DOGUE ARGENTIN : SA SANTÉ

La santé du Dogue argentin est assez robuste et solide. Ce grand chien n’est pas touché par beaucoup de pathologies, mais cela ne veut pas dire pour autant qu’il est infaillible, malheureusement.

Santé du Dogue argentin : points forts

En tant que chien rustique, la santé du Dogue argentin est excellente. D’autant que les éleveurs ont procédé à des croisements bien réfléchis et sérieux pour éviter tout risque de consanguinité. Le Dogue argentin est donc épargné par une très grande majorité des problèmes génétiques que l’on peut trouver chez d’autres races très populaires. Pour entretenir correctement la santé du Dogue argentin, n’oubliez pas de passer au moins une fois par an chez le vétérinaire pour ses vaccins et une visite de contrôle. L’alimentation du Dogue argentin joue également un rôle très important dans sa santé, alors ne la négligez pas !

Santé du Dogue argentin : points faibles

Malheureusement, la santé du Dogue argentin peut connaître des problèmes propres aux races de grands chiens. De plus, la couleur blanche de sa robe le prédispose à la surdité.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Les maladies du Dogue argentin ?

👉 La dysplasie de la hanche

La dysplasie de la hanche touche une très grande majorité de grands chiens, ainsi que quelques petits chiens comme le Corgi. Aussi appelée dysplasie coxo-fémorale, la dysplasie de la hanche se caractérise par un souci d’emboîtement de la tête du fémur dans la cavité de la hanche. La maladie comporte plusieurs stades, du plus léger au plus sérieux. Elle apparaît dans les premiers mois de la vie du chien et peut être asymptomatique au départ. L’animal finira par développer une boiterie et de l’arthrose douloureuse. Pour les cas les plus graves, l’opération chirurgicale est à envisager, car la dysplasie de la hanche affecte sérieusement la qualité de vie d’un chien. Cette maladie, la plupart du temps d’origine génétique, peut être évitée en procédant à une sélection sérieuse des parents. Aucun des deux ni leurs ascendants ne doivent être touchés par la dysplasie.

👉 La surdité

C’est un des problèmes majeurs de la santé du Dogue argentin. Le gène à l’origine de la couleur blanche de sa robe est en effet porteur de surdité. La totalité des Dogues argentins sont donc exposés à ce problème. Il est conseillé de faire un dépistage dès trois mois. Si vous constatez que votre chien adopte des comportements anormaux, qu’il ne répond pas à vos appels, contactez votre vétérinaire pour lui en parler. La surdité n’affecte pas vraiment la qualité de vie de l’animal, mais elle demande à son maître certaines adaptations pour lui permettre de communiquer avec son chien.

👉 L’épilepsie primaire

L’épilepsie primaire se caractérise par l’apparition de crises convulsives parfois très impressionnantes. On parle d’épilepsie primaire ou essentielle lorsque la cause de la maladie est inconnue. De nombreuses races de chien sont touchées par les problèmes d’épilepsie et le Dogue argentin en fait malheureusement partie. L’épilepsie apparaît en général entre l’âge de 6 mois et 5 ans, et la sévérité varie d’un individu à un autre. Heureusement, il existe un traitement médical efficace pour lutter contre ces crises. Les premières peuvent cependant passer totalement inaperçues. En général, lors d’une attaque d’épilepsie, le chien tombe inconscient au sol, avant d’avoir des convulsions. Dans d’autres cas, le chien reste conscient. Une mutuelle pour Dogue argentin peut être utile pour vous permettre de financer les frais vétérinaires.