LHASSA APSO

Le Lhassa Apso fait partie de la famille des chiens tibétains. Il s’agit d’un chien d’agrément, uniquement destiné à la compagnie. Gentil et doté d’un caractère doux et agréable, il fait en effet un parfait compagnon.

Un peu d’histoire

Le Lhassa Apso est une race particulièrement ancienne, puisqu’elle serait née il y a un peu moins de trois mille ans au Tibet. Elle serait issue d’un croisement entre un Épagneul tibétain et un Terrier du Tibet, même si une légende fait de la race la réincarnation d’un grand lama. Historiquement, le Lhassa Apso servait à la garde des monastères en raison de son ouïe particulièrement fine : il donnait ainsi l’alerte au moindre bruit.

Durant très longtemps, cette race n’a pas quitté son pays d’origine. Il a fallu attendre l’arrivée d’un colonel anglais au Tibet. L’homme se fit offrir deux Lhassa Apso, qui donnèrent ensuite naissance à cinq chiots. Les animaux furent ramenés en Angleterre, où le premier élevage en Occident fut ensuite fondé. À l’époque, le Lhassa Apso a été également surnommé Petit chien lion tibétain, Terrier de Lhassa ou encore Chien talisman. Il prit le nom de Lhassa Apso en 1934.

La race arrive en France à la fin des années 1940. Violette Dupont crée un élevage dans le nord de la France, puis fonde en 1960 le premier club de Lhassa Apso français.

Caractéristiques physiques

Le Lhassa Apso est un chien de petite taille.

  • Le mâle mesure entre 20 et 30 cm au garrot et pèse entre 5 et 7 kg.

  • La femelle mesure entre 18 et 28 cm au garrot et pèse entre 4 et 6 kg.

Il appartient au groupe n°9 de la FCI : chiens d’agrément et de compagnie. Il porte le numéro 227.

Corps : le corps est légèrement plus long que haut. L’aspect général est harmonieux et robuste.

Tête : le crâne est étroit, pas totalement plat. Le stop est moyen. Les poils au niveau de la tête sont également bien fournis, mais ne gênent pas la vision de l’animal. La truffe est bien noire.

Oreilles : les oreilles sont pendantes et bien garnies en poils, qui forment des franges.

Yeux : ils sont de forme ovale et de couleur foncée. Ils sont de dimension moyenne.

Queue : la queue est attachée haut et portée sur le dos. Elle est elle aussi bien garnie en poils.

Poil : le poil de couverture est long, droit et dur, très abondant. Il n’est pas laineux ou soyeux. Le sous-poil est présent, mais pas particulièrement dense.

Couleur : le standard accepte différentes couleurs :

  • Doré

  • Sable

  • Miel

  • Ardoise

  • Gris foncé

  • Fumée

  • Noir

  • Blanc

  • Brun

  • Particolores (plusieurs couleurs)

La petite taille du Lhassa Apso est un avantage si vous comptez voyager avec votre chien, notamment dans les transports en commun. Mais attention, car si votre toutou fait plus de 6 kg, cage de transport comprise, des conditions particulières s’appliquent. En avion, il devra voyager en soute, dans une cage de transport scrupuleusement adaptée aux conditions exigées par les compagnies aériennes.

Quelle est la différence entre un Lhassa Apso et un Shih Tzu ?

Il ne faut pas confondre le Lhassa Apso et le Shih Tzu, même s’il est vrai qu’il existe une certaine ressemblance entre les deux races. Le Lhassa Apso est un peu plus grand que le Shih Tzu, avec un nez plus long et un crâne plus étroit. D’un point de vue historique, le Shih Tzu est originaire de Chine tandis que le Lhassa Apso est originaire du Tibet.

Caractère

Il est très important de choisir son futur compagnon sur la base de son caractère, et non pas de son physique. Même si vous avez bien sûr le droit d’avoir des préférences, choisir un chien compatible avec son propre tempérament est essentiel pour que l’adoption se passe bien.

Pour faciliter la tâche aux adoptants, des standards ont été établis pour chaque race. Ces standards listent non seulement les informations sur le physiques d’une race, mais également ses traits de caractère. C’est un outil très précieux. Il est également important de connaître les petits défauts d’un animal pour mieux y faire face si l’occasion devait se présenter.

