LES RACES DE CHIEN DANGEREUX

Certaines races sont réputées comme dangereuses. Mais les chiens méchants sont-ils une réalité ? Devez-vous vous méfier de plusieurs races de chiens et les éviter, surtout si vous avez des enfants ? Découvrez notre réponse dans cet article complet et détaillé.

Existe-t-il des chiens dangereux ?

Existe-t-il réellement des races plus dangereuses que d’autres ? Aux yeux de la loi, en France, plusieurs races de chien sont en effet considérées comme dangereuses et appartiennent à deux catégories : la catégorie 1, dite des chiens d’attaque, et la catégorie 2, dite des chiens de défense.

Ces deux catégories ont été créées en 1999, suite à la loi sur les chiens dits dangereux. Cette loi vise à encadrer la détention de tels animaux, et, dans le cas des chiens de catégorie 1, d’en limiter la présence sur le territoire français. Cette loi est sujette à controverse, car de nombreuses personnes estiment que pointer du doigt un toutou en particulier est inutile et sans aucun fondement.

Les catégories se fondent avant tout sur des critères morphologiques. La détention d’un chien de catégorie implique de nombreuses contraintes pour le propriétaire, dont il faut avoir conscience avant l’adoption.

D’autres chiens, pourtant, peuvent être dangereux sans pour autant appartenir à une catégorie. En réalité, tous les chiens, même les plus petits d’entre eux, sont potentiellement dangereux s’ils sont mal éduqués, s’ils se sentent agressés ou s’ils souhaitent se défendre. Les dégâts provoqués par un tout petit toutou seront bien évidemment différents de ceux causés par un gros, mais le risque reste réel. Les chiens ne naissent jamais agressifs, méchants ou dangereux. C’est avant tout leur éducation qui pèse dans la balance, ainsi que la capacité de leur propriétaire à s’occuper correctement d’eux et à les comprendre.

Par ailleurs, connaissez-vous les races de chien qui occasionnent le plus de morsures chaque année ? Il s’agit du Berger allemand, du Labrador et du Jack Russell.

Que dit la loi ?

Selon le Code rural et de la pêche maritime :

  • Les chiens de catégorie 1 : le type Amstaff, assimilé à un Pit Bull, le type Mastiff ou Boerbull, le type Tosa

  • Les chiens de catégorie 2 : race Amstaff, race Rottweiler, race Tosa, type Rottweiler

La détention de ce type de chien vous soumet à plusieurs obligations. Concernant la frontière entre les chiens de catégories 1 et 2 non inscrits au LOF, vous devrez soumettre votre compagnon à quatre pattes à une évaluation auprès d’un vétérinaire. Cette évaluation est morphologique. Si votre chien se rapproche des animaux de catégorie 1, il sera lui aussi considéré comme tel.

Quelles sont vos obligations face à la loi ?

Depuis 2010, vous devez posséder un permis de détention (obtenu après une formation) remis par la mairie de votre commune sous trois conditions : avoir une attestation d’aptitude, réaliser une évaluation comportementale de votre toutou auprès d’un vétérinaire, posséder tous les documents nécessaires (assurance, identification, attestation de vaccination).

La détention des tels chiens est interdite aux :

  • Personnes mineures,

  • Personnes majeures sous tutelle,

  • Personnes condamnées,

  • Personnes n’ayant plus l’autorisation de détenir un chien.

Vous devrez également faire face à de nombreuses contraintes au quotidien (port de la muselière et de la laisse obligatoire dans certains lieux, interdiction de prendre les transports en commun pour les chiens de catégorie 1, etc.).

Le non-respect de ces dispositions vous expose à une amende, notamment en cas de récidive. Pensez à effectuer toutes les démarches nécessaires dans les plus brefs délais afin de ne pas avoir de problème avec la loi. Ayez toujours en votre possession votre certificat et respectez les obligations (muselière pour éviter la morsure, laisse, etc.).

TESTEZ NOUS !

30 JOURS DE CROQUETTES ♡

- 50%

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement


Pitbull

Catégorie 1

En France, le Pit Bull n’est pas considéré comme une race à part entière, mais comme un type. Il n’est en effet pas reconnu par la Société Centrale Canine. Tout animal non inscrit au LOF peut être considéré comme un Pit Bull selon sa morphologie. Ce chien est précédé d’une réputation sulfureuse. Pourtant, le Pitbull est doté d’un tempérament doux et délicat. Il n’est pas agressif par nature et se montre très joueur, en particulier avec les enfants. En revanche, il reste très puissant, et entre de mauvaises mains, il peut faire des ravages.

Le Pit Bull apparaît vers la fin du XVIIIe siècle, en Angleterre. Plusieurs croisements sont effectués entre des Bulldogs anglais et des Terriers. À la fin du XIXe siècle est créé le premier club du Pitbull. Utilisé d’abord comme chien de combat jusqu’en 1835, date d’interdiction de la pratique en Angleterre, le Pit Bull devient ensuite un chien de garde et de compagnie. En France, il est normalement impossible de vendre, céder ou importer un Pitbull.


Rottweiler

Catégorie 2

Le Rottweiler est un grand chien à l’allure puissante. Pourtant, malgré son apparence – et sa mauvaise réputation –, il est doux, gentil et très affectueux. Doté d’un très fort instinct de protection, il n’hésite jamais à s’interposer face au danger, quitte à mettre sa propre vie en danger. C’est un des chiens de garde les plus appréciés au monde. Le Rottweiler présente parfois un caractère dominant qu’il faudra savoir gérer.

Les ancêtres du Rottweiler sont très anciens, puisqu’il s’agit de mâtins utilisés par les légions romaines au tout début du premier millénaire de notre ère. Les armées romaines se sont ensuite installées dans la région de Rottweil, en Allemagne, qui a donné son nom à l’animal. Au Moyen Âge, il est utilisé comme chien de garde. Au XXe siècle, il devient chien militaire. Il arrive en France seulement dans les années 1970.


American Staffordshire Terrier

Catégorie 2

L’American Staffordshire Terrier, aussi appelé Amstaff, est patient, doux et calme. Il se montre également très affectueux avec son maître. Protecteur, c’est un excellent gardien. Il faut veiller à ne pas stimuler son agressivité, mais l'Amstaff n’est pas d’un naturel hargneux. C’est un toutou sociable lorsqu’il est bien éduqué, intelligent et joueur. Il convient avant tout à des personnes expérimentées.

L’American Staffordshire Terrier est né au cours du XXe siècle, au Canada. Il est issu de croisements entre différents chiens de combat, et notamment du Staffordshire Bull Terrier, importés par les colons britanniques en Amérique. L’American Staff partage une origine commune avec l’American Pit Bull Terrier.


Berger d’Anatolie

Le Berger d’Anatolie est un chien de race géante. Aussi appelé Kangal, il est plutôt rare en France, d’autant qu'il est protégé en Turquie, d’où il est originaire. C’est un toutou doté d’un très fort tempérament, taillé pour la garde des troupeaux et la protection. Chien affectueux et loyal envers sa famille, il est beaucoup plus sur la réserve avec les étrangers. Il n’est pas agressif, mais peut se montrer têtu. Son propriétaire devra avoir de solides connaissances en éducation canine.

Les ancêtres du Kangal sont très certainement des chiens de chasse que l’on trouvait en Mésopotamie. Ces animaux seraient arrivés dans la région de l’Anatolie vers l’an mil, aux côtés des peuples nomades d’origine turque. D’abord utilisé comme chien de berger, il devient ensuite chien militaire et combat avec les janissaires de l’armée ottomane. Ce n’est que dans les années 1960 que le Kangal quitte son pays d’origine. Afin de protéger sa pureté, la Turquie a décidé d’interdire l’exportation depuis 1998.


Cane Corso

Catégorie 1 si pas inscrit au LOF

Le Cane Corso, ou chien de cour italien, est énergique, joueur et très attaché à sa famille, avec qui il est particulièrement affectueux. Il est en revanche beaucoup plus sur ses gardes avec les gens qu’il ne connaît et fait donc, à cet égard, un merveilleux chien de garde. Le Cane Corso possède un côté un peu têtu : il doit être éduqué avec fermeté, mais jamais avec brusquerie. Il n’est pas conseillé pour une première adoption.

Les origines du Cane Corso sont lointaines, puisqu’il descend des molosses de l’Antiquité romaine. Ces chiens étaient utilisés pour la chasse, la garde, mais aussi pour les jeux du cirque et pour l’armée. Par la suite, il sert avant tout de gardien dans les fermes. Il manque de disparaître après les deux grands conflits mondiaux du XXe siècle, avant d’être sauvé de justesse.


Mâtin de Naples

Le Mâtin de Naples, ou Mâtin napolitain, est placide, doux et très protecteur. D’une grande loyauté envers son propriétaire, il est particulièrement vigilant et saura tenir les intrus à bonne distance. Il n’est pas agressif de nature, mais a parfois tendance à se montrer dominant envers ses congénères. Il est en revanche doux avec les enfants. Il convient de ne jamais laisser les plus petits seuls sans surveillance avec un toutou de ce gabarit.

Comme beaucoup de chiens molosses, le Mâtin napolitain descend des chiens utilisés dans l’Antiquité romaine, aussi bien dans l’armée que dans les jeux du cirque. Plus tard, le Mâtin de Naples devient un chien de ferme et garde les troupeaux de buffles ou de taureaux. Les effectifs de la race s’amenuisent au cours du XIXe siècle, avant que le travail du docteur Soldati parvienne à la sauver de l’extinction.


Tosa Inu

Catégorie 2 ou catégorie 1 s’il n’est pas inscrit au LOF

Le Tosa Inu est un animal au gabarit très impressionnant. Chien calme, doté d’une patience à toute épreuve, il est courageux et protecteur. Il est très attaché à sa famille, de qui il est très proche, mais est beaucoup plus mesuré en présence de personnes qu’il ne connaît pas. Ce n’est en revanche pas le toutou le plus obéissant, d’autant qu’il est doté d’un fort tempérament. Il a besoin d’un maître doté d’une autorité naturelle, avec une bonne connaissance de l’éducation canine.

Ce toutou est d’origine japonaise, et plus précisément de la préfecture de Tosa, à qui il doit son nom. Il est issu de croisements entre des chiens de Shikoku et des Bulldogs, Mastiffs, Dogues allemands ou Braques allemands importés au XIXe siècle par les Occidentaux. Il était au départ utilisé comme chien de combat. De nos jours, il est encore très apprécié au Japon.


Dogue du Tibet

Le Dogue du Tibet, ou Mastiff tibétain, est un chien de très grand gabarit particulièrement dissuasif. Protecteur, courageux et puissant, il ne recule devant rien pour défendre son territoire et sa famille. Le Dogue du Tibet n’est pas pour les néophytes. En effet, il est plutôt imprévisible et possède un fort tempérament, ce qui leur rend parfois difficile à maîtriser.

Le Dogue du Tibet, Do-Khyi en tibétain, est une race plutôt ancienne, car des descriptions datant du IVe siècle avant notre ère font déjà mention du Do-Khyi. Il était utilisé par les berges de l'Himalaya pour protéger les troupeaux. Il n’a été introduit en Europe qu’au XIXe siècle. Elle n’arrive en France qu’à la fin des années 1970, en 1978 précisément.


Berger belge malinois

Le Berger belge malinois, plus simplement appelé Malinois, est doté de très grandes aptitudes au travail. Ce n’est pas pour rien qu’il est très apprécié par de nombreux corps de métier, de la sécurité en passant par l’armée ou la police. Courageux, très sportif et dynamique, il fait également preuve d’une grande loyauté envers son foyer. Il est très intelligent, capable de comprendre rapidement ce que l’on attend de lui. Il doit être correctement sociabilisé dès son plus jeune âge.

Le Malinois est l’une des quatre variétés de Berger belge (Tervueren, Laekenois, Groenendael). Il est apparu au XIXe siècle, en Belgique, dans la région de Malines, à qui il doit son nom. Il est né de différents croisements entre des chiens de bergers locaux.


Berger allemand

Le Berger allemand est sans conteste une des races de chien les plus populaires et les plus appréciées au monde. Polyvalent, très intelligent, loyal et docile, il réunit de très nombreuses qualités. Il est aussi bien chien de garde, que chien de défense, chien militaire, chien policier ou chien de sauvetage. Très sensible, il ne supporte pas la violence et doit donc être éduqué avec douceur, mais fermeté. C’est un chien particulièrement sportif et dynamique : il a besoin de se dépenser tous les jours pour être parfaitement heureux.

Il s’agit d’une race récente, puisqu’il est né au XIXe siècle. Il a été créé par Karl von Stephanitz, un capitaine de cavalerie qui cherchait à améliorer les différentes races déjà existantes. De très nombreux croisements eurent lieu, avant qu’un premier standard ne soit établi en 1899. Dès le départ, ce toutou est multi-casquettes. Il s’est d’ailleurs illustré durant la Première Guerre mondiale aux côtés des troupes allemandes. Il arrive en France dans les années 1910.


Dobermann

Le Dobermann Pinscher, plus simplement appelé Dobermann, est très intelligent, attaché à sa famille et affectueux. Il se montre très protecteur et courageux, ce qui en fait un chien de garde redoutable. C’est un animal rapide et vif. Il a été utilisé comme chien militaire, et a payé un très lourd tribut au cours des différents conflits du XXe siècle, notamment au Vietnam. Plutôt obéissant, le Dobermann n’en reste pas moins doté d’un très fort caractère. Il a besoin d’une éducation appliquée.

Le Dobermann est né en Allemagne au XIXe siècle. Son créateur, Louis Dobermann, souhaitait un chien capable de l’accompagner durant ses tournées de percepteur d’impôts. Plusieurs races ont été utilisées dans la création du Dobermann : le Dogue allemand, le Pinscher, le Lévrier. Il franchit la frontière à la fin du XIXe siècle.


Malamute de l’Alaska

Le Malamute de l’Alaska, à ne pas confondre avec le Husky de Sibérie, est un chien de traîneau loyal, affectueux et très proche de sa famille. Il est très sportif et ne doit pas rester inactif : il pourrait alors développer des comportements problématiques (aboiements, destructions). Très joueur, il est aussi très endurant et convient à merveille à des maîtres sportifs. Il déteste la solitude. N’adoptez pas de Malamute si vous ne pensez pas pouvoir vous occuper correctement de lui.

Le Malamute de l’Alaska est assez ancien. Il accompagnait les tribus inuits Mahlemiuts, qui vivaient dans le golfe de Kotzebue, en Alaska. Au XIXe siècle, les colons avides d’or se sont installés dans le Klondike et ont découvert le Malamute. Ils ont très rapidement remarqué les grandes capacités de l’animal, mais des croisements hasardeux ont manqué de le faire disparaître entièrement. Heureusement, le Malamute a été sauvé par quelques passionnés.


Beauceron

Le Berger de Beauce, aussi appelé Beauceron ou Bas-Rouge, est calme, courageux et travailleur. Intelligent et endurant, il ne rechigne pas à la tâche. C’est un excellent chien de garde en raison de son instinct de protection très développé. Le Beauceron est très sensible et ne doit pas être brusqué. Pour réussir son éducation, faites preuve de patience tout en restant ferme et juste.

Le Beauceron descend très certainement du chien des tourbières. Dès le départ, il est utilisé pour la garde des troupeaux et la défense contre les prédateurs comme le loup, mais également contre les chiens errants et les voleurs. Il commence à être considéré comme une race à part entière à la fin du XIXe siècle.


Braque allemand

Le Braque allemand est un chien de chasse, et plus précisément un chien d’arrêt. Il est joueur, fiable, très endurant. À la chasse, il fait preuve d’une incroyable ténacité. Il s'entend bien avec les enfants, et son éducation est assez simple. Mais il reste très dynamique et a besoin de faire beaucoup d’exercice pour être en bonne santé.

Il descend sans doute d’anciens chiens utilisés pour la chasse aux filets et au vol utilisés en Allemagne, mais également en France, en Espagne ou en Italie. Un premier standard est établi à la fin du XIXe siècle, mais ce n’est qu’après la Seconde Guerre mondiale qu’il connaît un bel essor dans l’Hexagone. C’est l’un des chiens d’arrêt les plus utilisés au monde.

Les petits chiens

Ne pensez pas que le gabarit a forcément une incidence sur le tempérament des animaux. Certains chiens de petite taille peuvent eux aussi blesser des personnes.


Cocker anglais

Le Cocker Spaniel anglais, ou tout simplement Cocker, est un petit chien gentil, enjoué et vif. Il est très joueur et s’entend donc très bien avec les enfants. Affectueux avec sa famille, c’est un excellent chien d’agrément, même s’il reste, à l’origine, un chien de chasse : il a donc besoin de se dépenser pour rester en bonne santé. Chien intelligent, il est plutôt facile à éduquer, mais attention, car l’énergie du Cocker le rend parfois difficile à canaliser.

Le Cocker anglais descend des chiens utilisés dès le XVIIe siècle pour la chasse à la bécasse en Angleterre. À partir du XIXe siècle, la race est standardisée. Elle arrive en France en 1898, tandis qu’un premier standard est publié de manière officielle en 1901. Dans les années 1970, le Cocker anglais a connu un immense succès, qui a hélas affaibli son pool génétique.


Jack Russell Terrier

Le Jack Russell est un petit toutou particulièrement dynamique et énergique. Fidèle, attaché à son propriétaire et très affectueux, c’est un compagnon idéal pour toute la famille, à condition qu’on sache correctement s’occuper de lui ! Contrairement à ce que son gabarit pourrait laisser croire, le Jack Russell n’est pas vraiment adapté à la vie en appartement, car il a besoin de courir et se dépenser. Dans le cas contraire, il peut devenir destructeur et mordeur.

Ce toutou est né au début du XIXe siècle, en Angleterre. C’est le révérend John (dit Jack) Russell qui en est à l’origine. Il cherchait à améliorer le Fox Terrier et procéda ainsi à de nombreux croisements. De nos jours, c’est un toutou très populaire à travers le monde.


Yorkshire Terrier

À l’origine chien de chasse, le Yorkshire est de nos jours avant tout un chien d'agrément. Malgré sa petite taille, il conserve un fort tempérament, comme beaucoup de terriers. Vif, il peut même se montrer têtu. Il n’en reste pas moins très affectueux et attaché à sa famille, avec qui il aime passer du temps. Le Yorkshire a besoin d’être éduqué avec autant de sérieux qu’un grand chien.

Le Yorkshire est né au XIXe siècle dans le comté du Yorkshire, en Angleterre. Il était utilisé pour la chasse et surtout le braconnage, mais également pour la traque des nuisibles. Cependant, à la fin du XIXe siècle, le Yorkshire s’éloigna peu à peu de ses origines pour devenir un chien de compagnie, très apprécié des classes plus riches.


Chihuahua

Le Chihuahua détient le titre de chien le plus petit du monde. Ce petit chien minuscule n’en a pas moins un très fort caractère. Il est têtu et a rarement conscience de son gabarit : il n’hésite donc pas à s’attaquer à beaucoup plus grand que lui. Cet animal courageux sait très bien donner l’alerte, car il n’hésite pas à aboyer à l’approche d’inconnus. Câlin et affectueux avec les enfants, il a besoin d’une éducation ferme et appliquée dès son plus jeune âge.

Le Chihuahua descend sans doute de plusieurs chiens nus amérindiens présents sur le continent bien avant l’arrivée des Européens. Beaucoup de spécialistes pensent que la race est apparue dans l’État actuel de Chihuahua, au Mexique, ce qui lui a d’ailleurs valu son nom. De nos jours, le Chihuahua est un chien d’agrément incroyablement populaire à travers le monde.

SON ALIMENTATION PARFAITE ?

en 3mn !