CARLIN

Le Carlin est un petit molosse aux grands yeux et à la mine renfrognée. Doté d’un excellent caractère et d’une grande sociabilité, ce petit toutou est l’un des chiens de compagnie les plus populaires à travers le monde.

Un peu d’histoire

Le Carlin est une race ancienne originaire de Chine. On retrouve des traces de ce petit chien dès le XVIe siècle en Europe, où il gagne rapidement les cours royales. De nombreux souverains et souveraines eurent pour compagnon des Carlins, à l’image de Joséphine de Beauharnais ou encore Marie-Antoinette. Le Carlin est même devenu le chien officiel de la maison d’Orange, aux Pays-Bas. La reine Victoria eut plusieurs carlins et transmit sa passion à son fils, le roi George V et à son petit-fils, Edouard VIII, duc de Windsor. Celui-ci, ainsi que sa femme, Wallis Simpson, adorait se faire photographier avec ses chiens. Le Carlin, appelé Pug aux États-Unis, est particulièrement populaire Outre-Atlantique

TESTEZ NOUS !

14 JOURS DE CROQUETTES ♡

1€

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement

Caractéristiques physiques

Le Carlin appartient indéniablement à la catégorie des petits chiens, même s’il est considéré comme un molosse. Il se caractérise par son museau brachycéphale.

Le Carlin appartient au groupe 9 de la FCI : chiens d’agrément et de compagnie. Il porte le numéro 253.


Corps : il s’inscrit dans un carré. Le Carlin possède un corps court, une poitrine large et des côtes bien cintrées.

Tête : elle est large, de forme ronde, avec un dessus plat. Le visage est marqué de rides. Le Carlin possède un museau écrasé.

Oreilles : elles sont de petite taille et très fines. Elles peuvent se replier vers l’arrière, ou afficher un pavillon retombant vers l’avant.

Yeux : les yeux du Carlin sont globuleux et de couleur marron.

Queue : elle forme une boucle, voire, idéalement, une double boucle. Elle est attachée bien haut.

Poil : le poil est fin et court. Il est lisse et affiche une belle brillance.

Couleur : le Carlin peut  être de couleur fauve, abricot, argent ou noir.

En effet, contrairement à ce que l’on pourrait penser, les molosses ne sont pas tous d’immenses toutous aux airs patibulaires !

Quelle est la taille d’un Carlin à l’âge adulte ?

On ne note aucune différence de taille significative entre les mâles ou les femelles chez le Carlin. Le mâle comme la femelle mesurent entre 30 et 36 cm au garrot. Le Carlin demeure un chien de petite taille, mais ce n’est pas non plus une race naine ou toy, comme le sont par exemple le Chihuahua ou le Spitz nain. La taille du Carlin présente plusieurs avantages. Il est plus facile de vivre en appartement avec un Carlin qu’avec un grand Dogue allemand, par exemple – même si le Dogue allemand peut tout à fait s’adapter à la vie en appartement. Mais il est aussi beaucoup plus facile de voyager avec votre chien, notamment en train. Cependant, prudence, car certaines compagnies aériennes refusent désormais les races de type brachycéphales à leur bord, que ce soit en soute ou en cabine, à la suite de tragiques accidents. Attention ! Ce n’est pas parce qu’il est petit qu’il ne faut pas éduquer le Carlin.

Quel est le poids du Carlin à l’âge adulte ?

Là encore, on ne note pas de différence entre les mâles et les femelles. À l’âge adulte, le Carlin pèse entre 6 et 8 kg. Essayez de privilégier le caractère de votre chien plutôt que son apparence esthétique au moment de l’adoption. Il est toujours préférable de choisir un animal qui correspond bien à notre mode de vie, notre propre tempérament, pour que tout se passe bien. Bien entendu, vous avez aussi le droit d’avoir vos propres préférences, mais ne restez pas nécessairement accroché à elle. N’hésitez pas à poser des questions à votre éleveur, car c’est lui qui connaît le mieux ses chiots. Il n’existe pas de différence de caractère entre les mâles et les femelles.

Un mot sur la croissance du Carlin

Le Carlin connaît une croissance relativement rapide. Les petits chiens ont en effet tendance à grandir et à atteindre leur taille adulte plus vite que les autres. Le Carlin achève sa croissance vers l’âge de douze mois. La première phase, jusqu’à sept mois, est rapide, avant que la courbe ne s’aplatisse peu à peu. La croissance est toujours une phase délicate chez le chiot, et il faut prendre toutes les précautions nécessaires pour éviter de trop solliciter l’animal. Vous risqueriez alors de voir apparaître des problèmes osseux et articulaires. Le Carlin n’est de toute façon pas un très grand sportif. Réservez les jeux et les activités un peu plus mouvementés lorsqu’il sera plus âgé. Dans le cas contraire, les conséquences sur la santé du Carlin pourraient être importantes.

Les couleurs du Carlin plus en détails

Les standards établis par les différentes associations canines du monde, comme la Fédération Cynologique Internationale (FCI) ou la Société Centrale Canine (SCC) et le Livre des Origines Français (LOF) en France, acceptent plusieurs couleurs.

