PUBLIÉ LE 13 JANVIER 2018 (Mis à jour le 15 juillet 2019)- HECTOR KITCHEN, TOUS DROITS RESERVES

Par Dr Thierry Bedossa, Emmanuelle Carre et Charlotte Gnaedinger.

MON CHIEN OU MON CHAT BOIT-IL ASSEZ D'EAU ?

L'eau, un aliment à consommation variable

Découvrez l'alimentation enfin sur-mesure 

pour votre chien

Répondre à cette question n'est pas simple, car du chien au chat, il y a de grosses différences, et la quantité d'eau nécessaire pour un individu dépend de plusieurs facteurs : son alimentation et la qualité de celle-ci, son activité quotidienne...  Une chose reste certaine : l'eau est l'aliment le plus vitale de l'alimentation d'un animal. S'il peut survivre en ayant perdu tout son gras, il suffit d'une perte de 10% de l'eau présente dans le corps pour qu'un animal décède, puisque près de 70% du poids moyen d'un animal adulte est constitué par l'eau.  En outre, l'eau n'a que des vertus : c'est un « solvant » qui facilite les réactions cellulaires et un moyen de transport pour les nutriments, participe à la régulation de la température corporelle, enfin un composant essentiel du processus de digestion.


en pleine forme

Il fait le plein d'énergie à chaque repas.

avec le bon poids

Il digère de façon optimale.

moins malade

qui vit plus longtemps

plus dynamique

mieux dans sa tete

Un chien sain dans un corps sain.

Il développe ses défenses immunitaires.

Adieu les risques d'obésité.

Et son poil devient plus beau.

UN CHIEN PARFAITEMENT NOURRI, 

C'EST UN CHIEN...

SON ALIMENTATION PARFAITE ?

en 3mn !

Les estimations sur la quantité moyenne qu'un chien ou un chat doit ingérer peuvent varier. On dit néanmoins qu'en moyenne, un chien boit entre 50 et 85 ml d'eau par kilo de poids corporel et par jour, tandis qu'un chat boit entre 45 et 70 ml par kilo de poids et par jour. Ces chiffres sont à prendre en compte hors période de croissance, reproduction, exercice intense ou grande chaleur, car toutes ces situations augmentent évidemment le besoin en eau.

Petits buveurs par nature, les chats n'ont pas notre faculté ou celle des chiens dans une moindre mesure à réguler leur prise d’eau en fonction de leurs besoins. De plus, histoire de ne pas faire les choses à moitié, chez l’espèce féline, le rein produit une urine très concentrée (avec une densité urinaire moyenne de 1,067 et une osmolarité moyenne de 2 270 mmoles/l) en rapport justement avec leur faible propension à boire. 

 

L'alimentation joue un grand rôle dans la consommation d'eau, et selon ce que votre animal mange, il boira plus ou moins. Avec un aliment sec comme les croquettes, ce besoin en eau est encore plus important : +2 ml/gr d’aliment sec ingéré. 


C'est pour cette raison qu'on recommande de plus en plus la bi-nutrition : proposer une partie de l’alimentation sous forme « humide » (riche en eau) via notamment l’apport de pâtée complète de qualité, en particulier pour les chats. Selon la composition de la ration, si elle contient suffisamment de d’eau ou de légumes, parfois le chat ne va pas boire du tout par ailleurs, car il aura ingéré toute l'eau dont il a besoin chaque jour.

 

A noter que pour les animaux nourris au BARF, à la ration ménagère ou à la pâtée complète, même principe : il est tout à fait normal que ceux-ci boivent beaucoup moins, voire quasiment plus, puisque la base de leur alimentation est composée avant tout d’eau (entre 60 à 80%). 



Comment calculer la quantité bue par mon animal ?

