COMMENT CHOISIR UN PANIER POUR SON SHIBA INU ?

Choisir les bons accessoires est essentiel ! Et cela concerne également le panier de votre Shiba Inu. Comment être certain de faire le choix idéal pour son chien ? Suivez notre guide détaillé.

Choisir une taille adaptée pour le panier du Shiba Inu

Il est essentiel de choisir un panier bien adapté à la taille du Shiba Inu. Si un panier trop petit est bien sûr totalement déconseillé, un panier beaucoup trop grand ne fera pas l’affaire non plus. Les chiens apprécient de se sentir bien entourés. Cependant, certains toutous n’apprécient pas les paniers à rebord. Dans ce cas, préférez des paniers tapis, des coussins ou même des petits canapés pour chien. Il est impératif que le lieu de sommeil de votre Shiba Inu lui offre tout le confort nécessaire.

Quel matériau choisir pour le panier du Shiba Inu ?

Vous trouverez sur le marché de nombreux modèles de panier : en plastique, en tissu, en cuir et même en osier. Les paniers en plastique ont l’avantage d’être bien solides et faciles à nettoyer. Ils ne risquent pas non plus d’être infestés de parasites comme les acariens. En revanche, ils sont parfois moins confortables que les autres. Dans ce cas, ajoutez des coussins et des couvertures. Les paniers en cuir et en tissu sont souvent plus chers, mais plus confortables. Cependant, ils peuvent être détruits plutôt facilement, sont plus difficiles à laver et plus susceptibles d’être infestés de parasites. Enfin, les paniers en osier sont plutôt à proscrire, surtout si votre Shiba Inu a tendance à mordiller ou à détruire les objets de son environnement. En effet, les bouts d’osier présentent des risques d’ingestion et d’étouffement.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Où placer le panier du Shiba Inu ?

Ne placez pas le panier de votre Shiba Inu n’importe où ! Choisissez un endroit calme, sans passage, bien ventilé l’été et bien chauffé la nuit. Votre chien doit pouvoir se reposer en toute quiétude sans crainte d’être dérangé. Si vous avez des enfants, apprenez-leur à ne pas réveiller votre Shiba Inu, car ce dernier pourrait avoir un mouvement d’humeur. Un coin du salon est souvent l’idéal pour installer votre chien. La question de l’accès à la chambre à coucher fait débat. Pour certains éducateurs, placer le panier de son chien dans sa chambre est à proscrire, car ce comportement favoriserait le développement d’une anxiété de séparation. Pour d’autres, laisser son chien dormir avec soi ne pose pas de problème tant que la relation hiérarchique est bien établie. Préférez cependant au départ laisser votre chiot dormir hors de votre chambre pour lui apprendre à rester seul : l’éducation du Shiba Inu est importante. Si vous le souhaitez, vous pourrez ensuite, plus tard, le faire dormir avec vous. N’hésitez pas à prendre conseil auprès d’un comportementaliste canin.

Le Shiba Inu peut-il dormir dehors ?

Le Shiba Inu est un chien rustique et robuste. Bien protégé par un poil épais, il ne souffre pas du froid. Il est tout à fait apte à dormir dehors, mais il doit là aussi pouvoir profiter d’un abri bien adapté. Choisissez une niche correspondant à la taille de votre toutou. On conseille généralement de choisir une niche faisant dix centimètres de plus en hauteur que le chien au garrot, pour permettre au chien de s’y tenir debout et de tourner sur lui-même sans problème.

Là encore, vous trouverez des niches construites en différents matériaux. Si le plastique et le PVC sont plus faciles à laver et à déplacer, ils n’offrent pas une bonne isolation. Or, ce critère est essentiel dans le choix d’une niche. C’est pour cette raison qu’il est préférable d’acheter une niche en bois, plus chère à l’achat, mais plus solide sur le long terme et mieux isolée.

Placez la niche dans un endroit dégagé, d’où le chien peut avoir une vue d’ensemble sur son territoire. En été, essayez de la déplacer à l’ombre pour mieux le protéger de la chaleur. N’attachez jamais votre Shiba Inu ! Celui-ci doit pouvoir se déplacer comme il le souhaite au sein du jardin et se mettre à l’abri s’il le faut. Enfin, assurez-vous que votre jardin est bien clôturé pour éviter toute fugue.