SHIH TZU

Surnommé chien lion, le Shih Tzu est une race d’origine tibétaine. Chien de compagnie et d’agrément par excellence, il est arrivé assez tardivement en France, mais jouit depuis d’une bonne popularité.

Un peu d’histoire

Les origines du Shih Tzu sont relativement anciennes. Il est né au Tibet, où le lien étroit qu’il entretenait avec le lion des neiges, animal légendaire, lui a valu son surnom de chien lion. Le Shih Tzu arrive en Chine au XVIe siècle et gagne très vite les faveurs de la cour impériale. Au XIXe siècle, l'impératrice Cixi se prend de passion pour le Shih Tzu et installe un élevage en plein cœur de la cité interdite. Avec la chute de l’Empire du Milieu au début du XXe siècle, les Shih Tzu quittent la Chine pour se répandre dans le monde. Ils arrivent notamment en Angleterre dans les années 1920. D’abord nommé chien lion tibétain, le Shih Tzu prend son nom définitif en 1935. En France, le Shih Tzu arrive juste après la guerre, par l’intermédiaire de la comtesse d’Anjou.

Le Shih Tzu est une race très populaire aujourd’hui, surtout en Amérique du Nord. Il a été reconnu à titre définitif par la Fédération Cynologique Internationale en 1957. 

Caractéristiques physiques

Comme un très grand nombre de chiens destinés à la compagnie, le toutou affiche un gabarit léger, car le Shih Tzu est de petite taille. On note une très légère différence entre les mâles et les femelles. Le mâle mesure entre 22 et 27 cm au garrot, tandis que la femelle mesure entre 20 et 25 cm au garrot. En revanche, pas de différence de poids : le Shih Tzu pèse entre 4 et 8 kg.

Le Shih Tzu appartient au groupe n°9 de la FCI : chiens d’agrément et de compagnie. Il porte le numéro 209.

Corps : le corps du Shih Tzu est plus long que haut. L’allure est robuste et altière.

Tête : elle est de forme ronde, bien large. Le crâne est plat et étroit, avec un museau de petite ou moyenne taille. Le Shih Tzu est un chien dit brachycéphale : son museau est court et écrasé.

Oreilles : elles sont petites et tombent de chaque côté de la tête. Elles sont recouvertes de poils.

Yeux : ils sont grands et bien sombres. Ils doivent être bien écartés mais pas proéminents. Ils sont de forme ronde.

Queue : elle forme un panache et atteint en hauteur le niveau du crâne.

Poil : le poil du Shih Tzu est naturellement long et soyeux. Il est parfois légèrement ondulé.

Couleur : le standard du Shih Tzu accepte plusieurs couleurs. On compte le noir, le fauve ou le blanc, avec taches allant du plus clair au plus sombre. Il est possible de trouver des Shih Tzu présentant une couleur unie.

Caractère

Ce toutou n’est pas un chien très populaire pour rien. Il est sociable, affectueux et très gentil. C’est un chien de compagnie idéal, car le caractère du Shih Tzu en fait un compagnon de jeu parfait pour les plus petits. Joueur, il apprécie de s’amuser, mais il sait aussi se montrer calme le moment voulu. Doux et patient, il ne présente aucun danger pour les autres et n’est jamais agressif, aussi bien avec les personnes qu’avec les autres animaux. Le Shih Tzu, en raison de sa taille, n’est absolument pas un chien de garde. Il n’a pas non plus particulièrement tendance à aboyer, même s’il peut se manifester s’il sent un danger, en faisant un bon chien d’alerte.

Comportement avec les autres

La race de chien Shih Tzu est connue pour sa sociabilité et sa gentillesse. Il pourra très bien s’entendre avec d’autres animaux et cohabiter avec des chats s’il y a bien été habitué depuis tout petit. Ce n’est pas un chien de chasse et il n’a aucun instinct de prédation : vos NAC ne craindront rien avec lui. Avec les personnes, il est affable et sociable et accepte volontiers les caresses. Il n’est pas du tout méfiant envers les étrangers.

