SACRÉ DE BIRMANIE

Le Sacré de Birmanie, aussi appelé Birman, est un chat officiellement originaire de France, malgré ce que son nom pourrait laisser entendre. Ce beau félin élégant est un parfait compagnon grâce à son caractère gentil et doux.

Un peu d’histoire

Comme c’est souvent le cas, les origines du Sacré de Birmanie s’accompagnent d’une jolie légende. Il y a longtemps, en Birmanie, un prêtre, vivant dans le temple d’une déesse aux yeux dorés, possédait un chat appelé Sinh. Un jour, le prêtre fut tué au sein du temple, et le chat sauta sur sa tête avant de regarder une statue de la déesse. La fourrure du félin prit alors une teinte dorée, sauf ses pattes qui restèrent immaculées au contact des cheveux blancs du prêtre. Les yeux de Sinh devinrent également bleus comme des saphirs. Tous les chats du temple subirent la même métamorphose à la mort de Sinh. Cette jolie légende, que l’on doit à Marcelle Adam, est bien sûr totalement fausse.

On a également raconté qu’un couple de Sacrés de Birmanie avait été dérobé dans un temple en Birmanie, puis rapporté en France à bord du yacht d’un milliardaire américain. Rien n’atteste de la véracité de cette histoire. En réalité, le Sacré de Birmanie serait né en France d’un croisement fortuit d’un chat Siamois avec des pattes blanches et d’un Persan. C’est dans l’Hexagone que la race a ensuite été développée : le Sacré n’aurait donc de Birman que le nom. 

Après la Seconde Guerre mondiale, la race est pourtant en péril. Il ne reste en effet qu’un couple. C’est de ce couple que descendent aujourd’hui tous les Birmans dans le monde. Grâce au travail acharné de plusieurs éleveurs, le Sacré de Birmanie échappe à l’extinction pour être aujourd’hui l’un des chats les plus populaires du monde. Il prend le nom de Sacré de Birmanie en 1950 pour éviter les confusions avec le Burmese.

Caractéristiques physiques

Le Sacré de Birmanie est un chat de taille moyenne. Mâles comme femelles mesurent entre 30 et 33 cm au garrot et pèsent entre 3 et 6 kg. Ce beau chat ne fait donc pas partie des plus grands chats du monde, dont la première place reste occupée par la race de chat Maine Coon.

Corps : le corps du Sacré de Birmanie est long, avec une bonne musculature et un dos droit. Les pattes sont de hauteur moyenne.

Tête : de forme triangulaire, elle possède cependant des contours arrondis. Elle est de taille moyenne, mais plutôt large.

Oreilles : elles sont en forme de triangle, avec des extrémités arrondies. Elles sont de taille moyenne également.

Yeux : ils sont grands, de forme quasi ronde. La couleur est le bleu.

Queue : elle est bien proportionnée au reste du corps.

Poil : la fourrure du Sacré de Birmanie est mi-longue, plus courte au niveau du visage, mais plus longue sur le dos et les flancs. Le pelage est soyeux et forme une belle collerette sur la gorge.

Couleur : Toutes les couleurs sont acceptées. Seuls les motifs solide et blanc, tabby et blanc et silver/smoke et blanc sont autorisés. 

  • Seal point : la couleur de base est le noir.

  • Blue point : la couleur de base est le bleu (noir dilué).

  • Cinnamon point : la couleur de base est le roux.

  • Fawn point : la couleur de base est le cinnamon dilué.

  • Lilac point : la couleur de base est le brun dilué.

  • Red point : la couleur de base est le roux.

  • Creme point : la couleur de base est le crème.

  • Chocolate point : la couleur de base est le brun.

Caractère

Le Sacré de Birmanie se distingue par son grand calme et sa douceur. C’est un animal paisible, qui vient volontiers vers les autres et qui apprécie les caresses, même s’il peut être parfois timide. Ce n’est pas un chat extrêmement collant, comme cela peut être le cas pour d’autres races, mais il aime quand même la compagnie des humains et pourra vous suivre partout où vous allez. C’est également un matou joueur et actif, qui a besoin de se dépenser un peu chaque jour. Il fait un formidable compagnon de jeu pour les enfants, à condition que les plus petits sachent bien respecter l’animal. Le Sacré de Birmanie n’est pas particulièrement bavard, mais il sait aussi se faire entendre pour attirer l’attention. 

