Espérance de vie d’un chat : quelle est-elle ?

Vouloir connaître la durée de vie de son chat est tout à fait normal pour tout propriétaire de félin qui se respecte, même si à nos yeux, nos boules de poils nous quittent toujours trop tôt. L’espérance de vie du chat dépend de plusieurs facteurs et paramètres, qu’il n’est pas toujours possible de maîtriser.

L’espérance de vie moyenne du chat domestique en chiffres

Il est admis que la durée de vie d’un chat domestique est de 10 à 16 ans. Ce chiffre est en constante augmentation depuis plusieurs années. Les progrès de la médecine vétérinaire, ainsi que ceux de l’industrie de l’alimentation animale, ont grandement contribué à faire grimper l’espérance de vie du chat domestique. Mais on constate des différences assez importantes entre les félins, différences qui dépendent de leurs conditions de vie, mais également de leur race.

La femelle vit en moyenne un peu plus longtemps que le mâle : 15 ans, contre 13 ans. Mais pour les deux sexes, les chats castrés vivent en moyenne 15 ans, contre 11 ans pour les chats entiers. On observe là encore une différence entre les mâles et les femelles :

  • Une femelle stérilisée vit en moyenne six mois de plus qu’une chatte non stérilisée.
  • Un mâle castré vit en moyenne 1,8 an de plus par rapport à un chat entier.

Testez-nous

14 jours de croquettes pour
1€ TTC
ETABLIR SON PROFIL NUTRITIONNEL 👩
✔️ Livré chez vous en 48h  ✔️Sans engagement

Quelle est l’espérance de vie d’un chat de gouttière ?

Si par gouttière, vous entendez un chat errant, alors son espérance de vie est malheureusement beaucoup plus basse que celle d’autres félins. En effet, les chats errants sont plus exposés aux accidents et aux maladies, qui raccourcissent très fortement leur espérance de vie. Il est donc plutôt rare qu’un chat errant vive plus de 8 ans. L’espérance de vie d’un chat domestique est donc beaucoup plus élevée que celle d’un chat errant.

En revanche, si le chat de gouttière désigne simplement un chat dépourvu de pedigree, son espérance de vie est tout à fait respectable ! Mieux encore, ce félin, plus solide que les chats de race, vit souvent plus longtemps en bonne santé, à condition que son propriétaire s’occupe bien de lui. Comptez en moyenne 12 ans pour un chat de gouttière bien entretenu.

Vous vous demandez aussi peut-être quelle est la durée de vie d’un chat d’appartement ? Ceux-ci sont les champions de la longévité. En effet, un chat d’appartement peut facilement vivre entre 15 et 20 ans, tout simplement parce qu’il est beaucoup moins exposé que les autres aux accidents et aux bagarres avec d’autres félins, vecteurs de maladies.

Espérance de vie d'un chat

L’espérance de vie des chats de race

Les chats de race sont plus fragiles que les autres et vivent en moyenne moins longtemps que les chats de gouttière. Leur espérance de vie est en effet, en moyenne de 12,5 ans, mais des disparités existent entre les races. Voici quelques exemples d'espérance de vie de chat de race : 

  • Birman : espérance de vie moyenne de 16,1 ans, contre 14,3
  • Burmese : espérance de vie moyenne de 14,3 ans
  • Siamois : espérance de vie de 14,2 ans
  • Persan : espérance de vie de 14,1 ans
  • British Shorthair : espérance de vie 11,8 ans
  • Maine Coon : espérance de vie 11 ans
  • Ragdoll : espérance de vie 10,1 ans
  • Abyssin : espérance de vie de 10 ans

Quel est l’âge maximum d’un chat ?

La réponse à cette question est complexe, car elle dépend de plusieurs facteurs qu’il est parfois difficile à maîtriser. Le vieillissement d’un chat n’est pas le même chez toutes les races. Un chat bien entretenu, qui vit en appartement et qui reste en bonne santé jusqu’à la fin de sa vie, peut vivre jusqu’à 20 ans, voire au-delà. Le record du chat le plus vieux du monde au moment de sa mort est pour le moment détenu par Creme Puff, une chatte qui a vécu jusqu’à l’âge canonique de 38 ans et qui est morte en 2005 au Texas. En âge humain, cela correspond à 169 ans ! Autres records intéressants :

  • La chatte la plus vieille du monde encore en vie aurait 35 ans. Il s’agit de Missan, en Suède. Un véritable exploit de longévité !
  • En juin 2020, Rubble, célèbre matou, est mort à l’âge de 31 ans. 
  • Sarah, une chatte morte à l’âge de 33 ans, après avoir été adoptée à l’âge de 20 ans en Nouvelle-Zélande !
Espérance de vie des chats

Quels sont les facteurs qui jouent sur l’espérance de vie du chat ?

L’alimentation

C’est le premier paramètre à prendre en compte. Il est très important de nourrir correctement son matou, avec une alimentation adaptée à ses besoins et de qualité. Un chat entier ne sera pas nourri de la même manière qu’un chat castré, tout comme un chat qui a accès à l’extérieur ne mangera pas la même quantité de nourriture qu’un félin qui ne sort jamais. Il est d’ailleurs important d’empêcher la survenue de l’obésité, véritable mal du siècle qui entame très sérieusement l’espérance de vie d’un chat.

Comment nourrir un chat âgé ?

Les chats seniors ont des besoins nutritionnels bien différents des chatons ou des chats adultes. Avec l’âge, le métabolisme diminue, ce qui s’accompagne d’une baisse assez significative des besoins énergétiques. Il est donc primordial de réduire les portions pour éviter la prise de poids. Choisissez une alimentation riche en protéines de très bonne qualité, et un peu plus pauvre en glucides et en lipides. Demandez conseil à votre vétérinaire afin de choisir la meilleure nourriture pour votre vieux chat.

