SHIH TZU

Surnommé chien lion, le Shih Tzu est une race d’origine tibétaine. Chien de compagnie et d’agrément par excellence, il est arrivé assez tardivement en France, mais jouit depuis d’une bonne popularité.

Un peu d’histoire

Les origines du Shih Tzu sont relativement anciennes. Il est né au Tibet, où le lien étroit qu’il entretenait avec le lion des neiges, animal légendaire, lui a valu son surnom de chien lion. Le Shih Tzu arrive en Chine au XVIe siècle et gagne très vite les faveurs de la cour impériale. Au XIXe siècle, l'impératrice Cixi se prend de passion pour le Shih Tzu et installe un élevage en plein cœur de la cité interdite. Avec la chute de l’Empire du Milieu au début du XXe siècle, les Shih Tzu quittent la Chine pour se répandre dans le monde. Ils arrivent notamment en Angleterre dans les années 1920. D’abord nommé chien lion tibétain, le Shih Tzu prend son nom définitif en 1935. En France, le Shih Tzu arrive juste après la guerre, par l’intermédiaire de la comtesse d’Anjou.

Le Shih Tzu est une race très populaire aujourd’hui, surtout en Amérique du Nord. Il a été reconnu à titre définitif par la Fédération Cynologique Internationale en 1957. 

TESTEZ NOUS !

14 JOURS DE CROQUETTES ♡

1€

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement

Caractéristiques physiques

Comme un très grand nombre de chiens destinés à la compagnie, le toutou affiche un gabarit léger, car le Shih Tzu est de petite taille.

Le Shih Tzu appartient au groupe n°9 de la FCI : chiens d’agrément et de compagnie. Il porte le numéro 209.


Corps : le corps du Shih Tzu est plus long que haut. L’allure est robuste et altière.

Tête : elle est de forme ronde, bien large. Le crâne est plat et étroit, avec un museau de petite ou moyenne taille. Le Shih Tzu est un chien dit brachycéphale : son museau est court et écrasé.

Oreilles : elles sont petites et tombent de chaque côté de la tête. Elles sont recouvertes de poils.

Yeux : ils sont grands et bien sombres. Ils doivent être bien écartés mais pas proéminents. Ils sont de forme ronde.

Queue : elle forme un panache et atteint en hauteur le niveau du crâne.

Poil : le poil du Shih Tzu est naturellement long et soyeux. Il est parfois légèrement ondulé.

Couleur : le standard du Shih Tzu accepte plusieurs couleurs. On compte le noir, le fauve ou le blanc, avec taches allant du plus clair au plus sombre. Il est possible de trouver des Shih Tzu présentant une couleur unie.

La taille du Shih Tzu à l’âge adulte

Le Shih Tzu n’est pas un chien au gabarit très impressionnant. C’est en effet le moins que l’on puisse dire. Ce beau toutou d’origine tibétaine fait partie de la catégorie des chiens de très petite taille. On note une très légère différence entre les mâles et les femelles. Le mâle mesure entre 22 et 27 cm au garrot, tandis que la femelle mesure entre 20 et 25 cm au garrot. De très légères variations sont tolérées, mais attention à ce que ces écarts avec le standard ne soient pas trop grands, car ils vous pénaliseraient et vous empêcheraient de faire confirmer votre Shih Tzu au LOF.

La petite taille de ce chien lui offre plusieurs avantages au quotidien. En tout premier lieu, c’est un toutou qui prend peu de place. D’autant qu’il est peu sportif et plutôt casanier. Un autre avantage non négligeable est la facilité à voyager. En effet, compte tenu de la taille de votre chien, vous n’aurez aucun mal à l’emmener avec vous. Faites bien attention et renseignez-vous bien avant de partir, car certaines compagnies aériennes ne prennent plus de chiens brachycéphales à la suite de tragiques accidents. Il existe également des conditions de poids. Si votre Shih Tzu pèse plus de 6 kg, boîte de transport comprise, il devra voyager en soute. Dans le train, si votre chien pèse plus de 6 kg, vous devrez payer un supplément.

Quel est le poids du Shih Tzu à l’âge adulte ?

Le Shih Tzu est également un chien léger. Mâles comme femelles pèsent entre 4 et 8 kg à l’âge adulte. Faites bien attention à ne pas dépasser les quantités de nourriture conseillées pour votre Shih Tzu, car celui-ci est sujet à l’obésité : le surpoids chez le chien peut sérieusement faire baisser son espérance de vie. Adaptez la nourriture aux besoins nutritionnels de votre boule de poils et veillez à lui faire faire suffisamment d’exercices, à travers des jeux et des activités à pratiquer régulièrement avec votre Shih Tzu.