  • Argent

  • Abricot

  • Fauve

  • Noir

Ce sont les quatre seules couleurs reconnues officiellement. Certains élevages proposent des Carlins bringés, chocolat ou encore merle, mais aucune de ces robes n’est autorisée par le standard. Votre chien ne pourrait alors pas être confirmé par le LOF. Si vous comptez participer à des concours et des expositions avec votre toutou, choisissez une des quatre couleurs officielles du Carlin. Sachez également que les chiens merle peuvent présenter des soucis de santé, et notamment des problèmes de surdité. Le Carlin, déjà touché par le phénomène de l'hypertype, a été beaucoup modifié, ce qui lui a valu d’hériter d’un museau bien aplati. Ce museau aussi mignon soit-il peut provoquer chez lui des difficultés respiratoires. Restez prudent sur les croisements.

Caractère

Le Carlin a, comme toutes les races de chien, de très belles qualités qui en font un merveilleux chien de compagnie. La liste ci-dessous reste indicative, établie sur la base des différents standards que l’on trouve à travers le monde, comme celui de la Fédération Cynologique Internationale, ou celui de la Société Centrale Canine (SCC) ou du Livre des Origines Français (LOF) en France. Il est tout à fait possible que votre compagnon à quatre pattes ne corresponde pas à toutes ces caractéristiques. Il est essentiel de bien prendre en considération les individualités d’un chien ! Il n’existe pas de différence notoire de tempérament entre les mâles et les femelles.

Les qualités du Carlin

Le Carlin est un chien très populaire à travers le monde. Ce petit chien adorable, à l’apparence très typique, possède de plus un caractère plutôt facile, qui en fait un toutou idéal pour de nombreuses familles.

  • Gai et joyeux

Le chien de race Carlin est connu pour être un petit clown. Il est vrai que ce toutou est toujours joyeux et qu’il apprécie grandement de faire le pitre pour amuser la galerie. C’est un merveilleux compagnon de jeu pour les enfants, avec qui il s’entend très bien. Cependant, même si le Carlin est très doux, évitez de le laisser sans surveillance avec de très jeunes enfants : un accident est vite arrivé.

  • Attaché à son maître

Le Carlin est un chien particulièrement proche de son maître. Il apprécie sa compagnie et préférera, de très loin, passer du temps avec lui plutôt que d’aller gambader seul dans un jardin. C’est d’ailleurs aussi pour cela que le Carlin est un chien parfaitement adapté à la vie en appartement. Fidèle, il ne supporte pas la solitude et aura besoin de beaucoup de présence.

  • Facile à vivre

Le Carlin est un chien facile à vivre au quotidien. Il n’aboie pas autant que d’autres chiens de petite taille, sauf pour éventuellement signaler la présence de visiteurs ou s’il s’ennuie. Il a besoin de s’occuper, mais apprécie aussi de faire la sieste tranquillement sur un canapé en présence de sa famille. Il est également plutôt facile d’éduquer un Carlin.

  • Ne demande pas beaucoup d’exercice

C’est à la fois une qualité et un défaut en fonction de notre propre perspective. Mais le Carlin est un chien plutôt pantouflard, qui n’a pas besoin de se dépenser beaucoup pour être parfaitement heureux. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est tout à fait adapté à la vie en appartement. Ce chien peu sportif se contentera de promenades de moyenne durée pour lui dégourdir les pattes et faire ses besoins. Il convient donc très bien à des personnes calmes, comme des personnes âgées par exemple, mais sera un peu moins indiqué pour des personnes très sportives qui veulent emmener leur chien partout avec eux lors de leurs activités. Il faut cependant prendre soin de son Carlin régulièrement pour le maintenir en bonne santé. Fournissez-lui suffisamment de jeux et de jouets pour l’empêcher de s’ennuyer.

Les points à surveiller chez le Carlin

Comme pour toutes les races de chiens, il est important de connaître les points qui peuvent être plus compliqués à gérer chez notre futur toutou. Une adoption doit être mûrement réfléchie. Prenez en compte toutes les éventualités pour y faire face plus sereinement.

  • Gourmand

Le Carlin a un petit côté gourmand qui peut, à la longue, s’avérer relativement problématique et qu’il est préférable de ne pas entretenir. En effet, ce petit toutou a des tendances à l’obésité. Or, le surpoids a des conséquences directes sur la santé du Carlin. Il faut donc veiller à lui choisir une alimentation très bien adaptée à ses besoins et garder la main légère sur ses friandises.

  • Parfois têtu

Malgré sa petite taille, le Carlin est loin de s’en laisser compter, et sous ses airs adorables, il cache un caractère parfois bien trempé. Ce côté têtu du Carlin peut notamment poser problème au moment de son éducation, car il ne sera pas nécessairement décidé à vous écouter, surtout si vous vous énervez contre lui. Ne cédez pas non plus trop facilement à votre Carlin. Il doit impérativement être éduqué comme s’il était un grand chien. Les maîtres de petits chiens ont parfois tendance à trop lâcher la bride à leur compagnon à quatre pattes, mais ce serait faire une erreur. Un chien, même le plus petit, a besoin d’un cadre pour être parfaitement heureux et équilibré.

Comportement avec les autres

La race de chien Carlin est une race sociable, qui s’entend très bien avec les autres chiens, les autres animaux de compagnie et les humains. Il peut tout à fait vivre en compagnie d'enfants et convient à toutes les familles. Il n’aura aucun problème non plus avec les chats, mais il doit quand même y être habitué dès son plus jeune âge. Il est très amical et sociable avec les étrangers et ne fait donc pas un bon chien de garde. Sa taille minuscule le disqualifie de toute façon dans tous les cas.

