CHIENS DE COMPAGNIE : LES MEILLEURES RACES

Les chiens ont occupé de multiples fonctions à travers l’histoire : chiens de guerre, chiens de chasse, chiens de garde, chiens de berger, etc. Mais le chien est aussi devenu, au fil du temps, un compagnon de vie de tous les jours. Durant l’Antiquité romaine, les riches matrones aimaient s’entourer de petits chiens qui restaient à leurs côtés, et aujourd’hui, de nombreuses familles adoptent un chien pour que l’animal passe simplement du temps avec eux.

La définition du chien de compagnie

La Fédération Cynologique Internationale a consacré un groupe, le groupe 9, le groupe de chiens dit d’agrément et de compagnie. Techniquement, ces chiens n’ont aucune utilité particulière, si ce n’est de tenir compagnie à leur propriétaire. Bien entendu, cette définition est avant tout technique, et de nos jours, de nombreux chiens, qui appartiennent à d’autres groupes d’utilité (chiens de travail, chiens d’assistance, chiens de chasse, etc.), sont aussi utilisés comme chiens de compagnie.

Comment choisir le chien de compagnie idéal ?

Il est important de choisir un chien qui corresponde bien à votre tempérament et à votre mode de vie. Si vous êtes peu sportif, adopter un toutou qui demande de se dépenser longuement chaque jour n’est sans doute pas une bonne idée. Renseignez-vous bien sur les caractéristiques de chaque race, et posez-vous les bonnes questions : serez-vous capable de vous en occuper correctement, notamment au niveau du budget ? Que se passera-t-il lorsque vous devrez voyager ? Lorsque des changements surviendront dans votre famille (séparation, naissance d’enfants, décès) ? Il faut envisager toutes les situations, toutes les éventualités. Adopter un chien, c’est s’engager sur le long terme. Ne l’oubliez pas.

N’hésitez pas à consulter les standards établis par les différentes fédérations canines du monde afin de faire le meilleur choix possible. En France, c’est la Société Centrale Canine (SCC) qui gère ces standards.

TESTEZ NOUS !

30 JOURS DE CROQUETTES ♡

- 50%

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement

Les meilleures races de chien de compagnie

Cette liste est bien sûr indicative ! Tous les chiens peuvent être de formidables compagnons pour toute la famille.


Le Berger allemand

Le Berger allemand a été créé dès le départ comme un chien de travail. Animal efficace, intelligent et docile, il a de multiples fonctions (sécurité, police, garde, etc). Endurant et athlétique, il convient à merveille à des maîtres sportifs. C’est l’une des races de chiens les plus populaires du monde.

La race est récente. Elle est apparue au XIXe siècle en Allemagne et a été créée par Max Emil Friedrich von Stephanitz, capitaine de cavalerie qui recherchait un chien puissant et robuste. La popularité du Berger allemand a été immédiate.


Le Berger australien

Incroyablement énergique et curieux, le Berger australien n’est pas un chien fait pour rester en place. Adaptable, il peut vivre avec sa famille en milieu urbain tant qu’il peut se dépenser suffisamment. Attention, car ce chien peut se montrer destructeur et ingérable s’il s’ennuie. 

Le Berger australien n’a d’australien, en réalité, que le nom ! Les ancêtres de la race sont nés dans le pays basque, et la race en elle-même a été développée aux États-Unis. Ce sont des fermiers américains, qui ont émigré au XXe siècle en Australie, qui ont amené le chien là-bas. Le Berger australien est arrivé en France dans les années 1980, mais le succès a été au rendez-vous, et de nos jours, il truste la première place de chien préféré des Français depuis plusieurs années.


Le Berger belge malinois

Le Malinois est un chien particulièrement affectueux et attaché à sa famille. Il se montre également loyal et protecteur, notamment avec les enfants pour qui il fait un très bon compagnon de jeu. Comme tous les bergers, le Malinois a besoin de se dépenser. Vous devez donc être capable d’accorder suffisamment de temps à votre compagnon à quatre pattes.

Le Berger belge malinois est l’une des quatre variétés de Berger belge, avec le Groenendael, le Tervueren et le Laekenois. Ces quatre chiens ont été créés au XIXe siècle, en Belgique. Le Berger belge malinois provient de la région de Malines, à qui il doit son nom. Le Berger belge malinois a été très vite reconnu comme une variété officielle de Berger belge, en 1909.


Le Berger blanc suisse

Ce chien est connu pour son caractère très affectueux, doux et loyal. Le Berger blanc suisse est également très intelligent, ce qui facilite beaucoup son éducation. Il supporte mal la solitude et n’est donc pas fait pour rester seul trop longtemps. Notez que le Berger blanc suisse existe en deux variétés : à poil court et à poil long.

