BERGER AUSTRALIEN

En tête des chiens les plus populaires de France depuis plusieurs années, le Berger australien n’a pas volé ses lettres de noblesse. Formidable travailleur, infatigable compagnon de jeu, il a su séduire par son caractère, son intelligence et sa douceur. Chien de taille moyenne, idéal pour les familles avec enfant, le Berger australien n’en reste pas moins un toutou qui a besoin de se dépenser pour être bien dans sa tête.

Un peu d’histoire

Contrairement à ce que son nom laisse entendre, le Berger australien n’est pas originaire d’Australie. Il serait plutôt né au Pays Basque, en Espagne, puis serait parti vers les États-Unis lorsque des bergers y ont émigré. Ces chiens efficaces et courageux furent ainsi utilisés dans les Montagnes Rocheuses, avant que des éleveurs du Colorado ne se penchent sur la race afin d’attirer de riches bergers venus de Californie.

Pourquoi ce chien s’appelle-t-il Berger australien et non Berger américain ? Rien n’est moins sûr, mais une théorie semble avoir gagné les faveurs de certains spécialistes. Le Berger australien était utilisé pour garder des troupeaux de moutons importés d’Australie. Pour d’autres, l’origine du nom se trouve dans la couleur merle : avec l’arrivée de nombreux chiens merle en provenance d’Australie, la couleur, dans son ensemble, fut associée à ce pays.

Cette race de chien refait son apparition en France dans les années 80, et son succès ne s’est pas démenti depuis. La Société Centrale Canine reconnaît son standard provisoire en 1996, puis son standard définitif en 2007. Si le Berger australien reste très apprécié pour ses qualités de meneur de troupeau, il fait un merveilleux chien de compagnie dont raffolent de nombreuses familles.

TESTEZ NOUS !

14 JOURS DE CROQUETTES ♡

1€

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement

Caractéristiques physiques

Le Berger australien est un chien de taille moyenne à grande. Le mâle est en général légèrement plus imposant que la femelle : entre 51 et 58 cm au garrot pour les mâles et entre 46 et 53 cm au garrot pour les femelles. Son poids varie également en fonction du sexe de l’animal : 25 à 34 kg pour les mâles, et 19 à 26 kg pour les femelles. Chien aux allures bonhommes et sympathiques, son physique met en confiance et suscite l’admiration.

Il appartient au groupe 1 de la FCI : chiens de berger et de bouvier (sauf chiens de bouvier suisses). On le retrouve dans la section 1 de ce groupe, en tant que chien de berger.


Corps : le Berger australien est un chien de gabarit moyen. Son corps, à la musculature harmonieuse, est légèrement plus long que haut. C’est une race légère et agile, taillée pour le travail.

Tête : les proportions sont parfaitement harmonisées avec le reste du corps. Le sommet du crâne est plat ou légèrement bombé, avec un stop modéré. Chez les Bergers australiens bleu merle et noirs, la truffe est de couleur noire. Chez les Bergers australiens rouges et rouge merle, elle est de couleur marron.

Oreilles : de forme triangulaire, elles sont tombantes et bien attachées au sommet de la tête. Elles partent vers le côté ou vers l’avant lorsque le chien est aux aguets.

Yeux : le Berger australien peut avoir les yeux vairons (des yeux de couleurs différentes) ou des yeux particolores (plusieurs couleurs dans un même œil). Les couleurs que l’on retrouve le plus souvent sont le bleu, le marron ou l’ambre. Les yeux sont en forme d’amande.

Queue : la queue du Berger australien mesure au plus 10 cm de long. 

Poil : le poil est de longueur moyenne, légèrement ondulé ou raide. Le Berger australien possède également un sous-poil, qui varie en fonction des saisons.

Couleur : le standard accepte plusieurs couleurs pour le pelage : noir, rouge, bleu merle et rouge merle. Au sein de ces couleurs, on trouve également plusieurs déclinaisons. Le noir peut ainsi être tricolore (noir, feu, blanc), bicolore (noir et blanc, noir et feu) ou unicolore. Le rouge peut également être tricolore (rouge, feu, blanc), bicolore (rouge et blanc, rouge et feu) ou unicolore. Même chose pour le bleu merle ou le rouge merle, qui présentent des déclinaisons tricolores, bicolores ou unicolores.


À la naissance, les chiots Bergers australiens pèsent entre 300 et 400 grammes. Les bébés grandissent et gagnent ensuite très vite du poids. À trois mois, le Berger australien a déjà presque doublé de volume.

La taille et le poids adulte du Berger australien varient en fonction du sexe de l’animal : les mâles sont en général plus grands que les femelles. Bien entendu, les caractéristiques physiques individuelles d’un Berger australien sont aussi à prendre en compte, et il est tout à fait possible d’un mâle soit plus petit qu’une femelle.

La taille du Berger australien adulte mâle est comprise entre 51 et 58 cm au garrot. Pour les femelles, la taille est comprise entre 46 et 53 cm. Le poids, quant à lui, oscille entre 25 à 34 kg pour les mâles, et 19 à 26 kg pour les femelles.

La croissance du Berger australien

La croissance du Berger australien peut se découper en deux phrases distinctes. Le chiot grandit très vite jusqu'au 7e mois, puis la croissance ralentit jusqu'à la taille adulte, entre l'âge de 12 mois et 15 mois. Attention : la croissance chez le chiot est toujours une période délicate. Préservez votre petit Berger australien et ne lui en demandez pas trop. Évitez les jeux trop intenses, les sauts ou les dérapages. Les Bergers australiens sont très énergiques : à vous de savoir lui mettre des limites pour lui éviter l’apparition de problèmes d’ordre articulaire, et notamment la dysplasie de la hanche.

Autres particularités du Berger australien

  • Le poil

Le poil du Berger australien est de longueur moyenne, droit ou légèrement ondulé. Il est un peu plus court au niveau de la tête et des oreilles. Le Berger australien possède également un sous-poil dont la consistance varie en fonction des saisons. Ce chien mue deux fois par an, au printemps et à l’automne. Son entretien doit être consciencieux. Il est primordial de bien le brosser pour le débarrasser des poils morts : un à deux brossages par semaine en période normale, et un brossage tous les jours en période de mue. Le poil du Berger australien résiste très bien aux intempéries, tant que les conditions ne sont pas extrêmes. Il existe quatre couleurs de robe bien distinctes :

  • Noir : la robe noire peut être tricolore (noir, feu, blanc), bicolore (noir blanc, ou noir, feu), ou unicolore (noir, appelé zain).

  • Rouge : la robe rouge présente aussi des variations : tricolore (rouge, feu, blanc), bicolore (rouge, blanc, ou rouge, feu), unicolore (rouge, appelé marron).