Compatibilité

Le Carlin convient à tout le monde : personnes en couple, célibataires, avec ou sans enfant, personnes âgées. Il conviendra peut-être un peu plus à des personnes plus casanières qui n’ont pas besoin de se dépenser beaucoup, car ce petit chien n’est pas taillé pour les efforts intenses. C’est avant tout un chien d’intérieur, un peu pantouflard sur les bords, qui aime son petit confort et pouvoir faire des siestes sur un coin du canapé.

Santé

Apprenez à connaître tous les aspects d'une race avant une adoption. Cela comprend les maladies qui pourraient la toucher ainsi que son espérance de vie.

L’espérance de vie du Carlin : explications

On dit souvent que les petits chiens vivent plus longtemps que les grands chiens. Avec ses dimensions miniatures, le Carlin devrait donc afficher une belle espérance de vie. Mais est-ce vraiment le cas ?

L’espérance de vie du Carlin se situe entre 12 et 15 ans, avec une moyenne de 11. C’est donc en réalité assez peu pour un chien de la taille du Carlin. Il a une espérance de vie assez similaire à des chiens de plus grande taille, comme le Golden Retriever ou le Berger australien. En réalité, l’espérance de vie du Carlin est parfois menacée par des problèmes inhérents à la morphologie même du chien.

Le problème des chiens brachycéphales comme le Carlin

Ces chiens, appelés brachycéphales, se reconnaissent très facilement à leur museau écrasé. On trouve aussi bien des grands chiens, à l’image du Boxer, que des chiens de taille moyenne ou de petite taille, comme le Bouledogue français ou encore le Pékinois. Le Carlin est lui aussi un chien brachycéphale, mais si cette particularité physique est recherchée, elle cause malheureusement de très sérieux problèmes de santé aux animaux en les empêchant parfois de respirer correctement. La situation est telle que certaines compagnies aériennes ont même banni ce type de chien de leurs vols après plusieurs accidents dramatiques. Les races dites « hypertypes », très modifiées par l’homme, présentent hélas bien souvent de sérieux soucis de santé. Il faut en avoir conscience avant toute adoption.

Comment prolonger l’espérance de vie du Carlin

Vous pouvez cependant prendre des précautions et adopter tout de suite les bons gestes pour protéger la santé de votre chien.

  • Attention à l’alimentation

La bonne santé de votre toutou passera forcément par son estomac. C’est pour cette raison qu’il est essentiel de lui fournir une nourriture de qualité, qu’il s’agisse d’une nourriture industrielle, qu'il s'agisse de pâtées, de croquettes, ou d'une alimentation maison.

  • Éduquez votre Carlin

L’éducation de votre Carlin participe aussi à sa bonne santé. En dressant correctement votre compagnon à quatre pattes, vous pouvez en effet plus facilement éviter les accidents, parfois mortels. Garder l’entière maîtrise de son chien est de toute façon essentiel. Apprenez-lui en priorité le rappel, ainsi que la marche en laisse.

  • Limitez les efforts physiques

Le Carlin n’est pas un grand sportif. Mais il faut faire d’autant plus attention à une surdose d’exercices lorsque les températures grimpent. Les chiens brachycéphales supportent très mal la chaleur et un coup de chaud peut leur être fatal. Dans le même ordre, évitez absolument de faire dormir votre Carlin à l’extérieur. C’est un chien d’intérieur, parfaitement adapté à la vie en appartement.

  • Pensez aux soins vétérinaires

Enfin, veillez à ce que votre toutou soit suivi régulièrement par un vétérinaire. Pensez à le faire vacciner chaque année et n’oubliez pas de le traiter contre les parasites (tiques, puces) et les vers intestinaux. Avec l’âge, faites faire un petit bilan de santé à votre boule de poils pour vous assurer qu’elle se porte bien, et au moindre doute, consultez.

Les maladies fréquentes chez le Carlin

La race de chien Carlin, comme toutes les races de chien, connaît certains problèmes de santé. Apprenez à les connaître pour y faire face plus sereinement. Songez également à prendre une mutuelle pour Carlin si vous souhaitez assurer vos arrières.

  • Les troubles oculaires : les yeux globuleux du Carlin sont sujets à des rougeurs et des inflammations. Le Carlin peut aussi être touché par la cataracte, qui se caractérise par une opacification du cristallin et qui, sans traitement, mène à la cécité. Entretenez bien les yeux de votre chien pour vérifier leur santé.

  • L’obésité : le Carlin prend facilement du poids, surtout que son caractère le rend gourmand. Attention à ne pas trop le gaver et évitez de lui donner vos restes de table, surtout que certains aliments sont très toxiques pour les chiens !

  • Les problèmes de peau : les plis et ridules de son visage demandent une surveillance particulière pour éviter la pyodermite du pli facial. Inspectez-les régulièrement et nettoyez-les lorsqu’il le faut, en séchant bien la peau ensuite.

  • La méningo-encéphalite : cette maladie touche particulièrement le Carlin, ainsi que le Bichon maltais. Les symptômes sont variés : crises d’épilepsie, troubles du comportement, abattement… La maladie s’aggrave assez vite, et le pronostic est assez mauvais, car les chiens ne répondent pas tous bien au traitement.

