SAINT-BERNARD

Le Saint-Bernard, race associée au sauvetage en montagne et au petit tonneau qu’il porte autour du cou, est un incroyable chien qui ne laisse personne indifférent.

Un peu d’histoire

Les origines du Saint-Bernard sont encore aujourd’hui assez mal connues, mais tout porte à croire que cette race serait la lointaine descendante d’une race de chien venue d’Assyrie, elle-même descendante du Mâtin du Tibet. Importés en Grèce, puis à Rome, les chiens auraient ensuite été dispersés en Europe au début de notre ère, aux côtés des légions romaines. Les animaux auraient donné naissance à une race appelée mastiff alpin, aujourd’hui disparue, et dont un spécimen empaillé, conservé à l’hospice du Grand-Saint-Bernard, en Suisse, est toujours visible parmi les moines. C’est d’ailleurs cet hospice qui a donné son nom à la race. Des chiens y étaient utilisés par les chanoines pour porter secours aux voyageurs égarés dans la neige et dans la nuit. Le premier Saint-Bernard à être officiellement enregistré en 1884 en Suisse s’appelait Léon. Le club de la race est ensuite créé en 1887, et très vite, le Saint-Bernard devient le chien national de la Suisse. La race a été propulsée sur le devant de la scène par la série de films Beethoven, qui l’a fait connaître du grand public.

Le Saint-Bernard a été reconnu à titre définitif par la Fédération Cynologique Internationale en 1954.

Caractéristiques physiques

Cette race fait partie des plus grands chiens du monde, et il est indéniable que le gabarit du Saint-Bernard impressionne. Ses mensurations en font un chien imposant et puissant. On note une différence de taille et de poids entre les mâles et les femelles. Le Saint-Bernard mâle mesure entre 70 et 90 cm au garrot, tandis que la femelle, elle, mesure entre 65 et 80 cm. Le poids du Saint-Bernard grimpe lui aussi dans les extrêmes pour les individus les plus gros. Un Saint-Bernard mâle adulte pèsera entre 60 et 90 kg, tandis que la femelle, de son côté, pèsera entre 50 et 75 kg. Il va sans dire que posséder un chien de cette taille implique de nombreuses obligations et responsabilités !

Le Saint-Bernard appartient au groupe 2 de la FCI : Chiens de type Pinscher et Schnauzer — Molossoïdes et chiens de montagne et de bouvier suisses et autres races

Corps : Le Saint-Bernard possède un corps massif, mais bien harmonieux. Le garrot est bien marqué, et le dos est large et ferme.

Tête : la tête est large et imposante, tout comme le corps. Le haut du crâne est légèrement bombé et tombe de manière un peu abrupte sur le museau. 

Oreilles : les oreilles du Saint-Bernard sont de taille moyenne, attachées bien haut et de forme triangulaire au bout.

Yeux : les yeux sont de dimension moyenne et affichent une expression douce et intelligente.

Queue : elle est longue et tombante, bien garnie en poils.

Poil : il existe deux variétés de Saint-Bernard, l’une à poils longs, plus répandue, et l’une à poils courts. Le pelage court possède un sous-poil. Le pelage est parfois ondulé.

Couleur : la robe est blanche, avec des plages de couleur rouge brun, sur le dos et sur les flancs, avec des charbonnures au niveau du visage.

Caractère

Le chien de race Saint-Bernard est la définition même de la bonne pâte. Ce chien gentil, calme et placide est un compagnon idéal pour un grand nombre de familles, avec enfants ou non, avec d’autres animaux ou non. D’une taille et d’un gabarit impressionnants, le caractère du Saint-Bernard en fait un chien très protecteur, mais il n’est jamais agressif. C’est donc un excellent chien de garde, qui n’hésitera jamais à s’interposer entre sa famille et le danger. Chien de sauvetage par excellence, il a tendance à toujours vouloir se rendre utile et à aider. Pacifique et doux, c’est un très bon compagnon de jeu pour les enfants, mais attention à toujours garder un œil sur les plus petits lorsqu’ils se trouvent avec votre Saint-Bernard, car un accident est très vite arrivé.