Les qualités du Lhassa Apso

  • Joueur

Le Lhassa Apso a beau être un petit modèle, il n’en reste pas moins alerte et vif. C’est un chien joueur, qui fait donc un merveilleux compagnon de jeu pour les enfants. Énergique, il sait cependant aussi se montrer calme, surtout en présence de personnes âgées plus fragiles.

  • Intelligent

Cette race est connue pour son intelligence. Il est vrai que le Lhassa Apso comprend très bien ce que l’on attend de lui.

  • Obéissant

Il est assez facile à éduquer, tant que ses maîtres sont capables de faire preuve de fermeté, mais jamais de brutalité, à son égard. Ce toutou répond bien mieux à l’encouragement qu’à la réprimande. Bien dressé, le Lhassa Apso se montre très obéissant.

  • Amical

C’est un chien très gentil et affectueux. Il adore les caresses et les câlins et vient même volontiers les chercher. Il est protecteur et dévoué avec les siens et veillera sur eux avec dévotion. Ce n’est pas un bon chien de garde, en raison de son gabarit, mais c’est un bon chien d’alerte.

Les points à surveiller chez le Lhassa Apso

  • Assez indépendant

Le Lhassa Apso a beau être un chien d’agrément et de compagnie par excellence, il n’en reste pas moins capable d’initiative. Il n’est pas complètement tributaire de son maître, bien loin de là. Il faut donc faire attention à ce qu’il ne prenne pas des décisions qui pourraient le mettre en danger.

  • Peut se montrer aboyeur

En tant que chien d’alerte, le Lhassa Apso a tendance à souvent aboyer. Et il ne faut pas se fier à sa petite taille : son aboiement est très puissant et bien caractéristique de la race. Faites bien attention si vous vivez en appartement.

  • Assez gourmand

Le Lhassa Apso est plutôt gourmand. Vous pouvez utiliser ce petit travers pour faciliter son éducation, mais attention à ne pas trop en abuser pour ne pas faire grossir votre petit toutou !

Toutes les qualités du Lhassa Apso en font un chien idéal pour une première adoption. Ce petit toutou est de plus très adaptable. Si vous avez eu un coup de cœur pour cette race et que c’est votre premier chien, n’ayez aucune crainte : il est fait pour vous.

Comportement avec les autres

Le Lhassa Apso n’a pas une seule once d’agressivité en lui. Il est cependant méfiant avec les étrangers, car il se montre protecteur avec sa famille. Il est tout à fait apte à cohabiter avec des chats, des chiens ou même des Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC) tant qu’il a été sociabilisé correctement au cours de sa jeunesse.

Compatibilité

Le Lhassa Apso est le compagnon parfait des nombreuses familles. Gentil, calme et affectueux, il intègre parfaitement les foyers avec des enfants et convient à merveille aux personnes âgées. En revanche, il est un peu moins indiqué pour les personnes très sportives qui cherchent un compagnon pour leurs sorties.

Santé

L’espérance de vie du Lhassa Apso

L’espérance de vie du Lhassa Apso est comprise entre 12 et 14 ans. Elle est similaire, bien que dans la moyenne basse, à celle des autres animaux de même gabarit. Les petits chiens sont en effet réputés pour vivre plus longtemps que les gros chiens ou que les chiens de taille géante. Gardez cependant à l'esprit que la longévité d’un chien n’est pas une donnée fixe. Votre chien peut hélas tomber malade ou être victime d’un accident de la route. Soyez préparé à cette éventualité, car la perte d’un animal de compagnie est toujours douloureuse.

Comment prolonger son espérance de vie ?

Ces quelques conseils vous permettront de préserver la santé de votre Lhassa Apso.

  • Faites attention à sa nourriture

La nourriture a un rôle direct sur la santé d’un animal. Plus elle est de qualité, et mieux votre chien se porte. Il faut donc la choisir avec attention, en l’adaptant aux besoins nutritionnels de votre Lhassa Apso.

  • Soignez-le correctement

Le seul moyen efficace de savoir si votre toutou ne cache pas une maladie grave est de consulter un vétérinaire au moins une fois par an. Certaines pathologies sont insidieuses et ne peuvent être repérées que lors d’un examen approfondi.

  • Éduquez-le

Aussi étonnant que cela puisse paraître, éduquer un chien participe bien à préserver sa santé. Comment ? En le protégeant des accidents. Une boule de poils obéissante aura moins tendance à s’éloigner de vous. Nous vous conseillons également de ne pas détacher votre Lhassa Apso dans des zones dangereuses, notamment à proximité du trafic routier.

Les maladies fréquentes chez le Lhassa Apso

Le Lhassa Apso est une race plutôt solide. Pour autant, elle est prédisposée à certaines maladies qu’il convient de connaître.

  • L’hydrocéphalie congénitale

Cette maladie se caractérise par la dilatation d’une partie ou de la totalité des ventricules cérébraux, entraînant l’apparition d’un crâne bombé. Le chien affiche des retards de croissance, ainsi que des troubles nerveux et locomoteurs.

  • L’atrophie progressive de la rétine

Malheureusement, cette maladie se retrouve chez un bon nombre de races, toutes tailles confondues. Comme son nom l’indique, elle se caractérise par la dégénérescence progressive de la rétine. Hélas, il n’existe aucun traitement pour empêcher l’évolution de la maladie. Elle s’achève sur une cécité complète.

  • L’entropion

Il s’agit d’un problème oculaire caractérisé par un enroulement de la paupière vers l’intérieur. La pathologie concerne souvent les deux yeux. Les symptômes sont assez variables dans leur degré de gravité, mais les cas les plus sérieux touchent la cornée. La correction se fait via une opération chirurgicale.

Conditions de vie

Les conditions de vie idéales du Lhassa Apso

Les conditions de vie idéales du Lhassa Apso sont en réalité multiples, car ce petit chien est très adaptable. Il peut aussi bien vivre en milieu urbain qu’à la campagne. Le plus important pour lui est la présence de son maître à ses côtés.

Le Lhassa Apso peut-il vivre en appartement ?

En tant que chien d’agrément, le Lhassa Apso est tout à fait adapté pour vivre en appartement. Il ne prend pas beaucoup de place et n’est pas très actif, ce qui en fait donc un candidat idéal pour ce type de logement. Faites cependant attention à ce que votre boule de poils ne se montre pas trop aboyeuse, car elle pourrait très vite déranger vos voisins et créer des conflits.

Éducation

Quand commencer l’éducation du Lhassa Apso ?

On conseille toujours de commencer le plus tôt possible. Il est vrai que l’idéal est de vous lancer dans l’apprentissage dès l’arrivée du chiot chez vous, en lui laissant bien sûr quelques jours pour s’acclimater à son changement d’environnement.

Il est également important de sociabiliser correctement votre Lhassa Apso. Ce n’est pas parce que vous avez un petit chien que vous devez passer à côté de cette étape cruciale. Faites rencontrer de nombreuses personnes et d’autres animaux à votre petit toutou afin qu’il n’en ait pas peur.

Peut-on éduquer un Lhassa Apso adulte ?

Même si les chiots sont plus faciles à éduquer, cela ne veut pas dire qu’un chien adulte est incapable d’apprendre, bien au contraire. Mais vous devrez adopter une approche sensiblement différente, qui prend en compte le passé, parfois difficile, de l’animal. Vous pouvez faire appel à un éducateur canin pour vous aider.

Les bases de l’apprentissage

Comment bien réussir l’éducation de votre compagnon à quatre pattes ? En étant capable d’adopter une approche positive de l’apprentissage. Oubliez les méthodes à l’ancienne, basées sur la violence tant physique que verbale. Endommager la relation que vous entretenez avec votre toutou n’en vaut pas la chandelle, surtout que les méthodes positives permettent elles aussi d’obtenir les mêmes résultats.

Le principe est très simple : encouragez les comportements positifs et ignorez, dans la mesure du possible, les comportements négatifs. Récompensez votre chien lorsqu’il comprend bien un ordre, lorsqu’il vous obéit ou lorsqu’il réussit un exercice. Vous pouvez le punir, mais jamais physiquement ou verbalement en lui hurlant dessus. La punition doit également être utilisée en dernier recours et avec parcimonie : retirez-lui un jouet, ignorez-le, refusez-lui une friandise, etc.