La croissance du Shih Tzu

Comme chez beaucoup de races de chien, la croissance reste une période délicate chez le Shih Tzu. Il faut en effet éviter de trop solliciter l’animal pour ne pas voir apparaître de sérieux problèmes articulaires. Modérez les jeux et évitez les sauts et autres dérapages. Les escaliers sont également à proscrire. Si vous le pouvez, placez le panier de votre Shih Tzu au sol pour qu’il ne doive pas sauter pour s’y blottir. Les différents accessoires, comme la laisse, le collier, le harnais, la gamelle, doivent eux aussi être adaptés à la taille du Shih Tzu.

Le poil du Shih Tzu

Le poil naturel du chien lion est long, soyeux, lisse ou parfois légèrement ondulé. En conséquence, la fourrure du Shih Tzu nécessite un entretien important, et vous devrez rendre régulièrement visite à un toiletteur si vous souhaitez que la fourrure de votre Shih Tzu reste en bonne santé ou si vous voulez participer à des concours de beauté canins. Il est possible de raccourcir le pelage de votre chien, mais il n’existe pas de Shih Tzu à poil court de manière naturelle. Attention aussi à ne jamais tondre votre chien à blanc, surtout en été. Le poil des chiens constitue une barrière protectrice contre les rayons du soleil, et donc contre les irritations. En le tondant, vous exposeriez votre chien de race Shih Tzu à de sérieux problèmes dermatologiques. Ne faites pas cette erreur. 

  • Les couleurs du Shih Tzu

La race de chien Shih Tzu peut afficher différentes couleurs de robes, établies par les différents standards du monde entier (FCI, SCC, LOF). Toutes les couleurs sont acceptées, y compris les robes tachetées ou monochromes. Par ailleurs, les Shih Tzu blancs sont très recherchés, mais ne privilégiez pas le critère esthétique dans le choix de votre chien. Choisissez surtout en fonction du caractère du Shih Tzu, afin d’être certain d’adopter un toutou qui vous corresponde.

Caractère

Le Shih Tzu est un chien populaire, et à raison. Comme toutes les races de chien, il possède de belles qualités qui en font un compagnon parfait pour de nombreuses personnes. Les différents standards, qu’il s’agisse de celui de la FCI (Fédération Cynologique Internationale) ou ceux de la SCC (Société Centrale Canine) ou du LOF (Livre des Origines Français), donnent tous des indications sur le caractère du Shih Tzu. Mais gardez bien en tête qu’il ne s’agit là que d’une liste généraliste. Il est tout à fait possible que votre chien chrysanthème, comme il est parfois surnommé, soit un peu différent !

Les qualités du Shih Tzu

  • Joueur

La race de chien Shih Tzu est connue pour être dynamique. Votre toutou n’hésitera pas à se joindre à vous pour jouer et s’amuser. Il ne faut pas se fier à la petite taille du Shih Tzu en pensant qu’elle fait de lui un chien pantouflard, bien au contraire.

  • Affectueux

Le Shih Tzu aime l’attention et il viendra volontiers chercher des caresses auprès de sa famille. Pour autant, ce n’est pas non plus un chien pot de colle, et il apprécie aussi de rester tranquillement dans un coin pour se reposer ou s’amuser.

  • Vif

Le Shih Tzu, sous ses allures de chien d’agrément, n’en demeure pas moins énergique. Il ne dira jamais non à une petite séance de jeu et fait un parfait compagnon pour les enfants. Faites bien attention à apprendre à vos bambins à ne pas se montrer trop brusques non plus. Faites quand même attention, car la santé du Shih Tzu est parfois touchée par des problèmes respiratoires dus à son museau écrasé : il faut donc veiller à ce que les enfants ne lui fassent pas faire un effort trop intense, surtout lorsqu’il fait chaud.

  • Amical

Le Shih Tzu n’est pas un chien de garde. Ses dimensions réduites sont de toute façon tout, sauf dissuasives. Ce joli toutou est assez sociable avec les étrangers, dont il ne se méfie pas particulièrement.

  • Calme

Malgré son tempérament enjoué, cette race de chien demeure calme et discrète : elle n’aboie pas pour rien. Cette caractéristique est très intéressante si vous vivez en appartement avec votre Shih Tzu, car votre compagnon à quatre pattes ne risquera pas de déranger vos voisins en faisant des vocalises.

Les points à surveiller chez le Shih Tzu

Le Shih Tzu présente quelques points auxquels il faudra bien prêter attention. Rien de rédhibitoire, bien sûr, mais avant d’adopter, il est préférable de bien cerner la race pour être certain qu’elle nous convienne bien.