Comportement avec les autres

Le Saint-Bernard n’a pas une once d’agressivité en lui. Gentil, sociable et patient, il est aussi affectueux et très proche de sa famille. Protecteur avec les enfants et les plus fragiles, le Saint-Bernard ne pose pas de problèmes particuliers d’éducation. Avec les étrangers, il est en revanche plus méfiant et n’hésitera pas à donner de la voix s’il le faut. Ce n’est pas un chien de chasse. Il n’a pas un instinct de prédation particulièrement développé, et vous n’aurez donc aucun problème à le faire cohabiter avec des chats, d’autres chiens, ou même des NAC. Même si le Saint-Bernard a bon cœur, il doit quand même recevoir une bonne socialisation !

Compatibilité

Ce beau chien originaire de Suisse convient à tout le monde, à condition d’être prêt à s’occuper d’un tel toutou et à répondre à ses besoins. En effet, le gabarit du Saint-Bernard en fait un animal un peu à part, et il faut être certain de pouvoir le gérer au quotidien. Pour autant, c’est un bon chien de compagnie. Ce n’est pas le plus sportif des chiens. Si vous cherchez un animal capable de vous suivre dans toutes vos aventures, ce n’est peut-être pas la race qu’il vous faut.

Santé

L’espérance de vie de ce chien se situe entre 8 et 10 ans. Comme pour toutes les races de chiens de taille géante, c’est très peu, hélas, mais c’est un paramètre qu’il est impératif de prendre en compte avant d’adopter. De constitution plutôt robuste, le Saint-Bernard est malgré tout touché par différentes maladies, et en particulier des maladies articulaires en raison de sa très grande taille. Ainsi, prenez garde à la dysplasie de la hanche et à la dysplasie du coude. Redoublez de vigilance durant la croissance de votre chien pour éviter d’abîmer ses articulations. Cette race est également connue pour ses problèmes oculaires, en particulier l’entropion (enroulement de la paupière vers l’intérieur), l’ectropion (enroulement de la paupière vers l’extérieur) et les larmoiements excessifs. Enfin, faites très attention à la dilatation-torsion de l’estomac, pathologie potentiellement mortelle et qui touche la plupart des races de grands chiens.

Conditions de vie

Vous pensez devoir renoncer à vivre en appartement avec un Saint-Bernard en raison de sa très grande taille ? Eh bien, vous auriez tort ! Si certaines races de chien, comme le Berger australien, le Berger belge ou encore le Setter anglais, auront plus de mal à vivre dans un petit logement, ce n’est pas du tout le cas du Saint-Bernard. Contrairement à ce que laisserait penser son apparence, ce chien de montagne peut tout à fait vivre en appartement. Bien entendu, il serait assez vite à l’étroit dans un petit studio, mais ne pensez pas pour autant que ce beau chien suisse sera forcément plus heureux dans une maison avec un immense jardin. Le Saint-Bernard n’est pas un chien particulièrement sportif, mais il a quand même besoin d’un peu d’activité. Vous pouvez l’emmener trottiner avec vous, par exemple, ou lui faire découvrir la randonnée. Il appréciera évidemment de se promener sur des chemins enneigés, donc si vous vivez à la montagne, n’hésitez pas ! Si vous vivez en appartement avec votre grand chien, votre immeuble doit absolument disposer d’un ascenseur. En cas de problème, vous ne parviendrez pas à descendre les escaliers avec lui. 