Compatibilité

Le Shih Tzu convient à tous les types de famille : personnes célibataires, familles avec enfants ou non. Il est aussi très indiqué pour les personnes âgées qui désirent adopter un compagnon à quatre pattes. Le Shih Tzu n’est en revanche pas particulièrement sportif. Si vous cherchez une race de chien dynamique apte à vous suivre dans toutes vos sorties, ce beau toutou tibétain n’est peut-être pas fait pour vous. Le Shih Tzu a également besoin d’un maître disponible, car il n’aime pas la solitude.

Santé

La plupart des races de chien sont hélas touchées par des problèmes de santé. Si les chiens primitifs, peu modifiés par l’intervention humaine, sont souvent plus épargnés que les autres, ce n’est pas le cas ici. L’espérance de vie du Shih Tzu se situe entre 11 et 14 ans. C’est plutôt la moyenne basse des petits chiens, connus pour vivre souvent bien plus longtemps que les grands chiens. La race n'est pas infaillible, et le Shih Tzu est sujette à plusieurs pathologies au degré de gravité variable. Il est notamment touché par des problèmes oculaires, comme la cataracte, la conjonctivite ou l’atrophie progressive de la rétine. Le museau brachycéphale du Shih Tzu l’expose aussi à des problèmes respiratoires. Attention, le Shih Tzu a une prédisposition à l’obésité ! Il faut donc faire attention à son mode de vie et à son alimentation.

Conditions de vie

Ce chien fait partie des races très adaptables. Il prend peu de place, se montre calme et n’a pas tendance à aboyer pour rien, ce qui rend le Shih Tzu tout à fait apte à vivre en appartement. Sa nature plutôt casanière en fait un chien idéal pour vivre en milieu urbain, car il n’a pas besoin de faire beaucoup d’exercice pour être parfaitement équilibré. Le Shih Tzu peut bien entendu tout à fait s’épanouir dans une maison avec un jardin. Mais que vous viviez en maison ou en appartement, il est essentiel de passer du temps avec votre boule de poils. Dans le cas contraire, votre Shih Tzu deviendrait très vite malheureux, qu’il ait un bout de terrain à disposition ou non.

Éducation

Encore nombreux sont les maîtres des petits chiens qui pensent que l’éducation n’est pas essentielle car il suffit de prendre l’animal dans les bras pour le calmer. C’est une grave erreur, qui peut avoir des conséquences sur le bien-être de votre toutou. Pour éviter des drams, il faut éduquer un Shih Tzu avec sérieux : c’est même le meilleur moyen de protéger votre chien contre les accidents en tout genre. Le dressage permet aussi de renforcer les liens que vous entretenez avec votre toutou, car vous passez du temps avec lui. Adoptez toujours une approche positive et ne punissez pas votre Shih Tsu – et encore moins par la violence. Soyez patient et entamez l’apprentissage dès l’arrivée du chiot chez vous.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Alimentation : bien nourrir son Shih Tzu

Pour garder votre chien en bonne santé, il faut lui choisir une nourriture bien adaptée. L’alimentation du Shih Tzu ne doit donc pas être laissée au hasard. Il est souvent difficile de s’y retrouver face à l’offre considérable proposée de nos jours, mais ces quelques conseils très simples à mettre en place vous permettront très certainement d’y voir un peu plus clair. En tout premier lieu, si vous le pouvez, évitez d’acheter les croquettes ou les pâtées de votre Shih Tzu en supermarché. Ces produits ne sont pas de très bonne qualité et n’ont d’attractif que leur prix. Pour être certain de faire le bon choix, commencez par bien lire les étiquettes pour étudier la composition. Celle-ci doit être la plus saine possible. Privilégiez les produits fabriqués, en grande majorité, à partir de protéines d’origine animale, de qualité supérieure. Faites attention au taux de glucides et au taux de cendres, qui ne doivent pas être trop élevés. Traquez les conservateurs, les additifs et les exhausteurs de goût. Si vous souhaitez mettre toutes les chances de votre côté pour trouver les croquettes ou la pâtée adaptée à votre Shih Tzu, faites appel à un service de croquettes sur mesure ! Sachez également que la nourriture de votre compagnon à quatre pattes va évoluer avec le temps, en fonction de ses besoins nutritionnels. Vous ne nourrirez pas de la même façon votre chiot Shih Tzu que votre chien âgé ou stérilisé.