  • N’a pas conscience de sa taille

Aussi étonnant que cela puisse paraître, le Shih Tzu n’a pas toujours conscience de sa taille. Téméraire et courageux, il n’hésitera pas à s’opposer à des chiens plus grands que lui. Il faudra donc veiller à ce qu’il ne se mette pas en danger. Mais attention à ne pas non plus surprotéger votre chien et à le prendre dans les bras à la moindre occasion en pensant bien faire : c’est le meilleur moyen pour le chien de ne pas savoir comment évoluer dans son environnement et de développer des craintes. L’idéal reste d’éduquer son Shih Tzu pour lui permettre d’affronter sereinement le monde qui l’entoure. Éduquez votre adorable toutou dès son arrivée chez vous, toujours en douceur et sans utiliser de punition.

  • Peut avoir tendance à prendre du poids

Souvent, les chiens d’appartement sont moins actifs que les autres, et ce, même s’ils sont de nature dynamique. Le Shih Tzu est plutôt gourmand, sans excès, mais couplé à un manque d’exercice, son appétit pourra vite lui jouer des tours. Choisissez une alimentation de qualité et ayez la main légère sur les friandises. Achetez aussi suffisamment de jouets à votre Shih Tzu pour qu’il puisse se dépenser, notamment lorsque vous n’êtes pas là.

Comportement avec les autres

La race de chien Shih Tzu est connue pour sa sociabilité et sa gentillesse. Il pourra très bien s’entendre avec d’autres animaux et cohabiter avec des chats s’il y a bien été habitué depuis tout petit. Ce n’est pas un chien de chasse et il n’a aucun instinct de prédation : vos NAC ne craindront rien avec lui. Avec les personnes, il est affable et sociable et accepte volontiers les caresses. Il n’est pas du tout méfiant envers les étrangers.

Compatibilité

Le Shih Tzu convient à tous les types de famille : personnes célibataires, familles avec enfants ou non. Il est aussi très indiqué pour les personnes âgées qui désirent adopter un compagnon à quatre pattes. Le Shih Tzu n’est en revanche pas particulièrement sportif. Si vous cherchez une race de chien dynamique apte à vous suivre dans toutes vos sorties, ce beau toutou tibétain n’est peut-être pas fait pour vous. Le Shih Tzu a également besoin d’un maître disponible, car il n’aime pas la solitude.

Santé

La plupart des races de chien sont hélas touchées par des problèmes de santé. Si les chiens primitifs, peu modifiés par l’intervention humaine, sont souvent plus épargnés que les autres, ce n’est pas le cas ici.

Connaître l’espérance de vie d’une race avant toute adoption est toujours une bonne idée. Vous pourrez ainsi savoir combien de temps vous pouvez espérer garder votre petit Shih Tzu à vos côtés.

L’espérance de vie du Shih Tzu

L’espérance de vie moyenne d’un Shih Tzu se situe entre 11 et 14 ans. C’est une estimation assez basse par rapport aux autres races de petits chiens, qui ont tendance à vivre plus longtemps que les grands chiens ou les chiens de taille géante. La santé du Shih Tzu est relativement solide, mais elle n’est pas infaillible non plus. Votre chien pourrait aussi, hélas, être victime d’un accident de la route. Bien entendu, il est aussi possible que votre Shih Tzu défie les statistiques et vive bien au-delà de 14 ans.

Comment prolonger l’espérance de vie du Shih Tzu ?

Vous ne pouvez pas protéger votre toutou de tous les dangers auxquels il pourrait faire face. Vous pouvez en revanche mettre toutes les chances de votre côté en adoptant de bons réflexes.

  • Misez sur l’éducation de votre chien

Aussi étonnant que cela puisse paraître, le dressage de votre chien peut lui sauver la mise et le protéger, car éduquer son Shih Tzu est le meilleur moyen de lui apprendre le rappel, un ordre essentiel qui vous permet de faire revenir vers vous votre compagnon à quatre pattes. Cela vous permettra d’éviter les accidents et d’empêcher votre Shih Tzu de trop s’éloigner de vous au risque de se perdre. Ne négligez pas la phase d'apprentissage, car même si le Shih Tzu est un petit chien, il a besoin d’être éduqué.

  • Choisissez une excellente alimentation

L’alimentation est un paramètre essentiel dans la bonne santé de votre compagnon à quatre pattes. L’alimentation du Shih Tzu doit donc être choisie avec soin. Choisissez des croquettes de qualité supérieure, fabriquées à partir de bonnes protéines d'origine animale.