Éducation

Il va sans dire qu’avec un tel chien, il est hors de question de passer à côté de son dressage, même si l’éducation canine reste un indispensable pour tous les toutous. C’est pour cette raison qu’il faut commencer l’éducation du Saint-Bernard dès son plus jeune âge. N’attendez pas que votre chiot ait grandi pour vous décider à lui donner des ordres et lui imposer des règles. Votre chien ne comprendrait tout simplement pas ce que vous attendez de lui. Commencez à l’éduquer dès son arrivée dans son nouveau foyer. Vous avez de la chance, car le Saint-Bernard a plutôt bon tempérament, même s’il est parfois un peu forte tête et se montre têtu. Faites preuve de patience, soyez indulgent sans pour autant être laxiste et restez ferme. Il est également très important de faire preuve de cohérence et de constance. Seule la répétition dans le temps vous permettra d’obtenir des résultats durables avec votre immense toutou. En cas de doute, n’hésitez pas à demander de l’aide à un éducateur canin ou à vous rendre dans une école pour chien.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Alimentation : bien nourrir son Saint-Bernard

Un chien de cette taille et de ce poids a besoin d’une alimentation particulièrement soignée. Mais comment être certain de bien choisir la nourriture de votre chien Saint-Bernard ? Il n’est en effet pas toujours évident de se retrouver dans l’offre proposée aujourd’hui, aussi bien sur Internet, que dans les magasins ou même chez le vétérinaire. Pas d’inquiétude ! Nous sommes justement là pour vous aider à ne pas vous tromper !

La première chose à apprendre est de lire et décrypter une étiquette de croquettes ou de pâtée. En effet, la composition ne doit pas être laissée au hasard, car c’est elle qui déterminera la qualité du produit. Vérifiez le taux de protéines, ainsi que la provenance de ces dernières. Le taux idéal doit être supérieur à 28%. Mais un taux élevé ne servira strictement à rien si les protéines sont de mauvaise qualité. Vérifiez qu’elles sont d’origine animale, en grande majorité, et qu’elles proviennent de bons morceaux de viande ou de poisson. Attention au taux de glucides, qui ne doit pas être trop élevé, ainsi qu’au taux de cendres (pas plus de 10% !).

De manière générale, nous vous déconseillons d’acheter la nourriture de votre Saint-Bernard en grande surface ou en supermarché, car les produits qui y sont proposés ne sont pas de très bonne qualité, même s’ils sont plutôt abordables. Redoublez de vigilance en lisant bien chaque étiquette. Vous pouvez trouver de meilleurs produits pour quelques euros de plus ailleurs.

Gardez bien en tête que l’alimentation de votre gigantesque toutou va évoluer avec le temps, en fonction de son âge, mais également de ses dépenses physiques et de son état de santé. Il est donc très important d’être à l’écoute de votre Saint-Bernard et ne pas hésiter à demander conseil à votre vétérinaire ou à un spécialiste de la nutrition canine. N’oubliez pas de bien mettre en place une transition alimentaire au moindre changement de nourriture chez votre chien, afin de lui éviter des problèmes digestifs.

L’alimentation industrielle n’est pas la seule option à votre disposition. En effet, vous avez deux autres possibilités : la ration ménagère et le régime BARF.

  • La ration ménagère : les repas de votre Saint-Bernard sont fabriqués à partir de viande et de légumes cuits. En préparant vous-même les portions de votre chien, vous avez l’avantage de bien maîtriser la composition. Mais attention à ce que les rations répondent bien à ses besoins nutritionnels

  • Le régime BARF : ce type de diète a le vent en poupe depuis quelques années. Les repas sont préparés à partir de viande crue et de quelques légumes cuits. Il faut être très vigilant avec le régime BARF et demander les conseils d’un professionnel avant de se lancer. Renseignez-vous bien également sur la liste des aliments toxiques pour chien.

Entretien et hygiène du Saint-Bernard

  • Vaccins : 90 à 120 euros

  • Alimentation : 100 à 200 euros

  • Budget mensuel : 130 à 250 euros

L’abondante fourrure du Saint-Bernard nécessite un entretien appliqué. Il faut le brosser plusieurs fois par semaine en période normale s’il a le poil long, et tous les jours en période de mue, au printemps et à l’automne, pour éviter la formation de nœuds et l'apparition d’irritations. Le Saint-Bernard à poil court demande un peu moins de rigueur, mais il a quand même besoin d’un coup de brosse. Insistez bien sur les oreilles, la culotte, la queue et les aisselles, mais attention à ne pas vous montrer trop brusque non plus ! Il ne s’agit pas de blesser votre grand chien et de le pousser à fuir la brosse dès qu’il l’aperçoit.

