DOGUE DE BORDEAUX

Le Dogue de Bordeaux est un molosse au gabarit impressionnant et dissuasif. Pourtant, ce chien géant se montre très gentil et affectueux avec sa famille et fait un formidable compagnon au quotidien.

Un peu d’histoire

Les origines du Dogue de Bordeaux sont particulièrement anciennes. Ce chien descend en effet des molosses arrivés avec les peuples nomades venus d’Asie Centrale aux IVe et Ve siècles. Les chiens se sont ensuite diffusés dans le sud-ouest de la France, en Aquitaine, et se sont transformés au fil des croisements avec des chiens locaux. Le Dogue de Bordeaux était utilisé pour la garde des troupeaux et des fermes. Son imposant gabarit lui permettait de tenir à distance les prédateurs. Il a également été utilisé comme chien de guerre.

Ce n’est qu’au XXe siècle que la race a été reconnue. Elle a failli disparaître après la Seconde Guerre mondiale, comme d’autres nombreuses races de chien, mais a été sauvée grâce au travail de Raymond Triquet, qui a relancé l’élevage dans les années 1970.

Le Dogue de Bordeaux a été reconnu en 1954 par la Fédération Cynologique Internationale.

Caractéristiques physiques

Le Dogue de Bordeaux est un molosse au gabarit très imposant.

  • Le mâle mesure entre 60 et 68 cm au garrot et pèse entre 50 et 52 kg.

  • La femelle mesure entre 58 et 66 cm au garrot et pèse entre 45 et 50 kg.

Il appartient au groupe 2 de la FCI : chiens de type Pinscher et Schnauzer – molossoïdes – chiens de montagne et de bouvier suisses et autres races. Il porte le numéro 116.

Corps : le corps est massif et trahit l’évidente puissance de ce chien. La musculature est bien développée, avec un rein court, des côtes bien cintrée et une poitrine puissante.

Tête : la tête est également massive et anguleuse. Elle forme un trapèze inversé vue de face. La face est parcourue de rides caractéristiques.

Oreilles : les oreilles sont petites et tombantes. Elles sont attachées assez haut. Elles sont en général légèrement plus sombres que la robe.

Yeux : ils sont de forme ovale et de couleur noisette à brun foncé.

Queue : la queue est épaisse à la base, mais va en s’affinant vers l’extrémité. Elle se relève lorsque le chien est actif.

Poil : le pelage est court, doux et fin.

Couleur : la robe doit être unicolore. Toutes les nuances de fauve sont autorisées. Quelques marques blanches au niveau du poitrail ou du bout des pattes sont tolérées par le standard.

Le gabarit impressionnant de cette race a des avantages et des inconvénients. Côté avantages, inutile de dire qu’il fait un formidable chien de garde. Il est très dissuasif et apporte donc un vrai sentiment de sécurité.

Il faut cependant avoir conscience des difficultés que peut impliquer un tel animal. Tout d’abord, sachez que voyager avec votre chien sera beaucoup plus difficile et demandera une bonne préparation, surtout si vous comptez prendre le train ou l’avion. Pensez à bien vous renseigner auprès des différentes compagnies aériennes, car elles ont toutes des exigences bien particulières. Enfin, autre point important à connaître : un gros chien mange beaucoup ! Le budget nourriture est conséquent, surtout pour une alimentation de très bonne qualité. Ne l’oubliez pas.

Caractère

N’adoptez pas une race sur la base du seul critère esthétique. Même s’il est important de le prendre en compte, il faut surtout étudier le tempérament de l’animal. Choisissez une race compatible avec votre propre tempérament et vos habitudes. C’est la clé d’une adoption réussie.

Pour vous aider, des standards reprenant les traits de caractère de chaque race ont été mis en place. Ils permettent aux futurs adoptants de s’y retrouver plus facilement.

Les qualités du Dogue de Bordeaux

  • Protecteur

Le Dogue de Bordeaux ne fait pas un bon chien de garde pour rien. Ce chien est doté d’un incroyable instinct de protection, et les intrus y réfléchiront à deux fois avant de pénétrer sur son territoire. Son physique est très dissuasif.

