COMBATTRE LES TIQUES SUR MON CHIEN EN AUTOMNE ( TEIGNE ET PUCES ... )

Parasites en automne : quels risques ?

🏠 > Institute 👉 tique chien automne

Sans doute parce qu’il passe plus de temps dehors à ce moment de l’année, on pense que notre toutou est particulièrement exposé aux parasites du printemps à la fin de l’été. Seulement voilà : en automne et en hiver, le nombre de parasites a tendance à augmenter, surtout si un traitement adéquat n’est pas régulièrement mis en place.

Tique puce parasite chien automne

Grâce à des températures douces, le printemps et l’été sont des moments idéaux pour sortir son chien plus longtemps, ce qui est favorable à la santé de Médor, qui est probablement resté cloîtré chez vous jusqu’à l’heure de sa promenade quotidienne, tout l’hiver. Mais en s’aventurant à l’extérieur pour une durée prolongée, votre toutou s’est aussi exposé au parasites tels que les tiques et les puces. Si vous l’avez traité régulièrement contre ses parasites, une bonne partie d’entre eux, si ce n’est tous, ont été éliminés à l’arrivée de l’automne.


Malheureusement, c’est sans compter sur le changement climatique, qui prolonge les températures estivales (et donc les sorties de votre chien), mais aussi le manque de vigilance quant aux traitements anti-parasites, moins rigoureux au fur et à mesure que les températures baissent. En effet, quelques puces dans les poils de Médor à la fin de l’été peuvent se métamorphoser en véritable colonie à l’approche de l’hiver, d’autant plus qu’en gardant son chien chez soi, à l’intérieur, la température reste confortable pour de tels parasites. D’ailleurs, si les parasites ont pu pondre, leur larves résistent très bien au froid ! Laisser son chien dehors ne fait pas l’affaire non plus : en plus de l’exposer à d’autres maladies et infections, vous l’exposer aussi à plus de parasites, car à la moindre hausse de température, ceux-ci se font un plaisir de réapparaître. 


Enfin, laisser son chien tel quel, sans traitement, l’expose à de graves maladies, qui pourraient même vous contaminer.


TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

4 parasites qui s’attaquent à votre chien en automne

Il existe 3 espèces de tiques en France : l’Ixodes ricinus, qui transmet la maladie de Lyme, le Dermacentor reticulatus, très présente en automne, et le Rhipicephalus sanguineus. Les deux premières espèces se retrouvent sur l’ensemble du territoire, mais sont plus rares dans le sud, à cause de la chaleur. Quant au Rhipicephalus sanguineus, on la retrouve principalement autour de la Méditerranée, grâce à des températures douces. 


Les tiques sont un véritable fléau. Souvent présentes dans l’environnement où votre chien se promène, sous les feuillages notamment, elles s’accrochent au poil de votre toutou pour ponctionner son sang. Les risques sont dès lors multiples, outre l’inflammation qui peut surgir au niveau des morsures, ou encore une réaction allergique, la tique transmet des maladies, comme par exemple la maladie de Lyme. 


Le risque de maladie augmente en fonction de la durée de fixation de la tique : plus celle-ci a le temps de se nourrir, plus elle peut transmettre d’agents pathogènes à votre chien, qui pourra vous les transmettre aussi et vous contaminer (si la maladie est transmissible à l’homme). C’est pourquoi un traitement préventif doit être mis en place régulièrement, tout au long de l’année, et que vous devez inspecter votre compagnon après chaque sortie, surtout si vous ne le tenez pas en laisse et qu’il s’approche de plantes où les tiques se cachent. Gardez à l’esprit que certaines tiques résistent très bien au froid, et que leurs larves sont faites pour traverser l’hiver sans encombre.