Comportement avec les autres

Le Sacré de Birmanie n’est pas une race de chat agressive. Affectueux et sociable, ce beau félin s’entend bien avec tout le monde. Il peut parfaitement cohabiter avec d’autres animaux, chiens comme chats, à condition qu’il ait été bien sociabilisé. Cependant, comme pour tous les chats, il faudra se montrer prudent avec les NAC, qui auront bien vite l’apparence d’une proie.

Compatibilité

Le tempérament du Sacré de Birmanie en fait un chat indiqué pour toutes les familles, peu importe leur composition. Il conviendra très bien à des personnes célibataires ou des foyers avec des enfants. De même, il sera un formidable compagnon pour les personnes âgées.

Santé

L'espérance de vie du Sacré de Birmanie est comprise entre 13 et 16 ans, mais ces chiffres restent avant tout indicatifs. Votre boule de poils peut tout à fait défier les statistiques, comme elle peut hélas vous quitter beaucoup trop tôt. Sachez juste que de manière générale, les chats de race vivent moins longtemps que les chats de gouttière. De même, la femelle est souvent plus résistante que le mâle. Enfin, les chats castrés et stérilisés ont tendance à avoir une espérance de vie plus longue.

Si le Birman est de constitution robuste, il est malheureusement aussi touché par certaines pathologies, surtout à partir de l’âge de 7 ans.

  • La cardiomyopathie hypertrophique : cette maladie touche aussi bien les chats de race que les chats de gouttière. Elle se caractérise par une hypertrophie du muscle cardiaque et peut entraîner de nombreux problèmes, comme l’insuffisance cardiaque ou l'embolie pulmonaire. Malheureusement, aucun traitement ne peut lutter contre la cardiomyopathie hypertrophique.

  • La polykystose rénale : cette pathologie se caractérise par l’apparition de nombreux kystes au niveau des reins, ce qui finit par entraîner une insuffisance rénale.

  • La mucopolysaccharidose de type VI : cette maladie très grave se caractérise par des troubles génétiques du catabolisme des glycosaminoglycanes provoquant un stockage lysosomal. Très vite, le chat devient incapable de se déplacer.

De plus, votre chat peut aussi être sujet à des pathologies plus générales, comme le coryza, le typhus ou encore la leucose. Il est important d’adopter de bonnes habitudes pour mieux protéger votre Birman : faire attention à son alimentation, avoir un bon suivi vétérinaire et veiller à bien satisfaire les besoins de votre chat.

Conditions de vie

Le Sacré de Birmanie peut s’adapter à tous les types de logement, tant que son maître veille à bien satisfaire ses besoins. Il convient parfaitement à la vie en appartement, mais n’oubliez pas de bien l’occuper pour qu’il ne s’ennuie pas. Si vous le laissez sortir dans votre jardin, veillez à ce que ce dernier soit bien clôturé et sécurisé. Le Sacré de Birmanie n’est pas fait pour déambuler en extérieur : il s’exposerait aux accidents, mais vous risqueriez également de vous le faire voler. 

Alimentation : bien nourrir son Sacré de Birmanie

La question de l’alimentation est toujours essentielle pour les propriétaires de chat. La nourriture de votre Sacré de Birmanie a en effet des effets à court, moyen et long terme sur sa santé : il faut donc éviter, autant que possible, de faire des erreurs. Fort heureusement, quelques principes vous permettront de faire un tri parmi tous les produits proposés.

  • Décryptez les étiquettes de croquettes et de pâtées. Vous devez comprendre la composition des aliments que vous donnez à votre chat. C’est essentiel pour savoir s’ils correspondent ou non à ses besoins. Traquez les additifs, comme les édulcorants ou les exhausteurs de goût, et prenez garde aux compositions à rallonge.

  • Votre Sacré de Birmanie est un carnivore strict. Son alimentation doit être composée en très grande majorité de protéines d’origine animale. Sans ces protéines animales, votre chat risquerait de souffrir de dangereuses carences. Et bien entendu, bannissez les croquettes vegan.

  • Soyez à l’écoute de votre Sacré. Les besoins alimentaires d’un chat évoluent avec le temps. Ils changent en fonction de son âge, de son sexe, mais aussi de son état de santé. 

  • N’hésitez pas à avoir recours à des compléments alimentaires pour cibler des problèmes bien précis, après avoir demandé conseil à votre vétérinaire. Le psyllium blond est très efficace pour préserver la flore intestinale de votre chat. La moule verte, elle, peut soulager les articulations. Quant à la levure de bière, elle fait des merveilles sur le pelage des animaux.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Entretien et hygiène du Sacré de Birmanie

  • Vaccins : environ 80 euros

  • Alimentation : 70 à 100 euros

  • Budget mensuel : 80 à 110 euros

Il est important de bien prendre soin de la fourrure du Sacré de Birmanie pour éviter les nœuds. L’entretien de ce chat n’est cependant pas aussi chronophage que l’on pourrait le craindre. Il faut bien évidemment le brosser plusieurs fois par semaine. En période de mue, le brossage devra être quotidien. Munissez-vous d’une brosse bien adaptée à votre chat et évitez les gestes trop brusques. En cas de nœud récalcitrant, coupez délicatement à l’aide d’une paire de ciseaux bien propre. Si le nombre de nœuds est vraiment trop important, consultez votre vétérinaire ou faites appel à un toiletteur professionnel.

Faites bien attention aux yeux, aux dents, aux oreilles et aux griffes de votre Sacré de Birmanie. Nettoyez ses yeux régulièrement à l’aide d’une lotion adaptée ou de sérum physiologique et inspectez ses oreilles. Essayez d’apprendre à votre chat à supporter la brosse à dents pour entretenir la santé de sa bouche. Taillez ses griffes à l’aide d’un petit coupe-griffe adapté, en faisant bien attention à ne pas couper dans la partie rosée de la griffe. Il s’agit de la partie vivante de la griffe.

Enfin, complétez les soins de votre Sacré de Birman par un suivi vétérinaire régulier pour les rappels de vaccin et l’administration des antiparasitaires et des vermifuges nécessaires. N’hésitez pas à demander un petit bilan de santé lorsque votre Sacré de Birmanie commence à se faire vieux. Mieux vaut prévenir que guérir.

Prix du Sacré de Birmanie

Quel est le prix d’un chat Sacré de Birmanie ? Comptez entre 700 et 1500 euros, avec des variations bien entendu possibles. L’achat d’un animal avec un pedigree, inscrit au LOOF, représente toujours un gros budget. Budget auquel s'ajoutent ensuite toutes les dépenses annexes (jouets, accessoires, nourriture, etc.). Il faut donc en avoir conscience avant l’adoption. Le prix d’un chaton Sacré de Birmanie peut varier en fonction de plusieurs critères :

  • La renommée de l’élevage. Attention, cela ne veut pas forcément dire que les élevages les plus chers sont les meilleurs ! Renseignez-vous, visitez et posez des questions à l’éleveur avant de vous décider.

  • La nature du chaton. Les chatons destinés à la compagnie sont souvent moins chers que les chatons destinés aux concours, aux expositions ou à la reproduction.

  • L’ascendance du chaton. Si un chaton possède des parents décorés, il y a de fortes chances pour que son prix augmente.

Si vous ne pouvez pas ou ne souhaitez pas mettre un tel prix dans un chaton, ne vous tournez pas pour autant vers les annonces de particuliers non déclarés sur Internet. Ce sera un mauvais calcul : vous n’avez pas les mêmes garanties qu’auprès d’un élevage reconnu. Adressez-vous plutôt à des associations ou à des refuges.

Sommeil

Acheter un panier pour son Sacré de Birmanie suppose de suivre quelques recommandations. La première est de bien choisir la taille du panier en question ! Choisir un panier trop petit est bien sûr inutile, mais un couchage trop grand ne conviendrait pas non plus à votre matou, qui préférera se sentir bien entouré.

Côté matière, préférez les paniers mous et doux, qui offrent un confort supplémentaire pour les chats. Ces paniers sont cependant plus exposés aux infestations de parasites. Il faudra donc se montrer rigoureux sur le traitement antiparasitaire de votre chat et prendre aussitôt les mesures nécessaires si vous suspectez l’apparition d’insectes indésirables.

Où placer le panier de votre chat ? Idéalement, il doit être dans un endroit calme, à l’abri du passage et où votre Sacré de Birmanie se sentira en sécurité. Cependant, rien ne garantit que votre chat ira s’installer dans son panier la nuit venue. Nos félins se déplacent en général la nuit et ne dorment jamais au même endroit. De plus, le choix d’un coin nuit dépend entièrement de leur envie. Inutile de forcer un chat à s’installer dans un panier s’il n’en a pas envie. Il pourra tout aussi bien choisir le canapé, une couverture, un coussin ou même votre lit !

Si vous avez plusieurs chats, achetez autant de paniers que de chats. Nos compagnons à quatre pattes n’aiment pas vraiment partager leur lieu de repos.

Jeux et activités physiques pour Sacré de Birmanie

Même si le Birman n’est pas le chat le plus sportif et énergique du monde, il a quand même besoin de se faire un peu d’exercice, ne serait-ce que pour éviter la prise de poids et l’embonpoint. Achetez des jouets à votre chat pour l’occuper durant vos absences, et jouez un peu avec lui chaque jour. Vous n’avez pas besoin de vous ruiner : les jouets les plus simples sont souvent les plus efficaces. Une bonne vieille canne à pêche fera ainsi parfaitement l’affaire.

Pourquoi ne pas adopter un autre chat pour tenir compagnie à votre Birman ? Il pourra ainsi s’amuser avec lui, notamment lorsque vous devez le laisser seul. Ne précipitez cependant pas la rencontre pour éviter une mauvaise première impression et faites preuve de patience avec les deux animaux.

Si vous laissez sortir votre chat, veillez à ce qu’il soit correctement identifié. Sachez cependant que vous prenez un risque à laisser un accès extérieur non sécurisé à votre Birman.

Assurance : bien protéger son Sacré de Birmanie

Doit-on souscrire à une assurance spéciale pour son Sacré de Birmanie ? Eh bien, non ! Alors que certaines catégories de chien (chiens de chasse, chiens dits dangereux) sont soumis à des obligations d’assurance, ce n’est absolument pas le cas des chats. Aucune race n’est concernée, même les plus grandes. Il est vrai que les dégâts commis par un félin sur une personne sont souvent plutôt légers. En règle générale, votre chat sera couvert par votre assurance de responsabilité civile, bien souvent comprise dans les assurances habitation.

En quoi consiste cette assurance ? Elle vous permet d’être remboursé d’une partie des frais engagés si jamais votre Sacré de Birmanie provoquait des dégâts sur autrui ou sur les biens d’autrui. Le montant des remboursements dépend de votre contrat : lisez bien chaque ligne et comparez les offres si besoin. Il faut également bien connaître les délais de carence et les clauses d’exclusion. Enfin, si votre Sacré de Birmanie venait à être blessé par quelqu’un d’autre, c’est vers l’assurance de cette personne qu’il faudra vous tourner.

Vous pensez peut-être à souscrire à une mutuelle pour chat. C’est en réalité une excellente idée ! Cet outil, souvent négligé par les propriétaires, peut pourtant vous sauver la mise le moment venu. En France, les frais vétérinaires sont souvent très élevés. Pour ne pas vous retrouver dans une situation pénible ou face à des choix délicats, pensez à souscrire à une mutuelle pour votre Sacré de Birmanie. Cela vous permettra d’être remboursé de certaines interventions vétérinaires.

Cependant, il est très important de bien lire les contrats et de se renseigner. En effet, un bon nombre de mutuelles ne prennent pas en charge les maladies génétiques ou héréditaires. De même, n’attendez pas trop longtemps si vous souhaitez faire assurer votre Sacré contre les maladies : en effet, les mutuelles refusent de prendre en charge des chats trop âgés ou déjà malades.

SON ALIMENTATION PARFAITE ?

en 3mn !

Voir d'autres chats à poil mi-long :