  • Courageux

Cette race est de plus particulièrement courageuse et déterminée. Le Dogue de Bordeaux n’hésitera jamais à se dresser devant le danger, quitte à mettre sa propre vie en péril.

  • Affectueux

Le Dogue de Bordeaux est très attaché à son maître et à sa famille. Il adore les caresses et les câlins et se montre très affectueux. Il est en revanche beaucoup plus réservé avec les étrangers, avec qui il reste sur ses gardes le temps de briser la glace.

  • Doux

Ce chien est d’une grande douceur, en particulier avec les enfants. Jamais brusque, il sait aussi se montrer patient. Il n’est jamais agressif, sauf s’il a été provoqué ou qu’il veut défendre sa famille.

Les points à surveiller chez le Dogue de Bordeaux

  • Dominant

Le Dogue de Bordeaux est connu pour être dominant avec les autres chiens, mais également avec son maître si jamais ce dernier ne fait pas preuve de suffisamment de fermeté. C’est pour cette raison que cette race est avant tout conseillée pour des personnes expérimentées.

  • Ne s’entend pas avec les animaux

Le Dogue de Bordeaux ne s’entend pas bien avec les chiens, mais la cohabitation avec des chats ou d’autres animaux est aussi parfois difficile. Il faut donc le sociabiliser dès son plus jeune âge si vous comptez lui faire partager le quotidien d’autres animaux.

  • Éducation pas toujours évidente

Ce toutou a besoin d’être éduqué solidement et fermement dès le départ. Il ne faut pas le laisser prendre le dessus. N’oubliez pas que votre Dogue de Bordeaux va grandir : vous serez incapable de le contrôler physiquement si jamais il n’était pas éduqué correctement.

Comportement avec les autres

Le Dogue de Bordeaux est affectueux avec sa famille, mais beaucoup plus méfiant avec les étrangers. Il ne s’entend pas toujours très bien avec ses congénères, surtout les mâles. Faites preuve de prudence avec les NAC : ils ne feraient pas le poids face à un animal de cette taille.

Compatibilité

Le Dogue de Bordeaux a beau être gentil et doux, ce n’est pas un chien fait pour tout le monde. Il a en effet besoin d’un maître doté d’une certaine poigne. Il n’est pas conseillé pour une première adoption.

Santé

L’espérance de vie du Dogue de Bordeaux

L’espérance de vie du Dogue de Bordeaux est comprise entre 10 et 12 ans. C’est assez peu, mais les grands chiens sont hélas réputés pour vivre moins longtemps que les races de chien plus petites. Bien sûr, ce chiffre reste une indication : il est possible que votre Dogue de Bordeaux vive plus longtemps, mais il n’est pas non plus à l’abri d’une maladie ou d’un accident.

Comment prolonger son espérance de vie ?

Il est possible de mettre toutes les chances de votre côté pour préserver votre compagnon à quatre pattes.

  • Le contenu de la gamelle

Une bonne nourriture, bien adaptée aux besoins nutritionnels du chien, permet de le maintenir en bonne santé. Ne faites pas l’impasse sur la question. N’hésitez pas non plus à changer de nourriture si celle que vous aviez donnée au départ ne convient plus.

  • L’éducation

Un chien bien éduqué est moins exposé aux accidents. Compte tenu du gabarit du Dogue de Bordeaux à l’âge adulte, il devra être éduqué avec le plus grand sérieux. Il est aussi très important de bien lui apprendre le rappel.

  • Les besoins

Le bien-être de votre chien passe aussi par la satisfaction de ses besoins au quotidien. Même s’il n’est pas le plus sportif des chiens, à la différence de certains chiens de berger, le Dogue de Bordeaux a quand même besoin de se dépenser et de se divertir.