  • Consultez régulièrement un vétérinaire

Il va sans dire que le suivi vétérinaire est essentiel pour entretenir la santé de votre chien. Rendez-vous au moins une fois par an chez un spécialiste pour les rappels de vaccins. Administrez les vermifuges nécessaires pour lutter contre les parasites intestinaux, et n’oubliez pas de traiter votre chien contre les puces et les tiques.

  • Comblez les besoins de votre toutou

Il est important de bien prendre en compte les différents besoins de votre chien. En effet, le Shih Tzu, même s’il n’est pas le plus sportif des toutous, a besoin de stimulations physiques et intellectuelles pour être heureux. Pensez à lui acheter suffisamment de jouets d’occupation, surtout si vous vivez en appartement avec votre Shih Tzu, et sortez votre chien tous les jours. La promenade n’a pas besoin d’être longue, car ce toutou n’est pas très endurant. Mais elle lui permettra de se dégourdir les pattes, de faire ses besoins et de rencontrer d’autres chiens ou d’autres personnes.

Quelles sont les maladies fréquentes chez le Shih Tzu ?

Ce petit chien peut être sujet à plusieurs problèmes de santé.

  • Les problèmes oculaires

Le Shih Tzu a malheureusement les yeux fragiles. Il faut en prendre soin régulièrement et les nettoyer. Parmi les maladies oculaires, on retrouve :

La conjonctivite : il s’agit d’une inflammation de la conjonctive, la membrane de l’œil recouvrant l’intérieur des paupières. Les origines de la conjonctivite sont diverses. Le traitement dépendra avant tout de l’origine de l’inflammation.

La cataracte : cette pathologie se caractérise par un épaississement progressif du cristallin de l’œil. L’évolution de la maladie est visible, car le fond de l’œil devient plus opaque. Si rien n’est fait, la cataracte conduit à la cécité. Le traitement est chirurgical.

L’atrophie progressive de la rétine : il n’existe aucun traitement contre cette maladie. Elle se définit par la dégénérescence progressive de la rétine. La vision baisse, puis une cécité nocturne apparaît. Quelque temps après le diagnostic, la cécité devient complète. Si le chien ne souffre pas, il faudra s’adapter pour lui permettre de vivre normalement.

La sécheresse oculaire : cette maladie, aussi appelée syndrome de l’œil sec, est fréquente chez le chien. Elle est provoquée par la destruction des glandes lacrymales sous les attaques du système immunitaire de l’animal. Si rien n’est fait pour endiguer la destruction, les glandes lacrymales disparaîtront complètement. Si elle n’est pas dangereuse, la sécheresse oculaire peut s’avérer douloureuse. Votre Shih Tzu sera aussi plus sensible aux infections oculaires. Pour protéger les glandes lacrymales, votre vétérinaire vous prescrira une pommade à appliquer tous les jours.

  • L’obésité

Malheureusement, ce chien est sujet à l’embonpoint et à la prise de poids. Il n'est pas très actif, sans compter le fait que le Shih Tzu possède un caractère plutôt gourmand, ce qui facilite l’accumulation des kilos en trop. L’obésité, comme chez l’humain, est un facteur de problèmes de santé importants qui peuvent mettre en péril la vie de votre Shih Tzu (diabète, problèmes articulaires). Combattez-la en ayant la main légère sur les friandises, en respectant la quantité de croquettes journalière et en jouant avec votre Shih Tzu pour lui permettre de se dépenser suffisamment.

  • Le syndrome brachycéphale

Le Shih Tzu fait partie des races dites brachycéphales : ces races de chien possèdent un museau plus court et écrasé. Parmi ces races, on retrouve le Boxer, le Pékinois ou le Bouledogue. Malheureusement, cette condition est à l’origine de problèmes respiratoires. Les Shih Tzu ne doivent pas faire trop d’efforts, surtout lorsqu'il fait chaud. Les chiens brachycéphales peuvent aussi présenter des problèmes au niveau de l’œsophage ou de l’estomac. Si vous avez le moindre doute, consultez un vétérinaire et ménagez votre Shih Tzu pour éviter les accidents.

Conditions de vie

Ce chien fait partie des races très adaptables. Il prend peu de place, se montre calme et n’a pas tendance à aboyer pour rien, ce qui rend le Shih Tzu tout à fait apte à vivre en appartement. Sa nature plutôt casanière en fait un chien idéal pour vivre en milieu urbain, car il n’a pas besoin de faire beaucoup d’exercice pour être parfaitement équilibré. Le Shih Tzu peut bien entendu tout à fait s’épanouir dans une maison avec un jardin. Mais que vous viviez en maison ou en appartement, il est essentiel de passer du temps avec votre boule de poils. Dans le cas contraire, votre Shih Tzu deviendrait très vite malheureux, qu’il ait un bout de terrain à disposition ou non.

