BOULEDOGUE FRANÇAIS

Le Bouledogue français est, encore aujourd’hui, un chien très populaire auprès de nombreuses familles. Il convient en effet à pratiquement tout le monde, jeunes ou moins jeunes, personnes avec enfant ou non. D’un tempérament jovial et gai, le Bouledogue français illumine son foyer par sa présence.

Un peu d’histoire

La race du Bouledogue français, telle que nous la connaissons aujourd’hui, est apparue au XIXe siècle. Mais ses ancêtres sont beaucoup plus anciens et seraient apparus au cinquième siècle avant notre ère, en Assyrie. Utilisé pour la chasse et le combat, il gagne peu à peu l’ouest et est surnommé à la fois le Pugnace de Bretagne et le Molosse d’Épire. 

L’histoire de notre Bouledogue français actuel démarre, de son côté, dans les années 1850, après l’interdiction des combats de chiens en Grand-Bretagne. Des bull terriers, importés par des ouvriers anglais en France, sont croisés avec des ratiers. Ces croisements ont peu à peu donné naissance au Bouledogue français, qui a assez rapidement gagné les faveurs des riches parisiens bourgeois, alors que son ancêtre était pourtant utilisé par les bouchers de la Villette ou des Halles. Plusieurs célébrités sont connues pour leur amour de la race de chien Bouledogue français : Joséphine Baker, Yves Saint-Laurent ou encore Colette. Le Bouledogue français connaît un grand regain de popularité depuis les années 2000.

La race a été reconnue à titre définitif par la Fédération Cynologique Internationale en 1954.

Caractéristiques physiques

Le physique du Bouledogue français se caractérise avant tout par sa petite taille et son museau écrasé.

Corps : il est petit et tassé, avec un dos large et musclé, une croupe bien inclinée et une poitrine cylindrique.

Tête : elle est de type brachycéphale, avec le museau aplati. De forme carrée, elle est large, ornée de plis et de rides.

Oreilles : les oreilles sont droites. Elles sont attachées bien haut.

Yeux : globuleux, ils sont également de couleur sombre.

Queue : la queue du Bouledogue français est courte et pointue.

Poil : le pelage est court, bien serré et dense. 

Couleur : le Bouledogue français peut être fauve, blanc, noir. On trouve ensuite des variations et des mélanges (bringé, etc.).

Caractère

Le Bouledogue français est connu pour son caractère gentil et amusant. C’est un chien qui a une certaine tendance à faire le clown et qui aime amuser la galerie. Joyeux et joueur, il est aussi particulièrement docile et ne se montrera jamais agressif, que ce soit avec les enfants, d’autres chiens ou d’autres animaux de compagnie. C’est un chien calme et peu sportif, qui préfère les siestes sur le canapé que les longues sorties. Il est très attaché à son maître et n’aime pas trop la solitude.

Comportement avec les autres

Le Bouledogue français est un chien fondamentalement doux, qui n’a aucune once d’agressivité en lui. Il n’aura donc aucun problème à s’entendre avec tout le monde. Ce n’est pas un chien de garde, ni un chien de chasse. Il ne se montrera pas méfiant à l’égard des étrangers et ne présentera aucun danger pour les autres animaux de compagnie comme les chats ou les NAC.

Compatibilité

Un chien de race Bouledogue français convient parfaitement aux familles avec enfants, mais également aux personnes âgées moins actives. C’est avant tout un chien de compagnie et d’agrément. Si vous souhaitez une race plus sportif, dirigez-vous vers un autre chien. Le Bouledogue français n’apprécie pas vraiment l’exercice et n’est pas d’une nature sportive. Il n’en a de toute façon pas les capacités. Pousser trop loin son Bouledogue français pourrait avoir de sérieuses conséquences sur votre chien.

Santé

Son espérance de vie moyenne est située entre 9 et 11 ans. C’est très court pour un chien de petite taille, qui vit normalement plus longtemps qu’un chien de grande taille. Le Bouledogue français est une race très populaire. Parfois touchée par les hypertypes, elle a été beaucoup croisée pour accentuer ses différentes caractéristiques physiques. Malheureusement, cela veut aussi dire que la race est touchée par plusieurs problèmes. Comme toutes les races de chiens brachycéphales, le Bouledogue français est souvent sujet à des problèmes respiratoires en raison de son museau très court. C’est également un toutou très sensible à la chaleur : un coup de chaud peut lui être fatal. Il faut donc veiller à son bien-être lorsque les températures commencent à grimper et éviter de le sortir aux heures les plus chaudes de la journée.

Conditions de vie

Le Bouledogue français est tout à fait adapté à la vie en appartement. Il n’a pas besoin d’être sorti longtemps et préfère se reposer auprès de son maître plutôt que d’aller courir des heures. Même s’il a besoin d’être sorti, comme tous les chiens, il se contentera volontiers d’une promenade relativement courte pour lui permettre de se dégourdir les pattes, et de quelques sorties hygiéniques afin de faire ses besoins. Il aboie peu, ce qui est plutôt une bonne nouvelle pour éviter les conflits de voisinage. Il se fait parfaitement à la vie urbaine, mais il peut aussi, bien entendu, vivre dans une grande maison à la campagne.

Éducation

Ne vous laissez pas berner par sa petite taille. Le Bouledogue français n’est pas aussi facile à éduquer qu’on pourrait le penser. Parfois têtu et désobéissant, le Bouledogue français a besoin d’un maître disposant d’une autorité naturelle, mais ne faisant jamais preuve de violence à son égard. Gardez en tête ce simple adage : une main de fer dans un gant de velours. Commencez le dressage de votre chiot tôt, dès son arrivée chez vous à l’âge de deux mois. Vous avez cependant de la chance, car malgré ces petits travers, le Bouledogue français aime apprendre. Il aura à cœur de vous faire plaisir. Pensez également à bien sociabiliser votre chiot en multipliant les expériences positives avec d’autres chiens, d’autres animaux et d’autres personnes.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Alimentation : bien nourrir son Bouledogue français

Prenez le temps de bien choisir l’alimentation de votre Bouledogue français, car le contenu de sa gamelle aura un impact direct sur sa santé. Vous devez non seulement choisir une nourriture (croquettes ou pâtées) qui répondent à tous les besoins nutritionnels de votre chien, mais vous devez également vérifier que cette alimentation soit de qualité, fabriquée à partir d’ingrédients premium. Vérifiez la composition en lisant les étiquettes et attardez-vous en particulier sur les protéines, qui doivent être en majorité d’origine animale. Le chien reste un carnivore, qui a besoin de viande pour rester en bonne santé. Attention aux aliments pour chien proposés en grande surface et en supermarché. De mauvaise qualité, ils sont rarement adaptés aux besoins de votre toutou. N’oubliez pas non plus que l’alimentation évolue avec le temps. La nourriture pour chiot est différente de la nourriture pour chien senior ou pour chien stérilisé. N’hésitez pas à utiliser des compléments alimentaires sur conseil de votre vétérinaire. Certains sont excellents et permettent de cibler des problèmes bien précis.

Si l’alimentation industrielle ne vous botte pas, pas de panique. Vous pouvez concocter vous-même les repas de votre Bouledogue français si vous avez le temps et le budget. Deux options s’offrent à vous : la ration ménagère et le régime BARF. En optant pour la ration ménagère, vous nourrirez votre toutou avec de la viande et des légumes cuits. Si vous choisissez le BARF,  vous préparerez les repas de votre Bouledogue français avec de la viande crue et des légumes cuits. Mais avant de vous lancer dans une telle opération, demandez toujours l’avis de votre vétérinaire.

Entretien et hygiène du Bouledogue français

  • Vaccins : 70 à 170 euros

  • Alimentation : 40 à 70 euros par mois

  • Budget mensuel : 50 à 70

L’entretien du Bouledogue français est assez peu contraignant. Son poil court ne demande qu’un à deux brossages par semaine en période normale, et un brossage quotidien en période de mue, au printemps et à l’automne. Un à deux bains par an sont également amplement suffisants, sauf si votre chien est très sale ou qu’il sent mauvais. Choisissez toujours les produits adaptés (brosse, shampoing) pour éviter les accidents. Complétez ces soins de base par un brossage régulier des dents, une taille des griffes ainsi qu’à un nettoyage des yeux et des oreilles, parties sensibles chez le Bouledogue français. Enfin, n’oubliez pas d’effectuer un suivi vétérinaire sérieux, avec les vermifuges, les vaccins et les anti-parasitaires, ainsi que des visites régulières.

Prix du Bouledogue français

Le prix d’achat d’un Bouledogue français oscille entre 1000 et 1500 euros. La fourchette de prix est relativement large pour plusieurs raisons. Tout d’abord, le Bouledogue français reste une race relativement populaire. La demande est donc bien supérieure à l’offre, ce qui permet une plus grande marge de manœuvre pour les éleveurs. Il n’est pas rare non plus que les élevages pratiquent des prix plus importants si le chien est destiné à la reproduction ou à l’exposition, ou s’il descend d’une lignée de champions décorés. Tout le monde ne peut pas se permettre d’acheter un chiot de race, mais évitez malgré tout de vous tourner vers les annonces de particuliers sur Internet. Contrairement à des éleveurs sérieux, vous n’avez pas, ici, la garantie que le chien soit en bonne santé et que ses parents ont bel et bien été dépistés contre des problèmes génétiques et héréditaires. Adressez-vous plutôt aux associations et refuges, qui proposent des tarifs très bas pour les adoptions. Contrairement aux idées reçues, il est tout à fait possible de trouver des chiens de race dans les refuges.

Sommeil

Le Bouledogue français ne doit absolument pas dormir dehors. C’est un chien avant tout adapté à la vie d’intérieur. Faire dormir votre toutou dans votre jardin, même si vous lui achetez une niche adaptée, présente plusieurs dangers. Tout d’abord, le Bouledogue français est sensible au froid et à la chaleur. Ensuite, il pourrait tout à fait rencontrer des problèmes avec des chats errants, sans doute aussi gros que lui. Enfin, vous multipliez les risques de vous faire voler votre Bouledogue français en le laissant dehors la nuit. Une personne mal intentionnée n’aurait aucun mal à vous le dérober. Faites-le dormir à l’intérieur, en choisissant un panier parfaitement adapté au Bouledogue français.

Jeux et activités physiques pour Bouledogue français

Même s’il n’est pas très endurant, le Bouledogue français reste un chien joueur et jovial. Il a donc lui aussi besoin de s’amuser. Limitez cependant les séances de jeu pour éviter de l’épuiser trop vite, surtout lorsqu’il fait chaud. Le Bouledogue français n’est pas non plus adapté aux activités canines de type agility ou canicross. Achetez-lui des jouets, comme des puzzles, des casse-têtes ou des balles, en veillant à les choisir bien solides pour éviter qu’il ne les brise et avale ensuite des morceaux. Les jouets sont également un excellent moyen d’occuper votre chien en votre absence pour éviter qu’il ne s’ennuie.

Assurance : bien protéger son Bouledogue français

Votre Bouledogue français n’étant ni un chien de chasse ni un chien de catégorie 1 ou de catégorie 2, vous n’avez pas besoin de souscrire une assurance pour lui. De manière générale, votre chien est normalement couvert par votre assurance responsabilité civile, qui couvre tous les membres de votre foyer, enfants et animaux compris. Ce type d’assurance est bien souvent compris dans les assurances multirisques pour les habitations. Vérifiez bien votre contrat. Cette assurance vous permet d’être remboursé si votre toutou, aussi petit soit-il, provoquait des dégâts sur autrui ou sur les biens d’autrui. En revanche, vous ne seriez pas remboursé si c’était votre chien qui subissait des dégâts. Dans ce cas, il faudrait faire jouer l’assurance de la personne responsable. Vous pouvez prendre une assurance supplémentaire, grâce à l’assurance responsabilité civile vie privée. Avant de signer un contrat, étudiez bien les clauses d’exclusion, les plafonds de remboursement, ainsi que les délais de carence.

Tout comme l’assurance, la mutuelle pour Bouledogue français n’est pas obligatoire. Ce type de mutuelle pour chien fonctionne de la même manière que notre propre mutuelle. Moyennant une cotisation, vous êtes remboursé d’un certain montant de frais vétérinaires engagés. Bon nombre de propriétaires négligent la mutuelle pour chien. Pourtant, en France, les frais vétérinaires ne sont pas régulés, ce qui peut amener à devoir faire face à des factures parfois exorbitantes, que beaucoup de gens ne peuvent pas payer. Des propriétaires renoncent alors à faire soigner leur animal. Pour éviter de devoir prendre une telle décision, pensez à souscrire une mutuelle pour chien. Vous pouvez vous tourner vers des organismes généralistes ou faire appel à un organisme spécialisé. Dans tous les cas, vérifiez les clauses d'exclusion, les délais de carence et les plafonds de remboursement. La plupart des mutuelles refusent d’assurer les chiens trop âgés ou déjà malades. Elles ne prennent pas non plus en charge les maladies héréditaires ou génétiques. Renseignez-bien avant de vous décider, mais n’attendez pas trop longtemps non plus.

Spécificités physiques du Bouledogue français

Le Bouledogue français est un chien de petite taille, de type molosse. On note une légère différence entre les mâles et les femelles. Le mâle mesure entre 30 et 35 cm au garrot et pèse entre 8 et 14 kg. La femelle mesure entre 29 et 34 cm au garrot et pèse entre 7 et 12 kg.

Le Bouledogue français appartient au groupe 9 de la FCI : chiens d’agrément et de compagnie. Il porte le numéro 101.