L’histoire du Berger blanc suisse est intimément liée à celle du Berger allemand. En effet, le Berger blanc suisse est à l’origine un Berger allemand. Mais les chiots qui naissaient avec la couleur blanche étaient systématiquement supprimés. C’est une Américaine qui est à l’origine de la race. Elle fit venir un chiot berger allemand blanc aux États-Unis, mais dut ensuite le faire enregistrer sur le Livre des Origines Suisse, sous le nom de Berger allemand blanc. Le Berger blanc suisse a pris son nom officiel en 2002.


Le Bichon maltais

Ce petit chien enjoué et doux est très attaché à son maître. Le Bichon maltais est plutôt facétieux et il est de très bonne compagnie, autant pour les adultes que pour les enfants. Il est très adaptable et peut s’habituer aussi bien à la vie en appartement qu’en maison. Il a quand même besoin d’un peu d’exercice. Il ne faut pas non plus le laisser seul trop longtemps, car il pourrait développer des comportements problématiques.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le Bichon maltais ne vient pas de l’île de Malte ! En effet, son nom provient sans doute d’un nom phénicien signifiant en lieu sûr. Le Bichon maltais était présent dès l’Antiquité dans tout le pourtour méditerranéen. Il est longtemps resté un chien très apprécié de la noblesse avant de se démocratiser peu à peu.


Le Bouledogue français

Le Bouledogue français est le chien de compagnie par excellence. Excellent compagnon de jeu pour les enfants, il s’entend aussi très bien avec les autres animaux de compagnie. Il est très proche de son maître, qu’il quitte rarement. Attention, le Bouledogue français peut se montrer assez possessif. Il faut donc bien l’éduquer.

Le Bouledogue français est issu d’un croisement entre le Bulldog anglais et le ratier des bouchers de Paris. Il est né dans la seconde moitié du XIXe siècle, dans les faubourgs de la capitale. Très vite, la race rencontre un beau succès auprès de nombreux marchands et commerçants, surtout dans le quartier de la Villette et des Halles. Après la Seconde Guerre mondiale, la popularité de la race s'essouffle, avant de repartir dans les années 1980.


Le Border Collie

Le Border Collie a la protection dans le sang. Courageux et fidèle, il n’hésite pas à se dresser entre le danger et sa famille. Le Border Collie est très intelligent, ce qui facilite grandement son éducation. Il faut cependant être capable de calmer ses ardeurs, car ce chien a tendance à être hyperactif. 

Les origines exactes du Border Collie sont encore assez incertaines, mais on pense aujourd’hui que la race est née d’un croisement entre un Pointer et un Setter Gordon, au XIXe siècle. Il doit son nom à la région des Borders, entre l’Écosse et l’Angleterre, où il est né. Les premiers Border Collies arrivent en France dans les années 1970.


Le Bouvier bernois

Les allures de grosse peluche du Bouvier bernois trahissent sa grande douceur et sa gentillesse. Calme et amical, il est très affectueux avec ses maîtres et adore passer du temps avec eux. Le Bouvier bernois est très collant, voire pot de colle, et supporte très mal la solitude.

Le Bouvier bernois est bel et bien né en Suisse, dans la région de Berne. Les origines de cette race de chien sont anciennes, car le Bouvier descend sans doute des Dogues du Tibet utilisés par les légions romaines et des chiens locaux. Le Bouvier bernois était traditionnellement utilisé comme chien de ferme, chien de garde et chien de tractage pour le lait. Aujourd’hui, c’est surtout un chien de compagnie.


Le Cavalier King Charles

Le Cavalier King Charles est un chien très dynamique, même s’il sait aussi faire preuve de calme le moment venu. Il adore les enfants et apprécie de jouer avec eux, tant que les plus petits font bien attention à ne pas lui faire mal. Il peut s’adapter à tous les styles de vie (sédentaire, actif), et convient bien aux personnes âgées. Il faut prendre garde à ne pas trop se montrer coulant avec lui et l’éduquer avec fermeté.

Le Cavalier King Charles est apparu officiellement en 1924 et a pour ancêtre une très vieille race, appelée King Charles Spaniel. Le King Charles Spaniel doit son nom au roi Charles II d’Angleterre, au XVIIe siècle, qui adorait cette race. Au début du XXe siècle, la confusion régnait un peu autour du Cavalier King Charles Spaniel, qui prit finalement son nom officiel en 1945.


Le Chihuahua

Malgré sa toute petite taille, le Chihuahua est un chien très actif et énergique. Il est assez méfiant avec les étrangers, mais très proche de son maître et de sa famille. Il adore les câlins et les caresses. Intelligent, le Chihuahua est très adaptable. Il a parfois tendance à beaucoup aboyer. Faites bien attention si vous vivez en appartement.

Encore aujourd’hui, on connaît assez mal les origines exactes du Chihuahua. On suppose qu’il serait issu d’un croisement entre différents chiens nus amérindiens. Le Chihuahua serait né dans l’État mexicain du Chihuahua, qui lui a donné son nom. De nombreuses pierres gravées d’origine toltèque et aztèque attestent de la présence du Chihuahua sur le continent américain. Le Chihuahua détient le titre de chien le plus petit du monde.