  • Le suivi vétérinaire

Enfin, il est évident que seul un vétérinaire pourra vous dire avec certitude si votre chien est en bonne santé ou non. C’est pour cela qu’une visite annuelle s’impose. Vous pourrez ainsi le faire vacciner, mais aussi vérifier l’état général de votre chien. Certaines maladies très dangereuses sont insidieuses et se développent sans symptômes apparents.

Les maladies fréquentes chez le Dogue de Bordeaux

La race du Dogue de Bordeaux est touchée par certaines pathologies.

  • La dysplasie de la hanche

Malheureusement, comme beaucoup de grands chiens, le Dogue de Bordeaux est sujet à la dysplasie de la hanche. Ce problème articulaire sérieux est souvent d’origine héréditaire, mais il arrive également que la dysplasie apparaisse au cours de la jeunesse de l’animal, en raison de mouvements de trop forte intensité. La dysplasie existe à des stades plus ou moins sérieux. Les plus graves provoquent la quasi-immobilité du chien et nécessitent une intervention chirurgicale.

  • Les problèmes oculaires

Le Dogue de Bordeaux est touché par l’entropion (enroulement de la paupière vers l’intérieur) et l’ectropion (enroulement de la paupière vers l’extérieur). Ces deux maladies sont à l’origine d’irritations et d’infections de l’œil. Elles ne sont pas dangereuses, mais il est important de ne pas laisser le problème s’installer. La correction est souvent chirurgicale.

  • La sténose aortique

Cette maladie cardiaque est provoquée par un rétrécissement de la base de l’aorte, un vaisseau partant du cœur et chargé d’envoyer le sang dans l’organisme depuis le ventricule gauche. La sténose se manifeste à divers degrés de gravité, et les symptômes sont variables. À terme, on constate l’apparition d’une insuffisance cardiaque gauche. Les chiens atteints peuvent malheureusement décéder d'une crise cardiaque soudaine.

  • L’hyperkératose des coussinets

Il s’agit d’une pathologie dermatologique qui touche les coussinets du chien et provoque l’épaississement de ces derniers en raison d’une production excessive de corne. Ils forment des plaques et des crevasses. La maladie est douloureuse et peut entraîner une boiterie. Malheureusement, le traitement est assez difficile. Il faut tailler l’excès de corne, appliquer des pommades et donner des bains spéciaux. Dans les cas les plus avancés, l’opération est possible.

Conditions de vie

Les conditions de vie idéales du Dogue de Bordeaux

Les conditions de vie idéale du Dogue de Bordeaux sont une maison à la campagne, avec un grand jardin. Le milieu urbain peut lui convenir, mais là encore, il sera mieux dans une maison avec un terrain, afin qu’il puisse se dépenser un peu s’il le faut. Avoir un jardin ne vous dispense pas de promener votre chien. Ce dernier a besoin de faire de l’exercice en extérieur.

Le Dogue de Bordeaux peut-il vivre en appartement ?

Vous vivez en appartement et vous avez envie d’adopter un Dogue de Bordeaux ? Ce type de logement n’est pas idéal pour une telle race, mais rares sont les chiens qui ne peuvent pas vivre en appartement, peu importe leur gabarit. Si vous êtes certain d’avoir suffisamment de temps chaque jour à consacrer à votre Dogue, l’adoption en appartement est possible. Il faudra compter de très longues promenades chaque jour afin que votre chien se dépense correctement.

N’oubliez pas non plus de bien apprendre à votre Dogue à rester seul. Un chien incapable d’être séparé de son propriétaire n’est pas un chien heureux. De plus, il pourrait se mettre à développer des comportements très problématiques pour exprimer son mal-être, comme des aboiements. Or, un chien, et surtout un chien de la stature du Dogue de Bordeaux, qui se met à aboyer dans un immeuble risque très vite de déranger les voisins et de provoquer des conflits.

Éducation

Quand commencer le dressage du Dogue de Bordeaux ?

On conseille toujours de commencer l’apprentissage du Dogue de Bordeaux le plus tôt possible, dès qu’il est chiot. En effet, un petit chien est beaucoup plus facile à maîtriser qu’un grand chien. De plus, un jeune chiot a tout à apprendre et à découvrir, ce qui fait qu’il est beaucoup plus réceptif.

