LES MEILLEURES RACES DE CHIEN DE BERGER

Les chiens de berger partagent la vie des hommes depuis des millénaires. Très précieux pour garder les troupeaux, ils assuraient aussi la sécurité des biens et des personnes. Mais ils sont aussi devenus, au fil du temps, des compagnons de la vie de tous les jours, et aujourd’hui, de nombreux chiens de berger sont utilisés comme chiens de compagnie.

Qu’est-ce qu’un chien de berger ?

Les chiens de berger sont, comme leur nom l’indique, des chiens spécialisés dans la garde d’un troupeau. La domestication du chien, qui est intervenue au Paléolithique, a eu lieu vers - 40 000 av. J-.C. Dès lors, le chien est utilisé pour diverses fonctions. Le développement du pastoralisme oblige les hommes de l’époque à trouver des moyens pour protéger les troupeaux contre les prédateurs naturels. De nombreuses races de chien furent développées à cet effet.

L’industrialisation et la disparition progressive des grands prédateurs ont grandement modifié le besoin en chien de berger, même si le retour de l’ours et du loup en France a de nouveau obligé les bergers à se protéger.

De toute façon, les chiens de berger ont souvent des fonctions multiples, car ce sont des chiens polyvalents et adaptables. Nombre d’entre eux sont désormais surtout des chiens de compagnie, mais ils peuvent aussi devenir chiens d’assistance ou chien de travail.

La Fédération Cynologique Internationale (FCI) a regroupé ce type de chien dans un groupe, le groupe 1 : chiens de berger et de bouvier (sauf chiens de bouvier suisses). Au total, il existe neuf groupes pour rassembler l’ensemble des races de chiens du monde.

Pourquoi adopter un chien de Berger ?

Vous n’avez pas besoin d’avoir des troupeaux à faire garder pour pouvoir adopter un chien de berger ! Ces animaux font également d’excellents compagnons pour la famille, y compris pour les enfants.

Ce sont, de plus, des chiens dotés d’un fort instinct de protection. Ils sont donc idéals si vous cherchez également un chien de garde. En règle générale, les chiens de berger sont des chiens de taille moyenne à grande, voire de taille géante.

Si vous adoptez un chien de berger, vous devez être certain de pouvoir vous occuper de lui correctement. Ce sont des toutous qui ont de grands besoins de dépense. Ils sont capables de s’adapter à la vie en appartement, à condition de pouvoir sortir longuement quotidiennement.

TESTEZ NOUS !

30 JOURS DE CROQUETTES ♡

- 50%

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement


Berger allemand

On ne présente plus cette race de chien, parmi les plus populaires du monde. Le Berger allemand est très apprécié pour son intelligence, son obéissance, sa loyauté et ses grandes aptitudes au travail. Fidèle et attaché à sa famille, il se montre très protecteur avec les enfants. Le Berger allemand est aussi très sportif, et s’il ne se dépense pas suffisamment, il pourrait devenir destructeur et aboyeur.

Le Berger allemand est malgré tout une race relativement récente, puisqu’elle est née au XIXe siècle en Allemagne. Elle a été créée par le capitaine de cavalerie Von Stepanitz, qui cherchait un chien robuste, intelligent et alerte. Par la suite, le Berger allemand est devenu chien de protection, chien de charge, chien de sécurité et même chien de guerre, et bien sûr, chien de compagnie.


Berger australien

Le Berger australien est connu et apprécié pour sa grande intelligence et sa loyauté envers sa famille. C’est un chien incroyablement énergique et qui ne tient pas en place. Il est cependant adaptable et peut vivre en appartement tant qu’il peut se dépenser quotidiennement. Il est plus réservé avec les personnes qu’il ne connaît pas. Il possède un caractère bien trempé et a besoin d’une éducation solide, dès son plus jeune âge.

Ne vous y trompez pas. Le Berger australien n’est pas vraiment australien, mais américain. Ses origines remonteraient même au Pays-Basque. Si des bergers ont bien emmené des chiens ressemblant à des bergers australiens en Australien, c’est lorsque les colons ont émigré avec leurs chiens aux États-Unis, au début du XXe siècle, que la race s’est développée de manière systématique de l’autre côté de l’Atlantique. Le Berger australien est aujourd’hui la race de chien préférée des français.


Berger belge malinois

Le Berger belge malinois est un chien polyvalent. De nos jours, il est surtout utilisé pour la compagnie, mais aussi comme chien de police ou de sécurité. En adoration devant son maître, il se montre très obéissant et fidèle. Il est courageux et dispose d’un très fort instinct de protection. Il doit être éduqué avec beaucoup de douceur, car le Malinois est un chien sensible.

Le Berger belge malinois est apparu au XIXe siècle. Il fait partie des quatre types de chiens de berger belges, avec le Groenendael, le Laekenois et le Tervueren. Le Malinois est sans doute le plus connu d’entre les quatre. Le Malinois a été reconnu très rapidement, en 1909.