  • Bleu merle : même chose pour le bleu merle : tricolore (bleu merle, feu, blanc), bicolore (bleu merle, blanc, ou bleu merle, feu), ou unicolore (bleu merle). À noter que les Bergers australien bleu merle peuvent être touchés par des problèmes de cécité et de surdité si leurs deux parents sont tous les deux merle. On parle alors de Berger australien double merle. Les éleveurs sérieux font leur possible pour éviter ce type de croisement qui peut sérieusement affecter la santé du chien. Le bleu merle reste cependant l’une des caractéristiques physiques du Berger australien les plus reconnaissables.

  • Rouge merle : de même pour le rouge merle : tricolore (rouge merle, feu, blanc), bicolore (rouge merle, blanc, ou rouge merle, feu), ou unicolore (rouge merle).

Les robes unicolore et bicolores sont beaucoup plus rares que les autres, qui représentent 99 % des robes du Berger australien. Aucune autre couleur que celles listées ci-dessus n’est acceptée : toute variation, comme le beige, par exemple, sera considérée comme une faute.

De même, même s’il est présent, le blanc ne doit jamais être majoritaire : il s’agit d’une faute pour le standard de la Société Centrale Canine. On peut en revanche le retrouver au niveau du poitrail, des membres et de la gueule. Les yeux, quant à eux, peuvent être entourés de couleur, mais jamais de blanc.

  • La tête

La tête du Berger australien possède un crâne aussi large que long, et très bien proportionné avec le reste du corps. Ce crâne est plat ou légèrement bombé. Le stop n’est pas trop marqué. La truffe est noire chez les Bergers australiens noirs ou bleu merle. Elle est marron chez les Bergers australiens rouges ou rouge merle.

Les oreilles sont tombantes et attachées bien haut. Elles sont de forme triangulaire. Les yeux, quant à eux, sont en forme d’amande. Leur couleur est variable (ambre, marron, bleu). Le Berger australien a parfois les yeux vairons (deux yeux de couleur différente) ou particolores (plusieurs couleurs au sein d’un seul œil). 

  • Le corps

Le Berger australien affiche un corps musclé, mais jamais dans la lourdeur. Sa silhouette trahit toute son agilité. Son corps est légèrement plus long que haut, avec des côtes cintrées et une croupe inclinée. Autre caractéristique physique importante du Berger australien : la queue ne doit pas dépasser les dix centimètres. Elle est parfois très courte, voire écourtée. Elle est bien fournie en poils.


Le Berger Australien en bref
Fiche de la race
Origine :États-Unis
Groupe :chien de berger
Espérance de vie :13 ans
Prix :700 - 1 500€
Taille :♂ Mâle : 51 - 58 cm ♀ Femelle : 46- 53 cm
Poids :♂ Mâle : 25 - 34 kg ♀ Femelle : 19- 26 kg
Couleurs :merle, noir, rouge merle, rouge tricolore, noir tricolore, bleu merle, rouge
Caractère :intelligent, protecteur, actif, affectueux, de bonne nature

Caractère

Le Berger australien n’est pas le chien numéro un dans le cœur des Français pour rien. Côté caractère, il a de nombreux arguments à faire valoir !

Les qualités du Berger australien

  • Intelligent

Son intelligence, tout d’abord, fait de lui un chien particulièrement facile à éduquer. Il dispose d’une grande capacité d’apprentissage et d’une grande adaptabilité. C’est d’ailleurs la marque principale du caractère du Berger australien. Vous n’aurez aucun mal à l’emmener avec vous dans de nombreuses activités canines, comme l’agility, par exemple.

  • Affectueux

Le Berger australien est affectueux et voue un grand attachement à son maître dont il est particulièrement proche. Il fait preuve à son égard d’une loyauté indéfectible et d’une bonne obéissance, même s’il a aussi un caractère bien trempé. Plus réservé avec les étrangers, il se montre en revanche expansif et facétieux avec ses proches et sa famille.

  • Doux

Douceur. Voilà bien le mot qui définit le caractère du Berger australien, aussi bien connu pour sa gentillesse. Jamais agressif, sociable avec ceux qu’il aime et calme lorsqu’il le faut, il fait aussi preuve d’une grande patience et est un merveilleux compagnon de jeux pour les enfants, avec qui il s’entend par ailleurs à merveille. Attention, cependant : ne laissez jamais les plus petits sans surveillance avec un Berger australien, aussi gentil soit-il.

  • Ne fugue pas

Ce n’est pas un chien fugueur. En tant que bon chien de berger, il préférera de loin rester auprès des siens pour veiller sur eux et s’assurer qu’ils ne se dispersent pas. Une exception : si le chien ne se dépense pas assez, il aura envie d’aller se dégourdir les pattes de lui-même.

  • Idéal pour une première adoption

Toutes les qualités du caractère du Berger australien en font un chien parfait pour une première adoption. Son intelligence, sa douceur et sa loyauté rendent son éducation accessible, même s’il peut parfois avoir son petit caractère. Le maître idéal pour le Berger australien est une personne sportive et disponible, qui apprécie un chien parfois pot de colle et qui n’a pas peur de se dépenser pendant plusieurs heures avec lui. Si vous travaillez beaucoup et êtes peu chez vous, adopter un Berger australien n’est peut-être pas une bonne idée.

Les points à surveiller chez le Berger australien

Bien qu’il soit pétri de nombreuses qualités, le Berger australien n’est pas non plus exempt de défauts.

  • N'est pas fait pour rester seul

Il supporte très mal la solitude et son grand attachement à son maître peut aussi se révéler être une source de problème. Le Berger australien est susceptible de développer de l’anxiété de séparation, qui se manifeste au quotidien par des destructions, des aboiements ou encore une dépression.

  • Parfois têtu

Sous ses airs bonhommes et sympathiques se cache aussi un caractère bien à lui. Le Berger australien, en bon chien meneur de troupeau, est plutôt du genre à diriger la barque. Il peut même se montrer dominant avec ses congénères, d’où l’importance de lui fournir une éducation de qualité.

  • Gourmand

Le Berger australien peut se montrer gourmand à l’occasion. Si cela peut être un avantage lors des séances d’éducation, il faudra veiller à ne pas trop l’encourager. Le Berger australien n’est pas, en général, un chien sujet à l’obésité, mais abuser des friandises peut aussi avoir de sérieuses conséquences sur sa santé.

  • Peut être destructeur

Le Berger australien n’est pas réputé comme destructeur, mais s’il s’ennuie ou se sent négligé, il peut faire passer sa frustration sur vos meubles, coussins ou tout autre objet qui lui passera sous la dent. Il faut donc faire bien attention à ce que les besoins du Berger australien soient comblés. Il pourrait très vite devenir malheureux s’il n’a pas toutes les stimulations, autant physiques qu’intellectuelles, dont il a besoin.

Comportement avec les autres

Le Berger australien n’est pas un chien de chasse : il est donc dépourvu d’un instinct de chasseur qui le pousserait à considérer comme une proie les autres animaux de la famille. Il n’a pas de problème particulier avec les chats, à condition d’y avoir été habitué dès son plus jeune âge. Les rencontres avec d’autres animaux doivent être positives, pour éviter qu’elles ne laissent un traumatisme durable sur votre chien. Restez cependant prudent dans le cas des NAC : compte tenu de la différence de taille entre un petit animal et votre chien, un accident pourrait très vite avoir des conséquences dramatiques.

Avec les autres chiens, le caractère du Berger australien en fait un toutou sans problème particulier. Il s’entend bien avec eux, même si les mâles peuvent parfois se montrer un peu dominants. Le Berger australien adore jouer et il sera toujours ravi de trouver de nouveaux compagnons pour s’amuser. Veillez à ce qu’il soit socialisé très tôt. Vous pouvez par exemple l’emmener à l’école du chiot afin qu’il soit au contact de nombreux chiens, de différentes tailles et de différents caractères.

Comptabilité

Le Berger australien est un chien qui peut convenir à de nombreuses personnes. Son caractère le rend en effet facile à vivre, à condition, bien sûr, d'être à l'écoute de ses besoins ! En tant que toutou sportif, voire parfois hyperactif, il ne supporte pas de rester à tourner en rond chez lui. Il a besoin de maîtres dynamiques prêts à lui consacrer beaucoup de temps.

Santé

Il est très important de connaître les problèmes de santé qui peuvent toucher une race. Ainsi, vous serez mieux préparé pour faire face le moment venu.

L'espérance de vie du Berger australien

L’espérance de vie moyenne du Berger australien est de 13 ans. certains éleveurs peu scrupuleux sont parfois tentés de négliger la santé du Berger australien en raison de la très grande popularité de la race. Aujourd’hui, il est concerné par plusieurs problèmes dont il faut absolument avoir conscience.

Comment prolonger l'espérance de vie du Berger australien ?

Bien sûr, vous ne pouvez pas maîtriser le hasard. Cependant, mettez toutes les chances de votre côté en adoptant de bonnes habitudes pour votre chien.

  • Soignez son alimentation

Le rôle de l'alimentation est essentiel dans la santé de votre Berger australien. Choisissez une nourriture bien adapté à ses besoins nutritionnels, qui évoluent en fonction de son âge et de son état de santé. Privilégiez les produits riches en protéines animales de bonne qualité, et en cas de problème, demandez conseil à un vétérinaire.

  • Éduquez-le correctement

Aussi étonnant que cela puisse paraître, éduquer son chien permet de prolonger son espérance de vie. Pourquoi ? Tout simplement parce que vous réduisez le risque d'accident. Si votre Berger australien revient vers vous lorsque vous l'appelez, par exemple, il y aura moins de risque qu'il soit heurté par une voiture s'il fugue. Ne négligez surtout pas l'éducation de votre toutou !

  • Consultez régulièrement un vétérinaire

Évidemment, seul un vétérinaire pourra vous assurer que votre chien est en bonne santé. Prenez rendez-vous chaque année pour le rappel de vaccins et n'oubliez pas les vermifuges et les produits antiparasitaires. N'hésitez pas à demander un petit bilan de santé pour votre chien lorsque celui-ci commence à vieillir.

  • Soyez à l'écoute de ses besoins

Le Berger australien a des besoins en dépense physique élevés. Pour que votre chien reste en bonne santé, il doit pouvoir faire de l'exercice chaque jour. Promenez-le au moins une heure trente, et si possible, faites-le courir. Achetez-lui des jouets pour qu'il puisse s'occuper lorsque vous vous absentez.

Les maladies fréquentes chez le Berger australien

Adopter un chien suppose aussi de connaître les éventuels problèmes de santé qu’il pourrait rencontrer. Si certaines races, rustiques, sont peu exposées aux maladies du chien, d’autres ne sont malheureusement pas épargnées. Le Berger australien, en raison de sa popularité, appartient hélas à cette seconde catégorie.

Bien qu’il soit de santé globalement solide, le Berger australien est sujet à plusieurs soucis qu’il convient de connaître.

  • Les maladies génétiques

Le Berger australien est plus exposé que d’autres races à la surdité et à la cécité, en raison de l’allèle merle, à l’origine de la couleur merle chez la race. Les chiens aux yeux bleus seraient également porteurs d’un gène amenant à la surdité. Afin d’éviter de provoquer ces deux problèmes majeurs chez le chiot, il est fortement déconseillé de faire se reproduire entre eux deux chiens merle et/ou deux chiens aux yeux bleus. Choisissez bien votre élevage et demandez à voir les parents si cela est possible.

Le Berger australien est également touché par la dysplasie de la hanche, dont l’origine est très souvent héréditaire – même si la dysplasie peut apparaître si la croissance du chiot ne se passe pas comme prévu. Cette pathologie articulaire se caractérise par un mauvais emboîtement de la tête du fémur dans la cavité du bassin, au niveau des pattes arrière. À terme, la dysplasie provoque une paralysie de l’animal. Le traitement, dans les cas les plus sérieux, est chirurgical.

En plus de la dysplasie de la hanche, le Berger australien est aussi sujet à la dysplasie du coude. La pathologie est très similaire à la première, à la différence près qu’elle touche les pattes avant.

La race présente une sensibilité médicamenteuse, provoquée par une mutation génétique. Appelée MDR1, elle rend l’ingestion de certains médicaments toxique, voire mortelle. Il est donc primordial de toujours demander l’avis d’un vétérinaire avant d’administrer un traitement à son chien.

  • Les maladies oculaires

Le Berger australien est touché par une maladie appelée « anomalie de l’œil du Colley ». Les signes cliniques sont très variables et rendent la détection de la pathologie parfois compliquée. Les conséquences sont elles aussi très variées : d’une simple baisse d’acuité visuelle à la cécité complète. Un dépistage ADN est possible pour empêcher la reproduction d’animaux porteurs, mais il n’existe à ce jour aucun traitement une fois que la maladie est déclarée.

La cataracte héréditaire touche elle aussi le Berger australien. Il s’agit d’un épaississement du cristallin, accompagné d’une baisse de la vision, voire d’une cécité. Le traitement est chirurgical. 

La race est aussi exposée à l’atrophie rétinienne progressive, caractérisée par une dégénérescence de la rétine. Il n’existe malheureusement aucun traitement. Si elle n’est pas douloureuse, elle demande cependant des adaptations dans la vie quotidienne de l’animal et de son propriétaire.

  • Les maladies neurologiques

La race est sujette à l’épilepsie, dans la plupart des cas, dite essentielle. Cela signifie que les causes de la crise sont inconnues. L’épilepsie se manifeste par des convulsions souvent très impressionnantes et qui peuvent durer jusqu’à plusieurs minutes. Il est possible de mitiger ces crises à l’aide d’un traitement.

  • Les cancers

Malheureusement, le Berger australien n’est pas épargné par les cancers. Les cancers les plus courants chez cette race sont le lymphome et l’hémangiosarcome. Le lymphome est une tumeur maligne touchant le système lymphatique, chargé de la défense de l’organisme. Il s’agit malheureusement d’un cancer très agressif, qui répond mal au traitement. L’espérance de vie des chiens touchés par le lymphome est hélas très courte.

L’hémangiosarcome est également une tumeur qui se développe à partir de cellules vasculaires, sur le cœur, la rate et le foie. On le retrouve aussi parfois au niveau de la peau, des os, du système nerveux ou encore de la vessie. Le traitement préconisé est la chimiothérapie et/ou l’intervention chirurgicale. Malheureusement, le pronostic est très souvent mauvais, car l’hémangrioscarosme métastase assez rapidement vers d’autres sites.

  • Les maladies auto-immunes

Le Berger australien est parfois touché par des maladies auto-immunes, comme l’hypothyroïdie et la gale démodectique. L’hypothyroïdie est une maladie endocrinienne assez fréquente caractérisée par une diminution de la production d’hormone thyroïdienne par la glande thyroïde. Elle se remarque bien souvent à une prise de poids inattendue. Le traitement repose sur l’injection d’hormones de synthèse.

La gale démodectique, quant à elle, est une maladie de peau provoquée par une surcroissance de mites vivant naturellement dans le pelage du Berger australien. Cette pathologie n’est heureusement pas contagieuse. Le traitement repose sur des antibiotiques.

Conditions de vie

Qu’on se le dise : le Berger australien n’est pas vraiment fait pour vivre en appartement. En effet, ce chien toujours en mouvement a besoin de pouvoir courir et se dépenser à l’envi. Il risquerait donc de se retrouver très vite à l’étroit, même s’il peut éventuellement s’adapter à condition d’être sorti souvent et longtemps. Le cadre de vie idéal pour ce chien de berger reste une maison à la campagne, avec un grand terrain.

Le Berger australien est un chien énergique. Comptez facilement une à deux heures d’activité intense chaque jour. Dans le cas contraire, votre chien sombrerait assez rapidement dans l’ennui et la dépression. N’oubliez pas qu’un animal ne doit pas s’adapter à votre mode de vie : choisissez plutôt une race déjà adaptée au vôtre.

Le Berger australien peut parfaitement vivre avec d’autres animaux. En tant que chien de berger, il est dépourvu d’un instinct de chasseur et aura plutôt tendance à considérer les membres de sa famille comme un troupeau à surveiller. Ne négligez cependant pas sa sociabilisation.

Comment vivre en appartement avec un Berger australien ?

Devez-vous renoncer à adopter un Berger australien si vous vivez en appartement ? La réponse n’est pas aussi tranchée que l’on pourrait le croire. Si, sur le papier, la vie en appartement est totalement déconseillée, dans la pratique, le bonheur de votre chien dépend aussi d’autres critères.

Affectueux par nature, un Berger australien préférera sans conteste vivre en appartement, mais être auprès de son maître et profiter d’une grande sortie de deux heures par jour, que de rester seul au fond d’un jardin sans voir personne. Si vous vivez en appartement et que vous travaillez toute la journée, n’adoptez pas cette race. Mais cette affirmation est aussi valable si vous vivez en maison. Un jardin ne compensera jamais les sorties quotidiennes.

Pour qu’un Berger australien puisse s’épanouir en appartement, il doit aussi pouvoir se dépenser régulièrement. Prévoyez une promenade d’une heure trente à deux heures par jour en semaine et essayez de pratiquer une activité avec votre chien le week-end. En plus de la grande balade, sortez-le aussi régulièrement sur un laps de temps plus court pour qu’il puisse faire ses besoins.

Le caractère du Berger australien en fait un chien sociable et paisible avec ses congénères et les autres animaux. Si vous avez le budget et le temps nécessaire, vous pouvez éventuellement songer à adopter un autre chien, ou même un chat, pour permettre à votre chien de ne pas s’ennuyer.

Bien optimiser la vie en appartement

La vie en appartement suppose quelques adaptations. Prévoyez suffisamment de jouets et de jeux pour occuper votre chien en votre absence. Le Berger australien n’étant pas aboyeur, vous n’aurez normalement pas de gros ennuis avec vos voisins, mais essayez quand même d’apprendre à votre compagnon à quatre pattes à modérer ses ardeurs, notamment lors de vos retours.

Si vous devez vous absenter, pensez à bien lui laisser des jouets de type différent : kongs, jouets de réflexion, etc. Utilisez des jouets dont il n’a pas l’habitude de se servir. Vous pouvez même réserver certains d’entre eux juste pour vos absences. Avant de quitter le domicile, sortez votre chien afin qu’il puisse courir et se dépenser. Il aura ainsi plus tendance à se reposer en vous attendant. Comme tous les chiens de berger, le Berger australien a besoin de beaucoup se dépenser chaque jour. Vous pouvez aussi compenser en participant à des activités avec votre chien les jours où vous ne travaillez pas : pourquoi  ne pas essayer l’agility, où le Berger australien excelle ?

Autre option si vous ne voulez pas du tout laisser votre chien seul : faire appel à un dog sitter. Cependant, sachez qu’il reste important que votre Berger australien puisse apprendre à gérer la solitude. Si vous êtes inquiet pour votre chien, pourquoi ne pas investir dans une caméra connectée ? Il est tout à fait possible de trouver ce type d’objet à des prix très abordables sur Internet.

Un excellent moyen de calmer votre chien est de lui acheter une cage. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les cages pour chien ne sont pas des instruments de torture, à condition, bien sûr, de s’en servir correctement. La cage offre un certain nombre d'avantages pour le chien : un sentiment de sécurité, possibilité de calmer votre chien s’il est excité, canaliser les comportements destructeurs. Il ne s’agit pas de laisser votre chien enfermé des heures durant dans sa cage. Mais celle-ci peut très vite devenir un refuge pour lui si elle est bien utilisée.

Il est donc primordial de bien choisir la cage de votre Berger australien. Ses dimensions doivent correspondre au gabarit du chien, qui doit être capable de se tenir debout sans problème, avec plusieurs centimètres d’espace au-dessus de sa tête. Pour les Bergers australiens de moins de 31 kg, prévoyez une cage aux dimensions suivantes : 91 x 56 x 54 cm. Pour un Berger australien de plus de 32 kg, choisissez plutôt une cage de 122 x 76 x 81 cm.

Apprendre la propreté en appartement

Avoir un chien en appartement demande de faire quelques ajustements. Lors de l’arrivée d’un chiot chez vous, l’une de vos premières missions est de lui apprendre à être propre. Cette tâche se complique lorsque vous habitez en appartement, à moins de vivre au rez-de-chaussée. Pour autant, c’est une étape indispensable afin de vivre en harmonie avec votre Berger australien et éviter l’apparition de gros dégâts dans le logement.