Réussir le dressage de son chien demande de réunir trois qualités essentielles.

  • La patience

Soyez patient et ne mettez pas la charrue avant les bœufs ! Laissez-le temps à votre chiot de comprendre ce que vous attendez de lui et ne vous énervez pas s’il fait des erreurs. Il est tout à fait normal qu’il se trompe au cours de son apprentissage.

  • La cohérence

Il n’y a rien de pire, pour un chien, que l’incohérence chez son maître. Choisissez des ordres simples et clairs et n’en dérogez plus. Toute la famille doit suivre les mêmes règles, y compris les enfants. Interdisez à votre boule de poils tout ce que vous comptez lui interdire à l’âge adulte dès le départ. Il est possible de revenir sur les interdictions ensuite, mais interdire une autorisation est beaucoup plus difficile.

  • La constance

La répétition dans le temps est la clé du succès. Inutile d’infliger une seule séance d’une heure une fois par semaine à votre Lhassa Apso. Choisissez plutôt des séances courtes, mais quotidiennes. Profitez également des moments de jeu ou de promenades pour parfaire l’apprentissage de votre toutou.

N’hésitez pas à utiliser des accessoires comme des jouets, des clickers ou même des friandises pour bien réussir le dressage de votre chien. Si vous craignez de ne pas réussir, pourquoi ne pas faire appel à un éducateur canin ou vous rendre dans une école du chiot ? Ces structures sont en plus très utiles pour parfaire la sociabilisation de l’animal !

Alimentation : bien nourrir son Lhassa Apso

Il peut parfois sembler difficile de choisir les bonnes croquettes pour Lhassa Apso, les bonnes pâtées ou tout simplement la nourriture la plus adaptée à son chien. Il suffit pourtant de quelques précautions pour éviter les erreurs.

Bien comprendre la composition des produits

Il n’y a pas de secret. Pour savoir ce que vous donnez à votre boule de poils, vous devez savoir ce qu’il y a dans sa nourriture. Lisez bien les étiquettes des croquettes ou des pâtées. La composition est le meilleur indicateur de la qualité d’un produit. Faites attention à la provenance des ingrédients, ainsi qu’à la présence d’additifs. Une composition à rallonge n’est jamais bon signe.

Choisir les bonnes protéines

Le chien reste un animal carnivore, même s’il peut parfois manger, si les circonstances l’exigent, quelques fruits et légumes. Il faut donc que son régime reflète ce besoin en viande. Choisissez des croquettes ou des pâtées riches en protéines animales. Le taux minimum de protéines conseillé est de 28%. Ces protéines doivent être issues de viande de très bonne qualité. Ne bannissez pas complètement les protéines végétales, mais leur apport doit être limité.

Faire attention aux glucides et aux minéraux

Achetez des produits dont le taux de glucides n’est pas trop élevé. Les glucides ne sont pas mauvais pour la santé et sont même nécessaires pour l’organisme, mais c’est leur excès qui est néfaste. Il provoque en effet l’embonpoint, l’obésité ou le diabète. Faites également attention au taux de cendres, ou minéraux, qui ne doit pas être supérieur à 10%.

Ne pas acheter n’importe où

Il est parfois tentant d’acheter en grande surface ou en supermarché. Il est vrai que les prix y sont très attractifs. Mais pour vous proposer des croquettes ou des pâtées à des tarifs si bas, les fabricants n’hésitent pas à utiliser des ingrédients de piètre qualité. Nous vous conseillons donc d’éviter d’acheter les marques que l’on trouve en grande surface.

Utiliser des compléments alimentaires

Les compléments alimentaires sont des outils très utiles. Ils permettent en effet de cibler des petits problèmes du quotidien sans pour autant devoir complètement changer l’alimentation de votre toutou. Mais ils ne doivent pas non plus être utilisés sans consultation préalable avec un vétérinaire. Ne confondez pas compléments alimentaires avec médicaments.

Adapter la nourriture de son chien à ses besoins

Un chien ne mange pas la même chose tout au long de sa vie. Il est normal que sa nourriture évolue avec lui afin de répondre au plus près à ses besoins alimentaires. Un petit chiot ne mange pas la même chose qu’un chien senior, qu’un chien adulte ou qu’un chien stérilisé. Avant de changer la diète de votre Lhassa Apso, parlez-en avec votre vétérinaire et mettez en place une transition alimentaire. Un changement trop brutal de nourriture risque en effet de provoquer des problèmes de digestion.

Vous pouvez même faire appel à un service de croquettes sur mesure pour avoir la garantie d’une nourriture parfaitement adaptée à votre chien.

Connaître les autres méthodes d’alimentation

Vous n’avez pas envie d’acheter des croquettes ou des pâtées industrielles trouvées dans le commerce ? Pas de problème. Des méthodes alternatives existent.

  • La ration ménagère : les repas sont préparés à partir de viande cuite et de légumes cuits. Consultez bien la liste des bons légumes pour chien avant de vous lancer. Certains légumes sont toxiques pour nos compagnons à quatre pattes.

  • Le régime BARF : vous utilisez de la viande crue et des abats crus pour préparer les repas de votre Lhassa Apso. Là encore, ne choisissez pas n’importe quelle viande, et surtout, demandez conseil à un vétérinaire ou à un spécialiste de la nutrition canine avant de vous lancer.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Entretien et hygiène du Lhassa Apso

  • Vaccins : 40 à 50 euros

  • Alimentation : 40 à 60 euros

  • Budget mensuel : 50 à 70 euros

L’entretien de la fourrure

Compte tenu du pelage du Lhassa Apso, l’entretien de ce dernier demande de l’investissement de la part de son propriétaire et encore plus s’il a de très longues franges susceptibles de former des nœuds. Brossez plusieurs fois par semaine, voire tous les jours, votre chien à l’aide d’une petite brosse douce. Il est également possible d’utiliser du spray démêlant. En cas de doute, faites appel à un toiletteur professionnel.

On conseille normalement de ne pas laver son chien plus d’une à deux fois par an. Mais dans le cas du Lhassa Apso, cette fréquence peut passer à un bain tous les mois. Faites bien attention à utiliser des produits adaptés aux chiens, dont le pH est complètement différent du nôtre. Si votre petit Lhassa Apso est tondu, vous n’avez pas besoin de le laver aussi souvent. Faites bien attention à le rincer à l’eau tiède pour ne pas le blesser.

Prendre soin des yeux et des oreilles

Comme pour tous les chiens, il est important de prendre soin de ses yeux et de ses oreilles. Nettoyez les yeux chaque semaine à l’aide d’une compresse de gaze, qui ne laissera pas de microfibres sur son passage, et de sérum physiologique ou de lotion oculaire.

Il en va de même pour le soin des oreilles. Inspectez-les, surtout après des promenades en forêt ou à la campagne. Les franges peuvent en effet ramasser toutes sortes de débris ou de parasites. Nettoyez aussi le conduit auditif avec un produit spécialement conçu à cet effet.

Prendre soin des dents

Avez-vous déjà songé à brosser les dents de votre compagnon à quatre pattes ? C’est une étape pourtant très importante ! Apprenez à votre petit Lhassa Apso à supporter le plus tôt possible la brosse à dents et à se laisser brosser les dents. Utilisez du dentifrice pour chien. Soignez aussi ses gencives grâce à des os à mâcher (comme des os à moelle de bœuf bien frais). L’hygiène bucco-dentaire est très importante.

Prendre soin des griffes

Il arrive que les petits chiens d’agrément usent moins rapidement leurs griffes que les autres. Dans ce cas, vous devez les tailler vous-même. Achetez un coupe-griffe et faites bien attention à ne pas trancher la partie vivante de la griffe. Il s’agit de la partie rosée sur les griffes claires. Si votre toutou a les griffes foncées, faites preuve de prudence et taillez juste la pointe.

Les soins vétérinaires

Soyez bien rigoureux dans les visites chez le vétérinaire. Consultez au moins une fois par an afin de faire vacciner votre chien. Profitez-en pour le faire traiter contre les parasites (tiques, puces) et pour le faire vermifuger. Au moindre problème, n’hésitez pas à prendre rendez-vous.