Si vous n’avez pas envie de vous tourner vers la nourriture industrielle, pas de panique. Vous avez une roue de secours. Vous pouvez en effet préparer vous-même les repas de votre Shih Tzu, à condition d’avoir le temps et le budget nécessaires. Deux méthodes existent : la ration ménagère et le régime BARF. Les approches sont différentes. Si vous choisissez la ration ménagère, il vous faudra préparer les repas de votre Shih Tzu avec de la viande et des légumes cuits. En revanche, si vous choisissez le régime BARF, les repas seront préparés à base de viande crue et de légumes cuits. Dans les deux cas, évitez de vous lancer dans une telle opération sans en avoir au préalable parlé avec votre vétérinaire. Il est également impératif de mettre en place une transition alimentaire avant tout changement de mode d’alimentation chez le chien.

Entretien et hygiène du Shih Tzu

  • Vaccins : 70 à 100 euros

  • Alimentation : 50 à 80 euros

  • Budget mensuel : 60 à 90 euros

Prendre soin de ce chien n’est pas une mince affaire, et faire appel à un toiletteur professionnel ne sera pas du luxe. Le Shih Tzu ne mue pas et ne perd donc pas ses poils, mais il a quand même besoin d’être brossé très régulièrement pour éviter les nœuds. La longue fourrure du Shih Tzu demande un entretien régulier et quasi quotidien. Vous pouvez faire couper les poils de votre Shih Tzu pour qu’ils soient plus courts, mais attention à ne jamais le faire tondre à blanc. Si votre chien participe à des concours canins, son poil devra rester long. Choisissez une brosse parfaitement adaptée à la fourrure de votre Shih Tzu. Si vous rencontrez des nœuds, évitez de tirer : le plus simple reste de couper avec une paire de ciseaux. À ces soins de base s’ajoutent la taille des griffes, le nettoyage des yeux, que le Shih Tzu a sensibles, ainsi que celui des oreilles. Apprenez à votre chien à se laisser brosser les dents afin de maintenir une bonne hygiène dentaire. Enfin, ne négligez pas non plus le suivi vétérinaire pour le rappel des vaccins, ainsi que pour l’administration des vermifuges et des antiparasitaires contre les tiques et les puces.

Prix du Shih Tzu

La fourchette de prix est assez large. Acheter un Shih Tzu dans un élevage sérieux, reconnu et déclaré vous coûtera entre 1000 et 1600 euros en moyenne. Cet écart de prix s’explique par plusieurs raisons. Il n’est pas rare que les éleveurs pratiquent des tarifs différenciés en fonction de la nature du chiot. En effet, les chiens destinés à l’exposition ou à la reproduction sont en général vendus plus cher que les chiens destinés à la compagnie. Il faut également prendre en compte la lignée de l’animal : un chiot issu de parents champions verra son prix grimper. L’achat d’un chien de race demande toujours un budget conséquent. Mais évitez de vous diriger vers l’achat auprès de particuliers passant par des petites annonces sur Internet par dépit. Vous n’aurez pas du tout les mêmes garanties que chez un éleveur qui connaît parfaitement son travail et dont l’activité est tout à fait en règle. Faites plutôt appel à des refuges ou des associations, où il est possible de trouver des Shih Tzu à l’adoption.