  • L’hyperthermie : aussi appelé coup de chaleur, cette pathologie peut être fatale au Carlin en raison de ses difficultés respiratoires. Ne sortez pas votre chien aux heures les plus chaudes de la journée en été et assurez-vous que ses besoins en eau soient correctement satisfaits. Le coup de chaleur est une urgence vétérinaire. Si vous soupçonnez que votre chien en souffre, contactez immédiatement un spécialiste.

Conditions de vie

Le Carlin est parfaitement adapté à la vie en appartement. Rares sont les races de chien qui ne peuvent s’adapter à la vie urbaine, mais dans le cas du Carlin, la surface ou les dépenses physiques n’auront aucune importance. Le Carlin est aussi tout à fait apte à vivre dans une maison avec un jardin. C’est un toutou adaptable, qui s’épanouira aussi bien en ville qu’à la campagne.

Carlin en appartement : tout à fait possible !

Contrairement aux idées reçues, toutes les races de chien – ou presque ! – peuvent vivre en appartement. Ce n’est pas la surface disponible qui détermine le bien-être d’un animal, mais plutôt le temps que peuvent lui consacrer ses propriétaires. Certaines races de chiens, sont, de plus, connues pour être plutôt pantouflardes, et pas seulement les petits chiens. Des grands chiens comme le Dogue allemand peuvent en effet tout à fait s’habituer à la vie en appartement, car ils ne sont pas très sportifs, contrairement à des races de taille plus réduite, mais très énergiques, comme le Jack Russell.

Mais qu’en est-il exactement du Carlin ? Aussi chien de petite taille, il est en plus un chien d’agrément et de compagnie. Il ne demande pas beaucoup d’exercice et se contentera sans problème d’une promenade tranquille chaque jour. Le Carlin, de toute façon, ne doit pas trop se dépenser, car il pourrait sérieusement mettre sa santé en danger, en raison de son museau aplati qui cause parfois des problèmes respiratoires.

En tant que chien de compagnie, le Carlin pourra donc tout à fait passer ses journées au calme dans un appartement, peu importe la surface. Il adorera rester auprès de son maître : le caractère du Carlin en fait en effet un chien particulièrement affectueux et doux avec sa famille, de qui il est très proche.

Cependant, ce n’est pas parce que le Carlin est, sur le papier, tout à fait adapté à la vie en appartement que vous ne devez pas tout faire pour lui rendre l’existence agréable. La vie en appartement avec un chien suppose quelques ajustements pour que votre toutou soit parfaitement à l’aise dans ses coussinets.

Bien vivre en appartement avec son Carlin

En tout premier lieu, il est essentiel de fournir assez de jeux et jouets à votre Carlin pour l’occuper en votre absence. Un chien qui s’ennuie est un chien prompt à développer des comportements problématiques, comme des destructions et des aboiements. Ces derniers risqueraient d’être rapidement à l’origine de conflits de voisinage. Pour éviter de vous retrouver dans une telle situation, pensez à acheter des jeux de type casse-tête ou puzzle.

Prévoyez également des accessoires adaptés à votre toutou. Son panier doit être à sa taille – ni trop grand, ni trop petit – et suffisamment confortable pour que votre Carlin puisse y dormir en paix. Achetez des gamelles solides, qu’il faudra laver régulièrement. 

Vous devez aussi apprendre à votre chien à rester seul ! C’est essentiel, car sans cela, le mal-être le guette. Éduquez votre Carlin dès son arrivée chez vous, en commençant par lui apprendre la solitude. Pour ce faire, sortez sur votre palier quelques minutes, puis revenez chez vous : ne parlez pas à votre chiot, ne lui donnez pas une friandise et ne jouez pas avec lui, ni au moment du départ, ni à celui du retour. Votre compagnon à quatre pattes ne doit pas associer cet événement à l'idée qu’il doit vous attendre. Augmentez progressivement la durée de vos absences, jusqu’à ce que votre Carlin soit parfaitement à l’aise. Mais attention ! Ne poussez pas non plus le bouchon trop loin. Les chiens ne sont pas faits pour rester seuls durant des heures, peu importe la race. Ayez conscience de cela avant d’adopter un Carlin.

Sortez votre chien pour lui permettre de faire ses besoins, mais attention à ne pas le promener lorsqu’il faut très chaud ou très froid : le Carlin ne le supporterait pas. Ce petit chien a quand même besoin de se dégourdir les pattes assez souvent pour rester bien équilibré : en tant que propriétaire, vous devez donc tout faire pour bien prendre soin de lui.

Pour éviter les accidents, apprenez à votre Carlin à faire ses besoins dehors. L’apprentissage de la propreté est souvent plus long en appartement qu’en maison, mais loin d’être impossible. Sortez votre chiot après ses siestes, ses repas, ses séances de jeux ou ses nuits, et félicitez-le dès qu’il se soulage à l’endroit prévu, à l’aide d’une caresse ou d’une friandise. Inutile de vous énerver contre votre chien s’il a fait ses besoins à l’intérieur et encore moins si vous ne l’avez pas pris sur le fait. Votre Carlin est intelligent, il finira par comprendre ce que vous attendez de lui.

