CORONAVIRUS : DES MILLIONS D'OISEAUX VONT MOURIR DANS LES VILLES !

🏠 > Reportage 👉 Coronavirus Oiseaux

Le Covid-19, plus communément appelé coronavirus, ne cesse de progresser à travers le monde. Au fur et à mesure de la propagation, de plus en plus de pays décident de prendre des mesures de confinement afin de limiter au maximum la transmission du virus. Si ces mesures ont bien évidemment des effets sur nos vies à tous les niveaux – sociaux, économiques, culturels –, elles font également des victimes collatérales auxquelles nous n’aurions probablement jamais pensé. Parmi elles, les oiseaux des villes, et en particulier les pigeons. Une vidéo, tournée il y a quelques jours sur la place de Catalogne par un promeneur illustre l’ampleur du désastre. Petit reportage sur une catastrophe en devenir.

Sur la place Catalunya à Barcelone, des milliers de pigeons affamés et résignés à mourrir au 8 ème jour de confinement

Coronavirus Des millions de pigeons et oiseaux des villes vont mouir

Des oiseaux à l’évidence affamés et affaiblis

Dès son arrivée sur la place, notre témoin a été assailli par des pigeons espérant très certainement être nourris. Il a aussi très vite constaté la présence d’oiseaux immobiles, sans doute affaiblis par la faim. Autre fait déroutant : les mouettes qui peuplent aussi la place de Catalogne n’hésitaient pas à s’en prendre aux pigeons.


Notre témoin a même poursuivi l’une d’entre elles pour lui faire lâcher un jeune pigeon qu’elle tenait dans son bec. Les mouettes sont des animaux omnivores qui peuvent, à l’occasion, s’attaquer à des oiseaux affaiblis pour se nourrir.


Malheureusement, certains pigeons ont aussi eu moins de chance que les autres. Plusieurs cadavres de pigeons parsemaient la place de Catalogne. Si les pigeons se regroupent ainsi place de Catalogne, c’est parce qu’ils savent, par habitude, que les humains s’y retrouvent eux aussi par milliers chaque jour et leur offrent l’opportunité de se nourrir. Sans cet apport quotidien, les oiseaux risquent de mourir par centaines de milliers assez rapidement.


TESTEZ 1 MOIS 

 de croquettes personnalisées à

- 50%

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement 

Oiseaux des villes : un régime alimentaire un peu particulier

Si dans la nature, les oiseaux sont tout à fait capables de se nourrir seuls et disposent d’un régime alimentaire adapté, le cas des oiseaux dans les villes, et plus particulièrement des pigeons, est différent. En effet, les oiseaux dépendent en grande partie de l’activité humaine pour se nourrir, ramassant miettes et déchets qui d’habitude ne sont pas une denrée rare dans des lieux très touristiques. Ils sont ce qu’on appelle des commensaux des humains : c’est par la nourriture humaine qu’ils se nourrissent principalement.


Mais aujourd’hui, le confinement change la donne. Les images montrent la place de Catalogne, d’habitude noire de monde, complètement vide. C’est que le gouvernement espagnol ne plaisante pas avec les mesures de confinement. Les déplacements sont limités au strict nécessaires (courses, médecin, pharmacie). Il est également permis de promener son chien.


C’est d’ailleurs en promenant son compagnon à quatre pattes que l’auteur de la vidéo a pu constater, par hasard, l’état dans lequel se trouvaient à l’heure actuelle les pigeons de Barcelone.

Aidez les oiseaux par des gestes simples

Face à un tel spectacle, le vidéaste amateur a décidé de prendre contact avec notre vétérinaire afin d’avoir quelques conseils. Il s’avère que venir en aide aux pigeons et autres oiseaux est en réalité très simple.

👉 Du riz, des lentilles ou des croquettes

Sur les conseils de notre vétérinaire Thierry Bedossa, notre promeneur, toujours avec son chien, s’est rendu dans un petit supermarché le plus proche pour acheter du riz, des lentilles et des croquettes en grande quantité.


