KYSTE CHEZ LE CHIEN : TOUT SAVOIR

L’apparition de kystes sur votre chien doit vous inquiéter. Si cela ne signifie pas toujours que l’animal est touché par une maladie grave, il est très important d’évaluer la situation le plus rapidement possible. Quels sont les risques d’un kyste sur la santé du chien ? Que faire lorsque votre compagnon à quatre pattes est atteint de kystes ?

Kyste chez le chien : qu’est-ce que c’est ?

Le kyste est une petite poche tapissée de cellules – cet tapis de cellules étant appelé épithélium. Il est rempli de sécrétions, de gaz, d’une substance liquide ou quasi liquide, qui peut être du pus, par exemple.

En fonction de son emplacement sur le corps du chien, le kyste peut être douloureux. Les kystes peuvent également être de forme variable.

TESTEZ NOUS !

14 JOURS DE CROQUETTES ♡

1€

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement

Comment reconnaître un kyste chez le chien ?

Il est important de savoir reconnaître l’apparition d’un kyste chez son compagnon à quatre pattes. Dans certains cas, une prise en charge rapide du problème permet d’éviter des soucis beaucoup plus sérieux.

Le kyste peut être sur la peau. Dans ce cas, il ressemble à un bouton plus ou moins gros. Il peut également se développer sous la peau : il ressemble alors à une boule ou à une bosse que l’on peut sentir et palper en touchant l’animal. Certains kystes se mettent à saigner, surtout si le chien les lèche ou les mord pour tenter de s’en débarrasser. Enfin, comme nous l’avons dit, les kystes sont parfois douloureux. Dans ce cas, sa présence est accompagnée d’autres symptômes, comme les gémissements, les pleurs, des problèmes digestifs ou des difficultés à se déplacer.

Certains kystes, en revanche, se développent sur les organes internes. Dans ce genre de cas, seul un examen vétérinaire pourra vous aider à les identifier.

Les différents types de kystes chez le chien

Voici les différents types de kystes qui peuvent toucher un chien. Cette liste n’est pas exhaustive, et il est possible de trouver des kystes à d’autres endroits chez le chien. 

Les kyste sébacés

Le kyste sébacé est, comme son nom l’indique, un kyste qui se développe sur la peau du chien. On appelle également ce type de kyste kyste folliculaire. Dans la plupart des cas, le kyste est isolé, mais sa multiplication n’est pas impossible non plus. Les kystes sébacés touchent le plus souvent les chiens âgés et se situent au niveau du dos et des extrémités. En se rompant, il libère un liquide grisâtre ou jaunâtre, de consistance pâteuse. Il peut également provoquer une inflammation.

Les kystes osseux

Les kystes osseux sont bien sûr invisibles à l’œil nu. Ils se développent sur les os de l’animal, et en particulier sur les os longs. Ils entraînent des boiteries et des fractures pathologiques. Ce type de kyste touche plus particulièrement les jeunes chiens.

Les kystes ovariens

Le kyste ovarien se développent sur les ovaires de la chienne. Ils sont parfois à l’origine de chaleurs prolongées, de pyomètre ou d’infertilité.

Les kystes de la prostate

Le kyste de la prostate, ou kyste prostatique, se développe sur la prostate des mâles. Ils peuvent provoquer un élargissement de la prostate, aussi appelé hyperprostatisme, qui s’accompagne de plusieurs symptômes, comme la présence de sang dans les urines, des douleurs au moment de faire ses besoins ou de la constipation.

Les kystes rénaux

Le développement de kystes sur les reins porte un nom. On parle en effet de polykystose rénale. Elle est fréquente chez le chat, mais plus rare chez le chien. Certaines races, comme le Beagle ou le Bull Terrier, semblent plus à risque que les autres. La polykystose rénale entraîne, à terme, une insuffisance rénale chronique.

Les kystes de l’iris

Comme leur nom l’indique, les kystes de l’iris se développent dans l’œil de l’animal. Leur origine est aussi bien congénitale, dégénérative que traumatique.

TESTEZ NOUS !

14 JOURS DE CROQUETTES ♡

1€

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement

Pourquoi votre chien a des kystes ?

Les origines d’un kyste chez le chien sont diverses. Malheureusement, le kyste est parfois synonyme d’apparition d’un cancer. Les kystes peuvent aussi apparaître à la suite d’un traumatisme ayant entraîné un hématome ou encore une piqûre d’insecte. C’est pour cette raison qu’il est très important de consulter un vétérinaire si vous soupçonnez la présence d’un kyste chez votre boule de poils. Le diagnostic est essentiel pour mettre en place le traitement le plus adapté.

Comment diagnostiquer un kyste ?

Dans la plupart des cas, le kyste est bénin. S’il se trouve sur ou sous la peau, le vétérinaire pourra le palper à la main. Des radiographies permettent de mettre en lumière la présence de kystes sur les organes internes ou sur les os. 

Certaines situations exigent une consultation vétérinaire d’urgence. C’est notamment le cas si votre chien souffre de kystes multiples, si le kyste saigne ou est douloureux, s’il grossit de manière brutale ou encore si la présence de ce kyste est associée à d’autres symptômes. Une consultation vétérinaire n’est de toute façon jamais une perte de temps. N’oubliez pas : mieux vaut prévenir que guérir.

Le traitement du kyste chez le chien

Le traitement du kyste dépend bien entendu du type de kyste, mais également de sa gravité et de l’état de santé de l’animal. Le vétérinaire peut vous proposer :

  • Un traitement médicamenteux,

  • Un retrait chirurgical du kyste. Cependant, ce retrait n’est pas systématique. Si le kyste ne présente aucun danger pour le chien, il n’est pas forcément nécessaire de procéder à son retrait, surtout que celui-ci se fait sous anesthésie générale. Celle-ci, comme toute opération, présente des dangers.

Le traitement consiste aussi à supprimer la cause du kyste. Dans le cas d’un cancer, l’animal pourra suivre une chimiothérapie.

Peut-on prévenir l’apparition de kystes chez le chien ?

Malheureusement, il est impossible de prévenir l’apparition de kystes chez le chien. Ils apparaissent sans raison particulière, mais fort heureusement, dans la très grande majorité des cas, ils ne sont pas dangereux pour la santé du chien.

Les autres types de masses chez le chien

Les kystes ne sont pas les seules formes de masse cutanée que l’on peut retrouver chez un chien. Il est important de ne pas les confondre.

  • Les réactions inflammatoires,

  • Les abcès,

  • Les tumeurs bénignes, qui dans la plupart des cas, n’engendrent pas de symptômes particuliers. Il peut arriver que la tumeur apparaisse à un endroit gênant pour le chien. L’une des tumeurs cutanées les plus courantes est le lipome.

  • Histiocytome : ce développement cellulaire, qui grossit rapidement en l’espace de quelques semaines, apparaît le plus souvent chez les jeunes chiens de moins de trois ans. Le Bouvier bernois semble plus touché que les autres races.