Multipliez les sorties hygiéniques et félicitez votre chiot Berger australien dès qu’il fait ses besoins dehors. Il existe aussi des alaises ou des bacs (un peu similaires à des litières pour chat) afin de permettre aux animaux de faire leurs besoins à l’intérieur. Sur le long terme, cette solution risque de pousser votre Berger australien à se soulager chez vous plutôt que dehors. Elle est donc à éviter, même si elle peut occasionnellement être utilisée si vous vous absentez.

Ne grondez jamais un chiot qui a fait ses besoins à l’intérieur de votre logement, surtout si l’accident a eu lieu en votre absence. Votre bébé Berger australien ne comprendrait pas pourquoi vous le réprimander. Ne nettoyez pas non plus les déjections ou l’urine à l’aide d’eau de Javel : l’odeur de celle-ci attire les chiens, et votre animal risquerait de refaire ses besoins au même endroit. Armez-vous de patience : éduquer son chien prend du temps. Sortez votre chiot Berger australien après chaque repas et félicitez-le dès qu’il fait ses besoins dehors. Votre chien, très intelligent, finira rapidement par comprendre ce que vous attendez de lui.

Éducation

Vous vous posez la question « Comment éduquer mon Berger australien ? ». Sachez que sa réputation en matière d’intelligence n’est plus à faire. Considéré comme l’une des races les plus futées du monde, il s'agit d'un chien facile à éduquer et convient parfaitement pour une première adoption.

Ces dispositions ne doivent cependant pas vous dispenser de lui fournir un apprentissage solide et une socialisation poussée dès son plus jeune âge. Comme tous les chiens, le Berger australien a besoin d’un cadre défini pour évoluer sereinement au sein de sa famille.

Attention, car le Berger australien est un chien sensible que la violence peut vite braquer. Faites preuve de patience à son égard et n’élevez jamais la voix contre lui. Privilégiez l’éducation dite positive : la récompense prévaut toujours sur la punition. Sous ses airs bonhommes, le Berger australien garde aussi un caractère bien trempé. Imposez-vous en tant que chef de meute dès le départ.

Le Berger australien est-il facile à éduquer ?

Oui ! Vous avez de la chance, ce chien est très réceptif à l’apprentissage et vous n’aurez donc pas de problème pour l’éduquer. Cela ne veut pas dire pour autant que vous devez faire preuve de laxisme, car comme tout chien, le Berger australien a besoin d’un cadre bien défini pour évoluer sereinement au sein de la famille. Il doit connaître sa place au sein de la meute et avoir conscience qu’il n’est pas le chef. Il aurait tôt fait de prendre le rôle de meneur si on lui en laissait l’opportunité.

Pourquoi éduquer votre Berger australien ?

Éduquer un chien fait partie des devoirs du maître. Grâce à l’éducation, votre compagnon à quatre pattes peut évoluer sans crainte dans le monde qui l’entoure. La vie en société suppose de rencontrer d’autres chiens, d’autres animaux et d’autres personnes.

De plus, une absence d’éducation ou une mauvaise éducation risquent de rendre votre chien incontrôlable, voire dangereux ! Malgré sa certaine légèreté et sa taille moyenne, le Berger australien pourrait blesser sérieusement des personnes plus vulnérables, comme les personnes âgées ou les enfants.

L’éducation et le dressage du Berger australien ne doivent pas être pris à la légère, même si votre chien, sur le papier, est une bonne pâte docile et intelligente. 

Quand commencer l’éducation du Berger australien ?

La réponse est simple : dès que le chiot arrive chez vous, si vous adoptez chez un éleveur ! En effet, l’éducation du Berger australien doit commencer dès deux mois. Il vous incombe de mettre en place des règles précises dès son arrivée, règles que vous devrez suivre à la lettre sans céder ! N’oubliez pas que votre chiot va grandir. 

Des comportements peu gênants lorsque l’animal est petit peuvent s’avérer problématiques à l’âge adulte. Interdisez tout ce que vous comptez lui interdire une fois qu’il aura grandi. Il est plus simple d’accorder une autorisation plus tard que de retirer une permission accordée trop tôt : votre Berger australien ne comprendrait pas. Posez des limites et faites bien comprendre à votre chiot que vous avez le contrôle.

Bien éduquer son Berger australien : quelques conseils

Trois principes s’appliquent dans l’éducation d’un chien, et ce, peu importe la race : patience, cohérence et consistance. Vous ne pouvez pas attendre de votre Berger australien qu’il retienne tout ce que vous exigez de lui en un claquement de doigt. Aussi intelligent soit-il, votre chien aura besoin de répéter les exercices dans le temps pour les maîtriser.

Les séances d’éducations doivent être courtes : au maximum quinze minutes, afin de ne pas lasser l’animal. Ces séances peuvent se dédoubler en séances de jeux. Le Berger australien est un chien presque hyperactif qui a besoin de se dépenser. Profitez-en. Répétez les apprentissages tous les jours, jusqu’à ce qu’ils soient acquis, puis passez au suivant. Concentrez-vous sur une seule chose à la fois pour éviter de surcharger le chien d’informations.

Enfin, soyez cohérent avec vous et avec l’animal. Choisissez des termes courts, faciles à retenir, et n’en changez pas en cours de route. Modulez le ton de votre voix pour mieux faire passer ce que vous attendez de votre Berger australien.

Et surtout, ne faites jamais preuve de violence. Depuis quelques années, le rapport à l’éducation canine a évolué. Aujourd’hui, on ne parle plus de dresser un Berger australien. Le dressage a été remplacé par l’éducation positive. Le principe de cette dernière est très simple : la récompense (caresses, félicitations, friandises) doit primer sur tout le reste. Il faut encourager les bons comportements et ignorer les mauvais. 

La punition, jamais physique, ne doit arriver qu’en dernier recours et être utilisée avec parcimonie. Elle est contreproductive et pourrait même briser la confiance que votre chien a en vous et endommager pour de bon la relation que vous entretenez avec lui. Ne prenez surtout pas ce risque.

Quels ordres apprendre à mon Berger australien ?

Quelques ordres sont à apprendre en priorité à votre chien, car ils sont le garant de sa sécurité :

  • Le rappel

  • La marche en laisse

  • Stop

  • Assis

  • Non

  • Donne

Une fois que ces ordres sont bien inculqués, vous pouvez passer aux suivants. Le Berger australien est intelligent. Il est donc tout à fait en mesure d’apprendre des tours : roulades, sauts, tours avec des balles… Les possibilités sont presque infinies. Pour lui, l’important est de passer du temps avec son maître. En suivant ces quelques conseils, vous n’aurez aucun mal à éduquer votre Berger australien.

Alimentation : bien nourrir son Berger australien

Les croquettes pour votre Berger australien ont un impact évident sur sa santé. Une nourriture de qualité sera forcément plus bénéfique sur le long terme qu’une nourriture bon marché achetée en grande surface.

Le Berger australien se dépense énormément, et son alimentation doit être capable de le soutenir dans ses efforts. Privilégiez la nourriture riche en protéine animale – n’oubliez pas que les chiens sont des carnivores opportunistes !

Comment être certain de faire le bon choix pour lui ? En commençant par comprendre ce que vous lui donnez. Pour ce faire, apprenez à lire les étiquettes des croquettes ou des pâtées. C'est la seule façon de savoir ce qu'elles contiennent. Le paramètre le plus important est le taux de protéines, essentielles pour les chiens. Mais attention, pas n'importe lesquelles : les protéines d'origine animale. Le taux de protéines minimum doit être de 28 %. Choisissez des croquettes ou des pâtées pauvres en glucides, afin de ne pas favoriser la prise de poids, et faites attention au taux de cendre : pas plus de 10 % !

Plusieurs types d’alimentation pour chien existent (croquettes, pâtées, ration ménagère, régime BARF). Ils présentent tous des avantages et des inconvénients.

  • Régime Barf : ce régime très particulier veut se rapprocher du régime originel des chiens, composé de viande crue. Les portions sont donc constituées de bouts de viande et d'abats crus, accompagnés de quelques légumes cuits. Demandez toujours conseil à un vétérinaire avant de vous lancer dans le régime BARF.

  • Ration ménagère : comme le régime BARF, la ration ménagère est une alimentation pour chien maison. Ici, les repas sont composés de viande cuite et de légumes cuits soigneusement sélectionnés. Demandez conseil à un spécialiste afin de préparer des portions bien équilibrées pour votre chien.

TESTEZ NOUS !

14 JOURS DE CROQUETTES ♡

1€

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement

Entretien et hygiène du Berger australien

  • Vaccins : entre 100 et 200 euros par an

  • Alimentation : à partir de 50 euros par mois pour une alimentation de qualité

  • Budget mensuel : entre 50 et 70 euros

Comme tous les chiens, le Berger australien demande de l’entretien.

Comment brosser les poils du Berger australien ?

Le poil du Berger australien ne nécessite pas un entretien très suivi, mais il a quand même besoin d’être brossé. Prévoyez un à deux brossages par semaine en période normale, puis un brossage tous les jours en période de mue, au printemps et à l’automne.

Vous devez choisir des outils adaptés au type de fourrure de votre chien. La brosse idéale pour le Berger australien est l’étrille à bout en plastique ou caoutchouc. Brossez chaque touffe de poils dans le sens inverse, puis dans le sens du poil. Procédez étape par étape et avec douceur afin de ne pas traumatiser votre chien. Il risquerait par la suite d’associer la brosse à un moment pénible. Le poil du Berger australien étant mi-long, il est parfois sujet aux nœuds. Dans ce cas, utilisez un peigne pour essayer de le démêler. Si le nœud résiste, ne perdez pas votre temps et coupez-le, en prenant garde à ne pas blesser votre chien.

Vous pouvez également tondre le nœud, mais seulement le nœud, et rien d’autre. Tondre un Berger australien à blanc est absolument déconseillé, car sa fourrure le protège à la fois des intempéries, mais aussi du soleil. Si votre compagnon à quatre pattes est bourré de nœuds, faites plutôt appel à un professionnel. Dans ce genre de cas, le toilettage du Berger australien ne doit pas être laissé au hasard.

Vous pouvez laver votre chien une à deux fois par an, à moins qu’il ne soit particulièrement sale et qu’un bain s’impose.

Comment nettoyer les dents du Berger australien ?

L’hygiène bucco-dentaire est primordiale chez les chiens. En cas de négligence, votre animal pourrait développer de graves problèmes au niveau des gencives, voire perdre des dents. Il faut donc lui apprendre assez rapidement à accepter la brosse à dents et le dentifrice pour chien. Un brossage régulier permet d’éviter l’installation de tartre, qui ne peut alors être retiré que sur intervention vétérinaire.

Pour brosser les dents de votre Berger australien, commencez pas utiliser un doigtier pour l’habituer à la sensation du dentifrice. Utilisez toujours du dentifrice pour chien, et jamais du dentifrice pour humain ! Une fois que votre animal y sera habitué, utilisez une brosse à dents, pour chien ou non. Brossez doucement, sans geste brusque, en n’oubliant pas de passer sur les dents du fond. Essayez de brosser les dents de votre chien au moins deux fois par semaine.

Vous pouvez compléter les soins dentaires avec des os à mâcher, excellents pour l’entretien de la gencive.

Comment nettoyer les oreilles du Berger australien ?

Les oreilles tombantes du Berger australien peuvent très vite devenir des nids à bactéries. Il est donc essentiel d’en prendre soin. Pour ce faire, inspectez régulièrement les oreilles de votre chien à la recherche d'éventuels débris ou parasites. Utilisez un produit adapté pour les oreilles des chiens et évitez d’utiliser de l’eau. Bannissez aussi les cotons tiges et le coton ou les compresses tissés.

Maintenez le pavillon de l’oreille d’une main, puis étirez-le légèrement vers le haut. Placez ensuite le nettoyant dans le conduit auditif. Massez ensuite la base de l’oreille, puis essuyez le surplus de produit. Votre chien va très certainement secouer la tête une fois que vous l’aurez lâché. Profitez-en ensuite pour essuyer le reste de produit qui aura coulé.

Comment nettoyer les yeux du Berger australien ?

Les yeux sont une zone sensible de l’anatomie et demandent une attention toute particulière. Pour les nettoyer, utilisez des lotions oculaires adaptées ou du sérum physiologique, et rien d’autre ! Munissez-vous d’une compresse imbibée de solution – et surtout pas d’un coton qui pourrait laisser des fibres ! – et passez-la sur les yeux de votre chien pour chasser les impuretés. Le geste doit partir de l’œil pour se diriger vers le museau, afin de ne pas faire pénétrer d’autres saletés à l’intérieur.

Comment couper les griffes du Berger australien ?

Des griffes trop longues risquent de gêner votre Berger australien au quotidien, voire de le blesser sur le long terme. Pour couper les griffes d’un chien, quelques précautions s’imposent. Localisez bien la partie « vivante » de la griffe pour éviter de blesser l’animal. Cette partie vivante est reconnaissable à sa couleur rosée. Coupez dans la partie blanche. Si le chien a la griffe noire, il est préférable, par mesure de précaution, de ne pas couper trop court. Pensez aussi à couper les ergots. Pour un chien de la taille du Berger australien, une lime électrique s’avérerait peut-être plus pratique qu'un simple coupe-griffe. À vous de tester les différentes options.

Si vous craignez de toiletter votre Berger australien et de lui faire mal en lui coupant les ongles, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel ou à votre vétérinaire.

Les soins préventifs pour le Berger australien

En plus des soins plus ou moins quotidiens dont a besoin votre chien, vous devez également assurer des soins préventifs. N’oubliez pas de lui administrer des anti-parasitaires et des vermifuges, encore plus si vous vivez à la campagne, et soyez à jour dans ses vaccins. L’alimentation joue aussi un rôle primordial dans la santé du Berger australien : ne la négligez pas.

Prix du Berger australien

Le prix moyen d'un chiot Berger australien se situe entre 700 et 1 500 euros. Pourquoi un tel écart ? Plusieurs paramètres doivent être pris en compte au moment de l'achat. Tout d'abord, la réputation de l'élevage pèse dans la balance. Plus l'élevage est demandé, et plus l'éleveur peut augmenter ses prix. Il n'est pas rare de voir des chiots vendus plus chers lorsqu'ils sont issus d'une lignée de champions ou qu'ils sont destinés à la reproduction ou aux exposition. Faites bien attention à choisir un élevage reconnu et déclaré. Posez des questions à l'éleveur pour s'assurer qu'il connaît bien son métier et qu'il pense avant tout au bien-être de ses animaux. Si vous avez le moindre doute, partez. Vérifiez également que votre futur Berger australien sera bien inscrit au Livre des Origines Français : sans cela, il ne pourra pas être considéré comme un chien pure race.

Sommeil

Le repos est essentiel chez un chien, et d’autant plus chez le Berger australien, dont les besoins de dépense sont énormes. Il faut donc être en mesure de garantir à votre chien un sommeil de qualité. Chez le chiot Berger australien, ce paramètre est d’autant plus important que le repos est le synonyme d’une bonne croissance.

Le Berger australien est tout à fait capable de dormir à l’extérieur, à condition, bien sûr, d’avoir une niche adaptée à ses besoins. À l’intérieur, son coin nuit doit lui aussi respecter quelques critères (calme, propreté, etc.). Le choix d’un panier est donc essentiel pour éviter des désagréments en tout genre. Car n’oubliez pas : chien qui ne dort pas = maître qui ne dort pas non plus !

Mettez en place des rituels bien définis et ne cédez pas aux sirènes en laissant votre chien dormir avec vous. Dès son arrivée dans son nouveau foyer, apprenez à votre bébé Berger australien à dormir seul afin de ne pas favoriser le développement d’une trop grande dépendance à votre égard. Armez-vous de patience et de volonté, et votre chien comprendra très vite ce que vous attendez de lui grâce à son formidable caractère et sa grande intelligence.

Quelle niche choisir pour mon Berger australien ?

Le Berger australien est tout à fait capable de dormir dehors. Son poil épais lui offre une bonne protection contre le froid – à condition que les températures ne soient pas glaciales. Si vous comptez faire dormir votre chien dans votre jardin, vous devez cependant investir dans une niche de qualité. Certains matériaux et critères sont à privilégier, sans quoi, la santé de votre chien pourrait être sérieusement impactée.

  • Quel matériau choisir ?

Vous trouverez sur le marché des niches en bois et des niches en plastique. Ces dernières ont l’avantage d’être plus facilement lavables que les autres, plus facilement transportables et aussi bien moins chères. Elles ne sont cependant pas aussi bien isolées et peuvent rapidement se détériorer en raison de leur manque de solidité.

Les niches en bois offrent, de leur côté, un meilleur isolement autant face au froid que face à la chaleur. Elles sont de plus bien plus solides et constituent un meilleur investissement sur le long terme.

Privilégiez les niches à toit incliné si vous vivez dans une région connue pour ses précipitations. L’eau évitera ainsi de stagner et d’abîmer la niche. Ce type de niche est un peu moins facile à nettoyer que les niches à toit plat, où les chiens apprécient en général de s’allonger pour trouver un point d’observation de leur territoire.

  • Quelle taille choisir ?

Cela serait une erreur de croire que la niche doit être démesurément grande pour que votre chien s’y sente bien. En réalité, les dimensions idéales d’une niche pour Berger australien sont celles qui sont parfaitement adaptées à la taille de l’animal : ni trop grandes, ni trop petites. Idéalement, la niche doit mesurer dix centimètres de plus en hauteur et être un peu plus longue sur les côtés. Votre Berger australien doit pouvoir se tenir debout et tourner sur lui-même sans être gêné.

  • Où installer la niche ?

N’installez pas la niche de votre chien n’importe où. Installez-la dans un coin de votre jardin à l’abri des intempéries (vent, pluie), en l’orientant si possible vers le sud. Durant l’été, n’hésitez pas à déplacer la niche de votre Berger australien à l’ombre pour le protéger de la chaleur. Pensez à faire se dépenser votre chien afin qu’il ait un sommeil tranquille le soir venu ! Le Berger australien adore de nombreuses activités canines qui lui permettront de se défouler.

Quel panier choisir pour mon Berger australien ?

En tant que chien très proche de son maître, le Berger australien appréciera forcément de dormir dans la maison. Mais là encore, il n’est pas question de choisir le premier panier qui vous tombe sous la main.

  • Quel matériau choisir pour le panier ?

Attention à ne pas choisir n'importe quel matériau, car certains peuvent s’avérer dangereux si le chien a des tendances à la destruction. C’est notamment le cas des paniers en osier, en tissu ou en cuir. L’animal risquerait d’avaler de petits bouts de panier et de souffrir d’une occlusion intestinale ou de s’étouffer.

Les paniers en plastique ont l’avantage d’être plus solides, mais ils sont un peu moins confortables. Vous devez donc les agrémenter de couvertures et coussins. Le plastique se nettoie aussi plus facilement que les autres matériaux.

  • Quelle taille choisir pour le panier ?

Là encore, choisissez surtout un panier adapté à la taille de votre chien. Les bords doivent l’envelopper juste ce qu’il faut lorsqu’il est allongé, afin de lui procurer un sentiment de sécurité.

  • Où installer le panier ?

Première chose : évitez d’installer le panier de votre Berger australien dans votre chambre. N’encouragez pas sa dépendance à votre égard et ne le laissez pas s’installer comme chef de meute. Privilégiez plutôt un endroit comme le salon. Choisissez un coin calme, à l’abri du passage, bien ventilé et aéré, surtout l’été.

Agrémentez le panier de jouets et placez une gamelle d’eau fraîche à proximité. Votre Berger australien ne doit surtout pas être dérangé lorsqu’il dort. Laissez-le se reposer et considérez son panier comme un lieu qui lui appartient.

Les paniers ne sont pas la seule option pour le coin nuit de votre Berger australien. Vous pouvez aussi lui acheter un grand coussin, un petit matelas, voire un petit canapé pour chien.

Jeux et activités physiques pour Berger australien

Débordant d'énergie, le Berger australien doit se dépenser pour être bien dans son corps et dans sa tête. Un Berger australien inactif est un Berger australien qui, à terme, finira par dépérir et développer des comportements problématiques ou agressifs.

Doté d’une endurance à toute épreuve et polyvalent, ce chien peut courir des heures au grand air. Il est donc idéal pour les maîtres sportifs qui apprécient eux aussi de courir. Les Bergers australiens sont également parfaitement adaptés aux activités canines et excellent notamment en agility. Très intelligent, le Berger australien peut aussi prendre part à des activités de pistage ou à des puzzles.

Gardez bien à l’esprit que le Berger australien ne saurait rester inactif. Ce chien de travail a besoin d’avoir une activité physique régulière et de bouger pour se sentir utile et jouir d’un bon équilibre mental. Privilégiez les longues promenades, idéalement en forêt ou à la campagne.

Les meilleurs jeux pour Berger australien

Les séances de jeux avec votre chien peuvent faire double emploi. Vous lui permettez non seulement de se divertir, mais vous pouvez aussi en profiter pour parfaire son éducation. Le Berger australien reste un chien de travail, qui aime se sentir utile et se dépenser. Il faut donc privilégier les jeux qui lui permettent de courir.

  • La balle : grand classique, la balle a fait ses preuves. Elle ne vous demande en plus qu’un minimum d’investissement personnel. Choisissez des balles pour chien, solides et de bonne qualité, pour éviter l’ingestion de petits éléments. Attention. Les balles ne doivent pas non plus être considérées comme la panacée. En effet, elles ont aussi tendance à encourager l’instinct de prédation chez le Berger australien, qui n’est pourtant pas un chien de chasse. Cela pourrait nuire à son entente avec d’autres espèces, notamment les chats.

  • Le frisbee : l’ordre d’idée est sensiblement le même que pour la balle. Là encore, vous n’avez pas à faire grand-chose. Le Berger australien aime beaucoup sauter, et il s’amusera donc beaucoup à rattraper le frisbee en plein vol. Le frisbee n’est en revanche pas un jeu adapté pour le chiot Berger australien.

  • Les jeux d’intelligence : un bon moyen d’occuper votre chien en votre absence. 

Les meilleures activités pour Berger australien

Sportif devant l’éternel, le Berger australien sera toujours partant pour se dépenser. Une activité physique régulière est d’ailleurs indispensable pour votre chien, sur qui l’inactivité risquerait très vite de peser.

  • L’agility : discipline canine de plus en plus populaire en France, l’agility consiste à terminer un parcours composé de tunnels, de poteaux et de poutres à franchir. Le chien doit terminer le plus vite possible, guidé par la voix de son maître. Le Berger australien excelle en agility, en raison de son agilité naturelle et de sa grande obéissance.

  • Le treibball : la discipline est assez récente. Le chien doit pousser un gros ballon entre deux poteaux de but, sous les ordres de son maître.

  • Le flyball : le flyball consiste à pousser une balle à travers un parcours composé de quatre haies. Celles-ci contiennent des mécanismes à activer afin de récupérer la balle. À la fin du parcours, votre Berger australien doit être en mesure de vous la rapporter.

Les jeux et les activités que vous faites avec votre chien ne sont pas seulement un moyen de le faire courir. Ils sont un élément essentiel dans la relation que vous entretenez avec votre Berger australien. Ils sont aussi un bon moyen de fatiguer votre compagnon à quatre pattes et de lui garantir un sommeil de qualité.

Jouets pour chiot Berger australien : lesquels choisir ?

Un chiot ne peut pas faire les mêmes activités qu’un chien adulte. Pire, cela pourrait sérieusement mettre sa santé en danger. Évitez donc les sauts et les dérapages incontrôlés qui pourraient endommager ses articulations et provoquer de sérieux problèmes. Pour autant, le chiot Berger australien déborde lui aussi d’énergie, et il est important de pouvoir le divertir. Cela vous permettra aussi de lui apprendre à rester seul et à gérer l’ennui en s’occupant tout seul. Gardez juste à l’esprit qu’un bébé Berger australien a besoin d’être ménagé.

Les jouets de réflexion

Le Berger australien est un chien intelligent, qui a aussi besoin de stimulations intellectuelles régulières pour être à l’aise dans ses coussinets. Privilégiez les puzzles ou les casse-têtes qui offrent des récompenses à la clé.

  • La corde à nœuds

Le chiot attrape la corde et tire dessus : rien de plus simple. Mais au-delà de son aspect plutôt basique, la corde à nœuds permet d’apprendre l’auto-contrôle et la gestion de l’excitation.

  • Les kongs

Les kongs sont des grands classiques des jouets pour chiot et pour chien. Ils permettent aussi d’occuper l’animal pendant un bon moment. Le principe est simple : une friandise est cachée à l’intérieur de l’objet. À votre Berger australien de la récupérer. Choisissez des kongs adaptés aux mâchoires plus petites des chiots, et assurez-vous de la qualité de l’objet. Celui-ci doit résister aux dents de votre Berger australien.

  • Les jouets sonores

À réserver peut-être aux maîtres plus patients que les autres. Les jouets sonores stimulent les animaux et les poussent à mordiller, ce qui permet de calmer les tensions tout en provoquant un effet apaisant sur l’animal.

Assurance : bien protéger son Berger australien

Afin de vous mettre à l’abri en cas de problèmes, il est indispensable de prendre une assurance pour votre Berger australien. Même si votre chien est obéissant et doux de nature, un accident est vite arrivé, et vous seriez tenu pour responsable des dégâts et dommages occasionnés. 

Bien souvent, votre chien est déjà couvert par votre assurance responsabilité civile, comprise dans les contrats des assurances habitation. Vous êtes responsable de votre toutou. Si celui-ci commet des dégâts sur autrui ou sur les biens d'autrui, vous serez tenu de rembourser. Lisez bien cotre contrat : certaines assurances ne vous remboursement pas si elles estiment que l'incident est dû à une négligence de votre part (si vous avez par exemple détaché votre chien alors que vous n'en aviez pas le droit).

De même, la mutuelle n’est pas une option à négliger. La santé de votre Berger australien n’est malheureusement pas infaillible, et la race est connue pour être touchée par des problèmes, pour certains très sérieux. En France, aucune loi ne régule les frais vétérinaires, et les factures peuvent grimper à plusieurs centaines, voire milliers d’euros. Grâce à la mutuelle, vous pouvez plus facilement faire face à des dépenses imprévues et soigner votre Berger australien en toute sérénité.

TESTEZ NOUS !

14 JOURS DE CROQUETTES ♡

1€

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement

Voir d'autres chiens de taille moyenne :