Éducation

Encore nombreux sont les maîtres des petits chiens qui pensent que l’éducation n’est pas essentielle car il suffit de prendre l’animal dans les bras pour le calmer. C’est une grave erreur, qui peut avoir des conséquences sur le bien-être de votre toutou. Pour éviter des drames, il faut éduquer un Shih Tzu avec sérieux : c’est même le meilleur moyen de protéger votre chien contre les accidents en tout genre. Le dressage permet aussi de renforcer les liens que vous entretenez avec votre toutou, car vous passez du temps avec lui. Adoptez toujours une approche positive et ne punissez pas votre Shih Tsu – et encore moins par la violence. Soyez patient et entamez l’apprentissage dès l’arrivée du chiot chez vous.

L’éducation d’un Shih Tzu est-elle difficile ?

L’éducation d’un chien de race Shih Tzu n’est pas nécessairement plus difficile que pour une autre race de chien, mais il ne faut cependant pas la négliger. Tous les chiens ont besoin de recevoir une éducation solide dès leur plus jeune âge afin d’évoluer sereinement et sans crainte dans leur environnement. Un défaut d’éducation, même chez un aussi petit chien que le Shih Tzu, peut entraîner de sérieuses conséquences sur la vie future de l’animal. Commencez à éduquer votre Shih Tzu dès son arrivée chez vous. N’oubliez pas non plus de bien le sociabiliser en multipliant les expériences positives. Faites-lui rencontrer d’autres personnes, d’autres chiens et même d’autres animaux.

  • Peut-on éduquer un chien adulte ?

Si le dressage d’un chien est toujours plus simple lorsque l’animal est jeune, éduquer un Shih Tzu adulte n’a rien d’impossible. Il faudra simplement choisir une approche différente. En effet, les chiens adultes ont déjà leurs expériences et un vécu qui leur est propre. Leur passé a parfois été marqué de traumatismes. Il faut donc prendre en compte tous ces paramètres pour adapter l’éducation à l’animal. Parfois, il faudra tout désapprendre pour réapprendre et repartir de zéro. La clé de la réussite réside dans la patience dont vous ferez preuve à l’égard de votre Shih Tzu. N’hésitez pas à faire appel à un éducateur canin pour vous épauler.

Les bases de l'éducation du Shih Tzu

Oubliez les vieux clichés sur l’éducation canine à la dure. Aujourd’hui, l’éducation de nos compagnons à quatre pattes se base avant tout sur une approche positive de l’apprentissage. Plutôt que d’obtenir ce que vous voulez de votre Shih Tzu via la peur de la punition, motivez-le par l’attrait de la récompense. Si les résultats sont parfois un tout petit peu plus longs à venir, vous aurez la garantie de bâtir une relation de confiance avec votre boule de poils. La punition n’est pas totalement interdite, mais elle ne doit jamais être physique. Il s’agira plutôt, par exemple, d’arrêter une séance de jeu avec votre Shih Tzu ou de reprendre un jouet à votre toutou, le temps pour lui de se calmer.

Pour une éducation canine réussie, vous devez mettre en place trois grands principes, à appliquer dans tous les domaines.

  • La patience 

Il n’est pas raisonnable de vouloir que votre chiot Shih Tzu comprenne immédiatement ce que vous attendez de lui. Faites preuve de beaucoup de patience à son égard et évitez de vous énerver lorsqu’il fait une bêtise (ses besoins à l’intérieur, par exemple). Répétez les exercices et acceptez la possibilité que votre chien se trompe ou ait besoin de refaire plusieurs fois les exercices dans le temps pour bien les retenir.

  • La cohérence 

Une autre clé de la réussite réside dans votre capacité à rester cohérent. Choisissez des ordres simples à retenir et à dire et n’en changez plus. Ne modifiez pas non plus les interdictions et les autorisations à tout bout de champ, car votre Shih Tzu ne comprendrait pas ce que vous attendez de lui. Sachez qu’il est plus facile de lever une interdiction qu’une autorisation. Si vous comptez interdire certaines choses à votre Shih Tzu à l’âge adulte, interdisez-les dès son arrivée chez vous pour éviter de le perturber.

