SIAMOIS

Le Siamois est une race très ancienne. Ce beau chat au physique très reconnaissable possède également un caractère qui le rend unique parmi les félins.

Un peu d’histoire

Comme son nom l’indique, le Siamois est originaire du Siam, un ancien royaume d’Asie du Sud-Est situé dans l’actuelle Thaïlande. Des manuscrits, datant du XIVe et du XVe siècle, attestent de l’existence de chats sacrés dans les temples du royaume. Ces félins thaïlandais seraient les ancêtres du Siamois. 

Les premiers Siamois arrivent en Europe au XIXe siècle, en Grande-Bretagne. Leur physique était alors très différent de celui que nous connaissons aujourd’hui. Présenté rapidement à une exposition au Crystal Palace de Londres, le succès du Siamois est cependant immédiat et traverse même l’Atlantique. En France, c’est Auguste Pavie qui rapporte deux Siamois en 1885. Très rapidement, des clubs de passionnés voient le jour en Europe et aux États-Unis, et un premier standard est établi à la fin du XIXe siècle. 

Après la Seconde Guerre mondiale, le Siamois gagne en popularité. Petit à petit, les caractéristiques historiques de ce chat se modifient, au gré de la volonté des éleveurs et des croisements. On voit notamment apparaître des oreilles plus grandes et une évolution de la forme des yeux, désormais en amande.

Le Siamois a servi de point de départ à plusieurs autres races de chat :

  • Le Havanais

  • Le Balinais

  • L’Himalayen (issu d’un croisement avec le Persan)

  • L’Oriental Shorthair

  • Le Mandarin

  • Le Thaï, parfois appelé Siamois Thaï

Caractéristiques physiques

Le chat de race Siamois est un chat de taille moyenne à l’allure fine et élégante, de type longiligne. Il mesure entre 30 et 50 cm de la tête à la queue. Chat élancé, il est donc bien loin des dimensions impressionnantes de certains grands chats, comme le Maine Coon ou le Savannah. Il ne faut pas le confondre avec le Sacré de Birmanie, qui possède un long poil.

Corps : le Siamois est un chat avec une morphologie fine et svelte, mais qui possède quand même une musculature et une ossature bien développées. Son allure est élégante et athlétique.

Tête : le Siamois possède une tête triangulaire vue de face, en forme de coin, avec un museau fin.

Oreilles : il possède de grandes oreilles, en forme de triangle, bien larges à la base.

Yeux : les grands yeux bleus du Siamois sont en forme d’amande. Il possède le regard typique des chats orientaux, comme le Thaï, le Tonkinois ou l’Abyssin.

Queue : la queue du Siamois est fine et allongée, et s’inscrit dans le prolongement du corps. 

Poil : le poil est court et bien couché sur le corps. La fourrure est soyeuse et brillante. Le Siamois ne possède pas de sous-poil.

Couleur : le Siamois est un chat colourpoint, ce qui veut dire que la couleur de sa robe apparaît aux extrémités, où les couleurs sont plus foncées. Toutes les couleurs sont acceptées, même si la couleur la plus répandue est le sealpoint. On retrouve également le lilas, le bleu, le chocolat, le tortie, le crème, etc.

Caractère

Le Siamois est connu pour sa forte personnalité ! C’est en effet un chat avec un caractère bien affirmé et qui ne s’en laisse pas compter. Il est d’humeur assez changeante, ce qui peut être déstabilisant. Il se montre parfois très sociable, affectueux et joueur, pour ensuite devenir plutôt distant et capricieux. C’est un invétéré bavard, avec un miaulement caractéristique. Il aime communiquer avec ceux qui l’entourent et n’hésitera pas à donner de la voix à la moindre occasion.

Le Siamois est malgré tout un chat très attaché à son maître, voire pot de colle et jaloux. Il vient chercher les câlins et les caresses. D’ailleurs, il est parfois possessif. Il vous suivra d’ailleurs un peu partout, à la manière d’un chat-chien. Ce félin est très sportif et énergique, peu patient, avec un intense besoin d’activité. Il n’apprécie pas beaucoup les étrangers et n’ira certainement pas volontiers vers eux.

