TECKEL : SES CONDITIONS DE VIE

Vif et intelligent, le Teckel possède de grandes capacités d’adaptation qui lui permettent de vivre aussi bien en ville qu’à la campagne. Ce qui compte pour lui, c’est moins son cadre de vie que la fréquence de ses balades et l’amour de ses maîtres. Les conditions de vie du Teckel lui permettent de convenir à un certain nombre de familles.

Teckel et appartement

Avec sa petite taille, le Teckel peut facilement vivre en appartement. Cependant, il ne faut pas oublier qu’avant de devenir un chien de compagnie, le Teckel était un chien de chasse. À ce titre, il a besoin d’activités physiques. S’il vit en ville, plusieurs balades agrémentées de jeux sont nécessaires pour que les conditions de vie du Teckel soient respectées. Une bonne éducation est essentielle pour que ce chien vive en appartement et n’adopte pas des comportements destructeurs s’il est laissé seul.

Teckel et maison

Une maison avec un jardin est un cadre de vie parfait pour les conditions de vie du Teckel. Ce chien adore courir et renifler les odeurs. Attention cependant : il a tendance à fuguer s’il s’ennuie. Il est donc important de le balader plusieurs fois par jour même s’il dispose d’un espace extérieur. Il est aussi fortement recommandé de bien sécuriser le jardin afin qu’il ne trouve pas un trou dans lequel se faufiler et se sauver.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Teckel et enfants

Ce chien est un chien intelligent qui peut s’entendre avec les enfants s’il a bien été sociabilisé. Il se montre patient avec eux et sera heureux de prendre part à leurs jeux. Cependant, même s’il se montre amical, il est important de rappeler aux enfants les règles de conduite élémentaires.

Le Teckel a un caractère bien trempé et il n’aime pas être manipulé brusquement. De même, les enfants doivent être conscients de la fragilité de sa colonne vertébrale. Cependant, la présence de tout-petits n’a pas d’impact sur les conditions de vie du Teckel.

Teckel et autres animaux

👉 Chat

Ses forts instincts de chasseur rendent la cohabitation chien/chat délicate. Si la cohabitation débute lorsque le chien est encore petit, il pourra accepter le chat sans problème et apprendra à ne pas le chasser. En revanche, une fois arrivée à l’âge adulte, il sera difficile de canaliser son instinct de prédation. Réfléchissez bien avant toute adoption, car les conditions de vie du Teckel pourraient en souffrir, mais celles de votre chat également.

👉 Chien

Comme c’est un chien de meute, il peut cohabiter avec d’autres chiens, à condition d’avoir été bien sociabilisé et d’avoir appris à accepter la présence de ses congénères. En dépit de sa petite taille, ce chien qui se montre volontiers dominant. Avant de tenter une cohabitation, pensez à vérifier la compatibilité : certaines races de chien se montrent très dominantes et territoriales, ce qui rend la cohabitation quasi impossible. Pour que les conditions de vie du Teckel soient bien respectées, renseignez-vous bien avant !

👉 Autres animaux

Le Teckel peut tolérer la présence d’autres animaux de compagnie tels que les hamsters, les cochons d’Inde, les lapins ou les chinchillas. Toutefois, mieux vaut les garder en cage et vous assurer qu’elle soit bien fermée ou votre chien aura tôt fait de les chasser. Chasseur un jour, chasseur toujours !

Teckel et fortes chaleurs

Grâce à son sous-poil qui agit comme un isolant thermique, il est capable de supporter les fortes chaleurs, dans la limite du raisonnable bien sûr ! S’il fait vraiment chaud, mieux vaut lui faire passer du temps dans une pièce fraîche, limiter les activités physiques trop intenses et redoubler de vigilance quant à son hydratation.

Teckel et faibles températures

Ce petit chien est très sensible aux températures froides, même s’il est capable d’oublier le mercure lorsqu’il est sur une piste. C’est un paramètre à prendre en compte si l’on veut bien respecter les conditions de vie du Teckel. S’il doit faire ses besoins à l’extérieur et qu’il fait froid, il n’est pas rare qu’il refuse de sortir, au grand dam de ses maîtres. S’il se promène par temps froid, il est conseillé de lui faire porter un manteau ou un pull et de bien le sécher (y compris entre les coussinets) au retour de promenade.