  • La constance 

Il n’y a pas de secret. Pour que votre chiot Shih Tzu retienne ce que vous voulez lui apprendre, il faudra répéter chaque jour jusqu’à ce que l’exercice soit bien retenu. Seule la répétition dans le temps vous permettra d’obtenir des résultats. Les séances d’éducation n’ont pas besoin de s’éterniser, car le caractère du Shih Tzu en fait un chien intelligent, même s’il est un peu têtu et obstiné. Inutile, donc, de trop lui en demander. Il finirait par ne plus vous écouter.

Les ordres les plus importants dans l’éducation du Shih Tzu

Si certains tours sont un peu plus anecdotiques dans la vie d’un toutou, certains ordres sont absolument essentiels. Par ailleurs, ces recommandations peuvent s’appliquer à toutes les races de chien.

  • Le rappel

C’est l’ordre de base pour tout maître de chien, peu importe sa taille ou sa race. En apprenant à votre chien à revenir vers vous s’il venait à s’éloigner, vous protégez la santé de votre Shih Tzu et évitez les accidents. Commencez par apprendre le rappel dans un endroit bien clos et sécurisé. Demandez à une autre personne de vous aider et appelez l’animal à tour de rôle, en le félicitant dès qu’il vient vers vous. Passez ensuite à un lieu ouvert, mais loin des dangers potentiels (comme une route, par exemple). En répétant régulièrement le rappel, votre Shih Tzu l’apprendra très rapidement.

  • La marche en laisse

Cet apprentissage est très important si vous vivez en ville, où les rues regorgent de dangers (voitures, vélos, scooters, mais également les autres passants). Il faut donc éviter que votre chien ne se mette à zigzaguer devant vous ou à tirer, même si sa petite taille du Shih Tzu le rend plus facilement maniable. Apprenez-lui à marcher au pas, sans tirer. Vous n’avez pas besoin d’appliquer les mêmes principes à la campagne, en forêt ou à la mer, où votre chien a moins de risques de se faire renverser.

  • La propreté

La propreté n’est pas quelque chose qui s’apprend en un claquement de doigts pour les chiens. Attendez-vous à ce que votre chiot ait des accidents et gardez votre calme. Sortez-le après ses siestes, ses repas, ses séances de jeu, ainsi que ses nuits. Félicitez-le dès qu’il se soulage à l’endroit désiré. Votre chiot finira par comprendre ce que vous attendez de lui et sera en mesure de se retenir. Inutile de le disputer s’il s’oubliait chez vous : nettoyez et poursuivez l’apprentissage. Il est possible que l'apprentissage de la propreté soit plus long si vous vivez en appartement, votre Shih Tzu, mais ne désespérez pas !

  • La solitude

Le Shih Tzu n’est pas un chien qui peut rester seul trop longtemps. Proche de son maître, il ne supporterait pas d’être livré à lui-même des heures durant. Cela ne veut pas dire pour autant qu’il faut que vous passiez votre temps avec lui. Il est essentiel que votre Shih Tzu apprenne à rester seul et puisse se passer de vous durant quelques heures. Dans le cas contraire, il risquerait de développer de l’hyper attachement et de l’anxiété de séparation. Pour lui apprendre la solitude, commencez par sortir quelques minutes de chez vous, puis revenez. Quand vous sortez et quand vous rentrez, ne parlez pas à votre chien, ne le caressez pas, ne lui donnez pas de friandises. Vos absences doivent rester des non événements. Augmentez progressivement la durée de vos absences, jusqu’à ce que votre petit Shih Tzu puisse parfaitement rester seul.

Alimentation : bien nourrir son Shih Tzu

Bien nourrir son chien est essentiel. N'oubliez pas que la santé de votre petit compagnon à quatre pattes dépend aussi du contenu de sa gamelle. De nos jours, il est très facile d'acheter de la nourriture pour chien. De nombreux produits sont en vente dans les grandes surfaces, chez le vétérinaire ou même sur Internet. Mais survient alors un problème majeur : comment être certain de faire le bon choix ?

L'importance de la composition

Privilégiez les croquettes et les pâtées riches en protéines d’origine animale et de qualité supérieure. Lisez les étiquettes pour scruter les compositions et écarter les produits bourrés d’additifs. Attention également au taux de glucides et au taux de cendre. Traquez les conservateurs et les exhausteurs de goût. Si vous souhaitez mettre toutes les chances de votre côté pour trouver les croquettes ou la pâtée adaptée à votre Shih Tzu, faites appel à un service de croquettes sur mesure !

Une alimentation avant tout adaptée

Pour garder votre chien en bonne santé, il faut lui choisir une nourriture bien adaptée. Sachez également que la nourriture de votre compagnon à quatre pattes va évoluer avec le temps, en fonction de ses besoins nutritionnels. Vous ne nourrirez pas de la même façon votre chiot Shih Tzu que votre chien âgé ou stérilisé.