Apportez aussi un soin tout particulier aux yeux du Saint-Bernard, qui sont plutôt fragiles. Nettoyez-les régulièrement à l’aide d’une lotion oculaire adaptée ou bien de sérum physiologique. Utilisez plutôt de la gaze, en lieu et place de ronds de coton susceptibles de laisser des fibres derrière eux. Pensez aussi à nettoyer les dents de votre toutou, ainsi que ses oreilles tombantes, nids à otites si elles ne sont pas entretenues correctement. Complétez ces soins en lui taillant les griffes à l’aide d’un coupe-griffe classique ou d’une bien d’une lime électrique, plus facile à utiliser avec un chien de cette taille.

Il va sans dire que votre Saint-Bernard doit aussi être suivi par un vétérinaire. Pensez à le faire vacciner en temps et en heure, et administrez-lui les vermifuges et les antiparasitaires nécessaires.

Prix du Saint-Bernard

Le prix d’achat d’un Saint-Bernard oscille entre 1000 et 1300 euros. Cela reste donc un budget très important, qu’il faut prendre en compte au moment de l’adoption. Pensez à bien choisir votre élevage si vous désirez un chiot de race inscrit au LOF et avec un pedigree. Faites attention à la qualité de l’environnement des animaux, et surtout, posez des questions à l’éleveur pour vous assurer qu’il connaît bien son métier et qu’il est un passionné. Il n’est pas rare que les chiens destinés à la reproduction ou aux concours soient plus chers que les chiens de compagnie. Il faut également prendre en compte les ascendants du chiot (parents champions ou décorés). Ne cédez pas à la tentation de vous adresser à des particuliers passant par des petites annonces sur Internet. Vous n’aurez pas les mêmes garanties que chez un bon éleveur, et votre chien pourrait ensuite souffrir de sérieux problèmes de santé. Tournez-vous plutôt vers des refuges, ou des associations spécialisées dans la race Saint-Bernard.

Sommeil

Un chien en bonne santé est aussi un chien qui dort bien. Vous devez donc apporter un soin particulier au coin nuit de votre boule de poils. Et pour cela, vous devez acheter la bonne niche ou le bon panier à votre Saint-Bernard. Votre animal de compagnie est tout à fait capable de dormir dans votre jardin. Son épaisse fourrure le protège bien contre les intempéries et le froid, et sa taille en fait un excellent gardien. Achetez une niche parfaitement adaptée aux mensurations de votre Saint-Bernard. Inutile de lui acheter une niche beaucoup trop grande pour lui : il ne s’y sentirait pas à l’aise. Placez la niche dans un endroit bien dégagé, d’où il pourra avoir une vue d’ensemble sur son territoire, et surtout, n’attachez pas votre chien !

Vous pouvez aussi faire dormir votre Saint-Bernard dans votre logement. Là encore, il faut lui acheter un panier adapté à sa taille et à ses besoins. Si votre toutou est du genre à mordiller tout ce qu’il trouve, privilégiez les paniers en plastique. Sinon, vous pouvez lui acheter un panier en tissu ou en cuir. Placez le panier dans un coin bien tranquille de votre habitation, et si vous avez des enfants, apprenez-leur à ne pas déranger un chien qui dort.

Jeux et activités physiques pour Saint-Bernard

Certes, le Saint-Bernard est un grand chien, mais contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce gabarit n’en fait pas nécessairement un toutou particulièrement sportif, très loin de là. Les chiens plutôt lourds, comme le Saint-Bernard, mais également comme le Dogue allemand ou le Bouvier bernois, sont bien souvent plus pantouflards que d’autres races plus petites. Cependant, cela ne veut pas dire que votre beau chien suisse doit forcément rester inactif. Il a aussi besoin de se dépenser, même modérément, et doit se dégourdir les pattes chaque jour pour être parfaitement équilibré lors de longues promenades. Faites-le se dépenser à travers des jeux adaptés pour Saint-Bernard, dans des lieux sécurisés où il ne risquera pas l’accident. Il appréciera aussi les balades en forêt et en bord de mer.