Berger blanc suisse

Le Berger blanc suisse est un chien particulièrement attaché à son maître, à qui il voue une adoration sans borne. D’une douceur à toute épreuve, il n’est jamais agressif et fait même un très bon compagnon pour les enfants. Il a un fort instinct de protection et peut monter la garde sans problème. Il supporte très mal la solitude : si vous êtes souvent absent ou que vous n’avez pas de temps à consacrer à votre chien, cette race n’est pas faite pour vous.

Le Berger blanc suisse n’est pas vraiment suisse, contrairement à ce que son nom pourrait laisser entendre. En réalité, ce chien est, à l’origine, un Berger allemand entièrement blanc. Mais les chiots blancs n’étaient pas acceptés par le standard au XXe siècle et systématiquement éliminés. Ce beau chien blanc était pourtant très apprécié aux États-Unis, et une éleveuse décida un jour de faire reconnaître l’animal en l’inscrivant sur le Livre des Origines Suisse (LOS). La race a pris le nom de Berger blanc suisse en 2003.


Border Collie

Cette race est débordante d’énergie, alerte et active. Ce n’est pas un chien fait pour les personnes sédentaires ! Le Border Collie a la garde des troupeaux dans le sang. Protecteur et courageux, il adore sa famille et n’a pas une once d’agressivité en lui. Il faut cependant faire attention, car le Border Collie est parfois hyperactif, ce qui peut être difficile à gérer au quotidien.

La race du Border Collie a vu le jour dans la région des Borders, entre l’Écosse et l’Angleterre. Elle est connue depuis le XVIIe siècle et a été créée à partir d’un croisement entre un Pointer et un Setter Gordon. Le Border Collie est rapidement devenu un chien très apprécié des bergers. La race arrive en France dans les années 1970, et le succès est au rendez-vous.


Berger hollandais

Le Berger hollandais est une race de chien très douce et fidèle. Ce toutou est même parfois pot de colle, tant il est attaché à sa famille et affectueux. Très travailleur, il est endurant et protecteur. Il s’entend très bien avec les enfants et apprécie de jouer avec eux. Il est capable d’initiative : il faut donc l’éduquer avec fermeté dès son plus jeune âge.

Comme son nom l’indique, le Berger hollandais est bel et bien originaire des Pays-Bas. C’est une race récente, apparue au XIXe siècle à la suite de croisements entre des Bergers allemands et des chiens de berger locaux. Ses fonctions changent peu à peu au XXe siècle, et même s’il reste un chien de garde des troupeaux très apprécié, il devient également un bon chien de compagnie. En revanche, la race est encore très confidentielle hors des frontières de son pays d’origine.


Berger de la Maremme et des Abruzzes

Indépendant et courageux, le Berger de la Maremme et des Abruzzes est un formidable chien de travail, efficace et intelligent. Il a cependant un petit côté déterminé et têtu qui peut rendre son éducation difficile. Il est également important de le sociabiliser le plus tôt possible pour l’habituer à toutes les situations possibles. Cette race de chien n’est pas conseillée pour une première adoption.

Le Berger de la Maremme et des Abruzzes est une race dont les origines semblent très anciennes. En effet, on retrouve la trace, dans les écrits, de grands chiens blancs gardant les troupeaux dès l’Antiquité romaine. Ce n’est pourtant qu’à la toute fin du XIXe siècle que le premier Berger de la Maremme est enregistré de manière officielle. Considérées comme différentes jusqu’en 1956, les races de Maremmano à poil court et de Berger des Abruzzes sont fusionnées pour ne former qu’une seule race : Berger de la Maremme et des Abruzzes. La race est rare hors de son pays d’origine.


Berger polonais de plaine

Le Berger polonais de plaine, aussi appelé Nizinny, est un chien d’une grande intelligence. En bon chien de berger, il ne rechigne pas à la tâche et se montre aussi très endurant. C’est un animal protecteur, qui se montre très méfiant envers les étrangers. Une bonne sociabilisation est donc nécessaire.

Le Berger polonais de plaine est une race assez ancienne, probablement issue de croisements avec de petits chiens de berger asiatiques. Importé en Écosse dès le XVIe siècle, le Berger polonais de plaine conquiert assez rapidement les éleveurs du pays. Mais la Seconde Guerre mondiale, au XXe siècle, a manqué de faire disparaître la race. Elle est sauvée grâce aux efforts conjugués de plusieurs éleveurs. Le Berger polonais de plaine reste très rare en France.


Berger des Pyrénées à poil long

Le Berger des Pyrénées à poil long est un animal loyal et courageux. Intelligent, il comprend rapidement ce que son maître attend de lui, d’autant qu’il se montre obéissant. Il a beaucoup d’énergie à revendre et il est impératif de le canaliser assez rapidement pour ne pas se laisser déborder. La sociabilisation est très importante pour le Berger des Pyrénées.

Le Berger des Pyrénées à poil long, qu’il ne faut pas confondre avec le Berger des Pyrénées à face rase, est une race très ancienne, présente depuis longtemps dans les Pyrénées et appréciée pour ses grandes qualités. Il est cependant resté confiné à sa région d’origine jusqu’au XXe siècle. Durant la Première Guerre mondiale, le Berger des Pyrénées fut utilisé comme chien de liaison. De nos jours, c’est encore un chien de berger très apprécié, mais il fait aussi un très bon chien de compagnie.