Il est également important de bien sociabiliser votre Dogue de Bordeaux, car lorsque celui-ci sera adulte, vous n’aurez aucun moyen de le maîtriser s’il n’a pas été correctement éduqué et sociabilisé. Faites-lui rencontrer de nombreuses personnes et de nombreux animaux et multipliez les expériences positives.

Peut-on éduquer un Dogue de Bordeaux adulte ?

Même si les chiots sont plus faciles à éduquer, cela ne veut pas dire que les chiens adultes ne peuvent pas apprendre, bien au contraire. Il faut simplement adopter une approche différente et prendre en compte le passé de l’animal, parfois difficile. Soyez patient et indulgent, et n’hésitez pas à faire appel à un éducateur canin pour vous aider.

Les bases de l’apprentissage

La clé d’une éducation réussie, c’est la capacité du maître à prendre en compte son chien, à le respecter et à adopter une approche positive. Laissez au placard les méthodes de dressage faisant appel à la violence et à la coercition. Vous prendriez le risque de mettre en péril la relation que vous entretenez avec votre Dogue de Bordeaux.

Utilisez la récompense pour motiver votre chien. Encouragez-le avec des compliments, des friandises, des caresses ou des jeux. N’utilisez la punition qu’en dernier recours, et ne faites pas usage de violence : stoppez un jeu, refusez une friandise, ignorez votre Dogue pendant quelques minutes… L’idée est de toujours renforcer les comportements positifs en ignorant les mauvais.

Prenez en compte le tempérament de votre chien et montrez-vous ferme sans faire preuve de brutalité. Le Dogue de Bordeaux a un côté dominant, et il n’hésitera pas à prendre le dessus si vous lui en laissez l’occasion.

Soyez patient ! Il ne sert à rien d’attendre de votre chiot qu’il réussisse tout du premier coup. Laissez-lui le temps d’apprendre, mais aussi de faire des erreurs afin de les corriger et de lui montrer ce que vous attendez de lui.

Faites également preuve de cohérence. Les chiens n’aiment pas les ordres changeants ou dénués de sens. Choisissez des ordres clairs et simples. Il est important que l’ensemble de la famille suive les règles du foyer afin de ne pas perturber l’animal.

Enfin, soyez constant dans l’apprentissage. Inutile d’infliger à votre Dogue de Bordeaux une longue séance hebdomadaire. Privilégiez plutôt les séances quotidiennes plus courtes d’un petit quart d’heure. Mettez aussi à profit les moments que vous passez avec votre toutou, comme les promenades ou les jeux.

Alimentation : bien nourrir son Dogue de Bordeaux

Prendre soin de son chien, c’est aussi bien le nourrir. Vous avez donc à cœur de choisir les meilleures croquettes pour Dogue de Bordeaux, ou les meilleures pâtées. Seulement, il est parfois difficile de s’y retrouver face à l’offre colossale désormais proposée un peu partout. Pas de panique, nous sommes là pour vous aider.

Comprendre ce que vous donnez à votre chien

Il n’y a pas de secret. Vous devez savoir ce que vous donnez à votre Dogue de Bordeaux pour faire le choix le plus éclairé possible. Comment ? En apprenant à lire les étiquettes des croquettes et de pâtées. Consultez la composition en faisant attention à la présence d’additifs. Privilégiez toujours le naturel à l’artificiel. Méfiez-vous des compositions trop longues et vérifiez bien que la provenance des ingrédients est bien indiquée sur le paquet.

L’importance des bonnes protéines

Un chien a besoin de viande pour être au top de sa forme. N’oubliez pas que c’est un animal carnivore, même si son régime s’est un peu diversifié au fil des milliers d’années de domestication. Privilégiez une nourriture riche en protéines d’origine animale, issues d’une viande de qualité prémium (comme le poulet, l’agneau ou le veau). Les protéines végétales ne sont pas à bannir entièrement, mais elles ne doivent pas constituer la majorité de l’apport protéique de votre chien. Le taux minimum de protéines contenues dans l’alimentation est de 28%.