Prix du Lhassa Apso

Combien coûte un Lhassa Apso ?

Le prix d’un chiot Lhassa Apso est compris entre 900 et 1500 euros si vous achetez votre chien dans un élevage. L’adoption en refuge sera bien évidemment beaucoup moins chère. Mais dans tous les cas, n’oubliez pas que des dépenses supplémentaires vont venir se greffer au prix d’achat de l’animal (nourriture, accessoires, jouets, frais vétérinaires, etc.).

Où acheter un Lhassa Apso ?

  • Un élevage

Si vous souhaitez un Lhassa Apso pure race inscrit au LOF, vous n’aurez pas d’autre choix que de vous tourner vers un élevage. Ne choisissez pas pour autant n’importe quel élevage. Visitez, observez l’environnement et posez des questions à l’éleveur. Ne pensez pas qu’un élevage pratiquant des prix élevés est un élevage de qualité. Si vous avez des doutes, passez votre chemin.

  • Une association

Il est possible de trouver des Lhassa Apso en association ou en refuge. Il existe des associations spécialisées dans le sauvetage de Lhasso Apso. N’hésitez pas à vous renseigner.

  • Les endroits à éviter

Nous vous déconseillons d’acheter votre future boule de poils dans une animalerie ou auprès de particuliers vendant leurs chiens sur Internet. Malheureusement, dans ce genre de cas, vous n’avez aucune garantie quant à la santé de l’animal et aucun recours en cas de problème.

Sommeil

Le Lhassa Apso peut-il dormir dehors ?

Le Terrier de Lhassa est un chien d’agrément. Sa petite taille ne lui permet pas du tout de monter la garde, et même s’il peut éventuellement aboyer pour donner l’alerte, il ne fera pas le poids face à un intrus mal intentionné. C’est pour cette raison que nous vous déconseillons fortement de laisser votre toutou dormir dans votre jardin. Vous risqueriez tout simplement de vous le faire voler durant la nuit. Certains ne reculent devant rien, d’autant que ce type d’animal se revend à bon prix sur Internet.

Bien choisir le panier de son Lhassa Apso

Ce chien est fait pour dormir dans votre logement, même si vous vivez dans une maison avec un jardin. Mais attention, il ne s’agit pas de laisser votre petit chien dormir n’importe où. Il a besoin d’un coin nuit confortable et douillet pour avoir un sommeil agréable.

  • Comment choisir le panier ?

Vous trouverez sur le marché de nombreux modèles de panier. En tout premier lieu, choisissez un panier parfaitement adapté à la taille de votre Lhassa Apso. Il est important que ce dernier se sente à l’aise dans son panier, qui ne doit être ni trop petit ni trop grand.

Prenez aussi en compte les préférences de votre compagnon à quatre pattes. Si votre toutou n’aime pas les paniers à bords relevés, inutile d’insister. Préférez les paniers tapis, les paniers coussins ou même les petits canapés pour chien. Bien entendu, il peut aussi arriver que votre animal préfère dormir sur le canapé. Tout dépend des autorisations que vous lui avez données.

Concernant la matière du panier, prenez en compte le caractère de votre chien. Si vous avez un chien destructeur, il sera préférable de vous diriger vers un panier en plastique, plus solide. Les paniers en plastique ont en plus l’avantage d’être faciles à nettoyer. Ils sont cependant un peu moins confortables : placez une couverture ou un coussin à l’intérieur. Vous trouverez également des paniers en tissu et en cuir : ils sont plus fragiles, mais plus agréables. Enfin, évitez les paniers en osier, dangereux une fois détruits.

  • Où placer le panier de son chien ?

Il est important qu’il puisse dormir dans le calme. C’est pour cette raison que nous vous conseillons de choisir un endroit calme et peu passant de votre logement. Privilégiez un coin du salon ou un petit bureau plutôt qu’un couloir. Si vous avez des enfants, apprenez-leur à ne pas déranger un chien qui dort.

  • Peut-il dormir dans ma chambre ?

Vous avez peut-être envie de faire dormir votre chien dans votre chambre, mais vous avez sans doute entendu et lu un peu partout que c’était une mauvaise idée. Est-ce vraiment le cas ? En réalité, il est possible de faire dormir son chien dans sa chambre, mais à certaines conditions.

Tout d’abord, il ne doit pas souffrir d’anxiété de séparation ou d’hyper attachement. Il doit pouvoir se passer de vous et ne pas réclamer sans cesse votre présence. Il doit aussi être correctement éduqué et respecter la hiérarchie de la famille.

Côté hygiène, assurez-vous que votre chien soit correctement traité contre les parasites et ne le laissez pas monter sur votre lit. Ne le laissez pas non plus entrer dans la chambre sans l’y avoir invité. Enfin, vous n’avez pas besoin de le faire dormir tous les jours avec vous. Laissez-le dans un panier à l’extérieur plusieurs fois par semaine si vous en avez envie.

Jeux et activités pour Lhassa Apso

Le Lhassa Apso n’est certainement pas le chien le plus actif du monde. Il a besoin d’une promenade quotidienne pour se dégourdir les pattes et renifler de nouvelles odeurs, mais il est loin d’avoir l’énergie et le dynamisme d’autres races. Si vous cherchez un chien sportif prêt à vous suivre lors de séance de canicross, le Lhassa Apso n’est pas fait pour vous. Dirigez-vous plutôt vers un chien de berger, comme le Berger australien.

Vous pouvez cependant participer à des activités canines avec lui, comme l’agility ou l’obé-rythmée. C’est un chien obéissant qui aime faire plaisir à son maître : il n’aura donc aucun mal à vous suivre.

Il est également important d’acheter des jouets pour chien. Ils permettront à votre toutou de se distraire durant vos absences. L’ennui est le pire ennemi du chien : il peut faire apparaître chez lui des comportements problématiques et un profond mal-être. Si vous avez un autre animal, comme un chat, par exemple, il pourra lui tenir compagnie et lui éviter la déprime. Enfin, passez du temps avec votre compagnon à quatre pattes. Cela vous permettra aussi de renforcer votre relation avec lui.

Assurance : bien protéger son Lhassa Apso

L’assurance pour Lhassa Apso

Vous n’êtes pas obligé de faire assurer votre Lhassa Apso à l’aide d’une assurance spéciale. Pourquoi ? Tout simplement parce que votre chien n’est pas un chien de catégorie (attaque ou défense) ou un chien de chasse. C’est un simple chien de compagnie. Il est donc normalement déjà couvert par votre assurance responsabilité civile.

Cette assurance vous offre le droit de demander un remboursement des frais engagés, au cas où votre petit toutou commettrait des dégâts sur autrui ou sur les biens d’autrui. Soyez très attentif aux clauses d’exclusion dans les contrats : il n’est pas rare que les compagnies d’assurance soient plutôt exigeantes. Elles n’auront aucun scrupule à vous refuser un remboursement si elles estiment que l’incident est dû à une négligence de votre part.

N’hésitez pas à comparer les différents contrats : quels sont les délais de carence, les plafonds de remboursement ? Si vous souhaitez une protection supplémentaire, vous pouvez également souscrire à un contrat d’assurance responsabilité civile Vie privée.

La mutuelle pour Lhassa Apso

À l’image de l’assurance, la mutuelle pour Lhassa Apso n’est pas obligatoire. Mais devez-vous malgré tout y souscrire ? Tout dépend de vous et de vos propres besoins. La mutuelle pour chien est une bonne manière de protéger votre compagnon à quatre pattes contre les imprévus. Vous ne savez pas de quoi demain sera fait, et votre Lhassa Apso pourrait tomber gravement malade ou être victime d’un accident.

La mutuelle pour chien vous permet d’être remboursé d’une partie des frais vétérinaires. Ce remboursement dépend en grande partie de votre contrat. Là encore, vous devez donc être bien attentif et lire chaque ligne pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Les compagnies de mutuelle sont en général assez frileuses pour rembourser les frais induits par les maladies héréditaires ou génétiques. Elles n’assurent pas non plus les chiens trop âgés ou déjà malades.

Faites attention aux délais de carence, aux clauses d’exclusion et aux plafonds de remboursement. Demandez conseil à votre vétérinaire si vous avez le moindre doute.

Découvrez l'alimentation enfin sur-mesure pour votre chien