Berger de Russie méridionale

Aussi connu sous le nom de Youjak, le Berger de Russie méridionale est un chien très actif, voire parfois nerveux. Il est méfiant envers les étrangers et jouera le rôle de chien de garde à la perfection. Dominant, il sait aussi faire preuve d’indépendance. C’est un chien rustique, mais il n’en demeure pas moins très affectueux.

Le Youjak est une race très ancienne, présente depuis longtemps en Russie et utilisée pour ses grands talents pour la garde. Le Berger de Russie méridionale est issu d’un croisement entre le Berger des Asturies et le Barzoï, avec des apports du Berger de Tartarie et du Rousskaïa Psovaya (une race aujourd’hui disparue). Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, le Youjak était au bord de l’extinction, mais il a été sauvé par quelques éleveurs. La race est très rare hors de la Russie.


Berger des Shetland

Le Berger des Shetland, aussi appelé Sheltie, est un petit chien actif et énergique. Très intelligent, d’une grande douceur, le Shetland est très attaché à son maître, envers qui il se montre loyal et affectueux. Ses capacités en font le roi des compétitions d’agility. C’est aussi un excellent compagnon de jeu pour les enfants, car il est très joueur. Il faut cependant veiller à ne pas brusquer le Shetland, car c’est un chien assez sensible.

Le Shetland est né sur les îles Shetland, au large de l’Écosse, qui lui ont donné son nom. Il est issu d’un croisement entre des chiens de berger locaux et des Colleys, à qui il ressemble beaucoup. Mais attention, le Shetland n’est pas un Colley miniature : c’est bien une race à part entière !


Chien de berger de Croatie

Le chien de berger de Croatie est un chien de taille moyenne, très vif et alerte. S’il est particulièrement attaché à sa famille et à son groupe social, il est en revanche beaucoup plus distant avec les personnes qu’il ne connaît. Son gabarit n’en fait pas forcément un très bon chien de garde, mais malgré tout, il n’hésitera pas à s’interposer s’il le faut.

Malheureusement, il est impossible de retracer les origines de cette race, tout simplement parce qu’aucun document ne permet d’en dresser un portrait précis. On suppose que les ancêtres du chien de berger de Croatie sont apparus au VIIe siècle, mais difficile d'en dire plus. La race est très peu répandue en dehors de la Croatie.


Chien d’eau espagnol

Le chien d’eau espagnol, aussi surnommé chien turc, est à la fois un chien de chasse et un chien de berger. Intelligent et travailleur, il possède des capacités qui lui permettent d’apprendre facilement, d’autant qu’il aime faire plaisir à son maître. Le chien d’eau espagnol est également un chien loyal, doux et gentil. Il peut se montrer destructeur s’il ne se dépense pas assez.

Le chien d’eau espagnol est une race très ancienne. Il partage des ancêtres communs avec le Barbet, qui a lui-même donné naissance au Caniche. Malheureusement, la documentation est assez peu étoffée sur le chien d’eau espagnol, qui n’est pas très connu au-delà des frontières de l’Espagne.


Colley à poil long

Le Colley est un chien incroyablement doux et gentil. Très intelligent, il est capable d’apprendre vite et bien. Il est très actif et aime se dépenser. Il s’illustre par ailleurs dans les compétitions d’agility, autant par sa souplesse que par sa capacité à écouter son maître et à lui obéir. Le Colley est un chien sensible, qui ne doit pas être brusqué : il risquerait alors de se braquer. Le Colley a été immortalisé dans la culture populaire par Lassie, une chienne héroïne de romans, puis de séries télévisées.

Le Colley est une race relativement récente, puisqu’il est apparu au XIXe siècle en Écosse, à partir de croisements entre des Barzoï et des Setters irlandais. D’autres croisements firent apparaître des Colley à poil long, car à l’origine, le Colley avait le poil court. Aujourd’hui, c’est surtout cette variété à poil long qui est très populaire !


Welsh Corgi

Malgré sa petite taille, le Corgi est un chien vif et robuste. Il n’était pas employé comme chien de berger pour rien ! Il est courageux, protecteur, et surtout très attaché à sa famille. Plus distant avec les étrangers, il n’en reste pas moins un chien très agréable à vivre. Le Corgi fait parfois preuve d’un caractère têtu et aboyeur. Son futur maître devra donc être capable de se montrer ferme à son égard.

Il existe deux variétés de Welsh Corgi : le Welsh Corgi Pembroke et le Welsh Corgi Cardigan. Le mot corgi signifierait en gallois “chien nain”. Les Corgis descendaient de Spitz de petite taille. Le Welsh Corgi Pembroke, ou du moins ses ancêtres, serait apparu vers le Xe siècle en Angleterre. Quant au Welsh Corgi Cardigan, ses origines seraient encore plus anciennes, puisqu’on pense que des chiens de ce type existait il y a déjà 3000 ans. Mais c’est bien au Pays de Galle que la paternité du Welsh Corgi a été attribuée au XXe siècle, comme son nom le laisse entendre !

SON ALIMENTATION PARFAITE ?

en 3mn !