Attention aux glucides et aux minéraux

L’excès de glucides est mauvais pour l'organisme, y compris chez les chiens. Il contribue à l'obésité et au diabète. Privilégiez des croquettes ou des pâtées pauvres en glucides, qui ne sont pas à bannir complètement non plus car importants pour le bon fonctionnement de l’organisme. En parallèle, vérifiez aussi les minéraux : le taux de cendres ne doit pas être supérieur à 10%.

De l’intérêt des compléments alimentaires

La meilleure nourriture possible ne suffit pas toujours à gérer les petits problèmes du quotidien. Dans ce cas, pourquoi ne pas utiliser des compléments alimentaires ? Demandez conseil à votre vétérinaire avant de vous lancer et n’utilisez pas ces compléments comme des médicaments.

Priorité à une nourriture adaptée

La nourriture de votre Dogue de Bordeaux va évoluer avec le temps, et c’est bien normal. Les croquettes pour chiot sont différentes des croquettes pour chien stérilisé ou des croquettes pour chien senior. Au moment de changer la diète, mettez en place une transition alimentaire afin d’éviter les problèmes de digestion et faites-vous accompagner par un vétérinaire.

Les autres modes d’alimentation pour chien

Vous ne voulez pas donner de la nourriture industrielle à votre molosse ? Pas de panique. Voici les méthodes alternatives :

  • Régime BARF : ce régime particulier utilise de la viande et des abats crus, soigneusement sélectionnés. Vous pouvez les accompagner de quelques légumes cuits. Ne vous lancez pas sans avoir consulté un spécialiste de la nutrition canine.

  • Ration ménagère : les portions sont préparées à partir de viande cuite et de légumes cuits. Là encore, ce type de régime demande de la préparation. Consultez la liste des aliments toxiques pour les chiens afin d’éviter les empoisonnements accidentels.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Entretien et hygiène du Dogue de Bordeaux

  • Vaccins : 50 à 60 euros

  • Alimentation : 60 à 80 euros

  • Budget mensuel : 60 à 90 euros

Le soin du pelage

Le Dogue de Bordeaux possède une fourrure courte qui ne demande pas un très gros entretien de votre part, d’autant que ce chien n’est sujet qu’à une mue modérée deux fois par an (printemps et automne). En période normale, un bon coup de brosse une fois par semaine sera parfaitement suffisant. Passez à deux ou trois brossages en période de mue afin de le débarrasser de ses poils morts. Brosser son animal est aussi un bon moyen de vérifier l’état de sa peau.

Quand devez-vous laver votre chien ? À moins que votre Dogue de Bordeaux ne soit une bête de concours, lavez-le un à deux fois par an. Ne dépassez pas la fréquence d’un bain par mois : vous risqueriez d’entraîner des problèmes dermatologiques. Bien sûr, vous pouvez laver votre Dogue s’il est très sale ou qu’il sent mauvais. Utilisez toujours des produits bien adaptés aux chiens pour éviter de blesser inutilement votre boule de poils, et rincez à l’eau tiède.

Les dents

L’hygiène bucco-dentaire est aussi très importante pour les chiens ! Comment prendre soin des dents de votre toutou ? En les brossant régulièrement, tout simplement. Apprenez à votre Dogue de Bordeaux à bien supporter la brosse à dents dès son plus jeune âge et utilisez un dentifrice spécialement conçu pour les chiens.

Les yeux

Inspectez les yeux de votre compagnon à quatre pattes régulièrement et nettoyez-les une fois par semaine avec une compresse de gaze (plus indiquée que le coton, qui laisse des microfibres derrière lui) et du sérum physiologique ou une lotion oculaire bien adaptée. En cas d’écoulements suspects, consultez rapidement un vétérinaire.