Pas loin de 40 kg de riz, 10 kg de lentille et plusieurs sacs de croquettes. De retour sur la place, il n’a même pas eu le temps d’ouvrir les paquets que les pigeons se sont précipités vers lui. Des dizaines essayaient même d’ouvrir les paquets toujours fermés.


Il a cependant réussi à ouvrir et a jeté du riz au sol. Les oiseaux se sont immédiatement jetés dessus. Les pigeons n’ont pas non plus hésité à grimper sur le bon samaritain, dont les bras ne sont pas sortis indemnes dans l’opération, d’autant qu’il fallait aussi jongler avec le toutou toujours à ses côtés.


Les pigeons étaient si affamés qu’ils le suivaient même à travers la place de Catalogne. Au point de risquer de le faire repérer par la police, qui veille scrupuleusement au grain dans les rues espagnoles ! 


Les oiseaux venaient lui manger dans la main, sans aucune peur ni crainte tant la faim était forte. Ils se marchaient et se grimpaient dessus pour tenter d’être le premier à arriver à la nourriture.


D’habitude, les villes déconseillent de nourrir les pigeons afin de ne pas favoriser leur concentration. Il est également plutôt déconseillé de leur donner du riz cru, au risque de faire gonfler leur estomac. Mais la situation si particulière et urgente nous oblige à rogner un peu sur ses principes.

Notre témoin a nourri des milliers de pigeons affamés (au 8ème jour de confinement). Les oiseaux se sont jetés sur les sacs de riz encore fermés et ont tenté de les ouvrir par eux-même malgré sa présence

Comment nourrir les oiseaux en respectant le confinement ?

Il est bien évidemment hors de question de déroger aux règles de confinement mis en place par l’État ! Ces règles sont là pour protéger la population au maximum et limiter la propagation du virus.


En revanche, le confinement n’est pas absolu, et vous pouvez sortir pour aller chez le médecin, faire vos courses, ou promener votre chien. C’est lors de ces sorties que vous pouvez penser à nourrir les oiseaux.


Et pour ça, rien de plus simple ! Emportez avec vous un petit paquet de riz, de lentilles ou de croquettes bon marché, et profitez de votre déplacement pour en disposer dans la rue. Pensez à choisir un coin qui ne présente pas de danger pour les oiseaux – évitez par exemple de répandre de la nourriture au beau milieu de la chaussée. Préférez les endroits sans trop de passage, et jetez un peu de riz, de lentilles ou de croquettes. Ce petit geste qui ne demande pourtant pas beaucoup d’efforts permettra d’aider les pigeons à survivre.


Pour éviter une trop grande concentration d’oiseaux au même endroit, et donc augmenter les risques de bagarres et de blessures entre les animaux, pensez aussi à disperser la nourriture dans plusieurs endroits, afin de ne pas créer un amas de pigeons. Par ailleurs, ceux-ci ne sont pas dangereux pour l’homme : vous ne risquez pas d’attraper de maladie, et encore moins le coronavirus, à leur contact.


Rappelons quand même les règles de confinement : vos sorties doivent être courtes et nécessaires. L’idéal est d’être seul. Gardez vos distances avec les autres, ne saluez pas vos amis ou connaissances. Lavez-vous les mains dès que vous rentrez chez vous, désinfectez aussi votre téléphone portable et votre clés si besoin. Et ne vous touchez pas le visage ! 


Enfin, pensez à avoir avec vous une attestation de déplacement. Sans elle, vous risquez une amende de 135 euros.


PUBLIÉ LE 22 MARS 2020 (mis à jour le 22 MARS 2020) - HECTOR KITCHEN, TOUS DROITS RESERVES

Par Dr Thierry Bedossa et Andrea A. de l'équipe d'Hector Kitchen 

SVP, donnez nous 1 clic pour évaluer la qualité de cet article. Merci beaucoup 🙏

SON ALIMENTATION PARFAITE ?

en 3mn !

"TESTÉ ET RECOMMANDÉ PAR NOS CLIENTS !"

Ne changez pas seulement de croquettes,

changez de philosophie