Vous pouvez aussi participer à des activités canines avec votre Saint-Bernard. Il existe des catégories adaptées aux très grands chiens dans les concours d’agility, mais attendez que votre toutou ait achevé sa croissance avant d’y participer ! Vous pouvez aussi vous essayer à des activités d'attelage ou de pistage. 

Enfin, pensez à bien acheter des jouets pour votre Saint-Bernard afin qu’il puisse tranquillement s’occuper durant vos absences. Un chien qui s'ennuie est un chien malheureux, et un chien malheureux rendra son maître lui aussi malheureux. De plus, votre gigantesque boule de poils pourrait développer des comportements problématiques, comme des aboiements ou des destructions. Choisissez des jouets bien solides pour éviter qu’ils ne terminent en pièces à la première occasion !

Assurance : bien protéger son Saint-Bernard

En France, seuls les chiens de catégorie 1 et de catégorie 2, ainsi que les chiens utilisés pour la chasse, doivent être assurés de manière obligatoire. Pour les chiens comme le Saint-Bernard, qui ne sont ni l’un ni l’autre, il n’existe pas de conditions particulières d’assurance. Les animaux de compagnie, qui sont considérés comme des êtres dépendants dont vous avez la responsabilité, sont en général couverts par votre assurance de responsabilité civile. Grâce à cette protection, vous pourrez demander à être remboursé pour les frais engagés en cas de dégâts commis par votre chien sur autrui ou sur les frais d’autrui. Bien évidemment, le montant des remboursements dépendra avant tout de votre contrat. Il est donc très important d’en prendre connaissance et de lire toutes les lignes. Repérez les clauses d’exclusion, les délais de carence, ainsi que les conditions de prise en charge. Il arrive bien souvent que les organismes d’assurance ne souhaitent pas rembourser s’ils considèrent que l’incident est dû à une négligence de votre part. Si vous souhaitez une protection supplémentaire, tournez-vous vers une assurance responsabilité civile Vie Privée. Attention : dans tous les cas, l’assurance pour Saint-Bernard ne vous permettra pas d’être remboursé si c’est votre chien qui subit des dégâts. Dans ce cas, faites jouer l’assurance de la personne responsable.

Songez-vous à souscrire à une mutuelle pour chien ? C’est une bonne idée ! Trop souvent négligée par les propriétaires, qui n’en connaissent même pas l’existence, la mutuelle pour chien est pourtant une excellente façon de protéger votre compagnon à quatre pattes. Comment ? Tout simplement parce que la mutuelle vous permettra de faire face plus facilement à des dépenses vétérinaires imprévues. En France, les factures vétérinaires pour les maladies graves sont bien souvent exorbitantes, et certains propriétaires, par manque de moyens, doivent parfois renoncer à faire soigner leur chien. La santé du Saint-Bernard, même s’il est solide, n’est pas non plus complètement infaillible. Pour éviter de vous retrouver dans des situations dramatiques, pensez à souscrire à une mutuelle. Le principe est similaire à celui de nos propres mutuelles. Contre une cotisation mensuelle, vous êtes remboursé des frais vétérinaires, jusqu’à un certain plafond qui dépend bien entendu de votre type de contrat. Lisez bien ce dernier avant de le signer ! Vous devrez faire très attention aux clauses d’exclusion. Il n’est pas rare que les mutuelles ne remboursent pas les frais induits par les maladies génétiques ou héréditaires. Ne traînez pas non plus si vous comptez souscrire à une mutuelle pour Saint-Bernard, car là encore, les organismes d’assurance refusent la plupart du temps de prendre en charge les chiens trop vieux ou déjà malades.