Les oreilles

Les oreilles pendantes du Dogue de Bordeaux demandent elles aussi de l’attention. Inspectez-les après chaque promenade en forêt ou à la campagne pour vérifier qu’aucun débris ou parasite ne s’y est logé. Nettoyez-les avec une lotion à verser dans le conduit auditif, et là encore, en cas de problème, n’attendez pas pour prendre rendez-vous auprès d’un spécialiste.

Les griffes

Il y a de fortes chances pour que votre chien use ses griffes de lui-même au fil des promenades et des jeux. Mais si ce n’est pas le cas, il faudra les tailler pour éviter qu’il ne se blesse. Comment ? Avec un coupe-griffe ou mieux encore pour les chiens de grande taille, avec une lime électrique. Veillez à ne pas sectionner la partie vivante de la griffe (partie rosée pour les griffes claires. En cas de griffe sombre, ne coupez pas trop court pour éviter les accidents). Si vous craignez de vous tromper, adressez-vous à votre vétérinaire ou à un toiletteur.

Les soins vétérinaires

Il est évident que seul un spécialiste pourra vous indiquer si votre chien est en bonne santé ou non. Ce sera aussi l’occasion de le faire vacciner et de le protéger contre les puces et les tiques. N’oubliez pas non plus de bien le vermifuger !

Prix du Dogue de Bordeaux

Combien coûte un Dogue de Bordeaux ?

Le prix d’un Dogue de Bordeaux oscille entre 1000 et 1700 euros. Bien entendu, des variations existent et il est possible que vous trouviez des chiens encore plus chers. Si vous adoptez en association, le prix sera beaucoup moins élevé, autour de 150 à 200 euros, mais votre chien ne pourra pas être considéré comme un animal pure race inscrit au LOF. Voici les critères qui déterminent le prix d’un chien d’élevage :

  • La réputation de l’éleveur,

  • Si le chiot est destiné à la compagnie, aux expositions ou à la reproduction,

  • Si le chiot est né de parents champions et décorés.

N’oubliez pas non plus tous les frais annexes qui vont venir se greffer au prix de votre toutou. Pensez aux accessoires, aux visites vétérinaires, aux jouets, ainsi qu’à la nourriture.

Où acheter ?

  • En élevage

Si vous voulez un chien pure race inscrit au LOF, vous n’aurez pas d’autre choix que de vous tourner vers un éleveur. Choisissez ce dernier avec soin. Visitez, posez des questions à l’éleveur et observez l’état de la chienne reproductrice et de l’environnement des animaux. Les bons éleveurs vous poseront eux aussi des questions pour être certains de confier son animal à une personne capable de s’en occuper correctement.

  • Dans un refuge

Vous pouvez aussi vous adresser à une association ou à un refuge, même s’il reste rare d’y trouver des Dogues de Bordeaux. L’adoption en refuge permet de sauver de nombreux chiens chaque année.

  • Où ne pas acheter

En revanche, nous vous déconseillons fortement de vous adresser à des animaleries ou à des particuliers qui vendent leurs chiots via des annonces sur des sites comme le Bon Coin. En cas de problème, et notamment de santé, vous n’aurez aucun recours. De plus, votre chien ne sera pas considéré comme un chien pure race.

Sommeil

Le Dogue de Bordeaux peut-il dormir dehors ?

Le Dogue de Bordeaux peut dormir dehors, à condition qu’il dispose d’un abri choisi avec soin. Il supporte assez bien le froid, mais attention durant les périodes de très grosses chaleurs : il est préférable de garder votre toutou à l’intérieur.

  • La taille idéale de la niche

Ne choisissez pas une niche trop grande en pensant faire plaisir à votre chien. En réalité, la niche idéale est une niche parfaitement adaptée à votre toutou. On conseille d’acheter une niche dont la hauteur dépasse celle de l’animal d’environ dix centimètres. Il faut que votre Dogue de Bordeaux puisse se rouler en boule facilement.

