🏠 > Institute 👉 Leishmaniose chien

LA LEISHMANIOSE DU CHIEN

La leishmaniose chez le chien est une maladie provoquée par les moustiques, les phlébotomes plus précisément et qui peut être mortelle si elle n’est pas traitée à temps. Ainsi, pour éviter pareille issue dramatique, il faut pouvoir d’abord la détecter puis la soigner correctement. Qu’est-ce que la leishmaniose ? Comment nous infecte-elle ? Comment en guérir ? Décryptage sur les différentes étapes dans le combat contre ce parasite qui peut également toucher l’homme.

Leishmaniose chez le chien

Qu’est-ce que la leishmaniose chez le chien ?

La leishmaniose est une maladie chronique à manifestation cutanée et/ou viscérale. Pour faire plus simple, il s’agit d’un minuscule parasite (la leishmania infantum) qui se transmet par la piqûre de moustique qui va se loger dans certaines cellules du chien. Ce parasite a été mis en évidence chez l’humain pour la première fois au sein de l’Institut Pasteur de Tunis en 1908. La transmission à l’animal se fait via les moustiques, eux-mêmes infectés par ce parasite. Débute alors la propagation de la maladie : une fois infesté, le chien peut transmettre la maladie à d’autres chiens, par contact ou durant la lactation chez la femelle. Les chiens les plus vulnérables à la leishmaniose sont les plus faibles, à savoir les chiens âgés, malades ou les chiots. Certaines races sont toutefois plus exposées que d’autres : le Boxer est plutôt prédisposé à la maladie, tandis que le Podenco y résiste plus facilement. Tout comme pour la teigne, les chiens peuvent être des porteurs asymptomatiques de la maladie.

 

Le moustique en question s’appelle le phlébotome. Il s’agit d’un insecte plutôt nocturne, qui pique au niveau des oreilles, des pattes et du museau. Les leishmanies (les parasites) se diffusent à travers les cellules dans les différents organes du chien, avant de s’en prendre au système immunitaire. Ces moucherons sont principalement situés en Méditerranée, autour de la France, de l’Italie et de l’Espagne, bien que se diffusant parfois dans d’autres régions du continent européen. La contamination a surtout lieu dans une période de 6 mois allant d’avril à octobre et dans les zones urbaines. Il vaut quand même mieux y prêter attention dès le mois de mars, pour peu que la météo soit déjà agréable à ce moment de l’année.

Croquettes Hector Kitchen

TESTEZ-NOUS30 JOURS DE CROQUETTES ♡

- 50%

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement 

Nos croquettes sont personnalisées, de qualité premium, livrées chez vous et pas plus chères* que votre marque premium actuelle

La prévention de la leishmaniose chez le chien

La leishmaniose chez le chien se prévient généralement de deux façons. Soit en appliquant scrupuleusement des antiparasitaires externes efficaces contre le phlébotome (les colliers Seresto et Scalibor sont les plus performants), soit par la vaccination. Il faudra alors faire vacciner le chien via le vaccin Letifend, qui nécessite une seule injection par an, avec deux rappels. Pendant la première année de vaccination, pensez à faire tester l’animal contre la leishmaniose. Le chien doit avoir au moins 6 mois pour recevoir le vaccin. Les limites du vaccin sont hélas qu’il n’est pas toujours entièrement efficace. Bien qu’il réduit les risques d’infection et la gravité des symptômes, en cas d’infection, il n’arrêtera pas totalement les parasites d’agir.

 

En outre et parce que le phlébotome est donc un moustique nocturne, faire rentrer le chien à la tombée de la nuit peut lui éviter de courir un risque. Au domicile ou autour, il vaut mieux l’écarter des eaux stagnantes, comme celles d’un bac à fleur par exemple. Autre solution : l’utilisation de produits répulsifs contre ce type d’insecte.

 

La vermifugation est également obligatoire pour préserver votre chien contre les parasites internes. Avant de lui administrer un vermifuge, une consultation dans un institut vétérinaire est nécessaire car les traitements diffèrent et ne protègent pas de tout. Certains peuvent même être dangereux pour l’animal. La leishmaniose étant une maladie zoonose, elle se transmet également d’animal à homme. Enfin, il est conseillé d’éviter qu’une chienne positive à la maladie se produise car elle pourrait la transmettre à son chiot. Excepté le vaccin, les animaux malades ou infestés devront se voir administrer les mêmes mesures préventives.

 

Toutes ces préventions sont indispensables si vous vivez en Méditerranée ou que vous avez l’intention de vous y rendre.

leishmaniose chez le chien

Comment détecter la leishmaniose chez le chien ?