Sommeil

Chien qui dort bien = maître qui dort bien. En effet, si votre Shih Tzu a tendance à s’agiter la nuit, votre sommeil risque très vite d’en pâtir. Pour éviter de vous retrouver dans une telle situation, choisissez bien le panier de votre Shih Tzu. Ce panier doit être adapté à la taille de l’animal : inutile de choisir un panier trop grand, car votre compagnon à quatre pattes ne s’y sentirait pas à l’aise. Si votre toutou est du genre destructeur, choisissez un panier en plastique, beaucoup plus solide. Placez le panier dans un coin calme de votre logement, comme le salon par exemple. Vous pouvez faire dormir votre chien dans votre chambre, à condition de bien lui avoir appris avant à rester seul pour ne pas favoriser le développement d’une anxiété de séparation. Ne faites jamais dormir votre Shih Tzu dans votre jardin : vous risqueriez tout simplement de vous le faire voler.

Jeux et activités physiques pour Shih Tzu

Bien qu’il ne soit pas particulièrement sportif, le Shih Tzu a quand même besoin de stimulations physiques et intellectuelles. Il faudra simplement veiller à ce que l’effort ne soit pas trop intense, car en tant que chien brachycéphalie, le Shih Tzu n’est pas fait pour l’exercice de haute intensité. Achetez à votre chien suffisamment de jouets d’occupation afin de le distraire durant vos absences et lui éviter l’ennui, à l’origine de comportements problématiques, comme des aboiements compulsifs.

Vous pouvez aussi participer à des activités canines avec votre Shih Tzu, mais là encore, attention à ne pas trop le pousser ! Évitez également de le solliciter lorsqu’il fait très chaud. Le Shih Tzu est un chien intelligent : pourquoi ne pas essayer l’obérythmée, par exemple ? Sachez que le jeu est également un merveilleux vecteur d’éducation, alors profitez-en !

Assurance : bien protéger son Shih Tzu

Le Shih Tzu est un chien de compagnie et d’agrément. Il n’appartient bien évidemment pas à la catégorie des chiens dits dangereux et dont la détention est réglementée par la loi de janvier 1999. Vous n’avez donc pas besoin de souscrire une assurance spéciale pour votre Shih Tzu. De manière générale, les chiens sont couverts par votre assurance responsabilité civile, qui prend en charge les membres dépendants de votre foyer, comme les animaux de compagnie ou les enfants. Ce type d’assurance vous permet d’être remboursé des frais que vous devrez engager si votre chien venait à commettre des dégâts sur les biens d’autrui ou sur autrui. En revanche, vous n’aurez droit à aucun remboursement si c’est votre Shih Tzu qui subissait des dommages. Étudiez bien les clauses d’exclusion, ainsi que les délais de carence et les plafonds de remboursement. Si vous craignez que l’assurance responsabilité civile ne suffise pas, vous pouvez choisir une assurance responsabilité civile vie privée.

Tout comme l’assurance, la mutuelle pour Shih Tzu n’est pas obligatoire. Cependant, envisagez très sérieusement d’y souscrire, car elle peut se révéler être un outil très utile. La mutuelle vous permet en effet d’être remboursé d’une partie des frais vétérinaires. Si la santé du Shih Tzu est assez bonne, elle n’est pas infaillible non plus. Votre toutou n’est, de plus, pas à l’abri d’un accident de la route. Certaines factures vétérinaires peuvent très vite grimper, et certains propriétaires se retrouvent dans l’obligation de renoncer à soigner leur compagnon, faute de moyens. Pour éviter de vous retrouver dans cette situation, prenez une mutuelle. Avant de signer un contrat, lisez bien chaque ligne pour connaître les clauses d’exclusion. Il n’est en effet pas rare que les organismes de mutuelle refusent d’assurer des chiens trop âgés, déjà malades, ou de prendre en charge des maladies génétiques ou héréditaires. Penchez-vous également sur les clauses d’exclusion, les délais de carence, ainsi que les plafonds de remboursement.