  • Le bon matériau

Les niches en plastique et en PVC sont les plus abordables sur le marché, mais elles ont un énorme défaut rédhibitoire : elles sont très mal isolées. Or, il est important que la niche de votre chien le protège efficacement contre le froid et contre la chaleur. C’est pour cette raison qu’il est conseillé d’acheter une niche en bois. Elle sera un peu plus chère à l’achat, mais beaucoup plus solide, et donc plus durable.

Il existe des niches à toit plat. Si vous vivez dans une région où il ne pleut pas beaucoup, ce genre de niche est très pratique, car les chiens peuvent grimper sur le toit, s’y prélasser et mieux monter la garde. Sinon, choisissez une niche à toit incliné, qui évitera la stagnation de l’eau.

  • Où installer la niche ?

Privilégiez un endroit bien dégagé de votre terrain. En tant que chien de garde, le Dogue de Bordeaux a besoin d’une vue bien dégagée sur l’ensemble de son territoire. Essayez également de trouver un lieu à l’abri du vent ou des intempéries. En été, déplacez la niche à l’ombre si vous le pouvez.

N’attachez jamais votre Dogue de Bordeaux. Il est important que votre chien conserve sa liberté de mouvement afin de pouvoir se mettre à l’abri en cas de danger, voire de fuir. En parallèle, veillez à ce que votre terrain soit parfaitement sécurisé pour éviter les fugues.

Bien choisir le panier de son Dogue de Bordeaux

Bien entendu, rien ne vous empêche de faire dormir votre toutou dans votre logement ! Il montera aussi bien la garde à l’intérieur qu’à l’extérieur. Mais là encore, il n’est pas question de faire n’importe quoi. Voici toutes nos astuces pour construire un parfait coin nuit à votre chien.

  • Le choix du panier

Comme pour la niche, il est important de choisir un panier parfaitement adapté à la taille de votre animal. Les chiens ont besoin de se sentir bien entourés et en sécurité, sans être trop à l’étroit ni avoir l’impression de flotter dans leur couchage. Adaptez-vous également aux préférences de votre Dogue de Bordeaux. S’il n’aime pas les paniers à bords relevés, achetez un petit canapé pour chien, un simple coussin ou un panier tapis.

Le choix du matériau dépend aussi du tempérament de votre compagnon à quatre pattes. Si votre chien est destructeur, il est préférable d’acheter un panier en plastique plus solide, mais également plus facile à nettoyer. Seul défaut : ce panier est souvent moins confortable. Agrémentez-le d’une couverture ou d’un coussin. Sinon, vous trouverez des paniers en tissu ou en cuir, plus agréables, mais aussi moins solides et plus exposés aux infestations de parasites. Dans tous les cas, évitez les paniers en osier, qui présentent un danger réel une fois détruits.

  • Bien installer le panier

Pour bien dormir, votre chien doit être bien installé. Privilégiez une pièce calme et peu passante, comme le salon ou un petit bureau. Il est important que votre Dogue de Bordeaux ne soit pas dérangé à tout bout de champ par de l’agitation ou du bruit. À ce titre, si vous avez des enfants, apprenez-leur à respecter le sommeil de votre toutou afin d’éviter les accidents.

Vous avez peut-être envie de faire dormir votre chien dans votre chambre, mais vous hésitez. Vous avez sans doute souvent lu ou entendu qu’autoriser son animal à dormir avec soi était une grave erreur. En réalité, la question n’est pas aussi tranchée. Votre Dogue de Bordeaux peut dormir avec vous, mais à plusieurs conditions. La première, et non des moindres : votre chien ne doit pas souffrir d’anxiété de séparation ou d’hyper attachement. Il est aussi important qu’il ait inculqué sa place au sein de la hiérarchie familiale.

Pensez aussi à l’hygiène. Traitez votre chien contre les parasites et ne le laissez pas monter sur votre lit, si possible. Votre Dogue de Bordeaux doit aussi comprendre qu’il ne peut pas entrer dans la pièce à moins d’y avoir été invité. Enfin, rien ne vous oblige à faire dormir votre toutou tous les jours avec vous ! Certains soirs, il peut par exemple regagner son panier ailleurs dans la maison.