Comportement avec les autres

Les chats Siamois sont des chats qui s'entendent bien avec tout le monde. Il est un excellent compagnon de jeu pour les enfants, tant que ceux-ci font attention à ne pas blesser le chat en se montrant trop brusques avec lui. Cette race de chat est aussi tout à fait capable de cohabiter avec des chats et des chiens, tant que les présentations ont été faites correctement !

Compatibilité

Le chat Siamois convient à tout le monde, aussi bien aux personnes célibataires, qu’aux couples avec enfants. Avec les personnes âgées, la cohabitation peut être rendue parfois un peu plus difficile en raison du côté assez actif et bavard du Siamois. Il est cependant préférable d’être prêt à gérer le tempérament parfois compliqué du Siamois, mais il reste un formidable compagnon pour toute la famille. Il est adapté à la vie en appartement.

Santé

Le Siamois jouit d’une excellente espérance de vie : entre 15 et 20 ans ! C’est donc un chat très solide, dont l’espérance de vie n’a rien à envier aux chats de gouttière, c’est-à-dire sans pedigree, réputés pour vivre bien plus longtemps que les chats de race. On note également une disparité entre le mâle et la femelle : les femelles ont tendance à vivre plus longtemps que les mâles. Les chats castrés et stérilisés affichent aussi une espérance de vie plus longue que les autres. Enfin, les chats domestiques vivent bien évidemment bien plus longtemps que les chats errants ou sauvages.

D’autres facteurs sont aussi à prendre en compte. Une bonne alimentation a un effet positif indéniable sur l’espérance de vie de votre Siamois, tout comme un suivi vétérinaire régulier et sérieux. Protégez votre chat contre des maladies communes comme le coryza, la leucose féline ou le typhus grâce à des vaccins. Pensez aux vermifuges et aux antiparasitaires, car les parasites, comme les tiques et les puces, sont porteurs de maladie.

Le Siamois a beau avoir une solide constitution, il est prédisposé à certaines maladies.

  • Amylose féline : la maladie touche principalement les chats âgés d’un à cinq ans, mais les félins plus âgés ne sont pas complètement épargnés. Elle se caractérise par la formation de dépôts protéiques provoqués par un défaut dans la dissolution des protéines. Les dépôts affectent différents organes, en particulier les reins et le foie. L'amylose peut être à l’origine de diabète chez le chat.

  • Cancers et tumeurs : plusieurs études semblent hélas montrer que les Siamois sont particulièrement touchés par les cancers et les tumeurs par rapport aux autres races de chats. 

  • Sténose aortique : cette maladie touche le muscle cardiaque et provoque un défaut d’injection sanguine dans l’aorte en raison d’un rétrécissement du diamètre de l’orifice du ventricule gauche. Elle finit par provoquer une insuffisance cardiaque en raison de l'essoufflement du cœur.

Notez qu’à la naissance, le chaton Siamois présente un strabisme, qui se dissipe normalement vers l’âge de 5 mois.

Conditions de vie

Le Siamois est un chat très adaptable et plutôt calme. Il peut donc tout à fait vivre en appartement et ne souffrira pas de ne jamais sortir s’il a suffisamment de jouets et d’occupations. Vous pouvez même adopter un autre chat pour lui tenir compagnie. Il appréciera d’avoir un compagnon de jeu pour occuper ses journées.

Si vous comptez laisser l’accès à votre jardin à votre Siamois, nous vous conseillons d’installer un grand enclos pour lui permettre de prendre l’air en toute sécurité. Les chats de race sont plus exposés que les autres au vol, car ils se revendent à bon prix sur Internet. Laisser votre chat vagabonder lui fait aussi prendre le risque de se battre avec d’autres matous et de tomber malade, ou d’être victime d’un grave accident de la route. Faites preuve de prudence.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Alimentation : bien nourrir son Siamois

L’alimentation de votre Siamois a un impact direct sur sa santé. C’est pour cette raison qu’elle ne doit surtout pas être laissée au hasard et être choisie avec soin. De nos jours, l’offre gigantesque donne parfois le tournis, et il n’est pas toujours évident de trier le bon grain de l’ivraie face à la montagne de produits qui nous sont proposés. Pourtant, quelques principes très simples à mettre en place suffisent souvent à écarter les produits de mauvaise qualité.

  • Lisez toujours les étiquettes de croquettes et de pâtées. C’est le seul moyen de savoir ce que vous mettez dans la gamelle de votre Siamois. C’est aussi un très bon indicateur de la qualité d’un produit. Plus une composition est longue, plus c’est mauvais signe. Faites attention à la présence d’édulcorants, d’additifs ou de conservateurs.

  • Les protéines sont capitales dans l’alimentation de votre Siamois. Ce dernier est un carnivore strict : il a besoin de protéines d’origine animale pour être en bonne santé. Privilégiez les protéines issues de viande de très bonne qualité. Vérifiez la provenance de la viande en jetant un œil aux étiquettes. L’origine des produits doit être clairement indiquée. Ne nourrissez jamais votre matou avec des croquettes vegan. Vous mettriez sa santé en grand danger.

  • Les besoins alimentaires de votre Siamois vont évoluer avec le temps. Pour bien nourrir votre chat, vous devez donc respecter cette évolution. Achetez de la nourriture adaptée à votre chat stérilisé, à votre chat senior ou à votre chat malade. Demandez toujours à votre vétérinaire avant de changer de régime pour votre Siamois et mettez en place une transition alimentaire pour éviter les problèmes digestifs.

  • N’hésitez pas à avoir recours à des compléments alimentaires ! Ce sont des outils très utiles pour cibler des problèmes précis et renforcer la bonne santé de votre félin. La levure de bière, par exemple, est excellente pour la vitalité du pelage.

Entretien et hygiène du Siamois

  • Vaccins : environ 80 euros

  • Alimentation : 70 à 100 euros

  • Budget mensuel : 80 à 110 euros

L’entretien du Siamois ne demande pas beaucoup d’investissement de votre part, contrairement à un chat aux poils longs, mais le toilettage de ses poils courts doit quand même être appliqué. Côté brossage, le poil court de ce chat ne demande qu’un brossage hebdomadaire pour le débarrasser des poils morts. Cela vous permettra d’éviter que votre chat ne régurgite trop souvent des boules de poils.

Il est inutile de laver votre Siamois. À moins qu’il y ait été habitué depuis tout petit, les bains seront plus un calvaire qu’autre chose pour lui. Les chats sont de plus des animaux très propres. Ne lavez votre matou que si la situation l’exige, à savoir si son pelage soyeux est particulièrement sale ou recouvert d’une matière dangereuse ou grasse. Si vous devez donner un bain à votre Siamois, veillez à utiliser des produits parfaitement adaptés pour lui.

Veillez à l’état des dents de votre chat, ainsi que celui de ses oreilles et de ses yeux. Si vous le pouvez, apprenez à votre Siamois à bien supporter la brosse à dents dès son plus jeune âge. Nettoyez ses oreilles et ses yeux régulièrement à l’aide d’une lotion bien adaptée. Vous pouvez également tailler ses griffes à l’aide d’un petit coupe-griffe si jamais il ne les use pas assez.

Complétez ces soins par des soins vétérinaires classiques. N’oubliez pas les rappels de vaccin, à effectuer chaque année, ainsi que les vermifuges et les antiparasitaires.

Prix du Siamois

Combien coûte un Siamois dans un élevage ? Le prix de ce chat est compris entre 700 et 1300 euros. C’est une race qui reste un peu moins chère que d’autres, mais une adoption d’un félin inscrit au LOOF représente toujours un budget assez conséquent. Pourquoi ? Plusieurs critères entrent en jeu :

  • Votre chaton Siamois est-il destiné à la compagnie ou à la reproduction et aux concours ?

  • L’élevage jouit-il d’une excellente réputation avec une longue liste d’attente ?

  • Les parents des chatons ont-ils été décorés à plusieurs reprises ?

Dans tous les cas, vous devez bien prendre le temps de visiter plusieurs élevages et de poser de nombreuses questions aux éleveurs pour vous assurer que les animaux sont correctement traités. La chatte reproductrice est-elle en bonne santé ? La chatterie est-elle bien aménagée ? Si vous avez le moindre doute, passez votre chemin.

Vous pourriez être également tenté de vous tourner vers les annonces de particuliers mises en ligne sur Internet. Il est cependant préférable, là encore, de ne pas y faire appel. Vous n’aurez pas les mêmes garanties que chez un éleveur reconnu, et votre chat, de plus, ne serait pas considéré comme un Siamois pure race, mais comme un type. Préférez plutôt faire appel à des refuges ou des associations. Il est possible d’y trouver des chats de race. Adopter un chat doit être un acte bien réfléchi. Ces conseils s’appliquent pour toutes les races de chat, y compris celle du chat de gouttière.

Sommeil

Les chats passent énormément de temps à dormir. En moyenne, un félin adulte dort 16 heures par jour. Un chaton, lui, peut dormir jusqu’à 20 heures ! Il est donc important que votre Siamois dispose d’un coin nuit adapté. Mais il faut également savoir que les chats ne restent pas au même endroit et ont tendance à avoir plusieurs points de repli un peu partout dans votre maison.

Il est impossible de forcer votre Siamois à se reposer à un endroit bien précis. En effet, les chats n’aiment pas être contraints. Laissez-le faire comme il le souhaite. Vous pouvez cependant tout à fait lui acheter un panier. Ce panier devra être bien adapté au gabarit de votre Siamois : si un panier trop petit sera évidemment inconfortable, un panier trop grand ne conviendra pas non plus. Privilégiez des matières douces et molles, beaucoup plus confortables, mais attention aux infestations de parasites ! Pensez à traiter correctement votre Siamois.

Installez le panier de votre Siamois dans un endroit calme, à l’abri du passage et où il ne risquera pas d’être dérangé. Vous n’avez cependant pas non plus la garantie que votre matou ira se blottir dans son panier. Il est possible qu’il choisisse aussi un coin du canapé, un coussin ou même votre lit. 

Achetez autant de paniers que vous avez de chats. Ne forcez pas vos animaux à dormir ensemble. Cela ne servirait à rien et risquerait de provoquer des conflits.

Jeux et activités physiques pour Siamois

Le Siamois est un chat actif et très intelligent : il a besoin de se dépenser chaque jour. S’il n’a pas accès à l’extérieur, vous devrez aménager votre logement pour que votre matou puisse s’y défouler comme il se doit. Installez plusieurs arbres à chat ou points en hauteur afin que votre Siamois puisse y grimper s’il le souhaite. Il a de l’énergie à revendre et appréciera beaucoup de jouer, notamment avec les enfants.

Ce ne sont pas les jouets pour chats qui manquent sur le marché, et vous trouverez forcément des jouets qui plairont à votre Siamois. Pensez à les renouveler assez régulièrement, car les chats n’aiment pas la routine. Vous n’avez pas non plus besoin de vous ruiner. Souvent, les jouets les plus simples sont les plus efficaces.

Assurance : bien protéger son Siamois

Faire assurer son chat avec une assurance particulière n’est pas du tout une nécessité ni une obligation. En réalité, votre compagnon à quatre pattes est sans doute déjà couvert par votre assurance de responsabilité civile, souvent comprise dans les assurances habitation. Cette assurance vous permet d’être remboursé si jamais votre félin commettait des dégâts sur autrui ou sur les biens d’autrui. Ce type d’incident est cependant assez rare, et les chats, de par leur gabarit, font rarement de gros dégâts. Cependant, il est toujours bon de savoir si son animal est couvert par une assurance ou non. Pour ce faire, lisez bien votre contrat pour prendre connaissance des clauses d’exclusion, ainsi que des délais de carence et des conditions de remboursement. N’oubliez pas que cette assurance ne protège pas votre chat des dégâts qu’il pourrait subir : dans ce genre de cas, il faut faire jouer l’assurance de la personne responsable.

En revanche, il est possible de protéger et préserver la santé de votre Siamois grâce à une mutuelle pour chat. Comment cela fonctionne-t-il ? De manière très similaire à nos propres mutuelles. Contre un certain montant de cotisations, vous êtes remboursé d’une partie des frais engagés pour les soins vétérinaires de votre animal de compagnie. Mais là encore, il est important de ne pas se jeter sur le premier contrat qui vous tombe dessus. Prenez le temps de comparer les offres, et surtout, vérifiez les clauses d’exclusion. Certains organismes ne prennent pas en charge les maladies génétiques et héréditaires, ou refusent d’assurer des chats trop âgés ou déjà malades. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre vétérinaire pour être certain de faire le bon choix.