🏠 > Institute 👉 Teigne chien

TEIGNE CHEZ LE CHIEN : DÉFINITION, SYMPTÔMES ET TRAITEMENTS

On évoque souvent la teigne, parfois dans des contextes qui dépassent le simple cadre animal...mais au fond, que sait-on de la teigne chez le chien ? Comment l’anticiper, la détecter ? Que faire en cas de soupçons d’infection ? Comment traiter cette maladie chez notre animal ? Éclaircissements ci-dessous pour mieux comprendre cette infection qui a la peau dure.

La teigne chez chien

Qu’est-ce que la teigne chez le chien ?

La teigne chez le chien est une mycose de la peau dont la cause provient principalement des champignons, trois plus exactement :

  • le Microsporum canis, le responsable numéro 1 de la présence de la teigne chez les chiens
  • le Trichophyton mentagrophyte, qui impacte les chiens de chasse mais aussi les chats ou encore les rongeurs
  • le Microsporum gypseum, présent surtout dans le sol. Méfiance donc pour les canins ayant tendance à creuser des trous

Ces champignons peuvent se trouver sur la peau du chien et donc dans chaque poil du chien, qu’il soit par terre ou dans le panier du chien. En somme, le danger réside là où se trouve le moindre poil de l’animal, ce qui explique la forte contagiosité de la teigne. Et cette dernière ne fait aucune distinction entre les générations : bien que le chiot soit le plus exposé, la teigne touche également aux chiens adultes. Ce n’est pas tout : elle est aussi très tenace. Ainsi, elle peut contaminer toutes les personnes du même foyer et ce dans la durée. Inutile d’entrer en contact avec l’animal pour être contaminé. Comme pour bien d’autres maladies, toucher un objet ou une surface infectée peut suffire pour contracter la teigne.

 

A noter que la teigne est une zoonose, c’est-à-dire qu’elle se transmet aussi d’un animal à un homme ainsi qu’à d’autres espèces. C’est le cas également de la leishmaniose, autrement maladie qui impacte les chiens. 

Croquettes Hector Kitchen

TESTEZ-NOUS30 JOURS DE CROQUETTES ♡

- 50%

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement 

La prévention de la teigne chez le chien

Pour tenter d’échapper à l’infection de la teigne et à la contamination générale, il faut dans un premier temps penser à éviter tout contact avec l’animal teigneux, ni même avec ses accessoires ou les zones qu’il fréquente. Si malgré tout le contact a eu lieu, il faudra d’abord se laver les mains, puis désinfecter tout le matériel, le ou les lieux de vie de l’animal, ainsi que ses objets. En somme, renforcer l’hygiène du foyer. Enfin, une consultation dans une clinique vétérinaire sera fortement recommandée.

 

Se prévenir contre la teigne chez le chien n’est pas chose aisée. Comme indiqué plus haut, le champignon est extrêmement résistant et se propage aisément. De plus, certains animaux étant asymptomatiques, les chances de détecter et d’anticiper la maladie s’amenuisent fortement. Nettoyage et désinfection seront de mise. Un antifongique en spray peut s’avérer nécessaire à appliquer afin de protéger les spores. Quant au chien lui-même, une surveillance régulière de ses poils et de ses griffes est indispensable, voire une consultation chez le vétérinaire pour s’assurer que tout est en place, surtout après une récente adoption.

Comment détecter la teigne chez le chien ?

Il y a deux principaux signes de la teigne chez le chien. Le premier est l’éventuelle perte de poils circulaires ou une cassure des poils. Cette dépilation signifie que l’infection est assez sérieuse. La perte de poils peut être plus ou moins importantes, selon la longueur des poils de l’animal. Par exemple, sur un chien aux poils courts, la perte de ceux-ci peut s’avérer très importante : cela s’appelle de l’alopécie.

 

Le deuxième symptôme de la teigne est la présence de lésions cutanées, elles aussi circulaires. Présentes sur le corps de votre animal de compagnie, elles résident principalement au niveau des pattes et de la tête. Des squames et des croûtes apparaissent alors sur le corps du chien. Plus l’infection est sérieuse, plus la lésion s’agrandit, au point de devenir prurigineuse voire suintante.