A l’aide d’un verre doseur, mettez dans la gamelle une certaine quantité d’eau. Changez cette eau au moins toutes les douze heures. Mesurez à chaque fois la quantité d’eau que vous avez retirée, afin de la soustraire à la quantité d’eau de départ. Faites ce test sur 3 à 4 jours et faites ensuite une moyenne de la quantité journalière bue.

Soyez attentifs à la qualité de l'eau

Chiens et chats ne doivent pas boire autre chose que de l'eau. Celle-ci doit rester propre et fraîche, mise à disposition de manière à ce qu'il puisse boire à volonté et rester en bonne santé tout en la combinant avec un régime alimentaire de qualité et bien équilibré. 

L'eau favorise une vie saine chez votre chien, en l'aidant à réguler sa température corporelle, à digérer, à éliminer les déchets de sa digestion, à protéger ses articulations, ses organes internes et ses muscles. 

Que faire si mon animal boit trop ?

On considère qu’au-delà de 80 ml d’eau totale consommée (aliments + eau) par kg de poids, il faut vérifier que l’animal est en bonne santé, car plusieurs maladies entraînent un abreuvement excessif, qui s'accompagne d’une émission d’urine accrue. 

Si votre chien ou votre chat consomme beaucoup d’eau et urine beaucoup, plus qu’avant, alors qu’il n’a pas changé d’alimentation récemment, qu’il ne peut plus se retenir d’uriner la nuit, ou à d’autres moments de la journée, ou si ses urines semblent très claires, ou au contraire ont une couleur rosée ou troubles, il faut consulter votre vétérinaire. 

 

Parfois, cette surconsommation n'est que conjoncturelle, par exemple lors d'une transition alimentaire, en particulier lorsque l'animal passe d'une alimentation sèche à de l'humide : il était habitué à boire beaucoup et peut continuer encore quelques temps. On peut alors supprimer l'accès à l'eau pendant une heure après le repas, jusqu'à ce qu'il soit habitué à sa nouvelle alimentation.


Que faire s'il ne boit pas assez ?

Dans un premier temps, assurez-vous que l'eau prévue est fraîche et propre. Certains animaux, et pas seulement les chats, peuvent être très sensibles à la qualité de l'eau qui leur est servie. 

Peut-être aussi est-ce la faute à la gamelle : le plastique peut donner un goût à l'eau, ou encore, sa forme n'est pas adaptée à la morphologie de votre animal. Il existe des gamelles adaptées, qui incitent à boire, ou encore des fontaines, souvent très prisées par les chats.

Pour inciter un chat à boire davantage, vous pouvez passer à la bi-nutrition (ration moitié croquettes moitié humide), ou rajouter des courgettes en petits dés à la ration de croquettes.

Pour un chien, vous pouvez humidifier les croquettes, et les donner en trois repas. En tout cas, si votre animal ne boit pas assez à moyen terme, n'attendez pas qu'il soit déshydraté ou très constipé, ou que ses urines soient très concentrées et consultez sans tarder votre vétérinaire. 

Tout défaut d'abreuvement peut avoir de graves conséquences (constipation, insuffisance rénale, troubles urinaires, cystite...)

Adapter la consommation d'eau aux circonstances

C'est notamment en cas de forte chaleur qu'une déshydratation peut survenir aisément. Chez le chien notamment, qui ne transpire pas par la peau en cas de température extérieure élevée, la régulation corporelle est difficile. Il faudra donc lui laisser toujours l'accès à des pièces fraîches dans la maison et lui changer très régulièrement l'eau pour qu'elle reste à basse température.

Si vous êtes en déplacement, en voiture, donnez-lui à boire le plus souvent possible, utilisez un brumisateur s'il le tolère ou un linge humide pour le rafraîchir. Si vous partez en randonnée ensemble, faites régulièrement des pauses et laissez-le bien reprendre son souffle.

Si vous remarquez que votre chien présente une déshydratation, donnez-lui de l’eau par petites quantités et prenez rendez-vous avec votre vétérinaire.

Ne changez pas seulement de croquettes,

changez de philosophie