Golden Retriever

Excellent chien de chasse, incroyable chien de compagnie, merveilleux chien d’assistance… Le Golden Retriever possède de nombreuses cordes à son arc, et toutes ces qualités en font un chien très apprécié des familles. Son caractère, docile et gentil, ainsi que sa gaieté, ont grandement participé à sa popularité.

 Golden retriever joueur

Un Peu d’Histoire …

Les origines du Golden Retriever sont mal connues. Pour certains spécialistes, la race descendrait de chiens du Caucase, qui auraient notamment donné naissance au Leonberg. Cependant, la thèse la plus répandue aujourd’hui est celle d’un croisement entre un Tweed Water Spaniel et un Wavy Coated jaune. D’autres races participèrent aussi à l’élaboration du Golden Retriever, avec des apports du Setter irlandais et du chien de Saint-John. La paternité du Golden Retriever est dans tous les cas attribuée à l’Angleterre, par l’intermédiaire de Dudley Marjoribanks, Lord Tweedmouth, créateur du premier Golden Retriever.

Le premier spécimen est exposé en 1909 et fait sensation grâce à sa fourrure dorée, qui lui doit son nom. Le Golden Retriever est à l’origine un chien rapporteur (retriever) utilisé à la chasse pour rapporter le gibier blessé ou mort. En France, le Golden Retriever arrive en 1925, mais c’est surtout après la Seconde Guerre mondiale que le succès prend de l’ampleur. À partir des années 1980, la demande en Golden Retriever explose, et le succès est depuis toujours au rendez-vous. La race est reconnue par la Fédération Cynologique Internationale depuis 1954.

Publicité

Les Caractéristiques Physiques du Golden Retriever

Le Golden Retriever est un chien de grande taille, qui se distingue par sa silhouette harmonieuse, équilibrée et musclée, ainsi que par sa magnifique fourrure dorée.

Il appartient, selon la nomenclature de la FCI, au groupe n°8 : chiens rapporteurs de gibier – chiens leveurs de gibier – chiens d’eau. Il porte le numéro 111.

Corps : il possède un corps robuste et bien proportionné, aux courbes harmonieuses.

Tête : la tête est large, bien ciselée. La truffe est noire, avec un stop bien marqué.

Oreilles : elles sont pendantes et de dimensions moyennes, et triangulaires. Elles sont attachées au niveau des yeux.

Yeux : ils sont bien écartés et marron foncé, avec le bord des paupières également très foncé.

Queue : elle est portée au niveau du dos, mais ne doit pas s’enrouler. Elle atteint le jarret. 

Poil : le poil est long, ondulé ou plat, avec des franges. Ce chien possède un sous-poil serré et résistant aux intempéries.

Couleur : ce chien est, par définition, doré, mais il existe plusieurs nuances, allant du blanc crème au doré foncé. Attention, un Golden Retriever ne doit pas être blanc. Il ne peut non plus être acajou ou noir. Toute autre couleur que celles admises par le standard est éliminatoire.

Différences entre le Golden Retriever américain et le Golden Retriever britannique

La distinction entre les deux types de Golden se fait surtout aux États-Unis, où  le type américain est logiquement plus répandu. La première différence se trouve dans la couleur de la robe. Le Golden Retriever britannique affiche un pelage crème, là où le Golden Retriever américain arbore des nuances plus sombres. Le crâne est plus large, les membres antérieurs plus musclés.

Le poil du type américain est plus épais et plus dense, tandis que le type britannique a un pelage plus court et plus ondulé. Autre différence : le gabarit. Le Golden Retriever britannique est en effet plus grand et plus épais que son homologue américain. 

Petit mot sur le type canadien : le Golden Retriever canadien est plus grand que le Golden Retriever britannique et américain. Il affiche également un pelage plus foncé.

La taille et le poids du Golden Retriever

Les caractéristiques physiques varient en fonction du type (américain, anglais, canadien). Le type anglais est le plus répandu en France. Nous nous baserons ici sur le type britannique. Adulte, le Golden Retriever mesure entre 56 et 61 cm au garrot pour les mâles et entre 51 et 56 cm au garrot pour les femelles. Le mâle pèse entre 28 et 32 kg, tandis que la femelle pèse entre 24 et 28 kg.

La croissance du Golden Retriever

La croissance du chiot Golden Retriever est très rapide au cours des premiers mois de sa vie. Vers trois mois, un chiot femelle pèse entre 9,6 et 11,7 kg, alors qu’un chiot mâle pèse entre 11,4 et 12,7 kg. À six mois, les chiots doublent leur poids. À un an, la femelle pèse entre 24,2 et 30,8 kg, contre 29 à 32,7 kg pour le mâle. Le Golden Retriever achève sa croissance vers 18 mois. La période de croissance est sensible chez le chien : il faut veiller à ne pas trop solliciter les articulations pour éviter l’apparition d’une dysplasie de la hanche ou du coude.

Le Golden Retriever a beau être un toutou adorable, il n’en reste pas moins relativement imposant. Ce gabarit implique quelques contraintes au quotidien, qu’il faut connaître avant de se lancer dans l’adoption.

Si vous aimez partir à l’aventure en utilisant les transports en commun, sachez que voyager avec votre chien ne sera pas de tout repos. En avion, votre Golden Retriever sera placé dans la soute, dans une cage de transport conforme aux normes IATA. Les seules exceptions concernent les animaux d’assistance. Sans cela, votre toutou n’aura pas le droit d’embarquer !

Le Comportement du Golden Retriever avec ses Congénères

Ce chien sociable et affectueux s’entend par ailleurs formidablement bien avec les enfants, avec qui il se montre doux et patient. Bien entendu, il convient malgré tout de ne jamais laisser un tout-petit seul avec un chien pour éviter tout risque d’accident. Avec les personnes âgées, le Golden Retriever sait aussi éviter toute brusquerie qui pourrait les blesser. La cohabitation avec les chats et d’autres animaux de compagnie est tout à fait possible à condition que le chiot Golden Retriever y ait été habitué le plus tôt possible.

Le Caractère du Golden Retriever

Le Golden Retriever a la cote. C’est en effet l’une des races préférées des Français, ce qui ne fait que prouver sa grande popularité. Magnifique chien réputé pour sa gentillesse, il séduit donc de nombreuses personnes. Pourtant, avant d’adopter un tel chien, vous devez être certain d’être en mesure de vous en occuper correctement.

Il est tout à fait normal d’avoir des préférences esthétiques, mais elles ne suffisent pas pour choisir sa race de chien. Vous devez impérativement prendre en compte le caractère de votre futur animal de compagnie. N’attendez jamais qu’un chien aille contre ses instincts pour s’habituer à une situation qui ne lui convient pas.

Il faut donc être certain d’avoir le temps de s’occuper de son toutou. Un toutou dont les besoins ne sont pas satisfaits sera hélas très malheureux. Renseignez-vous bien sur la race avant toute adoption, et en particulier sur le tempérament. Celui-ci doit parfaitement s’accorder au vôtre.

Les qualités du Golden Retriever

Gentil

La gentillesse du Golden Retriever est proverbiale. Il est doux, affable et gentil. C’est un très bon camarade de jeu pour les enfants, à condition que ces derniers respectent bien votre toutou et son bien-être.

Intelligent

Ce toutou est réputé pour être un chien très intelligent et à raison. Polyvalent, il excelle dans de nombreuses activités. Il n’est pas privilégié comme chien d’assistance et de sauvetage pour chien. Il comprend facilement ce que l’on attend de lui et aime faire plaisir à son maître, ce qui facilite son apprentissage.

Sociable

Le Golden Retriever n’est pas du tout un chien méfiant avec les étrangers. Il est même très sociable et n’hésitera pas à aller au devant des gens. Un chien mal sociabilisé peut cependant se montrer agressif et réticent. Ce n’est donc pas une étape à négliger, même pour un chien comme le Golden.

Sportif

Il s’agit d’un chien très sportif. Il ne faut pas oublier qu’il s’agit à la base d’un chien de chasse. Il a donc besoin de se dépenser et de se dégourdir les pattes tous les jours. Il convient à merveille aux maîtres dynamiques qui aiment se dépenser.

Les points à surveiller chez le Golden Retriever

Il existe aussi quelques inconvénients chez le Golden Retriever.

Gourmand

Le Golden Retriever est un chien réputé pour être assez gourmand. Il faut donc éviter de trop le gaver, notamment avec des friandises, même s’il n’est pas particulièrement sujet au surpoids. Vous pouvez acheter une gamelle anti glouton pour éviter que votre toutou ne se jette sur sa nourriture au moment du repas.

Ne supporte pas du tout la solitude

Le Golden Retriever est très attaché à son propriétaire et à ses proches. Il n’aime pas s’éloigner d’eux – il n’est d’ailleurs pas particulièrement fugueur. Il n’apprécie pas de rester plusieurs heures tout seul. Si vous n’avez pas suffisamment de temps à accorder à votre compagnon à quatre pattes, ne vous lancez pas dans une adoption – cela vaut en réalité pour toutes les races de chien.

La Compatibilité du Golden Retriever

Les Golden Retrievers sont des chiens de famille par excellence. Le maître de ce toutou doit être en mesure de lui consacrer beaucoup de temps. Ce chien appréciera particulièrement des maîtres sportifs, prêts à l’emmener avec eux se dépenser.

La Santé du Golden Retriever

Quelle est l’espérance de vie du Golden Retriever ?

L’espérance de vie du Golden Retriever se situe plutôt dans la moyenne pour les chiens de grande taille. Votre chien peut en effet vivre 10 à 12 ans. C’est moins que certains toutous plus rustiques, peu modifiées au fil du temps par de nombreux croisements, ou les petits chiens. C’est cependant beaucoup plus que d’autres connus pour mourir très tôt, comme le Bouvier bernois, dont l’espérance de vie moyenne est de 6 à 7 ans, ou le Dogue allemand, qui vit en général neuf ans.

Bien soigner son Golden Retriever

Si les maladies restent hélas imprévisibles, vous pouvez, de votre côté, mettre en place quelques habitudes qui vous permettront de préserver la qualité de vie de votre Goldie.

Les soins préventifs et l’entretien du chien

Être à jour des vaccins et des soins anti-parasitaires est primordial. Les puces et les tiques sont parfois à l’origine de problèmes assez handicapants, notamment la maladie de Lyme. Prenez rendez-vous chez le vétérinaire chaque année, et n’hésitez pas à demander un petit bilan lorsque votre Golden Retriever commence à vieillir.

L’importance de l’alimentation

Le bien-être de votre chien passe par son estomac. Ce qu’il avale a des répercussions directes sur son état. Si une nourriture de qualité aura indubitablement des effets positifs, l’inverse est vrai aussi. Choisissez la nourriture avec soin et n’hésitez pas à la modifier en cas de besoin.

Le rôle de l’éducation

Pourquoi éduquer votre chien permettrait-il de prolonger son espérance de vie ? Tout simplement parce que c’est grâce au dressage que votre Golden Retriever pourra évoluer sans crainte dans le monde qui l’entoure. Un chien qui répond au rappel, qui se montre obéissant et qui comprend ce qu’on attend de lui est un chien plus à même d’écouter les ordres de son maître. Vous serez ainsi plus en mesure d’éviter les accidents.

Les maladies fréquentes chez le Golden Retriever

La dysplasie de la hanche

Problème articulaire fréquent chez les grands chiens, la dysplasie de la hanche se caractérise par un mauvais emboîtement du fémur dans la cavité de la hanche. Au stade le plus sérieux, la mobilité est sérieusement affectée. Une opération chirurgicale est parfois nécessaire pour corriger ce problème. La dysplasie de la hanche est le plus souvent une maladie héréditaire. Les éleveurs sérieux font dépister les parents des chiots.

La maladie de von Willebrand

Il s’agit d’un trouble sanguin entraînant un problème de coagulation. Cette pathologie entraîne des pertes de sang plus abondantes lors de blessures. Demandez conseil à votre éleveur avant l’adoption.

La sténose aortique subvalvulaire

Elle se caractérise par un rétrécissement de la partie antérieure de l’aorte, qui entraîne une obstruction du flux sanguin du ventricule gauche vers l’aorte. Le cœur doit alors travailler plus que la normale. Ce problème cardiaque peut entraîner la mort.

Le diabète

Les Golden Retrievers sont assez souvent touchés par le diabète. Cette maladie, qui se caractérise par une incapacité à réguler l’absorption de sucres rapides, exige un traitement à vie sans quoi le pronostic vital est engagé. Attention à bien choisir l’alimentation de votre toutou et à sa ration. Limitez les friandises, surtout les friandises industrielles. L’exercice est aussi un bon moyen de lutter contre le diabète. Le Golden Retriever a de toute façon besoin de beaucoup se dépenser.

Les problèmes de peau

Ils sont fréquents chez le Golden Retriever. Les allergies, ainsi que l’eczéma ou la dermatite, touchent régulièrement la race. Le long pelage du Golden Retriever rend aussi leur apparition plus difficile à contrôler. 

L'épilepsie

Il s’agit ici d’épilepsie dite essentielle, dont la cause est inconnue. Les crises se manifestent par des pertes de connaissance et des convulsions qui peuvent durer plusieurs minutes. Des traitements existent pour prévenir les crises et améliorer la qualité de vie.

Les otites 

Les oreilles tombantes du Golden Retriever sont des nids à otites. Prenez en soin, en vérifiant qu’il n’y a pas de parasites à l’intérieur après les promenades et en veillant à ne pas y faire rentrer de l’eau lorsque vous lavez votre chien.

Publicité

Les Conditions de Vie du Golden Retriever

Les conditions de vie idéales du Golden Retriever

Le Golden Retriever s’épanouira plus naturellement à la campagne, où il pourra évoluer en toute liberté. Un grand espace à disposition est un plus indéniable pour ce chien énergique et sportif. Il doit pouvoir se dépenser chaque jour afin d’être parfaitement équilibré. Le maître idéal pour le Golden Retriever est une personne présente, disponible, prête à passer du temps avec son chien.

Le Golden Retriever peut-il vivre en appartement ?

La plupart des toutous peuvent vivre dans un tel logement. Le Golden Retriever n’y fait pas exception, mais si vous souhaitez vivre en appartement avec un tel chien, vous devrez faire en sorte qu’il puisse se dépenser correctement et qu’il ne reste pas seul trop longtemps. Vous devez absolument vous occuper de votre chien chaque jour, et l’emmener courir dès que possible pour qu’il puisse se dégourdir les pattes.

L’Éducation du Golden Retriever

Le Golden Retriever est l’une des races de chien les plus aptes à assimiler des apprentissages. Il est très facile à éduquer, à condition d’utiliser la bonne méthode. C’est un chien d’une grande sensibilité : les encouragements auront beaucoup plus d’effet sur lui que des réprimandes constantes qui, à la longue, peuvent le braquer et lui faire perdre tout intérêt pour le dressage.

Comme beaucoup d’autres, le Golden Retriever a besoin que le dressage soit un moment d’échange avec son maître. Il ressentira beaucoup plus de satisfaction en accomplissant parfaitement une tâche qu’en faisant ce qu’on attend de lui en échange d’une friandise. C’est un chien qui aime se sentir utile, alors autant en profiter pour bien l’éduquer !

Quand commencer à éduquer le Golden Retriever ?

Mieux vaut s’y attaquer le plus tôt possible, idéalement lorsque le chien a entre 8 et 20 semaines. C’est à cette période qu’il est le plus réceptif aux apprentissages. Éduquer son chien doit se faire dans l’ordre, avec patience, sans cris et sans le rabrouer.

Mettez des limites dès l’arrivée de votre chiot chez vous et offrez-lui un cadre équilibré, avec des règles bien définies. Interdisez tout ce que vous comptez interdire plus tôt à votre toutou, car n’oubliez pas qu’il va grandir !

Même s’il est plus facile d’éduquer les jeunes chiots, il est tout à fait possible d’éduquer les adultes. Adoptez la bonne approche, en prenant bien en compte le passé et les expériences. N’hésitez pas à faire appel à un éducateur comportementaliste adepte de l’éducation positive.

Les bases de l’apprentissage chez le Golden Retriever

Comment bien réussir à éduquer son Golden Retriever ? Rien de plus simple, à condition de se montrer :

Patient

Il est inutile d’en attendre trop et trop vite de votre chiot. Le Golden Retriever est intelligent, mais il a quand même besoin d’un peu de temps pour bien apprendre. Ne vous énervez pas contre lui et acceptez les erreurs comme elles viennent.

Cohérent

Surtout, soyez cohérent dans les ordres que vous donnez à votre compagnon à quatre pattes. N’en changez pas pour ne pas le perturber, et demandez bien à tous vos proches de suivre votre exemple. 

Constant

Soyez constant dans l’apprentissage. Faites de courtes séances chaque jour (entre dix et quinze minutes) et profitez des jeux ou des promenades pour revoir d’autres exercices. 

En parallèle, sociabilisez votre Goldie ! C’est indispensable si vous souhaitez avoir un chien à l’aise dans ses coussinets. Multipliez les expériences positives avec d’autres personnes, d’autres animaux et d’autres chiens. Soyez à l’écoute et ne forcez jamais votre chiot : ne prenez pas le risque de faire naître chez lui de la crainte.

Comment Bien Nourrir son Golden Retriever ?

Il est du devoir du propriétaire de bien nourrir son chien. C’est aussi de cette façon que vous le garderez en bonne santé et le plus longtemps à vos côtés. L’impact de la nourriture sur l’état de votre toutou ne doit surtout pas être négligé. Mais voilà, il n’est pas toujours facile de faire le tri entre tous les produits que l’on retrouve en vente de nos jours. Grâce à nos conseils, vous trouverez plus facilement les meilleures croquettes pour votre Golden Retriever.

Comprendre comment sont fabriqués les produits

N’achetez pas n’importe quel produit. Il existe de très nombreuses croquettes pour chien et pâtées pour chien, et bien entendu, toutes ne se valent pas. Les fabricants n’utilisent pas les mêmes ingrédients dans la fabrication. Il faut donc comprendre ce que contient la nourriture de votre toutou pour faire le meilleur choix. Lisez bien les étiquettes des croquettes ou des pâtées avant d’acheter afin de décrypter la composition. 

Note : soyez vigilant face aux compositions trop longues. Elles cachent bien souvent des produits de mauvaise qualité !

Où acheter les croquettes de son Golden Retriever ?

Vous pouvez acheter des croquettes ou pâtées aussi bien en supermarché, que sur Internet, dans les animaleries ou même dans les cabinets vétérinaires. Mais tous ces produits ne sont pas tous de bonne qualité. Les marques d’entrée de gamme que l’on retrouve en grande surface ou parfois dans les animaleries ne sont pas conseillées, car elles sont fabriquées avec des matières premières très médiocres.

Privilégiez plutôt les croquettes ou pâtées de qualité vétérinaire (en faisant toujours attention à la composition !). Et pourquoi ne pas tout simplement faire appel à un service de croquettes sur mesure ? C’est l’assurance d’avoir une nourriture de qualité et bien adaptée à votre Golden Retriever.

Bien comprendre les besoins de son chien

L’organisme des chiens est différent du nôtre. Il est donc normal que leurs besoins alimentaires soient également différents. Ces besoins varient en fonction du gabarit, du poids, du sexe ou encore de l’état de santé. Sachez que nos toutous sont des animaux carnivores opportunistes : ils ont donc impérativement besoin de protéines d’origine animale pour être en bonne santé. À ces protéines s’ajoutent aussi des besoins en lipides, glucides et des micronutriments comme les minéraux (ou taux de cendres), vitamines, oligoéléments, etc.

Faire évoluer la nourriture au fil du temps

Votre Golden Retriever ne mangera pas la même chose tout au long de sa vie, tout simplement car ses besoins ne seront pas les mêmes. Il est donc important de suivre cette évolution afin de lui proposer une nourriture toujours bien adaptée à ses besoins. Parlez-en avec un spécialiste et au moment de changer la diète de votre toutou, mettez en place une transition alimentaire.

Les méthodes artisanales

Si vous n’avez pas envie de donner de la nourriture industrielle à votre compagnon à quatre pattes, pas d’inquiétude. Il est possible de préparer soi-même les repas de son toutou, à condition de disposer de l’argent et du temps nécessaires. Préparer soi-même les rations coûte en effet plus cher !

Il faut également bien connaître les principes de la nutrition canine avant de se lancer, car des carences pourraient rapidement apparaître. Vous pouvez adopter deux méthodes, la ration ménagère ou le régime BARF, qui présentent toutes les deux des avantages et des inconvénients. Renseignez-vous bien avant de vous lancer, surtout en ce qui concerne le régime BARF.

L’Entretien et l’Hygiène du Golden Retriever

  • Vaccins : entre 100 et 200 euros par an
  • Alimentation : à partir de 50 euros par mois pour une nourriture de qualité
  • Budget mensuel : entre 50 et 70 euros

Le soin du pelage

Le pelage mi-long du Golden Retriever doit être brossé régulièrement, une à deux fois par semaine en période normale, et pratiquement tous les jours en période de mue (printemps et automne). Vous éviterez ainsi la formation de nœuds et pourrez plus efficacement traquer les parasites. Choisissez pour cela la bonne brosse pour chien, bien adaptée au poil de votre toutou.

Lavez votre chien une à deux fois par an, avec un shampoing pour chien bien adapté. Inutile de le laver trop souvent, vous risqueriez surtout de favoriser l’apparition de problèmes de peau. Rincez votre chien à l’eau claire après une baignade à la mer, dans un lac ou un étang. En cas de mauvaise odeur persistante, consultez.

Le soin des yeux

Prenez soin des yeux de votre toutou. Très sensibles, ils peuvent être sujets à divers problèmes si on ne les entretient pas. Nettoyez-les régulièrement avec du sérum physiologique ou une lotion oculaire, et en cas d’écoulements récurrents ou suspects, consultez un spécialiste.

Le soin des dents

Les propriétaires n’y pensent pas toujours, mais l’entretien des dents est aussi indispensable pour les toutous. Une mauvaise hygiène dentaire peut en effet avoir des répercussions plus générales sur la santé. Apprenez à votre Goldie à bien supporter la brosse à dents le plus tôt possible et brossez-lui les dents avec du dentifrice pour chien pour empêcher l’apparition de plaque dentaire et de tartre.

Le soin des oreilles

Nettoyez les oreilles pendantes de votre Golden Retriever au moins une fois toutes les deux semaines. La race est connue pour être sujette aux otites. Prudence, donc, lorsque vous le laissez se baigner. Inspectez aussi le conduit auditif pour vérifier qu’aucun parasite ne s’y est logé. En cas de doute (comme l’apparition d’un cérumen noirâtre et malodorant), consultez vite, car votre toutou souffre peut-être de gale des oreilles.

Le soin des griffes

Bien souvent, les chiens usent naturellement leurs griffes en courant et en marchant sur le sol, surtout lorsqu’ils se dépensent beaucoup (sauf en ce qui concerne l’ergot, une griffe qui ne touche jamais le sol). Mais il est parfois nécessaire de tailler les griffes afin qu’elles ne blessent pas le toutou. Vous pouvez le faire vous-même, à l’aide d’un coupe-griffe ou d’une lame électrique, mais il faut faire très attention à ne pas sectionner la partie vivante de la griffe. Si vous avez peur de blesser votre toutou, demandez de l’aide à un professionnel.

Quel Prix pour un Golden Retriever ?

Le prix d’achat d’un Golden Retriever se situe entre 700 et 1 700 euros. Cette différence s’explique par les tarifs proposés par les différents éleveurs en fonction de la lignée à laquelle appartient le chien (parents champions, par exemple). Il arrive aussi que certains élevages demandent des tarifs plus élevés si le chien est destiné à la reproduction ou à l’exposition. 

La popularité de la race pèse aussi dans la balance. Certaines sont plus chères que d’autres. Lorsqu’il y a également plus de demandes que d’offres, les éleveurs peuvent se permettre d’augmenter leur prix. 

Sachez cependant que ce n’est pas parce qu’un élevage demande des tarifs élevés qu’il est de qualité. Avant de vous décider, pensez à visiter et demandez à voir les parents, ainsi que le lieu de vie des animaux.

Esperance vie Golden Retriever

Le Sommeil du Golden Retriever

Le Golden Retriever peut-il dormir dehors ?

Le Golden Retriever est tout à fait capable de dormir dehors, même s’il apprécie de rester aux côtés de ses proches. Son poil le protège bien contre les intempéries. Il convient cependant d’acheter une niche pour chien bien adaptée à votre toutou. Son sommeil en dépend.

Privilégiez les niches en bois, qui sont bien mieux isolées que les autres, même si elles sont plus chères. Achetez une niche correspondant bien au gabarit de votre toutou, ni trop grande ni trop petite. 

Si vous vivez dans une région sujette à d’importantes précipitations, choisissez une niche à toit incliné pour éviter la stagnation de l’eau. Sinon, n’hésitez pas à vous diriger vers une niche à toit plat. Vous pouvez également surélever la niche afin d’améliorer son isolation et repousser les parasites.

Ne placez pas la niche de votre Golden Retriever n’importe où. Évitez un lieu isolé, et préférez un endroit où votre chien pourra avoir une vue d’ensemble sur son territoire. Il doit pouvoir aller et venir dans sa niche comme il le souhaite, y compris si elle est équipée d’une petite porte, qui ne doit jamais être bloquée. Surtout, n’attachez pas votre chien devant la niche ! Il est important que l’animal puisse se mettre facilement à l’abri. Pensez également à placer une gamelle d’eau fraîche, surtout en été lorsque le mercure grimpe.

Choisir le panier idéal

Bien entendu, rien ne vous empêche de faire dormir votre Golden Retriever dans votre logement, bien au contraire. Ce toutou proche de sa famille appréciera de passer du temps avec elle. 

Achetez un panier pour chien bien adapté à son gabarit. Le choix du matériau dépend du caractère de votre Goldie. Si celui-ci a tendance à mordiller tout ce qui lui tombe sous les crocs, un panier en plastique, bien solide, sera votre meilleur choix. Sinon, vous pouvez acheter un panier en cuir ou en tissu. En revanche, prudence avec les paniers en osier, car une fois détruits, ils peuvent provoquer un étouffement ou une occlusion intestinale.

Installez le panier de votre Golden Retriever dans un endroit bien calme de votre logement. Il doit être à l’abri du passage, dans un endroit bien ventilé en été et bien chauffé en hiver. Si vous avez des tout petits, apprenez-leur impérativement à ne pas déranger votre toutou lorsqu’il se repose.

Publicité

Les Jeux et Activités pour Golden Retriever

Le Golden Retriever est actif et dynamique. Il a besoin de se dépenser chaque jour : dans le cas contraire, il deviendrait très vite malheureux. Sortez-le au cours d’une grande promenade quotidienne d’au moins une heure trente, accompagnée de sorties plus courtes pour lui faire faire ses besoins. N’hésitez pas, quand vous le pouvez, à l’emmener se baigner à la mer, dans un lac ou dans un étang.

Achetez aussi des jouets pour chien afin qu’il puisse s’occuper durant votre absence. C’est très important, car l’ennui est un véritable ennemi pour les toutous. Choisissez des jouets solides et adaptés à la mâchoire de votre Goldie. Évitez quand même de laisser ce dernier seul trop longtemps.

Les meilleures activités à faire avec son Golden Retriever

L’agility

L'agility canine est un sport dans lequel le propriétaire guide son chien tout au long d’un parcours d’obstacles. Cette course chronométrée fait appel à la fois à la vitesse mais aussi à la précision. Ce chien y est très doué parce que les consignes ne peuvent être données que par la voix ou des gestes. Ça tombe bien : ce chien est l’un des meilleurs en dressage à l’obéissance !

Flyball

Le Flyball est une activité qui associe le jeu et le sport. Le chien doit effectuer un parcours d’obstacles au bout duquel se trouve une boîte contenant une balle. Le chien doit appuyer sur une pédale pour éjecter la balle, la rattraper en vol, puis la ramener à son propriétaire en faisant le parcours en sens inverse. C’est une excellente activité pour développer ses aptitudes en vitesse, en saut mais aussi pour travailler sa sociabilité.

Le canicross

Avec son amour inné pour la course et le plein air, le Golden Retriever est taillé pour le canicross. Pas besoin de parcours compliqués : le chien se met au diapason de son propriétaire. Il vous suffit simplement de vous équiper du bon harnais de traction et le tour est joué !

Ces autres races de chien pourraient vous interesser :

Husky : Un chien incroyablement sportif et fidèle !

Chow Chow : Un chien calme, obéissant et protecteur !

Samoyède : Un chien amical, affectueux et très doux avec les enfants !

Labrador  : Un chien rusé, doux et très attaché à son maître !

Pitbull : Un chien affectueux, amical et protecteur !

Quelle Assurance pour Protéger son Golden Retriever ?

L’assurance pour Golden Retriever

La loi considère les toutous comme faisant partie du foyer. Et ce n’est pas les maîtres qui vous diront le contraire ! À ce titre, le propriétaire est considéré comme responsable des actes et des dommages causés par son chien lorsqu’il est sous sa garde. En théorie, une assurance pour chien n’est pas obligatoire, mais elle offre une protection supplémentaire parfois bienvenue.

Souscrivez à une assurance si vous souhaitez être couvert en cas de dommages matériels ou corporels causés par votre chien. Ce peut être, par exemple, des dommages causés aux biens de votre voisin. Cette assurance ne s’applique que si votre chien se trouvait sous votre garde au moment des faits. S’il était sous la responsabilité d’un pet-sitter ou d’un chenil, ce sont leurs assurances qui devront prendre les réparations en charge.

Si vous utilisez votre chien pour chasser, vous devrez prendre une assurance supplémentaire obligatoire pour les chiens de chasse. Cette assurance n’est valable que pour la période de la chasse et ne s’applique pas pour les dégâts causés en dehors de cette activité.

La mutuelle pour Golden Retriever

La mutuelle pour chien n’est pas obligatoire. Cependant, les dépenses peuvent vite atteindre des montants mirobolants en cas de maladie. La santé du Golden Retriever est robuste mais il a aussi des prédispositions à certaines pathologies telles que l’arthrose du chien. Mieux vaut prévenir que guérir !

Choisir une mutuelle pour chien est le meilleur moyen de vous assurer qu’il pourra recevoir les meilleurs soins en cas de problème. La plupart des mutuelles prennent en charge les frais vétérinaires en cas de maladie ou d’accident ainsi que les hospitalisations. 

La meilleure mutuelle est celle qui a la couverture la plus complète. Il faut penser sur le long terme : les besoins de votre chien vont évoluer avec le temps. Les maladies dont il peut être amené à souffrir ont des causes - et des traitements - variés. Mieux vaut souscrire à une mutuelle qui prend en charge les frais vétérinaires et qui propose aussi un forfait pour les médicaments.

OFFRE D'ESSAI

Votre 1er mois de croquettes à -50%

Testez la qualité de nos croquettes préparées sur mesure, adaptées aux besoins uniques de votre chien. 30 jours de croquettes inclus. Livraison incluse. Sans engagement.

RECEVOIR MON COLIS 📦
"DES MILLIERS DE RECOMMANDATIONS !"
Voir les témoignages