées ou les familles avec des enfants. Enfin, il pourra aussi parfaitement s’intégrer dans une famille qui possède d’autres animaux de compagnie comme les chats ou les NAC.

Santé

Certaines races de chien sont plus fragiles que d'autres. Connaître l'espérance de vie, mais également les différentes maladies qui pourraient toucher votre toutou au cours de sa vie est important : cela vous permet de mieux affronter les problèmes s'ils surviennent.a race peut aussi être touchée par l'hypothyroïdie, qui favorise l’obésité, ou des problèmes oculaires, comme l’atrophie progressive de la rétine.

L’espérance de vie du Spitz nain

L’espérance de vie moyenne du Spitz nain se situe entre 14 et 16 ans. C’est une belle longévité et deux fois plus, ou presque, que certaines races de chien géant comme le Bouvier bernois, qui, hélas, ne vit en moyenne que 7 ans. Les races de petits chiens sont en général plus robustes et certains individus peuvent parfois vivre jusqu’à 17 ou 18 ans. C’est d’ailleurs le cas du Spitz nain ! Bien entendu, votre toutou n’est pas non plus à l’abri d’une maladie comme les cancers ou les accidents, mais il a cependant plus de chance de rester à vos côtés que d’autres races.

Comment prolonger l’espérance de vie de votre Spitz nain ?

Vous pouvez améliorer la qualité de vie de votre compagnon à quatre pattes et préserver sa santé en prenant quelques précautions très simples à mettre en place.

  • Attention à l’alimentation !

L'alimentation a un rôle essentiel dans la santé de votre chien. Plus elle est de qualité et bien adaptée à ses besoins, et plus votre petit Poméranien sera en bonne santé. C'est pour cette raison que vous devez faire attention à bien choisir ce que vous allez mettre dans la gamelle de votre chien. Attention aux produits bon marché, dont la qualité est plus que médiocre. Privilégiez les produits de qualité vétérinaire.

  • Consultez chaque année le vétérinaire

Un suivi vétérinaire régulier est important. Effectuez les rappels de vaccins chaque année pour protéger efficacement votre Spitz nain et n’oubliez pas non plus de le protéger contre les parasites comme les tiques, les puces et les vers. Demandez au spécialiste de vérifier aussi l’état des dents de l’animal et d’effectuer un détartrage s’il le faut.

  • Éduquez correctement votre chien

De prime abord, l’éducation du Spitz nain n’a pas grand-chose à voir avec son espérance de vie. Détrompez-vous ! En effet, le dressage et l’apprentissage participent entièrement à préserver votre chien des accidents. Le rappel et la marche en laisse, notamment, vous permettent de contrôler votre Spitz nain et d’éviter les accidents. Apprenez à votre chien à s’arrêter lorsque vous le lui demandez et à ne pas manger tout ce qui lui tombe sous la truffe pour éviter les empoisonnements.

Quelles sont les maladies fréquentes chez le Spitz nain ?

Malgré sa santé solide, la race de chien Spitz nain n’est pas non plus épargnée par certaines maladies.

  • La persistance du canal artériel : il s’agit d’une malformation cardiaque d’origine congénitale, que l’on retrouve plus chez la femelle que chez le mâle. Cette pathologie se caractérise par un défaut de fermeture du canal artériel, qui relie l’aorte et l’artère pulmonaire. Il existe plusieurs degrés de la maladie, du simple souffle au cœur à l’insuffisance cardiaque ou encore un retard de croissance. Le traitement, qui consiste à ligaturer le canal artériel, est chirurgical.

  • L’hypothyroïdie : elle se caractérise par un problème de fonctionnement de la glande thyroïde, attaquée par l’organisme. Un défaut dans la production d’hormones thyroïdiennes provoque un dérèglement du métabolisme, qui peut alors conduire à une prise de poids. L’hypothyroïdie peut être contrôlée par la prise d’hormones.

  • La luxation de la rotule : elle provoque une boiterie gênante pour l’animal et se soigne grâce à des traitements médicaux et chirurgicaux, qui dépendent avant tout de la gravité de la luxation.

