🏠 > Race chien 👉 Pomsky

CROQUETTES POUR POMSKY : COMMENT LES CHOISIR ?

L’alimentation d’un chien est essentielle pour sa santé : plus le contenu de la gamelle de votre compagnon à quatre pattes est de qualité, et plus il se portera bien ! Mais choisir les croquettes ou la pâtée de son Pomsky est loin d’être une mince affaire. Comment être certain de ne pas se tromper ? Quelles recommandations suivre et comment éviter les pièges ? Notre article détaillé est là pour vous aider à faire le tri.

Quelles croquettes choisir pour mon Pomsky ?

Les besoins nutritionnels spécifiques du Pomsky

Le Pomsky, issu d’un croisement entre un Husky de Sibérie et un Loulou de Poméranie, est une race un peu spéciale. Créée très récemment, elle a la particularité d’afficher plusieurs tailles en fonction de la variété de Pomsky : petite, moyenne, ou grande. Les besoins de votre toutou seront donc très différents en fonction de ses dimensions. De même, les besoins d’un chien ne sont pas les mêmes en fonction de son âge ou même de son degré d’activité physique.


Mais l’un des critères très important à prendre en compte est la santé de votre Pomsky. En effet, il est essentiel de bien adapter la nourriture d’un chien en fonction de son état, mais également des éventuelles maladies qui touchent la race afin de tout faire pour les éviter. À l’heure actuelle, on manque encore de recul sur le Pomsky pour dégager une liste de pathologies qui lui sont propres, mais, en se basant sur le Husky et sur le Poméranien, on peut supposer sur le Pomsky est touché par :

  • La dysplasie de la hanche : cette maladie articulaire touche surtout les races de moyenne taille et de grande taille. Il y a donc peu de chance pour que la plus petite variété de Pomsky soit touchée. La pathologie se caractérise par une malformation de l’articulation de la hanche, à des degrés de gravité divers, qui peuvent aller jusqu’à la paralysie du chien. Un traitement chirurgical est possible.
  • L’alopécie : il s’agit d’une perte de poils sur une zone plus ou moins grande. Il n’est pas possible de la combattre, mais il existe des traitements permettant d’atténuer les symptômes. Heureusement, cette maladie ne menace pas la santé de votre Pomsky.
  • La cataracte : ce problème oculaire se caractérise par une opacification progressive du cristallin. Si rien n’est fait, le chien finit malheureusement par être touché par une cécité complète. Il est possible d’opérer afin d’installer une prothèse de cristallin.

Connaître les besoins de son chien n’est pas suffisant pour faire un choix éclairé. Il est aussi important d’avoir connaissance des différents modes d’alimentation qui existent et de choisir celui qui vous semble le plus adapté.

  • Les croquettes : c’est sans aucun doute le mode d’alimentation pour chien le plus populaire du monde. Les croquettes sont faciles à utiliser, faciles à conserver, et si elles sont de bonne qualité, répondent très bien aux besoins nutritionnels de nos animaux. En revanche, il s’agit d’une nourriture sèche. Il faut donc faire attention à l’hydratation.
  • Les pâtées : les pâtées ont l’avantage d’être de la nourriture humide, ce qui est excellent pour l’hydratation des chiens. Elles sont en général appétantes, et nos toutous font donc moins les difficiles. Elles sont cependant plus difficiles à conserver.
  • La bi-nutrition : ici, vous nourrissez votre chien avec des croquettes et de la pâtée, en alternance. Cela vous permet d’allier les avantages des deux produits.
  • Le régime BARF : ce type de diète se développe en France depuis plusieurs années. Dans le régime BARF, les chiens sont nourris à l’aide de viande crue et de quelques légumes cuits, sélectionnés avec soin. Faites bien attention avant de vous lancer et parlez-en avec votre vétérinaire, car le régime BARF ne doit pas être entamé sans avoir de bonnes connaissances en nutrition canine.
  • La ration ménagère : là encore, vous préparez vous-même les repas de votre compagnon à quatre pattes, à l’aide de viande et de légumes cuits.
Croquettes Hector Kitchen

TESTEZ-NOUS30 JOURS DE CROQUETTES ♡

- 50%

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement 

Nos croquettes sont personnalisées, de qualité premium, livrées chez vous et pas plus chères* que votre marque premium actuelle

Quelles croquettes choisir pour mon Pomsky ?

Si vous vous décidez pour des croquettes, ne choisissez pas les premières qui vous tombent sous la main ! Là encore, il est important de faire le bon choix pour choisir une nourriture de qualité, mais aussi bien adaptée pour votre Pomsky. Voici les critères qui doivent retenir votre attention :

  • Savoir décrypter une composition : pour savoir ce que vous achetez, il faut être capable de lire les étiquettes des croquettes et de comprendre ce qu’elles contiennent. Vérifiez bien la teneur en protéines, ainsi que le taux de glucides et le taux de cendres. Attention également à la présence d’édulcorants, d’exhausteurs de goût ou d’additifs en tout genre.
  • La teneur en protéines : le chien est un animal carnivore, même s’il peut, à l’occasion, manger quelques fruits et légumes. Sa nourriture doit donc être composée, en grande majorité, de protéines d’origine animale. La teneur minimum en protéines est de 28%. Ces protéines doivent également provenir d’une viande de bonne qualité. Surtout, évitez les croquettes vegan ! Elles ne sont pas adaptées à nos compagnons à quatre pattes.
  • La qualité des croquettes : plus les croquettes seront de qualité, et plus elles seront intéressantes. C’est pour cette raison que nous vous conseillons de ne pas acheter l’alimentation de votre Pomsky en supermarché, car les produits qui y sont proposés sont rarement à la hauteur. Pour vous les proposer à des prix aussi bas, les fabricants rognent souvent sur la qualité. Vous pouvez trouver de bonnes croquettes pour seulement quelques euros de plus.
  • L’utilisation de compléments alimentaires : les compléments alimentaires sont des produits très utiles pour cibler des problèmes bien particuliers chez nos animaux. Ils sont cependant à utiliser sur conseil vétérinaire pour éviter les accidents. La moule verte, par exemple, est excellente pour les articulations et l’arthrose.

Comment choisir les croquettes pour mon Pomsky ?

La devise Hector Kitchen

Chaque chien est unique. Son alimentation doit l’être aussi !

Sachez que vous devrez également prendre d’autres conseils en considération dans le choix des croquettes de votre Pomsky, alors soyez attentifs.

Son poids, son taux d’activité (normal ou soutenu) ou encore son âge, sont également des facteurs très importants. Afin de trouver La meilleure croquette pour votre Pomsky, un spécialiste en nutrition animale reste l’interlocuteur idéal !

Quand et comment nourrir votre Pomsky ?

Votre mission ne s’arrête pas là ! Maintenant que vous avez les croquettes qu’il vous faut, il est important de savoir comment les donner à votre Pomsky. Il ne suffit pas de les verser dans sa gamelle et de le laisser vivre sa vie ensuite. 

  • Commencez par fractionner les repas de votre chien en plusieurs portions. Vous évitez à votre Pomsky de se jeter sur sa nourriture et de tout avaler d’un seul coup, ce qui favorise les problèmes de transit et les problèmes digestifs.
  • Attention à bien respecter les quantités de croquettes journalières ! Celles-ci varient d’un individu à un autre. S’il est important de ne pas trop nourrir son chien pour éviter l’obésité, il faut aussi veiller à ne pas sous-estimer ses calories, car vous risqueriez de faire apparaître chez lui des problèmes de santé sérieux. N’oubliez pas cependant que les quantités de croquettes sont susceptibles d’évoluer avec le temps, notamment en fonction de l’âge de votre Pomsky.
  • Gardez la main plutôt légère sur les friandises. Même si elles ne sont pas à bannir, elles ne doivent pas être systématiques, surtout s’il s’agit de friandises industrielles souvent chargées en glucides. Vous pouvez plutôt vous tourner vers des friandises saines, comme les fruits. Les chiens raffolent notamment de la pastèque ou de la pomme ! Cependant, ne donnez pas les restes de votre repas à votre Pomsky, car vous risqueriez de l’encourager à voler. De plus, certains des aliments que nous mangeons sont très toxiques pour les animaux.
  • L’hydratation de votre Pomsky est aussi très importante. Veillez à ce qu’il dispose d’une gamelle d’eau fraîche facilement accessible, surtout en été. Vous pouvez l’inciter à boire en y plaçant quelques glaçons. Le mouvement créé par ce dernier a tendance à plaire aux chiens.

Croquettes Hector Kitchen

TESTEZ-NOUS
30 JOURS DE CROQUETTES ♡

- 50%

"Livré chez vous. Sans engagement"

Pomsky : caractéristiques de la race

Histoire du Pomsky

Le Pomsky est une race très récente, qui date de 2012. Elle est née aux États-Unis d’un croisement entre un Poméranien et un Husky. Elle est devenue très rapidement populaire, mais elle n’est toujours pas reconnue par la Fédération Cynologique Internationale, ni par la Société Centrale Canine ou le Livre des Origines Français en France.

Tempérament du Pomsky

Il est assez difficile de dégager un caractère pour le Pomsky, car son tempérament dépend aussi en grande partie du pourcentage de Husky ou de Loulou de Poméranie qui coule dans ses veines. On dit en général que ce chien est gentil, loyal et dynamique, même s’il peut aussi avoir une forte tête.

Santé du Pomsky

On manque aujourd’hui de recul sur la santé du Pomsky. Il faudra encore attendre quelques années pour tenter de dégager une tendance. On estime qu’avec sa parenté avec le Husky sibérien et le Spitz nain, il pourrait être touché par la dysplasie de la hanche, la cataracte ou l’alopécie.

SVP, donnez nous 1 clic pour évaluer la qualité de cet article. Merci beaucoup 🙏

"DES MILLIERS DE RECOMMANDATIONS !"

Découvrez gratuitement sa "formulation idéale" selon ses besoins actuels

En 3mn seulement - sans engagement