Si vous constatez la présence de tique sur votre animal, et que celui-ci manifeste les symptômes suivants, consultez un vétérinaire :

👉 Les tiques

Tique chien automne

Non contentes de se nourrir du sang de votre toutou, les puces sont également très envahissantes : une femelle pond jusqu’à 50 oeufs par jour. L’inconvénient? Ces oeufs peuvent se retrouver un peu partout chez vous, dans un environnement chaud qui leur est favorable. Pire : certains produits, notamment l’eau de javel, encouragent leur éclosion. A l’extérieur, les oeufs et les larves ont besoin de chaleur, mais aussi d’humidité, ce qui explique pourquoi on observe un pic d’activité en automne, et non en été !


Si leur nombre est important, un simple traitement Médor ne suffira pas pour s’en débarrasser. Il faudra également traiter votre habitation. En ponctionnant du sang, les puces transmettent certains parasites, comme par exemple le ténia. Ces dernières peuvent alors provoquer des réactions allergiques chez votre chien. Si votre toutou souffre de démangeaisons, que sa peau est couverte de rougeurs ou de croûtes, pensez à vite le traiter ! 

👉 Les puces

La teigne est un champignon qui s’attaque à la peau de votre chien, provoquant la chute du poil, des rougeurs au niveau de la peau et parfois des lésions cutanées. Votre chien peut également souffrir de démangeaisons plus ou moins sévères. 


Il existe plusieurs types de champignons, et certains se retrouvent sous les feuilles d’arbres, qui en automne, tombent au sol et se propagent ainsi facilement chez votre compagnon. C’est pourquoi il faut surveiller son chien et inspecter sa peau pour identifier d’éventuels symptômes, tout en restant vigilant, car la teigne est transmissible à l’homme. 


Si vous suspectez un cas de teigne chez votre toutou, consultez rapidement un vétérinaire : il procédera alors à des tests, et mettra en place un traitement efficace.

👉 La teigne

On les oublie souvent, pourtant les aoûtats peuvent également s’en prendre à Médor. Ce petit acarien rouge sévit du printemps à l’automne : la femelle pond au niveau des sols ou de l’herbe, et un simple contact suffit pour être infesté de larves. Des boutons apparaissent alors sur la peau, provoquant des démangeaisons et d’éventuelles lésions cutanées.

👉 Les aoutats

à mélanger avec nos croquettes chaque jour en 30 secondes

NOS MERVEILLEUX COMPLEMENTS ALIMENTAIRES

💥 EXCLU Hector Kitchen : UNIQUE en FRANCE !

Traitement et prévention des parasites

Vous l’aurez compris, pour éviter toute maladie grave qui pourrait être transmise par des parasites, mieux vaut régulièrement traiter son chien à l’aide d’anti-parasitaires. Pensez à demander conseil à un vétérinaire afin de sélectionner la protection adaptée aux besoins de votre compagnon. Gardez à l’esprit que le traitement doit être appliqué de manière régulière, attention donc à ne pas oublier quand le renouveler !


En plus d’un traitement, n’hésitez pas à inspecter le poil et la peau de votre animal, pour identifier les symptômes au plus tôt. En cas de rougeurs ou de lésions suspectes, rendez visite à votre vétérinaire. Si vous trouvez des tiques, sachez qu’il existe des peignes spécifiques pour vous en débarrasser, bien qu’un traitement reste néanmoins nécessaire.


Pensez à également traiter votre environnement contre les parasites, et en particulier les endroits où votre chien passe du temps. De manière générale, surveillez votre chien lors de ses sorties, en le tenant en laisse.

SVP, donnez nous 1 clic pour évaluer la qualité de cet article. Merci beaucoup 🙏

SON ALIMENTATION PARFAITE ?

en 3mn !

PUBLIÉ LE 22 OCTOBRE 2019 - HECTOR KITCHEN, TOUS DROITS RESERVES

Par Dr Thierry Bedossa, Eva Lee et Dr Eric Charles de l'équipe médicale et scientifique Hector Kitchen 

Comparateur de marques de croquettes

Ne changez pas seulement de croquettes,

changez de philosophie