Le Cocker Spaniel anglais

Le Cocker Spaniel anglais est un petit chien facétieux et vif. Toujours joyeux, il déborde d’énergie et aime jouer. Chien de chasse, il fait aussi un bon chien de compagnie, mais il a besoin de maîtres capables de le faire se dépenser tous les jours. Dans le cas contraire, le Cocker Spaniel pourrait vite devenir ingérable à cause de l’ennui.

Le Cocker Spaniel anglais est une race ancienne, utilisée dès le XVIIe siècle pour la chasse à la bécasse. Son nom, Cocker, vient d’ailleurs l’anglais Woodcock, signifiant bécasse. Le terme de Cocker Spaniel n’apparaît que dans les années 1850, avec l’établissement d’un premier standard dans les années 1890. La race arrive en France en 1898. Le Cocker Spaniel anglais a connu une très forte popularité dans les années 1970, qui a endommagé la qualité génétique de la race.


Le Dogue de Bordeaux

Malgré son aspect très imposant, le Dogue de Bordeaux est un chien très affectueux, gentil et doux. Ancien chien de combat, il n’a aucune agressivité, mais se montre courageux et très protecteur. Ce chien fait donc un très bon chien de garde. Compte tenu de son gabarit, le Dogue de Bordeaux a besoin d’une éducation ferme.

Le Dogue de Bordeaux est une race particulièrement ancienne, qui serait arrivée dans ce qui était à l’époque la Gaule au Ve siècle. Le chien accompagnait les cavaliers nomades venus d’Asie centrale. La race a alors été croisée, au fil des siècles, avec de nombreux chiens locaux dans le sud-ouest de la France. Reconnu en 1926, le Dogue de Bordeaux a failli disparaître en raison des deux guerres mondiales avant d’être sauvé.


L’Épagneul nain continental

L’Épagneul nain continental, aussi appelé Papillon, est un chien d’une grande vivacité malgré sa petite taille. Particulièrement attaché à son maître, il est très discret et peu aboyeur, ce qui en fait un toutou très indiqué pour la vie en appartement. L’Épagneul nain continental aime bien tester les limites de son maître. Il faut donc l’éduquer fermement dès son plus jeune âge.

Cette race de chien est connue depuis plusieurs siècles. Elle était notamment très populaire en Italie, à la Renaissance, auprès des classes les plus riches. Le Papillon est issu d’un croisement entre un Phalène et des Spitz. Il doit son surnom à ses oreilles, qui ressemblent à des ailes de papillon ouvertes.


Le Golden Retriever

Le Golden Retriever est la douceur même. Loyal et très affectueux, il se montre amical avec tout le monde, y compris avec les gens qu’il connaît moins bien. Il fait un merveilleux compagnon pour les enfants et n’a aucune once d’agressivité en lui. Il est très intelligent et dispose de nombreuses aptitudes. Faites cependant attention, car ce chien n’aime pas du tout la solitude !

Les origines exactes du Golden Retriever sont mal connues et sujettes à controverse. Officiellement, la race est née après un croisement entre un Wavy Coated jaune et un Tweed Water Spaniel. Le Golden Retriever reçoit son nom, qui fait référence à son pelage doré, au début du XXe siècle. D’abord utilisé comme chien de chasse, c’est aujourd’hui l’un des chiens de compagnie les plus populaires du monde.


Le Jack Russell

Le Jack Russell Terrier, plus simplement Jack Russell, est un chien débordant d’énergie. Très intelligent et éveillé, il est également vif et courageux. Il est très attaché à son maître et à sa famille. En revanche, faites preuve de prudence si vous avez d’autres animaux de compagnie, car le Jack Russell a un fort instinct de chasseur.

C’est le pasteur John Russell, dit Jack, qui a créé la race du Jack Russell au XIXe siècle et qui lui a donné son nom. Ce petit chien était à l’origine destiné à la chasse dans les terriers. Il est né de croisements entre plusieurs terriers, dont le Fox Terrier. La reconnaissance du standard est assez tardive et survient dans les années 1990.


Le Shih Tzu

Le Shih Tzu est un chien intelligent, gentil et très affectueux. Il aime beaucoup jouer et conviendra très bien aux familles avec des enfants, même s’il peut aussi tout à fait vivre avec des personnes sans enfants et/ou célibataires. Malgré sa petite taille, ce toutou est assez susceptible : il ne faut jamais le gronder sans raison.

Le Shih Tzu est d’origine tibétaine. Surnommé chien lion, le Shih Tzu arrive en Chine au XVIe siècle et gagne immédiatement les faveurs de la cour impériale. Avec la chute de l’Empire du Milieu au début du XXe siècle, le Shih Tzu quitte la Cité Interdite et arrive en Angleterre dans les années 1920. En France, le Shih Tzu arrive juste après la guerre, par l’intermédiaire de la comtesse d’Anjou.

SON ALIMENTATION PARFAITE ?

en 3mn !