Éducation

Sous ses airs de petite peluche amusante, le Carlin cache quand même parfois une forte tête, ce qui peut compliquer son éducation. Celle-ci doit être ferme (et bienveillante !). Il n'est pas si facile que ça d’éduquer un Carlin. Derrière son côté affectueux et joueur, n’oublions pas que le Carlin est doté d’un caractère bien trempé.

Facilité à éduquer du Carlin

Bien que l’on ait tendance à penser le contraire, le Carlin n’est pas un toutou particulièrement facile à éduquer. Malgré son caractère adorable et très câlin, il est assez têtu et légèrement feignant sur les bords. L’éducation du Carlin doit donc être amorcée dès son plus jeune âge.

En effet, malgré sa petite taille, il est nécessaire de lui enseigner la propreté, les ordres de base et de convivialité mais aussi de sociabilité. Il est vrai que le Carlin est un chien naturellement sociable aussi bien envers les humains qu’envers les autres animaux. Cependant, il n’a pas du tout conscience de sa taille et doit impérativement connaître les codes canins. Il faut s’armer de patience et de beaucoup d’amour.

Obéissance du Carlin

Le Carlin n'est pas le plus obéissant des chiens. Mais ne perdez pas perdant ! Plus votre toutou est jeune, plus vous avez des chances de réussir rapidement. Heureusement, le Carlin est un chien très joueur, qui adore que l’on s’occupe de lui. Attention cependant, il adore amuser la galerie et se trouve être un grand farceur.

Si votre Carlin n’arrive pas à se concentrer, vous pouvez alors dégainer votre meilleure arme : les friandises pour chien ! L’éducation du Carlin est nettement plus facile si vous lui offrez des récompenses qui se mangent. En effet, les chiens de cette race sont très gourmands. Attention tout de même à ne pas en abuser - les Carlins sont sujets à l’embonpoint et les conséquences sur leur santé pourraient s’avérer graves. Prévoyez donc des séances d’éducation canine juste avant un repas par exemple. De cette manière, la ration de croquettes sera assimilée à une récompense et vous n’aurez pas besoin d’ajouter une friandise à son alimentation.

Sachez que les friandises pour chien ne sont pas forcément grasses ou industrielles. Vous pouvez les concocter vous-même pour qu’elles soient saines. Enfin, certains fruits et légumes font très bien office de friandises de temps en temps.

Bien éduquer son carlin

Pour éduquer un Carlin dans les règles de l’art, il est nécessaire de suivre plusieurs principes :

  • Une éducation canine entreprise le plus tôt possible

  • Une éducation positive, ferme et dépourvue de violence

  • Des récompenses de toutes sortes (félicitations orales, jeux ou friandises)

  • Une éducation cohérente et constante

L'éducation doit en effet être positive pour qu'elle fonctionne. Votre chien est très sensible et ne supporte pas les injustices. Pas si facile que ça à éduquer, il n’hésitera pas à vous tourner le dos s’il considère que vous allez trop loin.

Le renforcement positif est une technique de dressage qui fait ses preuves. Au lieu de réprimer les mauvais comportements de votre chien, vous encouragez les bons - et ça marche ! Pour cela, il vous suffit de faire abstraction des erreurs que votre toutou a commises. Votre Carlin ne comprendra pas forcément ce qu’il a fait de mal, par contre il fera très vite la relation entre un bon comportement et une récompense !

Vous avez tout de même la possibilité de punir votre chien - mais attention, seulement si vous l’avez pris sur le fait, et jamais avec violence.

Alimentation : bien nourrir son Carlin

Bien nourrir son chien est essentiel. Sans une nourriture de qualité, la santé de votre Carlin risque très vite d'en pâtir. Il est donc de votre devoir de lui fournir une alimentation adaptée à ses besoins. Mais il n'est pas toujours facile de s'y retrouver. En effet, comment être certain de faire le bon choix parmi tous les produits aujourd'hui disponibles sur le marché ? Apprenez à reconnaître les bonnes croquettes pour chien grâce à ces précieux conseils.

Comprendre les besoins de son chiens

Les croquettes du Carlin jouent un rôle essentiel sur sa santé. Avant toute chose, il est essentiel de comprendre que l’on ne peut pas nourrir un petit chien de la même manière que l’on nourrit un grand chien. Si nos toutous ont des besoins nutritionnels semblables (protéines, glucides, lipides, minéraux, vitamines, etc.) de manière globale, il est indispensable de les ajuster ensuite pour prendre en compte leurs spécificités. Choisissez une nourriture de qualité, qu’il s’agisse de croquettes ou de pâtée.

Privilégiez les produits fabriqués en majorité avec des protéines d’origine animale de qualité supérieure. Si vous le pouvez, évitez les marques bas de gamme ou premier prix que l’on trouve dans les supermarchés et qui utilisent des ingrédients médiocres. Pourquoi ne pas faire appel à un service de croquettes sur mesure ? Vous aurez ainsi l'assurance d'avoir une alimentation parfaitement adaptée à votre Carlin !