La leishmaniose peut se manifester sous différentes formes. Il en existe tellement de symptômes qu’il est parfois compliqué de discerner s’il s’agit bel et bien de la maladie ou non. Pour autant, une fois que la maladie s’est mise dans les cellules de l’animal, certains signes peuvent aiguiller les propriétaires de chien quant à l’infection ou non de leur animal. Si le chien perd ses poils et que sa peau s’abîme avec des croûtes et diverses lésions autour de la truffe, des yeux, du museau ou sur les oreilles, il se peut qu’il soit positif à la maladie. Des griffes très longues, des gros ganglions dans la zone des aisselles ou au muscle poplité peuvent eux aussi indiquer la présence de la maladie. Des squames, une perte de poids importante, des saignements de nez des deux narines ou des boiteries doivent aussi donner l’alerte sur l’éventualité d’une leishmaniose chez l’animal.

 

Attention : la leishmaniose peut se déclarer entre plusieurs mois et plusieurs années après l’infestation parasitaire. Il vaut donc prendre les devants et anticiper pour pouvoir intervenir pendant qu’il en est encore temps. Si vous apercevez un des symptômes évoqués ci-dessus, un dépistage est réalisable chez le vétérinaire, le plus tôt étant le mieux. A noter que la leishmaniose est une maladie incurable. Cela est sans conséquences pour les animaux asymptomatiques, en revanche, ils peuvent la transmettre à d’autres animaux qui eux déclareront la maladie et auront donc du mal à s’en débarrasser mais pourront s’en sortir convenablement avec un traitement adapté.

Croquettes Hector Kitchen

TESTEZ-NOUS
30 JOURS DE CROQUETTES ♡

- 50%

"Livré chez vous. Sans engagement"

Le diagnostic de la leishmaniose chez le chien

Une seule alternative est viable pour effectuer le diagnostic de la leishmaniose chez le chien et elle se trouve chez le vétérinaire. Ce diagnostic s’effectuera à l’aide d’un prise de sang rapide, avec le résultat en une quinzaine de minutes. Il se peut néanmoins que le vétérinaire vous invite à valider le résultat avec un test PCR à réaliser dans un laboratoire extérieur.

Le traitement de la leishmaniose chez le chien

Le traitement de la leishmaniose peut être long et coûteux, mais c’est la réponse indispensable à cette maladie pour retrouver une bonne santé. Avec une nouvelle prise de sang, le vétérinaire examinera l’état des reins du chiens pour savoir s’il pourra supporter le traitement ou s’il faudra le perfuser au préalable pour rétablir la fonction rénale. Une fois les reins en bon état, le douloureux traitement débute, sachant que lui-même peut être nocif pour les reins. Dans d’autres cas, une ponction de ganglions ou de moelle osseuse sera administrée au chien.

 

Ce traitement est difficile à vivre pour votre animal, en plus de ne pas guérir définitivement. Une décision cruciale est parfois à prendre, en consultation avec le vétérinaire. Si ce dernier considère que le chien peut encore s’en sortir, alors le traitement lui sera appliqué. Au cours de ce traitement, il faudra prévoir des injections chez le vétérinaire, ainsi qu’une médication par comprimés. Les symptômes de la maladie pourront alors être atténués et votre animal sera alors en mesure de poursuivre une vie normale, malgré de possibles rechutes qui entraîneront de nouvelles consultations chez le vétérinaire. Sachez qu’en France, le traitement de base se compose d’une injection de Glucantime, une fois par jour pendant 3 ou 4 semaines. De l’Allopurinol devra aussi être administré par voie orale, pendant 30 jours dans un premier temps, avant d’être poursuivi une fois par semaine à vie. Pour les courageux prêts à se rendre en Espagne, il y existe un traitement efficace, nommé le Milteforan et qui s’administre une fois par jour sur la nourriture pendant 4 semaines. Il n’y a par ailleurs pas photo entre le prix des deux traitements : celui en Espagne coûte nettement moins cher.

 

Dans le cas ou la maladie est considérée par l’expert comme trop avancée et malgré la peine que ce choix provoque, une euthanasie sera la meilleure chose pour votre compagnie canine : elle lui abrégera d’inutiles souffrances.

 

La leishmaniose est une maladie très sérieuse et incurable qui, au mieux, empoisonnera ponctuellement le quotidien de votre animal, au pire, mettra hélas fin à ses jours. Comme pour beaucoup de maladies, elle nécessite de prendre les devants assez rapidement, en collaboration avec le vétérinaire, afin d’éviter que la situation s’empire. Pendant ce temps, diverses précautions sont à prendre au domicile pour réduire les risques d’infection d’une maladie dont le traitement s’avère lourd et onéreux.

PUBLIÉ LE 17 AVRIL 2020 (Mise à jour le 7 octobre 2021) - HECTOR KITCHEN, TOUS DROITS RESERVES

Par l'équipe médicale et scientifique Hector Kitchen 

SVP, donnez nous 1 clic pour évaluer la qualité de cet article. Merci beaucoup 🙏

"DES MILLIERS DE RECOMMANDATIONS !"