Jeux et activités pour Dogue de Bordeaux

Comme beaucoup de chiens d’un gabarit imposant, le Dogue de Bordeaux n’est pas vraiment une pile électrique et ne réclame pas de faire de l’exercice pendant des heures. Il a besoin d’être sorti pendant une grande promenade d’au moins une heure chaque jour, assortie à des balades plus courtes pour lui permettre de faire ses besoins. Si vous avez un parc à chien près de chez vous, n’hésitez pas à vous y rendre, à condition, bien sûr, que votre toutou soit correctement éduqué et sociabilisé. Avoir un jardin n’est pas non plus un prétexte pour ne jamais sortir votre chien. Celui-ci a besoin de renifler de nouvelles odeurs et de rencontrer de nouvelles personnes chaque jour.

En parallèle, n’hésitez pas à pratiquer des activités avec votre Dogue de Bordeaux : pourquoi ne pas essayer le canicross ou le canirando ? Même si votre compagnon à quatre pattes n’est pas un chien de chasse, vous pouvez également participer à des compétitions de pistage. Enfin, il existe des catégories adaptées pour les grands chiens durant les compétitions d’agility.

Il est également important que vous achetiez des jouets pour chien. Votre Dogue de Bordeaux aura ainsi tout le loisir de s’occuper durant vos absences et d’éviter l’ennui. Choisissez des jouets bien solides et adaptés à la taille de la mâchoire de votre toutou afin d’éviter les accidents.

Assurance : bien protéger son Dogue de Bordeaux

L’assurance pour Dogue de Bordeaux

Le Dogue de Bordeaux n’est pas un chien de chasse, ni un chien de catégorie, malgré son gabarit. Il existe cependant une exception : si votre Dogue de Bordeaux n’est pas inscrit au LOF, alors il est considéré comme un chien de catégorie 1 et doit donc être obligatoirement assuré. Il sera apparenté à Old English Mastiff. S’il est bien inscrit au LOF, votre Dogue de Bordeaux n’est pas concerné par cette obligation d’assurance.

Si votre chien n’est pas un chien de catégorie 1, il est déjà couvert par l’assurance responsabilité civile, qui prend en charge les membres dépendants de votre foyer, comme les enfants ou les animaux de compagnie. Cette assurance vous donne droit à un remboursement d’une partie des frais si jamais votre toutou venait à commettre des dégâts sur autrui ou sur les biens d’autrui. Si jamais votre chien est de catégorie 1 et qu’il n’est pas assuré, vous risquez des poursuites judiciaires.

Prenez bien le temps de lire le contrat pour connaître les clauses d’exclusion, ainsi que les délais de carence et les plafonds de remboursement. N’attendez pas qu’un problème se présente pour vous y attaquer.

La mutuelle pour Dogue de Bordeaux

La mutuelle pour chien n’est pas obligatoire, y compris pour les chiens de catégorie. Votre Dogue de Bordeaux, inscrit au LOF ou non, n’en a donc, en théorie, pas besoin. Mais savez-vous exactement ce qu’est une mutuelle pour chien ?

Elle fonctionne sur le même principe que nos propres mutuelles, en nous donnant droit à un remboursement partiel des frais vétérinaires. En France, il n’est pas rare que les factures vétérinaires soient très élevées, et certains propriétaires, hélas, doivent alors renoncer à faire soigner leur chien. La mutuelle vous permet d’éviter ce genre de situation dramatique.

Il est très important de bien lire votre contrat, car les organismes ont eux aussi des conditions très strictes concernant les remboursements. Connaître les clauses d’exclusion est ainsi essentiel pour éviter les mauvaises surprises. Parmi les clauses courantes d’exclusion, les maladies génétiques ou héréditaires.

N’attendez pas trop longtemps non plus pour vous décider. La plupart des mutuelles pour chien ne prennent pas en charge les chiens déjà malades ou trop âgés.

Découvrez l'alimentation enfin sur-mesure pour votre chien