DOGUE ALLEMAND

Le moins que l’on puisse dire est que le Dogue allemand ne passe pas inaperçu. Immense toutou à l’allure imposante, il est même surnommé "l’Apollon de la gent canine".

Un peu d’histoire

Les origines du Dogue allemand ont été longtemps – et sont encore – disputées. Pour certains, il est originaire du Danemark : c’est pour cette raison qu’il est aussi parfois appelé Grand Danois. Mais pour d’autres, cette race de chien est bel et bien originaire d’Allemagne. Les ancêtres de la race sont par ailleurs très anciens et sont arrivés en Europe au IVe siècle de notre ère, aux côtés du peuple des Alains, cavaliers nomades venus de l’Iran actuel. D’abord chiens de guerre, ils deviennent finalement chiens de chasse à la fin du Moyen Âge. L’ancêtre direct du Dogue allemand était sans doute le Bullenbeisser, une race aujourd’hui disparue et utilisée dans des combats contre des taureaux. C’est à partir du XIXe siècle que la race du Dogue allemand commence à se fixer. Bismarck en possédait deux, ce qui contribua grandement à la popularité de la race. Le premier standard fut enregistré en 1880. 

Le standard définitif du Dogue allemand a été reconnu par la Fédération Cynologique Internationale en 1961.

Caractéristiques physiques

Le physique du Dogue allemand le classe dans la catégorie des chiens géants de type molossoïde. On note une différence entre les mâles et les femelles. Le mâle mesure entre 75 et 85 cm au garrot et pèse entre 50 et 70 kg au garrot. La femelle mesure entre 75 et 80 cm au garrot et pèse entre 45 et 65 kg.

Le Dogue allemand appartient au groupe 2 de la FCI : chiens de type Pinscher et Schnauzer - Molossoïdes et chiens de montagne et de bouvier suisses et autres races. Il porte le numéro 235.


Corps : le corps du Dogue allemand est haut et massif, campé sur des pattes musclées. 

Tête : à l’image du corps, la tête est imposante. Le crâne est allongé, bien ciselé, avec un museau rectangulaire. La truffe est assez large.

Oreilles : les oreilles sont naturellement tombantes. Elles sont attachées bien haut, assez fines et de forme triangulaire. La coupe des oreilles est interdite en France.

Yeux : ils sont de taille moyenne, en forme d’amande. Ils sont aussi foncés que possible, sauf pour les chiens de couleur bleue ou arlequin.

Queue : la queue du Dogue est attachée haut et s’affine vers la pointe.

Poil : le pelage est court, bien lisse et luisant.

Couleur : le standard accepte différentes couleurs. On retrouve : le blanc, le noir, le bleu, l’arlequin, le bringé, le fauve.

Caractère

Malgré son air très impressionnant, le chien de race Dogue allemand cache un caractère d’une gentillesse et une douceur à toute épreuve. Il est très affectueux avec son maître et très proche de sa famille, envers qui il se montrera protecteur. En raison de sa grande taille, le Dogue allemand est un parfait chien de garde, qui n’hésitera pas à s’interposer, au péril de sa vie, s’il sent son foyer en danger. Il est très intelligent et docile, particulièrement réceptif et aime faire plaisir à son maître, à qui il voue une très grande loyauté.

Comportement avec les autres

Le Dogue allemand est très proche de sa famille, mais plus distant avec les étrangers sans pour autant faire preuve de froideur. Il a besoin d’un peu de temps pour faire confiance, mais sans aucune agressivité. Il ne montre les dents que s’il sent un danger. C’est un excellent compagnon de jeu pour les enfants, avec qui il se montre très patient – à condition que les tout-petits ne fassent pas preuve de brusquerie. Dans tous les cas, ne laissez pas votre toutou sans surveillance avec des enfants. Concernant les autres animaux, comme les chats ou les NAC, la cohabitation ne posera pas de souci si votre Dogue allemand a été correctement sociabilisé dès son plus jeune âge. Avec les autres chiens, là encore, tout est une question de sociabilisation. Le Dogue allemand n’est pas d’une nature particulièrement dominante.

Compatibilité

Le Dogue allemand peut tout à fait convenir pour une première adoption, mais renseignez-vous bien sur la race avant de l’accueillir chez vous. Ce chien géant n’est en effet pas tout à fait comme les autres, et il a des besoins particuliers. Il n’est pas particulièrement sportif et n’a pas besoin de se dépenser autant que d’autres chiens de grande race.

Santé

Malheureusement, l’espérance de vie du Dogue allemand est assez courte. Elle est de 8 à 10 ans en moyenne. C’est souvent le cas des chiens de grande taille et de taille géante, qui vivent beaucoup moins longtemps que les autres. C’est un paramètre à garder en tête au moment de l'adoption. En raison de sa taille, le Dogue allemand a aussi une croissance très délicate. Il faut impérativement veiller à ne pas trop le solliciter pour ne pas faire apparaître des problèmes articulaires. La race est déjà touchée par la dysplasie de la hanche. Le Dogue allemand est également sujet à la dilatation-torsion de l’estomac. La race est aussi touchée par la cardiomyopathie, une maladie cardiaque. 

Conditions de vie

Aussi étonnant que cela puisse paraître, malgré sa taille, le Dogue allemand est tout à fait apte à vivre dans un appartement. Il prend assez peu de place, tant qu’il possède un coin bien à lui où il peut se reposer. Ce chien n’a pas besoin de se dépenser outre mesure, ce qui lui permet de s’adapter facilement à la vie en milieu urbain. Bien entendu, il pourra aussi tout à fait s’épanouir à la campagne, dans une maison avec un grand terrain.

Éducation

L’éducation du Dogue allemand ne doit surtout pas être laissée au hasard, car une fois à l’âge adulte, ce chien puissant ne vous laissera aucune chance si vous n’avez pas appris à vous faire obéir. Le dressage doit cependant toujours se fonder sur une approche positive de l’éducation. Bannissez la violence physique ou verbale, avec laquelle vous n’obtiendrez rien de bon. Fonctionnez plutôt avec des friandises et récompensez les bons comportements de votre compagnon à quatre pattes. Grâce à cette association, il apprendra vite à les reproduire pour obtenir une petite friandise, une caresse ou un jouet. La sociabilisation doit également être entamée dès l’arrivée de votre Dogue allemand à la maison : le troisième mois est une période cruciale. Multipliez les expériences positives et faites-lui rencontrer autant d’animaux et de personnes différents.

Alimentation : bien nourrir son Dogue allemand

L’alimentation du Dogue allemand fait partie des outils qui vous permettront de garder votre chien en bonne santé. Elle doit donc être choisie avec soin. Pour ce faire, suivez ces quelques conseils essentiels, mais très simples à mettre en place. Commencez par apprendre à bien lire les étiquettes des produits (croquettes ou pâtées) afin de scruter la composition. Évitez les aliments chargés en additifs, conservateurs et autres exhausteurs de goût. Prêtez attention au taux de protéines et à la nature de ces dernières. Le chien reste un carnivore, qui a besoin, en majorité, de protéines d’origine animale. Ces protéines doivent être de qualité supérieure pour garantir tous les apports pour les besoins nutritionnels de votre chien. Le produit que vous achetez doit contenir au moins 28 % de protéines. Nous vous conseillons de ne pas acheter de croquettes ou pâtées en grande surface ou en supermarché : les aliments qui y sont proposés ne sont pas de bonne qualité. Vous pouvez aussi choisir de faire appel à un service de croquettes sur-mesure, qui vous permettront de répondre parfaitement aux besoins de votre grand toutou.

L’alimentation industrielle n’est pas la seule option disponible sur le marché. En effet, vous pouvez mettre vous-même la main à la pâte en préparant les repas de votre Dogue allemand, soit à base de viande cuite et de légumes cuits (ration ménagère), soit à base de viande crue et de légumes cuits (BARF). Dans tous les cas, demandez toujours conseil à votre vétérinaire avant de vous lancer dans ce genre de régime. Un changement d’alimentation chez le chien doit toujours s’accompagner d’une transition alimentaire correctement réalisée. N’hésitez pas à renforcer l’alimentation de votre toutou en utilisant des compléments alimentaires, qui vous permettront de cibler des problèmes bien précis. Mais là encore, demandez à un vétérinaire avant de vous lancer !

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Entretien et hygiène du Dogue allemand

  • Vaccins : 150 à 250 euros

  • Alimentation : 90 à 150 euros

  • Budget mensuel : 100 à 200 euros

L’entretien du Dogue allemand peut être assez coûteux. Non pas parce qu’il prend beaucoup de temps ou que vous devez vous ruiner en toiletteur, mais la taille même de ce chien suppose une quantité de croquettes conséquente chaque mois. Cela peut donc très vite faire grimper la note. À part cela, prendre soin de votre compagnon à quatre pattes se révélera en réalité assez simple : un bon brossage une à deux fois par semaine hors période de mue, puis tous les jours en période de mue, au printemps et à l’automne. Prenez rendez-vous chaque année chez le vétérinaire pour les rappels de vaccins, et administrez les vermifuges et les antiparasitaires nécessaires pour bien le protéger contre les puces et les tiques. Complétez par un soin attentif des yeux, des oreilles, des dents et des griffes.

Prix du Dogue allemand

La fourchette de prix d’achat d’un Dogue allemand est assez large, allant de 1000 à 1800 euros. Plusieurs facteurs viennent expliquer ce phénomène. Le premier est tout simplement la loi de l’offre et de la demande. Si une race est très demandée, il y aura plus d’adoptants que de chiots disponibles, ce qui permet aux éleveurs de faire grimper les tarifs. Il faut également prendre en compte la lignée de l’animal : un chiot dont les parents sont de grands champions sera plus cher. De même, il existe des tarifs différentiels en fonction de l’utilisation du chien. Un chiot destiné à la compagnie coûtera souvent moins cher qu’un chiot réservé à la reproduction ou aux expositions. L’achat d’un chien issu d’un élevage sérieux, déclaré et reconnu, représente toujours un budget conséquent. Mais ne cédez pas à la tentation en pensant faire une bonne affaire et en vous tournant vers des annonces de particuliers sur Internet. Vous n’aurez pas la garantie que le chien est en bonne santé et vous n’aurez aucun moyen de vous retourner contre l’éleveur ensuite. Dirigez-vous plutôt vers des associations et des refuges. Il est parfois possible d’y trouver des Dogues allemands.

Sommeil

Malgré son aspect imposant, le Dogue allemand ne prend pas beaucoup de place et pourra tout à fait dormir dans votre logement, à condition qu’il ait un panier ou un couchage bien adapté. Choisissez-le en fonction de la taille du chien : il doit pouvoir s’y rouler en boule. Si votre Dogue allemand a des tendance à la destruction, choisissez plutôt un panier en plastique, qui sera beaucoup plus solide – et plus facile à nettoyer. Le Dogue allemand peut également dormir dans votre jardin à condition qu’il dispose d’une niche tout à fait adaptée et qu’il ne fasse pas trop froid. En effet, le Dogue allemand, en raison de sa fourrure courte, n’apprécie pas les températures trop basses.

Jeux et activités physiques pour Dogue allemand

Le Dogue allemand ne possède pas une nature particulièrement sportive, même s’il a bien évidemment besoin de se dépenser chaque jour. Il est loin d’être aussi énergique que d’autres races de grands chiens et n’aura pas forcément envie de vous suivre lors de vos footings. Il a besoin d’exercices et d’une grande promenade quotidienne d’au moins une bonne heure, plus les sorties hygiéniques plus courtes pour faire ses besoins. Prévoyez également suffisamment de jouets afin que votre chien s’occupe durant vos absences et ne s’ennuie pas. Pensez à les choisir bien solides, car le Dogue allemand est puissant ! Évitez également de solliciter votre toutou juste après les repas : il risquerait la dilatation-torsion de l’estomac, une pathologie mortelle si elle n’est pas rapidement prise en charge.

Assurance : bien protéger son Dogue allemand

Malgré sa stature, le Dogue allemand n’est pas du tout considéré comme un chien de catégorie 1 ou 2. Et bien qu’il fût utilisé par le passé pour le chasse, c’est aujourd’hui avant tout un chien de compagnie. Il ne doit donc pas être assuré via une assurance particulière. Les animaux de votre foyer sont en général couverts par l’assurance multirisques, qui prend aussi en charge les enfants. Grâce à cette assurance, vous pourrez être remboursé d’une partie des frais engagés si votre chien venait à commettre des dégâts sur autrui ou sur les biens d’autrui. Attention, car certains organismes refuseront de vous rembourser s’ils considèrent que vous êtes en faute et que l’incident a été provoqué par une négligence de votre part. Sachez aussi que cette assurance ne fonctionne pas si c’est votre chien qui subit un préjudice. Dans ce cas, il faudra faire jouer l’assurance de la personne responsable.

La mutuelle pour Dogue allemand n’est elle non plus pas obligatoire. En réalité, elle ne l’est pour aucune race de chien. Le choix de prendre une mutuelle est laissé à l’entière appréciation du propriétaire, qui bien souvent ne souhaite pas faire la démarche. Pourtant, une mutuelle peut s’avérer très utile, car même si vous prenez bien soin de votre chien, vous n’êtes pas à l’abri des imprévus. Grâce à la mutuelle, vous pourrez être remboursé d’une partie des frais vétérinaires, en fonction du plafond de remboursement – qui dépend de vos cotisations. Avant de vous décider, prenez bien le temps d’étudier chaque contrat pour prendre connaissance des délais de carence, ainsi que des clauses d’exclusion. Un bon nombre d'organismes de mutuelle ne prennent en effet pas en charge les maladies héréditaires. Ils refusent également d’assurer les chiens trop vieux ou déjà malades. Si vous songez à prendre une mutuelle pour votre Dogue allemand, n’attendez pas et renseignez-vous dès que possible.

Découvrez l'alimentation enfin sur-mesure pour votre chien