PEUT-ON DONNER DES OS À SON CHIEN ?

Beaucoup de propriétaires – ou de personnes en général – pensent que les chiens raffolent d’os en tout genre. Si cette affirmation n’est pas fausse en soi, il est très important de savoir que tous les os pour chien ne se valent pas. Pire encore, certains os peuvent être particulièrement dangereux pour la santé de votre compagnon à quatre pattes. Il faut donc choisir avec soin les os que l’on veut ajouter à l’alimentation de son chien. Comment ne pas se tromper ? Quels sont les os à ne jamais donner à votre toutou ? Toutes les réponses dans notre article.

Pourquoi donner des os à son chien ?

Ronger un os est une activité presque inscrite dans les gènes du chien. En effet, cette activité est l’un des passe-temps favoris de nos animaux : lorsque la nourriture était rare et pas garantie comme elle l’est aujourd’hui, les chiens rongeaient les os afin de récupérer toute la viande sans en laisser une seule miette.

Mais les os ne sont pas une simple friandise pour les chiens, qui en raffolent. Ils ont en effet des vertus pour l’hygiène bucco-dentaire de votre animal de compagnie. En rongeant un os, grâce au frottement contre les dents, la plaque dentaire est éliminée beaucoup plus facilement de la bouche de votre toutou. Or, cette plaque dentaire est à l’origine de l’accumulation de tartre, de gingivite et de parodontite. Les os contiennent également des minéraux, comme le calcium, idéals pour l'organisme de votre chien.

TESTEZ NOUS !

14 JOURS DE CROQUETTES ♡

1€

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement

Quels os peut-on donner à son chien ?

Si les os à ronger peuvent avoir des effets bénéfiques pour les chiens, il ne faut pas donner n’importe quel os à son animal de compagnie. Vous devez en effet le choisir avec soin afin de ne pas blesser votre chien, ou pire.

Le meilleur os à donner à son chien est sans conteste le gros os à moelle de bœuf. Cet os doit absolument être cru : c’est primordial ! Il doit également être frais afin d’éviter les intoxications alimentaires. Certains chiens ont la fâcheuse tendance à enterrer leurs os pour aller les récupérer plus tard. Il faut donc veiller à ce que votre compagnon à quatre pattes ne prenne pas cette habitude.

Choisissez un os assez gros pour ne pas être brisé par les dents de votre chien, mais malgré tout bien adapté à la taille de sa mâchoire. Le fémur est souvent préconisé. Vous pouvez également donner à votre toutou un os encore entouré de viande – crue ! – afin de décupler son plaisir.

Attention : ajouter un os à mâcher à l’alimentation de votre chien doit être exceptionnel. Il s’agit d’une friandise pour les grandes occasions. Vous pouvez lui donner un os à mâcher par semaine. Compte tenu de la taille d’un os de bœuf, il y a de fortes chances pour que votre toutou passe plusieurs jours à le mâcher, ce qui devrait donc bien l’occuper.

Ne laissez pas votre chien sans surveillance avec un os. Il faut veiller à ce que l’animal ne brise pas l’os et n’en avale pas de petits morceaux. Vous pourrez aussi ainsi éviter que votre chien n’aille enterrer son os pour le ronger plus tard.

Si vous donnez des os à votre chien dans le cadre d’un régime BARF, n’hésitez pas à demander des conseils à votre vétérinaire afin de choisir les meilleurs os pour votre toutou. Il existe différentes recettes dans le cadre de ce type d’alimentation. Il est important de bien faire des recherches avant de vous lancer afin de ne pas mettre en péril la santé de votre toutou.

Quels sont les risques des os pour les chiens ?

Certains os sont à bannir complètement de l’alimentation de votre chien. Ils sont en effet très dangereux pour sa santé. Voici les os à ne jamais donner à mâcher à votre toutou :

  • Les os cuits,

  • Les petits os, comme des os de lapin, de poulet, d’agneau, de porc, etc.

Les os cuits et les petits os se brisent sous les dents d’un chien. Le risque principal est alors la perforation de l’estomac par des petits bouts d’os, l’occlusion intestinale, ainsi que les blessures buccales, au niveau des dents et des gencives. Des lésions au niveau de la langue peuvent aussi apparaître 

Ne donnez jamais les restes de votre repas à votre chien. Vous lui feriez prendre de mauvaises habitudes et pourriez également le pousser à voler. Mais vous risquez aussi qu’il avale des petits bouts d’os ou des aliments toxiques pour lui. Si vous voulez faire plaisir à votre chien, vous pouvez plutôt lui acheter des friandises ou même les fabriquer vous-même afin d’être certain que votre chien n’avale pas n’importe quoi !

TESTEZ NOUS !

14 JOURS DE CROQUETTES ♡

1€

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement

Où acheter des os à mâcher pour chien ?

Il est possible de trouver des os à moelle de bœuf chez le boucher. Vous pouvez demander à votre boucher de vous mettre de côté des os à moelle. Il existe également des sites Internet spécialisés dans ce type d’objets.

Les alternatives aux os pour les chiens

Si vous ne voulez pas donner d’os à mâcher à votre chien, vous pouvez vous tourner vers des alternatives. Les bois de cerf, par exemple, sont de plus en plus utilisés par les propriétaires. Cependant, là encore, vous devez faire attention à ne pas donner des bois de cerf trop durs, surtout si votre toutou a les dents fragiles.

Dans ce genre de cas, achetez plutôt d’autres objets à mâcher à votre chien, plus tendres pour ses dents et ses gencives. Vous pouvez par exemple lui acheter des oreilles de cochon ou de bœuf, des pieds de porc, des pattes de poulet, etc. De plus en plus d’animaleries proposent ce type de friandises pour chien.

Vous trouverez aussi dans le commerce de faux os à mâcher. Ces os ne sont pas de vrais os, mais de la peau nouée. Ce type d’objet ne présente aucun danger pour le chien. Il existe des sticks à mâcher ou des os fourrés, qui, là encore, ne sont pas de vrais os. Il s’agit également de friandises pour votre toutou, qui participent à son hygiène buccodentaire. 

Enfin, sachez que l’on trouve également des os sous forme de poudre. Cette poudre est utilisée dans la fabrication de certains compléments alimentaires, utilisés par exemple pour compléter l’alimentation d’un chiot en pleine croissance. Mais là encore, pas question de donner ce type de produit sans en avoir parlé avant avec votre vétérinaire.