  • L’hydrocéphalie congénitale : il s’agit d’une dilatation des ventricules cérébraux en raison d’une accumulation de liquide céphalo-rachidien. Cette pathologie se caractérise par des signes neurologiques, des troubles du mouvement ou de la vision. Le traitement est médical ou chirurgical.

  • Le collapsus trachéal : il s’agit d’un effondrement progressif de la trachée, qui entraîne sa fermeture. Cette pathologie, qui touche très souvent les races de petit chien, se caractérise par des troubles respiratoires et des troubles de la déglutition.

  • L’atrophie progressive de la rétine : cette maladie se caractérise par une dégénérescence progressive de la rétine, qui conduit indubitablement à la cécité de l’animal quelques mois après le diagnostic. Il n'existe aucun traitement. Elle n’est pas douloureuse, mais demandera des ajustements pour maintenir la qualité de vie de votre chien.

Conditions de vie

L’une des forces de cette race de chien est son adaptabilité. En effet, le Spitz nain peut vivre en appartement ou en maison et y trouver son bonheur. Sa petite taille, bien entendu, rend la vie en appartement beaucoup plus simple que pour un toutou de grande taille. Il faut cependant faire attention, car cette boule de poils a parfois tendance à aboyer. Ces aboiements pourront donc déranger le voisinage et créer des conflits. Vous devrez aussi bien entendu promener votre chien régulièrement, que vous habitiez en maison ou en appartement. Le Spitz nain doit pouvoir se dégourdir les pattes et renifler de nouvelles odeurs pour être parfaitement à l’aise dans son corps et dans sa tête.

Un Spitz nain sera-t-il heureux en appartement ?

Pour certaines personnes, avoir un chien en appartement est tout à fait impensable. Manque de place ou de jardin, voisinage, aboiements… Autant de raisons qui, à leurs yeux, seraient suffisantes pour faire renoncer à avoir un compagnon à quatre pattes en appartement. Pourtant, il est tout à fait possible d’accueillir un chien chez soi lorsque l’on vit en ville, dans un espace plus réduit qu’une maison.

Le Spitz nain, grâce à sa petite taille, est parfaitement adapté à la vie en appartement. Il s’agit avant tout d’un chien que l’on pourrait qualifier de chien de compagnie. Il est cependant assez sportif et énergique : il doit donc pouvoir se promener chaque jour longuement pour se dépenser. Un Spitz nain qui vit en appartement et qui est sorti tous les jours sera bien plus épanoui qu’un Spitz nain qui croupit au fond d’un jardin. Un espace extérieur ne doit jamais être une excuse pour ne pas vous occuper de votre toutou.

Le Spitz nain en appartement : quelques mises en garde

Le Spitz nain n’est évidemment pas un chien de garde. En tant que race toy, il n’impressionnera pas grand-monde. En revanche, c’est un excellent chien d’alarme. Il aboie donc assez régulièrement pour attirer l’attention, ce qui pourrait provoquer, à la longue, des conflits avec le voisinage. Essayez d’apprendre à votre chien à ne pas donner de la voix à la moindre occasion. S’il a tendance à aboyer dès que quelqu’un passe dans la rue, essayez de masquer les fenêtres avec des rideaux ou des films opaques. Un chien qui aboie toute la journée, et encore plus toute la nuit, peut être considéré comme une nuisance sonore. Vous pourriez donc rencontrer des problèmes avec la loi, car le tapage nocturne ou diurne est interdit. Le syndic de votre immeuble pourrait également vous inquiéter.

Bien répondre aux besoins du Spitz nain en appartement

Aussi petit soit-il, le Spitz nain doit pouvoir s’occuper en votre absence. Si vous ne travaillez pas chez vous, essayez de sortir votre chien pendant environ trente minutes avant de partir. Parce qu’il a de petites pattes, le Spitz nain a tendance à s’épuiser assez rapidement. De retour chez vous, il ira donc sans doute faire une sieste.

Prévoyez suffisamment de jouets et de jeux d’occupation pour votre boule de poils. Le Spitz nain a besoin de stimulations physiques, mais également intellectuelles pour être parfaitement équilibré. C’est un chien intelligent, qui aimera résoudre des casse-têtes – et encore plus s’il y a une récompense à la clé. Si vous le pouvez – temps et budget –, pourquoi ne pas accueillir chez vous un autre animal de compagnie, comme un chat ou un autre chien ? Bien sociabilisé dès son plus jeune âge, le Spitz nain n’aura aucun problème pour cohabiter avec un autre animal. Ce n’est pas un chien de chasse : il n’a donc qu’un très faible instinct de prédation.

Si vous le pouvez, essayez de rentrer chez vous lors de votre pause de midi pour promener un peu votre Spitz nain et jouer avec lui. En cas d’impossibilité, n’hésitez pas à demander de l’aide à un ami, un voisin ou même à faire appel à un service de pet sitting. Un chien n’est pas fait pour rester seul trop longtemps. Il pourrait rapidement sombrer dans l’ennui ou la dépression.

Lors de vos jours de congé, emmenez votre chien se promener en forêt, à la campagne ou au bord de la mer. Le Spitz nain adore ce type de balade. Ce petit chien très agile est aussi très bien adapté aux activités pour chien comme l’agility, l’obé-rythmée ou le pistage. Cela vous permettra, en plus, de passer un beau moment de complicité avec lui.

Ne négligez pas l’éducation

Pour que votre Spitz nain soit parfaitement à l’aise dans ses coussinets lors de sa vie en appartement, n’oubliez pas de bien l’éduquer. Apprenez-lui en priorité à rester seul sans aboyer. Cet apprentissage doit commencer dès l’arrivée de l’animal chez vous. Commencez par vous absenter cinq petites minutes, puis augmentez progressivement la durée, jusqu’à deux heures. Surtout, ne félicitez pas votre Spitz nain lorsque vous revenez chez vous. Votre départ doit constituer un non évènement.

Bien entendu, la propreté est aussi une étape indispensable pour votre toutou. L’appartement n’est pas un obstacle, mais vous devrez y mettre un peu plus du vôtre qu’en maison avec un jardin. Sortez régulièrement votre chiot, dans les trente minutes après son repas, pour qu’il fasse ses besoins. Félicitez-le abondamment lorsqu’il se soulage. Vous n’échapperez sans doute pas aux accidents. Évitez de vous énerver et de punir votre chien, qui ne comprendrait pas ce que vous attendez de lui.

Enfin, d’autres ordres de base sont à privilégier, comme la marche en laisse ou le rappel. Une vie en ville suppose plus de dangers qu’à la campagne. Les voitures, notamment, mais également les vélos et les scooters, peuvent grièvement blesser ou tuer votre loulou de Poméranie. Apprenez-lui très vite à supporter la laisse et à répondre à son nom. N’hésitez pas à faire appel à un éducateur canin si vous craignez de ne pas y arriver.

Éducation

Il ne faut pas négliger l’éducation du Spitz nain. Les petits chiens ont eux aussi besoin d’un cadre défini pour évoluer en harmonie avec le monde qui les entoure. Il faut donc prendre le dressage du Loulou de Poméranie très au sérieux et commencer son éducation dès qu’il arrive chez vous, à l’âge de deux mois. Le Spitz nain adore faire plaisir à son maître et se montre très obéissant et réceptif. Il faut donc mettre à profit ce trait de caractère. Pensez à bien sociabiliser votre chien pour lui apprendre à ne pas aboyer tout le temps. Ce n’est pas parce qu’il est plus petit que les autres qu’il doit être surprotégé. Vous risqueriez de faire naître chez lui une méfiance presque maladive à l’égard de son environnement. Éduquer son chien reste une priorité, quelle que soit sa taille. Les chiots sont plus réceptifs que les adultes, mais il est tout à fait possible de parfaire le dressage d’un chien à n’importe quel âge.

Éduquer un Spitz nain : quelle facilité ?

Certaines races de chien sont plus difficiles que d’autres niveau éducation. Pas parce qu’elles manquent d’intelligence, loin de là, mais parce que leur caractère, parfois dominant ou têtu, les rend plus difficiles d’accès à un maître novice. Le Spitz nain, en bon Spitz, a un caractère bien affirmé, qu’il faut canaliser dès le départ pour éviter de se laisser déborder. Ne laissez pas libre cours à votre chien sous prétexte qu’il est petit et forcément moins « dangereux » qu’un chien plus grand. Les toutous de petite taille ou de taille moyenne ont eux aussi besoin d’être cadrés pour que la vie au sein de leur famille se passe pour le mieux.

Il est préférable de commencer l’éducation de votre compagnon à quatre pattes dès son arrivée chez vous, à l’âge de deux mois s’il s’agit d’un chiot. Profitez-en également pour parfaire sa sociabilisation. C’est une étape essentielle et cruciale, qui va déterminer ensuite ses rapports au monde qui l’entoure, aux personnes et aux autres animaux. Elle doit avoir lieu entre le deuxième et le troisième mois. Bien entendu, il est possible de sociabiliser par la suite un chien adulte, mais la tâche est plus difficile, car l’animal aura son vécu, son passé, et peut-être ses traumatismes. Dans ce genre de cas, n’hésitez surtout pas à faire appel à un éducateur.

Éducation du Spitz nain : les bases

Cette affirmation est valable pour toutes les races : privilégiez toujours une approche positive de l’éducation de votre chien. Toute forme de violence, qu’elle soit physique ou verbale, est à bannir. Depuis de nombreuses années, on évite d’ailleurs de parler de dressage, pour préférer le terme d’éducation positive. Cette forme d’apprentissage se fonde sur la récompense (friandises, caresses, compliments), et bannit toute forme de brutalité et de punition. Si cette dernière peut être utilisée, elle doit l’être avec parcimonie et en dernier recours.

Retenez trois grands principes : patience, cohérence et constance. Vous ne pouvez pas attendre de votre chien qu’il retienne tout, et tout de suite. Même si le Spitz est intelligent et très proche de son maître, il a aussi besoin de temps pour retenir les différents ordres que vous voulez lui apprendre. Ne vous montrez pas impatient avec lui, et félicitez-le dès qu’il réussit pour le faire progresser.

La cohérence est également essentielle dans l’éducation d’un chien. Celui-ci a besoin d’un cadre bien défini. Si vous changez régulièrement d’ordre, que vous lui autorisez quelque chose, pour lui refuser ensuite, votre Spitz nain aura bien du mal à comprendre ce que vous attendez de lui. Lorsque vous choisissez un ordre, ne le modifiez pas par la suite.

Enfin, faites preuve de constance. Seule la répétition dans le temps permettra à votre chien d’apprendre et de retenir les apprentissages. Consacrez chaque jour quinze minutes – pas plus ! – à l’éducation de votre boule de poil. Profitez par exemple d’une séance de jeux ou d’une promenade pour parfaire les leçons. Le Spitz nain aime passer du temps avec son maître, alors profitez-en !

Quels sont les ordres de base à apprendre au Spitz nain ?

Certains ordres sont essentiels dans l’éducation canine. Il faut donc mettre en place leur apprentissage dès l’arrivée du chiot dans sa nouvelle maison.

  • Le rappel : cet ordre est absolument primordial pour votre chien. C’est grâce à lui que vous pouvez le contrôler s’il venait par exemple à vous échapper. C’est pourquoi il doit être parfaitement inculqué avant que vous puissiez détacher votre toutou ou l’emmener dans un parc à chien.

  • La marche en laisse : la marche en laisse doit également être parfaitement acquise, surtout si l’animal vit en ville. Votre chien doit éviter de tirer sur sa laisse, car il risquerait, à terme, de se blesser.

  • Stop : le « stop » doit s’accompagner d’une récompense pour compenser l’interdiction. Le chien gagne ainsi à vous obéir, sans que votre ordre ne soit associé à une approche négative. Donnez-lui par exemple une petite récompense ou une friandise lorsqu’il s’arrête quand vous le lui demandez. Il sera beaucoup plus enclin à vous obéir.

Alimentation : bien nourrir son Spitz nain

Les croquettes de votre chien de race Spitz nain sont essentielles car elles participent entièrement à sa bonne santé. Il faut donc bien prendre le temps de faire le bon choix, et ce, dès le départ. Comment être sûr de faire le bon choix ? En suivant ces quelques conseils très simples à mettre en place !

N'achetez pas n'importe où

Tournez-vous vers de la nourriture de qualité, qu’il s’agisse de pâtée ou de croquettes. Pour cela, évitez absolument d’acheter dans les grandes surfaces. Les produits qui y sont proposés ne répondent absolument pas aux besoins nutritionnels de base du Spitz nain. Ils utilisent, de plus, des matières premières de très mauvaise qualité et des protéines d’origine végétale et non animale. Le chien, pourtant, est un carnivore. Choisissez donc des croquettes de bien meilleure qualité et qui ne sont d’ailleurs pas nécessairement plus chères. Vous pouvez même faire appel à un service de croquettes sur mesure : vous aurez la garantie d'avoir une nourriture parfaitement adaptée !

Attention à la composition

Apprenez à décrypter les étiquettes pour traquer les compositions suspectes et privilégiez les croquettes qui contiennent au moins 25 à 28 % de protéines animales de bonne qualité. Évitez également les croquettes ou les pâtées chargées en glucides, qui favorisent non seulement l'apparition d'un surpoids, mais aussi du diabète. Il en va de même pour les lipides : ils sont nécessaires à l'organisme, mais attention à l'excès ! Choisissez un produit dont le taux de cendres ne dépasse pas 10 %. Enfin, méfiez-vous des conservateurs et autres édulcorants.

Choisissez une alimentation adaptée à ses besoins

N’oubliez pas non plus que l’alimentation d’un chien évolue au fur et à mesure qu’il vieillit. Il faudra donc très certainement changer de nourriture, mais aussi de quantité, au cours de sa vie. Les croquettes pour chiot sont très différentes des croquettes pour chien senior, par exemple. Lorsque vous changez la diète de votre chien, mettez en place une transition alimentaire.

Les autres modes d'alimentation

Si l’alimentation industrielle vous rebute, vous pouvez vous lancer dans la préparation artisanale de repas pour votre compagnon à quatre pattes, grâce à la ration ménagère ou au régime BARF. La ration ménagère est un régime à base de viande et de légumes cuits. Vous préparez vous-même les repas de votre toutou et en maîtrisez donc la composition de A à Z.

Le régime BARF, quant à lui, est constitué de viande crue et de légumes cuits. Avant de vous lancer dans le régime BARF, demandez toujours conseil à votre vétérinaire.

TESTEZ NOUS !

14 JOURS DE CROQUETTES ♡

1€

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement

Entretien et hygiène du Spitz nain

  • Vaccins : 50 à 60 euros par an

  • Alimentation : 20 à 50 euros par mois

  • Budget mensuel : 40 à 60 euros

Le Spitz nain affiche un magnifique pelage, touffu et dense. Mais le poil de cet adorable petit chien demande-t-il beaucoup d’entretien pour garder toute sa beauté ? Découvrez tous nos conseils pour prendre soin de lui.

Comment brosser le Spitz nain ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le brossage du Spitz nain n’est pas particulièrement chronophage. En effet, hors période de mue, un coup de brosse hebdomadaire est parfaitement suffisant pour prendre soin de son pelage. En revanche, en période de mue, qui a lieu au printemps et à l’automne, il sera nécessaire de faire bien attention et de l’emmener chez le toiletteur pour effectuer un débourrage afin d’éviter la formation de nœuds. Par ailleurs, ne tondez jamais votre chien à blanc, même si son poil est trop emmêlé. La fourrure des chiens leur permet de se protéger du froid, mais également du soleil.

  • Quelle brosse choisir pour le Spitz nain ?

Il est conseillé de choisir une brosse en poils de sanglier, beaucoup plus douce qu’une brosse aux dents en métal. Brossez bien le poil de couverture à rebrousse-poil et avec douceur afin de maintenir son volume. N’utilisez surtout pas de peigne, ce qui ne ferait qu’aplatir le poil. Évitez également de vous attaquer au sous-poil laineux pour les mêmes raisons.

Comment laver le Spitz nain ?

Le Spitz nain n’a normalement besoin que d’un à deux bains par an. Il est toujours préférable d’éviter de laver son chien trop souvent. Des bains trop fréquents auraient pour conséquence de faire apparaître de douloureuses irritations de la peau. Bien entendu, lavez votre chien si celui-ci est trop sale ou sent mauvais. Si la mauvaise odeur persiste après un bain, consultez votre vétérinaire : votre Spitz nain souffre peut-être de problèmes dermatologiques.

Compte tenu de la taille du Spitz nain, vous pouvez tout à fait le laver dans une baignoire, dans une douche, voire dans une petite bassine. Faites bien attention à ce que l’eau ne soit ni trop chaude, ni trop froide : elle doit idéalement être aux alentours de 35 ou 36° C. Une eau trop froide peut être très dangereuse pour un chiot.

  • Quel shampoing choisir pour le Spitz nain ?

Le choix du shampoing est très important. Il doit avant tout s’adapter à la peau de l’animal, à son type (sèche, grasse, etc.), ainsi qu’à ses éventuels problèmes, comme la présence de parasites, par exemple. N’utilisez jamais le shampoing qui se trouve dans votre propre salle de bain. Le pH des chiens est différent du nôtre, et ce type de produit n’est pas du tout adapté.

Les soins complémentaires pour le Spitz nain

En plus de l’entretien du poil de votre chien, vous devez aussi prendre soin de ses dents, de ses yeux et de ses griffes. L’hygiène bucco-dentaire est essentielle pour éviter l’apparition de tarte, de gingivite ou de parodontite, qui peuvent mener à des déchaussements. Apprenez à votre chien à bien accepter la brosse à dents dès son plus âge et brossez-lui les dents au moins une fois par semaine. Vous pouvez également lui donner des os à mâcher pour le débarrasser du tartre.

L’entretien des yeux est primordial chez le Spitz nain, qui est susceptible de développer des problèmes oculaires, et en particulier des écoulements chroniques. Nettoyez tous les jours ses yeux à l’aide d’une compresse et de sérum physiologique, en partant de l’intérieur de l’œil vers l’extérieur. Évitez les disques de coton qui peuvent laisser des fibres derrière eux.

Enfin, n’oubliez pas de couper les griffes de votre toutou. Vous pouvez utiliser un coupe-griffe, en prenant garde à ne surtout pas couper dans la partie vivante de la griffe, de couleur rosée. Si votre chien a les griffes foncées, ne coupez pas trop court pour éviter tout risque d’accident.

Les soins préventifs pour le Spitz nain

Ne négligez pas les soins préventifs que sont les vaccins, les vermifuges, ainsi que les antiparasitaires contre les tiques et les puces. Choisissez une alimentation de qualité pour votre Spitz nain pour préserver son espérance de vie. Le suivi vétérinaire doit également être régulier, surtout lorsque votre chien vieillit. N’hésitez pas à demander un bilan de santé annuel et prenez rendez-vous au moindre doute. Vous pouvez souscrire à une mutuelle pour Spitz nain pour faire face plus facilement aux dépenses imprévues.

Prix du Spitz nain

Le prix d’un chiot Spitz nain est compris entre 1 500 et 2 000 euros. C’est donc un chien qui reste assez cher. La différence de prix peut s’expliquer par la popularité de la race. Lorsque la demande est très forte et que l’offre ne peut pas y répondre, les éleveurs peuvent pratiquer des prix plus importants, car ils seront certains de trouver preneur. D’autres élevages pratiquent aussi des prix plus importants si le chiot est destiné à la reproduction et à l'exposition. Acheter un chien nécessite toujours un budget. Mais vous n’êtes pas obligé d’acheter un chiot Spitz nain. Vous pouvez parfois trouver des chiens de race, adultes, en refuge ou dans des associations de sauvetage. N’hésitez pas à vous renseigner.

Sommeil

Le Spitz nain est un petit chien qui apprécie son confort. Ses accessoires doivent donc être choisis avec soin. C’est encore plus vrai pour son panier, où votre chien passera le plus clair de son temps pour se reposer.

Comment choisir la taille d’un panier pour Spitz nain ?

La taille du panier pour chien doit être parfaitement adaptée à la taille de l’animal. Il est tout à fait inutile de choisir un panier trop grand pour votre Spitz nain : il ne s’y sentirait pas à l’aise. Au contraire, prévoyez plutôt un panier aux dimensions réduites, afin que le chien puisse s’y blottir sans être trop à l’étroit, et sans nager à l’intérieur. Pour avoir la bonne dimension, mesurez votre toutou de la truffe à la queue. Si vous craignez que le panier soit vraiment trop petit, ajoutez entre 10 et 15 cm pour avoir un peu de marge de manœuvre. Pour un Spitz nain, choisissez donc plutôt un panier de 60 à 80 cm.

Quel matériau choisir pour un panier pour Spitz nain ?

Le choix du matériau a également son importance ! Si votre Spitz nain a des tendances à la destruction, il est préférable d’acheter un panier en plastique, solide, mais également facilement lavable et qui ne risque pas d’être infesté de parasites comme les acariens. Ce type de panier est cependant un peu moins confortable : n’hésitez pas à le garnir avec des coussins et des couvertures. Vous avez aussi le choix d’acheter des paniers en cuir ou en tissu. Attention, car ces matériaux sont évidemment moins solides. Évitez les paniers en osier. Votre chien pourrait avaler des petits bouts, entraînant un risque d’étouffement ou d’occlusion intestinale.

Tous les chiens n’aiment pas les paniers à bords relevés. D’autres préféreront des coussins plats, des tapis ou même une cage. Prêtez attention aux préférences de votre toutou afin qu’il soit parfaitement à l’aise au moment du coucher. Les mêmes précautions s’imposent : évitez les matières trop facilement destructibles, ne choisissez pas des objets trop grands et veillez au confort de l’animal.

Où placer un panier pour Spitz nain ?

La question de la place du panier est essentielle. Un couchage placé au mauvais endroit pourrait en effet avoir de fâcheuses conséquences. Privilégiez un lieu calme, facilement accessible pour le chien, mais qui ne se trouve pas dans le passage, comme un couloir, par exemple. Un coin du salon fera parfaitement l’affaire ! Ne mettez pas votre Spitz nain dans un lieu trop isolé et loin de sa famille. Respectez bien les besoins en sommeil de l’animal et évitez de le réveiller à tout bout de champ. Si vous avez des enfants, apprenez-leur à ne pas ennuyer le Spitz nain quand il dort. Le chien pourrait avoir un mouvement d’humeur et blesser sans le vouloir un enfant, même s’il a de petites mâchoires.

Pouvez-vous placer le panier de votre Spitz nain dans votre chambre ? La question fait débat. Pour certains, cette attitude est à bannir. Pour d’autres, elle ne pose aucun souci. Il faut éviter, au maximum, de favoriser tout phénomène d’hyperattachement de l’animal à ses maîtres. En plaçant le panier de votre Spitz nain dans votre chambre, vous risquez de voir se développer chez lui un phénomène d’anxiété de séparation. Votre chien doit apprendre à rester seul, y compris la nuit. L’apprentissage de la solitude est un point essentiel dans l’éducation du Spitz nain. Résistez à l’envie de le faire dormir avec vous lorsqu’il est chiot. Plus tard, vous pourrez éventuellement lever cette interdiction.

Le Spitz nain peut-il dormir dehors ?

Le Spitz nain n’est pas du tout fait pour dormir dehors. C’est un petit chien très attaché à son maître et qui n’est pas fait pour être loin de lui. De plus, sa petite taille ne le protégerait pas contre les chats qui pourraient venir dans votre jardin. Vous risqueriez, en plus de cela, de vous faire voler votre chien. Il est beaucoup plus simple de dérober un animal de la taille d’un Spitz nain qu’un Bouvier bernois ou un Cane Corso. Le Spitz nain est un bon chien d’alarme, mais il n’est pas du tout un chien de garde. Gardez-le dans votre logement, près de vous.

Jeux et activités physiques pour Spitz nain

La petite taille du chien Spitz nain est parfois trompeuse. Ce chien est en réalité une vraie petite pile d’énergie, qui a besoin de se dépenser régulièrement pour ne pas sombrer dans la dépression. Certes, il ne pourra pas vous suivre durant des heures pendant vos promenades en forêt ou séances de course à pied, mais il prendra un réel plaisir à courir après une balle ou un frisbee.

Chez vous, prévoyez suffisamment de jeux et de jouets pour l’occuper en votre absence. N’oubliez pas de choisir des objets bien adaptés à la taille de votre compagnon à quatre pattes pour éviter qu’il ne se blesse. Voici quelques jouets pour chien très appréciés :

  • Les Kongs,

  • Les puzzles,

  • Les casse-têtes,

  • Les cordes à nœud,

  • Les jeux d'intelligence.

Vous pouvez aussi vous montrer créatif et créer vous-même les jouets de votre chien, tant qu'ils sont solides et bien adaptés.

Enfin, vous pouvez aussi emmener votre Spitz nain dans des activités canines comme l’agility, l’obé-rythmée et même le pistage !

Assurance : bien protéger son Spitz nain

Une race de chien comme le Spitz nain n’a pas besoin d’assurance particulière. Ce n’est pas un chien de catégorie 1 ou un chien de catégorie 2. Ce n’est pas non plus un chien de chasse. Il est couvert par votre assurance de responsabilité civile, car il est considéré comme faisant partie intégrante de votre famille. Il est donc sous votre responsabilité, et c’est vers vous que les assurances se tourneront si votre chien était à l’origine d’un accident. Même s’il y a peu de chance qu’il blesse sérieusement quelqu’un, le Spitz nain pourrait vous échapper et être à l’origine d’un accident de la route. Vérifiez bien que votre chien est bien couvert par votre assurance de responsabilité civile. Vous pouvez, si vous le souhaitez, prendre une protection supplémentaire et souscrire à une assurance de responsabilité civile vie privée, pour environ 80 à 90 euros par an.

La mutuelle pour Spitz nain est elle aussi complètement facultative. Cependant, prendre une mutuelle pour chien peut s’avérer être une bonne idée sur le long terme. En effet, en France, les frais vétérinaires ne sont pas régulés et les tarifs sont laissés à l'appréciation des praticiens. Il n’est donc pas rare de se retrouver face à des factures très importantes, qui obligent certains propriétaires à renoncer à faire soigner leurs animaux. La mutuelle vous permet de faire face plus sereinement en prenant en charge les frais supplémentaires.

Cependant, faites bien attention, car les mutuelles refusent, en général, de prendre en charge les chiens trop âgés ou déjà malades. De même, elles ne couvrent pas les maladies héréditaires ou génétiques. Avant de signer un contrat, prenez bien le temps de lire les clauses d’exclusion et les plafonds de remboursement. Plus la cotisation est élevée, plus les remboursements seront importants. Comptez environ 1 000 à 2 000 euros par an de cotisation pour les formules les plus complètes.

TESTEZ NOUS !

14 JOURS DE CROQUETTES ♡

1€

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement