CHIENS DE TAILLE MOYENNE : LES MEILLEURES RACES

Il existe, dans le monde, plus de 340 races de chiens différentes. De nombreux critères permettent aux futurs adoptants de trouver le chien idéal. L’aspect physique et le gabarit de l’animal doivent aussi être pris en compte au moment de l’adoption. Vous trouverez aussi bien des chiens d’une taille minuscule que des chiens de taille géante. Il existe aussi des gabarits intermédiaires, avec les chiens de taille moyenne.

Pourquoi choisir un chien de taille moyenne ?

Adopter un chien de taille moyenne comporte plusieurs avantages.

  • Il se sentira souvent moins à l’étroit dans un logement d’une surface plus réduite.

  • Voyager avec lui sera plus facile.

  • Son espérance de vie sera plus longue que celle d’un chien de grande taille.

Il convient cependant de nuancer, comme toujours. Certes, la vie en appartement sera sans doute facilitée en raison de la taille de votre chien, mais ne croyez pas non plus que cela signifie qu’un chien de petite ou de moyenne taille est forcément adapté à un tel logement. Certaines races de gabarit moyen, qui sont très actives, devront se dépenser chaque jour pour être parfaitement équilibrées. Là où des géants comme le Dogue allemand ou le Bouvier bernois, d’un tempérament plus pantouflard et casanier, auront moins d’exigences de ce côté-là. Ces deux toutous sont tout à fait indiqués pour vivre en appartement, contrairement à des races beaucoup plus petites.

Gardez aussi en tête que l’espérance de vie d’un chien n’est pas une donnée gravée dans le marbre : c’est une estimation qui peut changer très rapidement en raison d’une maladie ou d’un accident. Sur le papier, il est vrai que les petits chiens et les chiens de taille moyenne sont avantagés par rapport aux autres, mais les aléas de la vie sont impossibles à maîtriser.

Adopter un chien : quelques conseils et précautions

L’adoption d’un chien, quelle que soit sa taille, est un acte réfléchi. Avant de vous décider pour telle ou telle race, prenez le temps de vous poser les bonnes questions et d’interroger votre mode de vie pour être certain qu’il convienne bien à la venue d’un compagnon à quatre pattes.

Quel est votre budget ? L’adoption d’un chien a un prix ! Combien de temps comptez-vous consacrer à votre chien quotidiennement ? Quelle est la composition de votre foyer ? Voyagez-vous beaucoup ? Avez-vous des enfants ? Comptez-vous en avoir ? Cette autoévaluation est essentielle et doit être faite avec le plus d’honnêteté possible. Adopter un chien, c’est s’engager sur une dizaine d’années à prendre soin de lui, peu importe les circonstances.

TESTEZ NOUS !

30 JOURS DE CROQUETTES ♡

- 50%

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement

Top 10 des races de taille moyenne


Berger australien

  • Entre 46 et 58 cm au garrot, 16 à 32 kg

Le Berger australien est, comme son nom l’indique, un chien de berger utilisé pour la garde des troupeaux. Mais son incroyable caractère en a fait, au fil des ans, un excellent chien de compagnie plébiscité par les familles en France et à travers le monde. Affectueux, énergique et loyal, le Berger australien a tout pour plaire. Il faut cependant faire attention à son côté parfois hyperactif, qui demande beaucoup d’attention de la part de son propriétaire.

Saviez-vous que le Berger australien n’est en réalité pas originaire d’Australie, contrairement à ce que l’on pourrait penser ? Si ses origines exactes sont mal connues, il est certain que la race s’est d’abord développée aux États-Unis au début du XXe siècle, avant de se diffuser partout dans le monde.


Berger allemand

  • Entre 55 et 56 cm au garrot, 22 à 40 kg

Le Berger allemand se distingue par son intelligence, son courage et sa loyauté. Longtemps chien préféré des Français, il conserve une place toute particulière dans l’Hexagone, encore aujourd’hui. Paisible et patient, il fait un excellent compagnon de jeu pour les enfants. Il se montre également particulièrement protecteur : c’est un formidable chien de garde, qui n’hésitera jamais à s’interposer en cas de danger.

Le Berger allemand est une race relativement récente, apparue dans la seconde moitié du XIXe siècle en Allemagne. Créé par Max Emil von Stephanitz pour devenir un chien de travail et d’utilité particulièrement efficace, il est aujourd’hui utilisé aussi bien par les forces armées que comme chien de sauvetage ou d’assistance.


Border Collie

  • Entre 48 et 55 cm au garrot, 15 à 20 kg

Le Border Collie est un toutou intelligent et docile. Son éducation est assez facile, même si son propriétaire doit être capable de se montrer ferme pour éviter les débordements. Gai et vif, le Border Collie doit pouvoir se dégourdir les pattes chaque jour pour être heureux et rester en bonne santé. Si vous vivez en appartement, il faudra donc être capable de l’emmener courir régulièrement.

La race du Border Collie est née dans la région frontière entre l’Angleterre et l’Écosse, région à laquelle elle doit son nom (Borders, en anglais). Le Border Collie est issu de croisements impliquant différentes races (Pointer, Bobtail, Setter Gordon, etc.). L’arrivée de la race est plutôt tardive en France : le Border Collie fait son apparition dans l’Hexagone dans les années 1970, mais le succès est immédiatement au rendez-vous.


Bull Terrier

  • Entre 35 et 50 cm au garrot, 20 à 40 kg

Le Bull Terrier est facilement reconnaissable à sa tête en forme d’œuf, unique parmi toutes les races de chien ! Ce toutou se montre courageux et très affectueux avec sa famille, mais attention, parce qu’il est souvent têtu ! Il n’aime pas la solitude et a besoin de présence humaine régulière. Attention, donc, si vous êtes souvent absent de chez vous.

Le Bull Terrier était à l’origine utilisé comme chien de combat, notamment contre des taureaux, d’où son nom (bull signifie taureau en anglais). Apparu au XVIIe siècle à la suite d’un croisement entre un Bulldog anglais et un White English Terrier, race aujourd’hui disparue, le Bull Terrier est lentement devenu un chien de compagnie, après l’interdiction des combats de chiens au XIXe siècle en Angleterre.


Chien d’eau portugais

  • Entre 43 et 57 cm au garrot, 16 à 25 kg

Le chien d’eau portugais est réputé pour être intelligent, loyal et affectueux. C’est un animal volontaire et courageux, et il fait un bon chien de garde, prêt à tout pour protéger sa famille s’il le faut. Sociable, le chien d’eau portugais s’entend très bien avec ses congénères et les autres animaux de compagnie. C’est également un excellent compagnon de jeu pour les enfants.

Le nom de la race trahit bel et bien ses origines ! Le chien d’eau portugais est une race très ancienne, présente au Portugal depuis au moins plusieurs siècles. Il s’est développé à partir de croisements entre plusieurs races, dont le Barbet. Il était utilisé comme auxiliaire de pêche sur les bateaux et aidait à remonter les filets. Le chien d’eau portugais reste une race assez mal connue dans la monde et peu présente hors des frontières de son pays d’origine. Son poil serait par ailleurs hypoallergénique.


Chien finnois de Laponie

  • Entre 41 et 52 cm au garrot, 18 à 21 kg

Affectueux et docile, le chien finnois de Laponie fait un parfait compagnon pour toute la famille. Vif et éveillé, il se montre sociable avec tous les membres de son foyer, mais fait preuve de réserve, voire de méfiance, avec les étrangers. D’un naturel pacifique, il n’est jamais agressif, aussi bien avec les autres chiens que les autres animaux de compagnie.

Le chien finnois de Laponie est une race très ancienne, utilisée traditionnellement par le peuple sami pour la garde des troupeaux de rennes. Reconnu en 1955 par la FCI, ce toutou devient très populaire dans toute la Finlande à partir de la seconde moitié du XXe siècle, mais il reste toujours plutôt confidentiel hors des frontières de son pays.


Épagneul breton

  • Entre 46 et 51 cm au garrot, 13 à 18 kg

Infatigable et opiniâtre, l’Épagneul breton est un chien d’arrêt à l’efficacité redoutable. Intelligent, docile et obéissant, il est facile à éduquer, même s’il peut parfois se montrer têtu ! En tant que chien de compagnie, il est affectueux, fidèle et très proche de sa famille. C’est un animal sportif : il faudra donc lui permettre de se dépenser tous les jours.

Les origines exactes de l’Épagneul breton sont assez mal connues, et plusieurs hypothèses ont été émises (descendant du chien d’oysel, croisement avec des chiens de l’Argoat, croisement au XIXe siècle avec des chiens de charbonnier et des Setters anglais), mais aucune piste ne s’est réellement montrée concluante. Dans tous les cas, l’Épagneul breton est quand même bel et bien originaire de Bretagne. Un premier standard y fut établi en 1908. C’est encore aujourd’hui un des chiens de chasse les plus populaires.


Golden Retriever

  • Entre 51 et 61 cm au garrot, 25 à 34 kg

La réputation du Golden Retriever n’est plus à faire. Intelligent, incroyablement docile et obéissant, ce chien est un compagnon d’une grande douceur, aussi bien pour les enfants que pour les personnes âgées. Il faut cependant prendre garde à sa grande sensibilité et ne jamais se montrer brutal avec lui pour ne pas le heurter et le braquer.

Même s’il est à l’origine un chien de chasse, le Golden Retriever a parfaitement su s’adapter à la vie de chien de compagnie. Beaucoup de familles, aujourd’hui, l’adoptent dans cette optique. C’est également un formidable chien d’assistance et chien guide d’aveugle.


Staffordshire Bull Terrier

  • Entre 33 et 41 cm au garrot, 11 à 17 kg

Le Staffordshire Bull Terrier jouit d’une mauvaise réputation totalement injustifiée. Ce chien est en effet doux, très affectueux et tendre envers sa famille, et très intelligent. Il aime beaucoup les enfants et veillera sur eux avec dévotion, d’autant qu’il dispose d’un instinct de protection développé.

Utilisé à l’origine au Royaume-Uni dans les combats de chiens, le Staffordshire Bull Terrier s’est reconverti à partir de 1835. À partir de la seconde moitié du XXe siècle, il gagne en popularité et est aujourd’hui un chien de compagnie très apprécié, aussi bien dans son pays d’origine que dans le reste du monde. En France, il se retrouve régulièrement dans le top 10 des races préférées des Français.


Shar-Peï

  • Entre 46 et 51 cm au garrot, 18 à 30 kg

Le Shar-Peï, facilement reconnaissable à la peau frippée de son visage, est un chien d’une grande douceur. Attaché à sa famille, il est beaucoup plus distant avec les étrangers. C’est un bon chien de garde, avec un fort instinct de protection. Il supporte par ailleurs assez bien la solitude.

Le Shar-Peï est une race particulièrement ancienne, dont les origines remontent à plus de 2000 ans. Son nom, en chinois, signifie peau de sable. Il était utilisé par les classes les plus pauvres comme chien de ferme. L’arrivée de chiens venus de l’Occident, au XIXe siècle, a manqué de faire disparaître le Shar-Peï, mais celui-ci parvient à renaître de ses cendres dans la seconde moitié du XXe siècle.

SON ALIMENTATION PARFAITE ?

en 3mn !