N'achetez pas n'importe où

Les croquettes de votre Shih Tzu ne doivent donc pas être laissées au hasard. Il est souvent difficile de s’y retrouver face à l’offre considérable proposée de nos jours, mais ces quelques conseils très simples à mettre en place vous permettront très certainement d’y voir un peu plus clair. Si vous le pouvez, évitez d’acheter les croquettes ou les pâtées de votre Shih Tzu en supermarché. Ces produits ne sont pas de très bonne qualité et n’ont d’attractif que leur prix. Vous pouvez trouver des croquettes de bien meilleure qualité pour seulement quelques euros de plus.

L'alimentation maison

Si vous n’avez pas envie de vous tourner vers la nourriture industrielle, pas de panique. Vous avez une roue de secours. Vous pouvez en effet préparer vous-même les repas de votre Shih Tzu, à condition d’avoir le temps et le budget nécessaires. Deux méthodes existent : la ration ménagère et le régime BARF. Les approches sont différentes.

Si vous choisissez la ration ménagère, il vous faudra préparer les repas de votre Shih Tzu avec de la viande et des légumes cuits. En revanche, si vous choisissez le régime BARF, les repas seront préparés à base de viande crue et de légumes cuits. Dans les deux cas, évitez de vous lancer dans une telle opération sans en avoir au préalable parlé avec votre vétérinaire. Il est également impératif de mettre en place une transition alimentaire avant tout changement de mode d’alimentation chez le chien.

TESTEZ NOUS !

14 JOURS DE CROQUETTES ♡

1€

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement

Entretien et hygiène du Shih Tzu

  • Vaccins : 60 à 70 euros

  • Alimentation : 50 à 65 euros

  • Budget mensuel : 60 à 80 euros

Le toilettage du Shih Tzu

Prendre soin de ce chien n’est pas une mince affaire, et faire appel à un toiletteur professionnel ne sera pas du luxe. Le Shih Tzu ne mue pas et ne perd donc pas ses poils, mais il a quand même besoin d’être brossé très régulièrement pour éviter les nœuds. La longue fourrure du Shih Tzu demande un entretien régulier et quasi quotidien.

Vous pouvez faire couper les poils de votre Shih Tzu pour qu’ils soient plus courts, mais attention à ne jamais le faire tondre à blanc. Si votre chien participe à des concours canins, son poil devra rester long. Choisissez une brosse parfaitement adaptée à la fourrure de votre Shih Tzu. Si vous rencontrez des nœuds, évitez de tirer : le plus simple reste de couper avec une paire de ciseaux.

Les soins complémentaires

À ces soins de base s’ajoutent la taille des griffes, le nettoyage des yeux, que le Shih Tzu a sensibles, ainsi que celui des oreilles. Apprenez à votre chien à se laisser brosser les dents afin de maintenir une bonne hygiène dentaire. Enfin, ne négligez pas non plus le suivi vétérinaire pour le rappel des vaccins, ainsi que pour l’administration des vermifuges et des antiparasitaires contre les tiques et les puces.

Prix du Shih Tzu

La fourchette de prix est assez large. Acheter un chiot Shih Tzu dans un élevage sérieux, reconnu et déclaré vous coûtera entre 1 000 et 1 600 euros en moyenne. Cet écart de prix s’explique par plusieurs raisons. Il n’est pas rare que les éleveurs pratiquent des tarifs différenciés en fonction de la nature du chiot. En effet, les chiens destinés à l’exposition ou à la reproduction sont en général vendus plus cher que les chiens destinés à la compagnie. Il faut également prendre en compte la lignée de l’animal : un chiot issu de parents champions verra son prix grimper.

L’achat d’un chien de race demande toujours un budget conséquent. Mais évitez de vous diriger vers l’achat auprès de particuliers passant par des petites annonces sur Internet sur des sites comme Le Bon Coin par dépit. Vous n’aurez pas du tout les mêmes garanties que chez un éleveur qui connaît parfaitement son travail et dont l’activité est tout à fait en règle. Faites plutôt appel à des refuges ou des associations, où il est possible de trouver des Shih Tzu à l’adoption.

Sommeil

Chien qui dort bien = maître qui dort bien. En effet, si votre Shih Tzu a tendance à s’agiter la nuit, votre sommeil risque très vite d’en pâtir. Pour éviter de vous retrouver dans une telle situation, choisissez bien le panier de votre Shih Tzu.