Espérance de vie du chat

Le suivi vétérinaire et l’état de santé

Faites suivre votre chat par un vétérinaire. Prenez rendez-vous chaque année pour le faire vacciner, y compris s’il s’agit d’un chat d’intérieur, et demandez un petit bilan de santé lorsque votre boule de poils commence à vieillir.

Bien sûr, la durée de vie d’un chat dépend également de son état de santé. Il est impossible de prévenir l’apparition de maladies comme les cancers, qui laissent souvent bien peu de chance aux animaux. D’autres pathologies, comme le diabète, peuvent être prises en charge avec un bon traitement, qui permettra à votre chat de vivre longtemps et en relative bonne santé.

Les conditions de vie

Comme nous l’avons expliqué un peu plus haut, les chats d’appartement vivent plus longtemps, en moyenne, que les félins qui disposent d’un accès extérieur. L’espérance de vie d’un matou varie grandement en fonction de son environnement. La santé du chat est fortement impactée par son environnement. Il est impossible de prévenir les accidents chez un chat qui a pour habitude de vadrouiller, mais vous pouvez l’empêcher de trop s’éloigner de votre domicile en le stérilisant afin de réduire son territoire.

Un chat d’extérieur risque aussi de contracter une maladie au contact d’autres animaux. D’où l’importance d’une bonne vaccination. Les bagarres entre félins sont également parfois impressionnantes et peuvent être à l’origine de sérieuses blessures. Là encore, la stérilisation permettra de calmer les velléités querelleuses de votre félin, en particulier s’il s’agit d’un mâle.

Testez-nous

14 jours de croquettes pour
1€ TTC
ETABLIR SON PROFIL NUTRITIONNEL 👩
✔️ Livré chez vous en 48h  ✔️Sans engagement

Quel est le comportement d’un chat en fin de vie ?

Au crépuscule de sa vie, le chat change assez ostensiblement de comportement. Il est moins dynamique qu’avant, dort plus longtemps, s’isole. Il est également possible qu’il devienne plus agressif, qu’il perde l’appétit et donc qu’il maigrisse. Tous ces signes doivent absolument vous mettre la puce à l’oreille. Parfois, les indices sont encore plus directs si l’animal souffre : il gémit ou miaule et tente d’attirer votre attention.

L'espérance de vie chez le chat

Quels soins pour chat âgé ?

Il est important de prendre soin d'un chat âgé afin de lui garantir une bonne qualité de vie. Voici quelques conseils et pratiques à adopter :

  • Alimentation adaptée : Lorsqu'un chat vieillit, ses besoins nutritionnels évoluent. Optez pour une nourriture spécialement conçue pour les chats âgés qui contient les vitamines et nutriments nécessaires. Il faut veiller à éviter la prise de poids et donc les rations doivent être adaptées.
  • Contrôles vétérinaires réguliers : Un chat âgé doit être examiné par un vétérinaire au moins une fois par an. Ces contrôles permettront de détecter rapidement d'éventuels problèmes de santé. Les chats âgés peuvent souffrir de problèmes dentaires qui peuvent affecter leur alimentation et leur qualité de vie. Un examen régulier de la bouche de votre chat par un vétérinaire est important pour prévenir ces problèmes.
  • Exercices réguliers : Encouragez votre chat à faire de l'exercice pour maintenir un poids sain et favoriser la souplesse et la mobilité. Cela peut consister en des jeux légers ou des promenades courtes et surveillées à l'extérieur.
  • Hydratation : Veillez à ce que votre chat ait toujours accès à de l'eau fraîche. Les chats âgés sont plus susceptibles de souffrir de maladies rénales, et une bonne hydratation est essentielle pour maintenir leurs reins en bonne santé.
  • Médicaments si nécessaire : Si votre chat est sous médication pour une condition spécifique liée à l'âge, assurez-vous de respecter les instructions du vétérinaire sur la posologie et la fréquence.
  • Stimulation mentale : Les chats âgés peuvent avoir tendance à dormir plus, mais ils ont toujours besoin de stimulation mentale. Les jouets interactifs, les griffoirs ou même les fenêtres avec vue sur l'extérieur peuvent aider à maintenir votre chat âgé engagé et heureux.
  • Amour et attention : Peut-être le plus important de tous, assurez-vous de donner à votre chat beaucoup d'amour et d'attention. Les chats âgés peuvent être plus vulnérables et nécessitent souvent plus de réconfort.
espérance de vie chez les chats

Comment accompagner mon chat en fin de vie ?

Même si c’est une épreuve très difficile, il est inutile de prolonger la souffrance de votre compagnon à quatre pattes dans le but de le garder plus longtemps avec vous. Mais quand prendre la décision d’euthanasier votre chat ? Écoutez l’avis de votre vétérinaire : il est le plus à même de vous conseiller. Si votre boule de poils souffre trop et qu’il n’y a plus d’espoir, le moment est sans doute venu de l’accompagner dans ses derniers instants, même si c’est une décision toujours très difficile à prendre. 

Si votre chat ne souffre pas, mais que la fin approche, laissez-le partir de sa belle mort. Soyez surtout à l’écoute de votre félin. Restez à ses côtés, rassurez-le, et prenez également le temps d’expliquer la mort prochaine de votre compagnon à quatre pattes au reste de la famille. Le décès d’un félin est une épreuve déchirante, mais inévitable, car le plus grand défaut des animaux de compagnie est qu’ils vivent moins longtemps que nous.

"DES MILLIERS DE RECOMMANDATIONS !"

Voir les témoignages