 

Pour rappel, certains chiens peuvent être contaminés sans pour autant présenter des symptômes, ce qui renforce le danger. D’où l’intérêt d’une consultation régulière chez le vétérinaire, au risque sinon de voir son foyer et son entourage contaminés. 

Le diagnostic de la teigne chez le chien

Il existe trois façons pour effectuer un diagnostic de la teigne chez le chien :

  • la première étant la consultation chez le vétérinaire. C’est la plus fiable car le vétérinaire effectue une mise en culture fongique, appelée également Dermatophytest, qui soigne donc les infections à dermatophytes. Ce test livre un diagnostic définitif en 10 jours.
  • bien que moins fiable, un examen du poil à la lampe de Wood est tout aussi réalisable. Cette lampe fait ressortir la péthidine, substance présentes dans certaines souches de Microsporum canis.
  • enfin, le vétérinaire peut procéder à un simple examen du poil au microscope.
Croquettes Hector Kitchen

TESTEZ-NOUS
30 JOURS DE CROQUETTES ♡

- 50%

"Livré chez vous. Sans engagement"

Le traitement de la teigne

Chez le chien

Le diagnostic est tombé, le chien est contaminé par la teigne. Commence alors un long traitement, avec des soins qui peuvent durer entre 4 semaines et 6 mois. Il est nécessaire de mélanger des médicaments antifongiques par voie orale avec un shampooing ou une lotion antifongique. Ne pas écarter l’option de la tonte intégrale de l’animal si le cas de teigne est très avancé. Le traitement pourra prendre fin dès la réception du test négatif de culture fongique. Attention néanmoins : certains animaux peuvent ne plus présenter de lésions mais quand même être porteurs.

Chez l’homme

Parce que la teigne est une zoonose, la santé des humains peut elle aussi se retrouver infectée. Dans un même foyer, ce sont tous les membres de la famille qui sont exposés au risque. Ainsi, un traitement préventif vaut également pour préserver le système immunitaire de l’homme, d’entre quatre et huit semaines. Se couper les cheveux peut être une solution mais méfiance face au rasage complet, qui peut provoquer des microlésions et qui permettrait la pénétration de la mycose dans l’organisme. En termes de médicaments, la griséofulvine et la terbinafine sont les plus recommandées. Quant aux enfants, ils doivent être absolument retirés de l’école jusqu’à ce qu’ils soient testés négatif au champignon. Pour éviter la propagation, toute personne infectée doit s’isoler. 

Dans l’environnement

Il n’y a pas que les infectés qui doivent subir un traitement, les lieux de vie également. Le propriétaire devra penser à aspirer régulièrement les canapés, les draps, les couvertures, les paniers, les lits. Le contenant de l’aspirateur ainsi que tout objet ayant pu être infecté doivent être désinfectés à l’eau de javel ou avec des solutions de produits azolés. Le vétérinaire peut également mettre à disposition des bougies fongicides à faire brûler dans toutes les pièces de la maison. Le traitement de l’environnement doit être effectué tout de suite après le diagnostic positif à la teigne, puis répété 3 semaines après le début du traitement médical.

 

La teigne n’est pas mortelle mais c’est une mycose difficile à éviter, puis de se débarrasser. Pour garder à la maison un happy dog, prudence et anticipation sont de rigueur. Inspection, consultation, vérification, nettoyage, désinfection, parfois isolement : tout doit être mis en œuvre pour éviter que ces champignons si tenaces ne pénètrent dans le foyer, auquel cas c’est une longue bataille bactérienne qui commence. Il n’y a hélas pas que les chiens qui sont sujets à cette maladie. Les propriétaires de chatons doivent également se parer à toute éventualité concernant la teigne.

SVP, donnez nous 1 clic pour évaluer la qualité de cet article. Merci beaucoup 🙏

PUBLIÉ LE 30 NOV 2020 (Mise à jour le 7 octobre 2021) - HECTOR KITCHEN, TOUS DROITS RESERVES

Par l'équipe médicale et scientifique Hector Kitchen 

"DES MILLIERS DE RECOMMANDATIONS !"