La taille du panier

Ce panier doit être adapté à la taille de l’animal : inutile de choisir un panier trop grand, car votre compagnon à quatre pattes ne s’y sentirait pas à l’aise. Certains toutous n'aiment pas les paniers à bords relevés. Dans ce cas, privilégiez les coussins, les tapis ou même les canapés pour chien.

Le matériau du panier

Si votre toutou est du genre destructeur, choisissez un panier en plastique, beaucoup plus solide. Vous trouverez également des paniers en tissu ou en cuir, moins solides, mais plus confortables. En revanche, évitez les paniers en osier, qui, une fois détruits, présentent un risque d'étouffement et d'occlusion intestinale.

Où installer le panier de votre chien ?

Placez le panier dans un coin calme de votre logement, comme le salon par exemple. Vous pouvez faire dormir votre chien dans votre chambre, à condition de bien lui avoir appris avant à rester seul pour ne pas favoriser le développement d’une anxiété de séparation.

Le Shih Tzu peut-il dormir dehors ?

Ne faites jamais dormir votre Shih Tzu dans votre jardin : vous risqueriez tout simplement de vous le faire voler ! De plus, il pourrait se battre avec des chats errants, se retrouver blessé ou tomber malade. Le Shih Tzu n'est pas du tout un chien de garde : gardez-le à vos côtés.

Jeux et activités physiques pour Shih Tzu

Bien qu’il ne soit pas particulièrement sportif, le Shih Tzu a quand même besoin de stimulations physiques et intellectuelles. Il faudra simplement veiller à ce que l’effort ne soit pas trop intense, car en tant que chien brachycéphale, le Shih Tzu n’est pas fait pour l’exercice de haute intensité. Achetez à votre chien suffisamment de jouets d’occupation afin de le distraire durant vos absences et lui éviter l’ennui, à l’origine de comportements problématiques, comme des aboiements compulsifs. Voici quelques jouets intéressants :

  • Les Kongs,

  • Les puzzles,

  • Les casse-têtes,

  • Les cordes à nœud.

Vous pouvez aussi participer à des activités canines avec votre Shih Tzu, mais là encore, attention à ne pas trop le pousser ! Évitez également de le solliciter lorsqu’il fait très chaud. Le Shih Tzu est un chien intelligent : pourquoi ne pas essayer l’obérythmée, par exemple ? Sachez que le jeu est également un merveilleux vecteur d’éducation, alors profitez-en !

Assurance : bien protéger son Shih Tzu

Le Shih Tzu est un chien de compagnie et d’agrément. Il n’appartient bien évidemment pas à la catégorie des chiens dits dangereux et dont la détention est réglementée par la loi de janvier 1999. Vous n’avez donc pas besoin de souscrire une assurance spéciale pour votre Shih Tzu. De manière générale, les chiens sont couverts par votre assurance responsabilité civile, qui prend en charge les membres dépendants de votre foyer, comme les animaux de compagnie ou les enfants.

Ce type d’assurance vous permet d’être remboursé des frais que vous devrez engager si votre chien venait à commettre des dégâts sur les biens d’autrui ou sur autrui. En revanche, vous n’aurez droit à aucun remboursement si c’est votre Shih Tzu qui subissait des dommages. Étudiez bien les clauses d’exclusion, ainsi que les délais de carence et les plafonds de remboursement. Si vous craignez que l’assurance responsabilité civile ne suffise pas, vous pouvez choisir une assurance responsabilité civile vie privée.

Tout comme l’assurance, la mutuelle pour Shih Tzu n’est pas obligatoire. Cependant, envisagez très sérieusement d’y souscrire, car elle peut se révéler être un outil très utile. La mutuelle vous permet en effet d’être remboursé d’une partie des frais vétérinaires. Si la santé du Shih Tzu est assez bonne, elle n’est pas infaillible non plus. Votre toutou n’est, de plus, pas à l’abri d’un accident de la route. Certaines factures vétérinaires peuvent très vite grimper, et certains propriétaires se retrouvent dans l’obligation de renoncer à soigner leur compagnon, faute de moyens.

Pour éviter de vous retrouver dans cette situation, prenez une mutuelle. Avant de signer un contrat, lisez bien chaque ligne pour connaître les clauses d’exclusion. Il n’est en effet pas rare que les organismes de mutuelle refusent d’assurer des chiens trop âgés, déjà malades, ou de prendre en charge des maladies génétiques ou héréditaires. Penchez-vous également sur les délais de carence, ainsi que les plafonds de remboursement.

TESTEZ NOUS !

30 JOURS DE CROQUETTES ♡

- 50%

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement