DOBERMANN : SA SANTÉ

La santé du Dobermann est relativement bonne si votre toutou vit dans d’excellentes conditions. À l’inverse, il peut facilement attraper froid par exemple. Comme beaucoup de chiens de grande taille, le Dobermann a non seulement l’estomac fragile, mais il est également sujet aux troubles articulaires. Grâce à une alimentation de qualité et une visite régulière chez le vétérinaire, votre compagnon à quatre pattes de race Dobermann peut vivre jusqu’à 12 ans !

Santé du Dobermann : points forts

Le Dobermann est un chien doté d’une excellente santé globalement. Au sein d’une famille aimante et attentionnée, il risque assez peu de tomber malade. Pour cela, les conditions de vie du Dobermann doivent être respectées. Un chien en bonne santé, c’est un chien épanoui, qui peut jouer et se dépenser comme il le souhaite. Grâce à une alimentation saine et complète, vous pourrez également l’aider à prévenir des éventuelles maladies. Enfin, veillez à lui nettoyer régulièrement les oreilles.

Santé du Dobermann : points faibles

Du fait de son pelage assez court et dépourvu de sous-poil, le Dobermann ne supporte pas les températures extrêmes, ni hautes, ni basses. C’est un toutou qui craint notamment le froid et l'humidité. C’est pourquoi il faut éviter de le faire dormir dehors par exemple.

Parmi les maladies fréquentes chez le Dobermann, on retrouve les otites, surtout chez les chiens dont les oreilles ne sont pas coupées, ainsi que la dysplasie de la hanche et la cardiomyopathie dilatée. La maladie de Von Willebrand touche également la santé du Dobermann bien que ce soit une maladie rare. Enfin, certaines maladies osseuses telles que la panostéite peuvent apparaître lors de la croissance. On parle également dans certains cas du syndrome de Wobber - une anomalie articulaire d’origine génétique, que l’on a l’habitude de diagnostiquer chez les chevaux.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Les maladies du Dobermann ?

La santé du Dobermann n’est malheureusement pas infaillible, et la race connaît certaines pathologies relativement handicapantes.

👉 La dysplasie coxo-fémorale

La dysplasie coxo-fémorale, ou dysplasie de la hanche, est une maladie articulaire due à une malformation qui affecte le mouvement de la tête du fémur dans la cavité de la hanche. Si votre chien est touché par cette maladie, il le manifestera par une boiterie et des difficultés à se déplacer - pour marcher mais aussi pour se lever ou s'asseoir, monter ou descendre les escaliers, etc.

La dysplasie coxo-fémorale peut être d'origine traumatique, mais chez les chiens, elle est très souvent héréditaire. Selon l’avancée de la maladie, il est possible de soigner votre toutou avec des traitements médicamenteux ou bien à l’aide d’une opération chirurgicale.

👉 La cardiomyopathie dilatée (CMD)

La cardiomyopathie dilatée est un syndrome assez fréquent chez les chiens. Elle définit une anomalie cardiaque qui engendre l’amincissement des parois du cœur, une augmentation du volume des cavités et la mauvaise contraction du muscle cardiaque. En conséquence, le débit de sang est plus faible et les organes du corps sont moins oxygénés. D’autre part, le sang expulsé est susceptible de stagner dans les cavités du cœur - c’est pourquoi on constate généralement une augmentation de leur volume.

Les causes de cette maladie sont assez floues, mais les chiens de cette race y sont généralement prédisposés. Dans ce cas, la santé du Dobermann se dégradera de manière générale. Il n’existe malheureusement pas de traitement efficace à ce jour contre la cardiomyopathie dilatée chez le chien.

👉 La maladie de Von Willebrand

C’est une des pathologies qui touchent la santé du Dobermann. La maladie de Von Willebrand est une maladie hémorragique héréditaire, qui provoque un trouble de la coagulation sanguine. Le stade le plus faible (type 1) - qui est également le plus courant - se soigne très bien à l’aide de traitements médicamenteux. Si votre Dobermann est atteint de la maladie de type 2 ou 3, les traitements habituels sont inutiles.

  • Il est recommandé de faire dépister votre chien avant toute opération chirurgicale - un traitement préventif pourrait alors lui être prescrit.