COMMENT CHOISIR L’ASSURANCE D’UN PITBULL ?

En France, tous les propriétaires de Pitbull sont soumis à des obligations très strictes. En effet, n’importe qui ne peut pas détenir ce type de chien dans l’Hexagone.

Quelles sont les conditions pour posséder un chien de catégorie 1 ?

Depuis la loi du 6 janvier 1999, communément appelée loi sur les chiens dits dangereux, certaines races ont été classées en deux catégories, car jugées susceptibles de faire poser une menace sur autrui (humains ou animaux). Bien que toujours contestée, cette loi reste d’application aujourd’hui.

  • Les chiens de catégorie 1 : dits « chiens d’attaque ». Les races concernées sont l’American Pit Bull Terrier, dit Pitbull, et tous les animaux morphologiquement apparentés et non-inscrits au Livre des Origines Français (LOF). Tout chien non inscrit et présentant des proximités morphologiques avec le Tosa, l’American Bully, l’American Staffordshire Terrier ou le Mastiff de type Boerbull sera également considéré comme un chien de catégorie 1.

  • Les chiens de catégorie 2 : dits « chiens de garde et de défense ». Il s’agit du Rottweiler, du Tosa inscrit au LOF, du Staffordshire Terrier inscrit au LOF. Les chiens morphologiquement proches du Rottweiler, mais non-inscrits au LOF, sont également considérés comme des chiens de catégorie 2.

Les conditions de détention des chiens de catégorie 1 sont beaucoup plus strictes que celles des chiens de catégorie 2.

  • Interdiction de vente, don, importation et introduction en France.

  • Interdiction d’accéder aux lieux publics en dehors de la voie publique.

  • Obligation de stérilisation, avec attestation d’un vétérinaire.

  • Obligation de faire porter au chien une muselière.

  • Obligation de tenir le chien en laisse en toute circonstance.

Depuis 2010, les propriétaires de chiens de catégorie 1 et 2 doivent également posséder un permis de détention. Pour l’obtenir, il faut que l’animal soit identifié, stérilisé (pour les chiens de catégorie 1) et vacciné contre la rage. L’animal doit aussi être évalué par un vétérinaire, qui attestera officiellement de son bon comportement. Enfin, vous devez prendre une assurance pour votre chien.

L’espérance de vie du Pitbull se situe entre 11 et 13 ans. Il n’existe donc plus, au moins légalement, de Pitbulls sur le territoire français suite à la loi de 1999. Les seuls qui peuvent éventuellement être apparentés à l’American Pit Bull Terrier sont les American Staffordshire Terrier non-inscrits au LOF, en France. Dans d’autres pays, ces deux races sont considérées comme bien différentes.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Pourquoi choisir une assurance pour Pitbull ?

Tout simplement parce que vous n’avez pas le choix, peu importe le caractère de votre Pitbull. Posséder un Pitbull est soumis à la condition, entre autres, d’avoir fait assurer le chien. Si vous possédez ce chien sans assurance, et donc, sans permis, vous vous êtes hors-la-loi. Vous vous exposez à la saisie du chien, mais également à des amendes plus ou moins fortes en cas de récidives.

Pour assurer un Pitbull, une assurance spéciale est nécessaire, car les assurances de responsabilité civile classique ne fonctionnent pas. L’immense majorité des assurances refusent de prendre en charge des chiens de catégorie 1. Vous devrez alors vous tourner vers des compagnies d’assurance spécialisées, mais là encore, l’acceptation de votre dossier sera soumise à l’étude du profil de l’animal.

Assurer votre chien ne vous dispense pas non plus d’éduquer votre Pitbull, qui reste un toutou de taille assez imposante.

Comment choisir une assurance pour Pitbull ?

Cependant, ne vous jetez pas non plus sur le premier contrat venu. Étudiez bien les clauses d’exclusion, les plafonds de remboursement et les délais de carence. Ce type d’assurance ne rembourse que les frais engagés si votre chien commet lui-même des dégâts. Vous ne serez aucunement couvert si c’est lui qui en subit. Gardez toujours une preuve de ce contrat d’assurance sur vous, car vous devrez le présenter immédiatement en cas de contrôle.

Quelques mots sur la mutuelle pour Pitbull

La mutuelle pour Pitbull, en revanche, n’est pas du tout obligatoire. Les mutuelles pour chien fonctionnent sur les mêmes principes que nos propres mutuelles. Vous versez chaque mois des cotisations, qui vous permettent, en cas de pépin, d’être remboursé d’une partie des frais vétérinaires engagés. Il arrive que des mutuelles refusent de prendre en charge les chiens de catégorie 1. Sachez également que les organismes n’assurent pas les chiens trop âgés ou déjà malades et qu’ils peuvent refuser de prendre en charge certaines pathologies considérées comme héréditaires ou génétiques. Là encore, étudiez bien les contrats pour éviter les mauvaises surprises.