Décryptez la composition d'un produit

Vérifiez bien les compositions en lisant les étiquettes et assurez-vous que les aliments ne soient pas bourrés d’additifs, d’édulcorants ou de conservateurs. Attention également à la teneur en glucides : trop de glucides dans un produit peut faire grossir l'animal ou entraîner l'apparition de diabète. N’hésitez pas, sur conseil vétérinaire, à utiliser des compléments alimentaires pour répondre à des problèmes bien précis : pré et probiotiques pour la digestion, moule verte pour les douleurs articulaires, etc.

Quid de l'alimentation maison ?

L’alimentation industrielle n’est pas votre seule option. Si vous avez le temps et le budget, vous pouvez vous lancer dans la confection des repas de votre toutou, soit via la ration ménagère, soit via le régime BARF. La ration ménagère utilise de la viande et des légumes cuits, tandis que le régime BARF fait appel à de la viande crue assortie de légumes cuits. Faites bien attention dans le choix des légumes, car certains aliments sont particulièrement toxiques pour les chiens (comme l’ail ou l’oignon, par exemple). Ce type de régime n’est de toute façon pas à commencer sans l’avis préalable d’un vétérinaire.

TESTEZ NOUS !

14 JOURS DE CROQUETTES ♡

1€

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement

Entretien et hygiène du Carlin

  • Vaccins : 70 à 90 euros

  • Alimentation : 40 à 60 euros par mois

  • Budget mensuel : 50 à 65

L’entretien du Carlin est assez simple. Son poil court ne nécessite pas de gros investissements de votre part. Il doit être brossé assez régulièrement hors période de mue, puis tous les jours lors des périodes de mue, au printemps et à l’automne. N’oubliez pas d’appliquer les antiparasitaires indispensables pour éviter à votre toutou d’être infesté de puces et de tiques. Cela lui permettra d’éviter les problèmes de peau. Lavez votre chien une à deux fois par an, mais les bains ne doivent pas être trop fréquents. Les yeux globuleux du Carlin demandent plus d’attention. Les plis de son visage doivent eux aussi être nettoyés pour éviter toute infection.

Comment brosser le Carlin ?

Le Carlin possède un poil court et lisse. Il lui faut une brosse parfaitement adaptée à son type de fourrure. Munissez-vous d’une étrille pour retirer efficacement les poils morts de votre toutou. Le Carlin a besoin d’un brossage une à deux fois par semaine hors période de mue, et d’un brossage presque quotidien en période de mue, au printemps et à l’automne. Attention à ne pas vous montrer trop brusque lorsque vous brossez votre chien. Faites des mouvements doux et mesurés : une mauvaise expérience, surtout quand il est chiot, risquerait de braquer votre toutou. Vous pouvez compléter ce brossage plus en profondeur par un brossage avec une brosse en poils de sanglier, beaucoup plus douce, et qui a surtout une fonction de lissage.

Brosser son Carlin ne permet pas seulement d’entretenir sa fourrure. C’est aussi une bonne façon de passer du temps avec son toutou et de renforcer la relation que l’on entretient avec lui. Le caractère du Carlin en fait un chien proche de son maître, qui a envie de lui faire plaisir. Le brosser, c’est également un bon moyen d’observer sa peau et de vérifier qu’elle est toujours en bonne santé et protégée de tout parasite.

Comment laver le Carlin ?

Le brossage doit s’accompagner d’un à deux bains par an : inutile de multiplier la fréquence, car vous risqueriez d’irriter la peau de votre chien et de provoquer l’apparition de maladies dermatologiques. Le Carlin étant un chien de petite taille, vous ne devriez avoir aucun problème pour le faire entrer dans une cabine de douche ou une baignoire, voire une petite bassine. Utilisez de l’eau dont la température est comprise entre 35 et 36°. N’utilisez jamais de l’eau trop froide ou trop chaude, qui pourrait être dangereuse pour la santé du Carlin.

Achetez des produits parfaitement adaptés aux chiens. Les shampoings que l’on pourrait trouver dans les placards de nos salles de bain risquent d’irriter l’animal, car le pH des chiens est différent du nôtre. Choisissez un shampoing ou une lotion adaptée au type de poil et au type de peau de votre Carlin (grasse, sèche, mixte, normale, etc.).

Quels sont les soins complémentaires pour le Carlin ?

Ces soins doivent être complétés par des soins plus réguliers qui touchent les yeux, les dents, les oreilles et les griffes. Les yeux globuleux du Carlin sont parfois sujets à des problèmes oculaires. Il faut donc les nettoyer au moins une fois par semaine à l’aide d’une lotion oculaire ou de sérum physiologique. Lavez-vous bien les mains avant de nettoyer les yeux de votre toutou. Évitez également d’utiliser des ronds de coton, susceptibles de laisser des microfibres derrière eux. Effectuez un geste partant de l’intérieur de l’œil vers l’extérieur et non l’inverse : vous ne ramènerez ainsi par les saletés à l’intérieur.

Il est important que votre Carlin ait une bonne hygiène buccodentaire. Pour ce faire, fournissez-lui d’abord une alimentation de qualité, mais pensez aussi à lui brosser les dents ! Habituez-le dès qu’il est petit à accepter la brosse à dents et un dentifrice impérativement créé pour les chiens. Éduquez votre Carlin afin de pouvoir effectuer ce simple geste sans aucune crainte.

Taillez les griffes de votre boule de poils dès qu’elles vous semblent un peu longues. Munissez-vous d’un coupe-griffe et coupez bien avant la partie rosée, qui est la partie vivante de la griffe. Si votre Carlin a les griffes noires, faites preuve de prudence en évitant de couper trop court. Vous pouvez également demander à votre vétérinaire de le faire pour vous si vous craignez de mal vous y prendre.

Nettoyez les oreilles de votre chien au moins une fois par semaine et inspectez-les après chaque promenade, notamment en forêt ou à la campagne, pour vérifier qu’aucun parasite ne s’y est logé. Pour les nettoyer, utilisez une lotion adaptée, versez du liquide dans le conduit auditif, massez, puis essuyez jusqu’à ce que l’oreille soit entièrement propre.

Enfin, n’oubliez pas non plus les soins vétérinaires, essentiels pour maintenir votre Carlin en bonne santé : vermifugation, vaccins, antiparasitaires contre les tiques et les puces. Fournissez-lui une alimentation de qualité et n’oubliez pas de lui acheter les accessoires adaptés (panier, jouets), surtout si votre Carlin vit en appartement : il aurait besoin de s’occuper durant vos absences.

Prix du Carlin

Le prix moyen d’un chiot Carlin se situe entre 1 000 et 1 600 euros. Cet écart peut être surprenant, mais il dépend d’un certain nombre de paramètres. Les chiens d’exposition ou les chiens destinés à la reproduction sont souvent vendus plus chers dans les élevages. Les chiots Carlin issus de lignées de champions sont aussi vendus à des prix plus élevés par les éleveurs. Prenez en compte la loi de l’offre et la demande. Si beaucoup de personnes souhaitent adopter dans un élevage, la liste d'attente sera beaucoup plus longue, et l’éleveur aura plus de latitude dans l’établissement de ses tarifs.

Acheter un chien pure race représente toujours un gros budget, que tout le monde n’a pas. Il serait tentant de se tourner vers les annonces sur Internet, mais cette idée, sur le long terme, est très mauvaise. Les particuliers qui font reproduire leur chien n’ont pas toujours les connaissances nécessaires pour s’occuper de chiots. Un élevage déclaré n’est pas non plus un gage de qualité : vérifiez les conditions de vie des animaux, posez des questions. Un bon élevage élève deux ou trois races, maximum. Fuyez les usines à chiots. Vous pouvez aussi vous tourner vers des associations et des refuges. Il est tout à fait possible d’y retrouver des chiens de race.

Sommeil

Un chien en bonne santé est un chien qui dort bien. Découvrez tous nos conseils pour offrir un coin nuit agréable à votre Carlin.

Quelles sont les dimensions idéales d’un panier pour Carlin ?

Le panier pour chien doit être parfaitement adapté à la taille de l’animal. Il est tout à fait inutile – voire contreproductif – d’acheter un panier beaucoup trop grand pour votre Carlin, car il ne s’y sentira tout simplement pas à l’aise. Si votre chien apprécie les paniers à bords relevés, choisissez un panier où il peut se rouler en boule et se blottir parfaitement. Il arrive que certains toutous n’aiment pas ce type de panier. Dans ce cas, dirigez-vous plutôt vers un coussin sans bord, un panier tapis ou même un petit canapé pour chien.

Gardez aussi en tête que le panier d’un chien doit évoluer avec son âge. Un chiot n’aura pas besoin du même panier qu’un chien senior. Cette affirmation est par ailleurs valable pour toutes les races de chiens ! 

Quel matériau choisir pour le panier d’un Carlin ?

Le choix du matériau dépendra de plusieurs critères. Il est d’abord nécessaire de prendre en compte le caractère de votre chien de race Carlin. S’il a des tendances à la destruction, il est préférable de choisir un panier en plastique, beaucoup plus solide et qui a aussi l’avantage d’être facile à nettoyer. Améliorez son confort en disposant quelques couvertures à l’intérieur. Vous pouvez également trouver sur le marché des paniers en cuir ou en tissu, moins résistants, mais en général plus confortables. Enfin, il existe des paniers en osier, mais ils sont à déconseiller, car le chien, en le mordant, pourrait avaler des petits bouts d’osier et risquer un étouffement ou une occlusion intestinale qui nécessite une intervention vétérinaire d’urgence.

Où placer le panier de mon Carlin ?

Installez votre toutou dans un coin calme et peu passant, comme un coin de votre salon, par exemple. Votre Carlin doit pouvoir se reposer sans crainte d’être dérangé. Si vous avez des enfants, apprenez-leur à ne pas venir le réveiller à la moindre occasion. Même si le Carlin est d’un caractère gentil et affectueux, il pourrait avoir un mouvement d’humeur. Votre chien doit pouvoir accéder facilement à son panier. S’il se fait vieux, évitez de le placer en hauteur. Disposez une gamelle d’eau à proximité, surtout en été, afin qu’il puisse se désaltérer sans problème, et laissez quelques jouets et autres accessoires. Inutile de laisser de la nourriture (croquettes ou pâtées) à proximité.

Vous pensez peut-être à installer votre Carlin dans votre chambre. La question fait encore débat aujourd’hui, entre ceux qui le déconseillent totalement et ceux qui estiment que faire dormir un chien avec son maître ne pose aucun souci. En réalité, la réponse est plus complexe.

Il est vrai qu’installer son chien dans sa chambre peut faire naître chez l’animal des comportements problématiques (anxiété de séparation, hyper attachement). C’est pour cela qu’il est préférable, au moins au début, de bien éduquer votre Carlin pour qu’il apprenne à dormir seul. Vous pourrez, par la suite, le faire éventuellement dormir à vos côtés, mais ne négligez pas le dressage au départ – ce conseil peut s’appliquer à toutes les races de chien.

Le Carlin peut-il dormir dehors ?

La race de chien Carlin n’est absolument pas faite pour dormir dans une niche à l’extérieur de votre logement. D’abord, parce qu’il est sensible au froid et à la chaleur, en raison de son museau aplati et de son poil très court. Sa santé pourrait être très sérieusement impactée. Il sera bien mieux à l’intérieur, à vos côtés. Ensuite, parce que le Carlin est un chien de petite taille. Il ne fait absolument pas un bon chien de garde, et pire encore, une personne mal intentionnée n’aurait aucun mal pour dérober votre toutou si elle le voulait. Par mesure de précaution, gardez votre Carlin chez vous. C’est de toute façon un chien de compagnie et d’agrément, beaucoup plus adapté à la vie en intérieur auprès de ses maîtres. Si vous vivez en appartement, la question, au moins, ne se posera pas !

Jeux et activités physiques pour Carlin

Le Carlin est très loin d’être un toutou très énergique et actif. Il n’est pas fait pour se dépenser durant des heures. Au contraire, cela pourrait même le mettre en danger, surtout lorsque les températures commencent à grimper. Cela ne veut pas dire pour autant qu’il n’a pas besoin de se dégourdir les pattes. Il est nécessaire de le sortir tous les jours pour lui permettre de faire ses besoins et faire de nouvelles rencontres.

Pensez à acheter suffisamment de jouets et de jeux pour votre Carlin avec de l’occuper en votre absence. Le Carlin étant un chien intelligent, il appréciera de jouer avec des jeux d’intelligence comme des puzzles et des casse-têtes. Il est essentiel que votre chien puisse s’amuser en vous attendant pour éviter l’ennui. Un chien qui s’ennuie risque de développer des comportements problématiques : destructions, aboiements compulsifs. L’ennui peut aussi mener à la dépression, ce qui aura de sérieuses conséquences sur le bien-être et la santé de votre Carlin.

Quelques activités sportives de faible intensité lui font du bien de temps en temps, mais n’oubliez pas que le Carlin est un toutou qui souffre notamment de problèmes respiratoires à cause de son nez retroussé.

Les jeux de balle font bien évidemment partie de ses favoris ! Bien qu’il ne soit pas très sportif, il adore rapporter des objets. Veillez à ne lui lancer que des objets adaptés à sa taille.

D’autres jeux pour Carlin peuvent se faire à la maison, comme le cache-cache ou bien le cache-croquette. N’oubliez pas que le Carlin est un grand gourmand, il apprécie donc énormément les jeux et les jouets avec une friandise à la clé. Les jouets adaptés à sa petite mâchoire pourront également l’occuper en votre absence, comme le Kong ou n'importe quel autre jeu d’intelligence qui permet de partir à la recherche d’une croquette.

Enfin, pensez aux jeux d’eau pour rafraîchir votre Carlin en été. Il ne supporte par les grosses chaleurs - il est donc de votre responsabilité de l’aider à faire baisser sa température corporelle.

Assurance : bien protéger son Carlin

L’assurance pour Carlin n’est pas du tout obligatoire. Votre petit chien n’est ni un chien de catégorie, ni un chien de chasse. C’est avant tout un chien d’agrément, qui est déjà couvert par votre assurance responsabilité civile, qui couvre l’ensemble des membres de votre foyer, dont vos enfants et vos animaux. Le Carlin a également assez peu de risque de blesser sérieusement quelqu’un, mais il ne faut jamais dire jamais, surtout avec les enfants, souvent plus à risque pour les morsures.

Votre chien pourrait aussi provoquer un accident en vous échappant. L’assurance vous permet alors de faire face en remboursant une partie des frais que vous avez engagés. Bien entendu, le plafond des remboursements dépend avant tout de votre contrat. Il faut donc bien prendre le temps de le lire, pour prendre connaissance des délais de carence et des clauses d’exclusion.

À l’image de l’assurance, la mutuelle pour Carlin n’est pas obligatoire. Elle pourra cependant vous être d’une grande utilité si vous devez un jour faire soigner votre chien pour un traitement coûteux. En France, les frais vétérinaires sont laissés à l’appréciation du praticien, et il est donc tout à fait possible de se retrouver face à une facture salée. Il n’est pas rare que des propriétaires soient obligés de renoncer à faire aider leur fidèle compagnon, car dans l’impossibilité de payer. Grâce à la mutuelle, une partie des frais peut être remboursée. Ne tardez pas trop pour souscrire à une mutuelle pour chien, car la plupart des organismes refusent d’assurer les animaux âgés ou déjà malades. Il est aussi primordial de bien lire les contrats avant de signer quoi que ce soit. Il n’est pas rare non plus que les mutuelles ne prennent pas en charge les maladies génétiques et héréditaires. Le montant de vos remboursements dépendra avant tout de vos cotisations.

TESTEZ NOUS !

30 JOURS DE CROQUETTES ♡

- 50%

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement