🏠 > Croquette chien 👉 Croquettes sans céréales

CROQUETTES SANS CÉRÉALES POUR MON CHIEN : AVANTAGES ?

Beaucoup de propriétaires s'interrogent sur l'équilibre des croquettes sans céréales, aussi appelées croquettes grain free ou low grain. On leur a tellement dit que c'était indispensable pour leur animal ! La vérité est néanmoins plus nuancée : tout dépend de l'individu, pour de multiples raisons liées à la composition même des croquettes pour chien. Car si par hasard, vous en choisissez sans céréales, rassurez-vous, elles contiendront tubercules ou légumineuses, en tout cas une des trois sources d'hydrates de carbone (ou "sucres") qui permettent de faire tenir la croquette. Mais toutes ces sources ne se valent pas... Explications !

Croquettes pour chien sans céréales : guide complet

Pourquoi supprimer les céréales de l'alimentation ?

La mode des croquettes sans céréales a suivi l'envolée du BARF. Ce régime alimentaire (comme nous l'avions expliqué dans notre article dédié, voir lien), qui a pour objectif de se rapprocher le plus possible du régime naturel et ancestral du loup et du chat sauvage, se compose de viande et d'os crus et ne contient pas de céréales. Le BARF n'a pas échappé au marketing et très vite, on a pu voir apparaître des croquettes BARF... non pas crues, mais sans céréales.

Est-ce donc un problème de supprimer les céréales ? En réalité... pas vraiment, les céréales, comme les pois ou les pommes de terres, ne sont présentes que pour deux choses : faire tenir la croquette et réduire le coût de l’aliment (car la viande, ça vaut cher !). Mais que l’aliment soit composé de céréales ou d’autres choses, tant que les ingrédients utilisés sont de qualité, bien transformés et en petites quantités : il n’y a pas de « moins bien» ou de « mieux ». L’essentiel étant de respecter les sensibilités de l’animal. Ce raisonnement est valable également avec les croquettes pour chien bio.

Les glucides, à prendre avec précaution

Ils ont plusieurs noms, mais on les connaît communément sous le terme de « sucres lents » et « sucres rapides ». Contrairement aux protéines et aux lipides, les glucides ne sont pas des nutriments indispensables à l'équilibre de vos animaux... ni même au vôtre ! Tout simplement parce que nos organismes de mammifères sont capables de les synthétiser à partir d'autres nutriments. Ainsi, le glucose peut s'obtenir à partir de protéines grâce à la néoglucogénèse.


Il faut savoir qu'il n'y a quasiment pas de glucides dans le monde animal. On les trouve seulement dans le lactose, parfois dans le foie et le sang et un petit peu dans les muscles. Les proies consommées par nos animaux n'en contiennent par exemple pas plus de 12 %. Ils sont en revanche très abondamment répandus chez les végétaux.


Ainsi, même si vos croquettes n'ont pas de céréales, elles contiennent forcément des glucides et de l’amidon, sous forme de légumineuses ou tubercules, et rarement en dessous de 20 %. Or, nos chiens et chats ne sont biologiquement pas faits pour digérer trop de glucides. S'ils sont bien transformés et incorporés aux croquettes dans une dose raisonnable, ils participent au développement et au maintien de l'organisme en lui fournissant une énergie rapidement mobilisable sous forme de glucose. 


Mais gare au bas de gamme, ces croquettes pour chien sont trop riches en glucides : ce sont elles qui font grossir et peuvent générer chez votre animal des problèmes digestifs, des allergies, et plus grave encore, des pathologies lourdes et souvent mortelles comme le diabète, l'hypertension, l'obésité chez le chien ou encore l'insuffisance rénale. Plus d'informations sur notre blog chien.

La formule magique du calcul du taux de glucide

Le taux exact de glucose est rarement mentionné sur les paquets de croquettes. Or, il est capital de le connaître ! La formule pour le connaître est relativement simple :

taux de glucides = 100 - (% protéines + % matières grasses + % cellulose/fibres + % cendres + % humidité).

Les trois familles d'hydrates de carbone

Les hydrates de carbone sont tout simplement des glucides, simples comme le glucose (le sucre) ou complexes comme l'amidon. Leur source est végétale, et quelles qu'elles soient, elles contiennent toutes de l'amidon. Ainsi toute croquette, même dite « sans céréales » contiendra au minimum 11 % d'amidon. Le fabricant les trouvera simplement dans une autre famille que celle des céréales !

Les céréales

Lesquelles : Blé, maïs, orge, seigle, riz, avoine, etc

Leurs avantages : Elles sont riches en vitamines, sels minéraux et fibres.

Leurs inconvénients : Elles sont souvent très riches en amidon. Le fameux gluten de blé peut générer des intolérances et des allergies alimentaires. Le maïs est une matière première qui n'est pas toujours de grande qualité. Enfin, les graines de maïs et de blé peuvent contenir plus facilement des mycotoxines, des moisissures toxiques et dangereuses qui peuvent se développer durant la conservation.

Les tubercules

Lesquelles : Pomme de terre, patate douce, igname, manioc, etc.

Leurs avantages : Si elles sont assez complètes puisqu'elles possèdent certains acides aminés essentiels, des vitamines du groupe B et de la vitamine C. 

Leurs inconvénients : Elles sont très riches en amidon ! Pour être rentables, une importante transformation est donc nécessaire.

Les légumineuses

Lesquelles : Pois, lentilles, petits pois, soja, etc.

Leurs avantages : Elles sont riches en fibre, en minéraux (fer, calcium, zinc, cuivre) et en acides aminés essentiels.

Leurs inconvénients : Elles sont très riches en protéines végétales, souvent pauvres en vitamines, et contiennent ce qu'on appelle des « facteurs anti-nutritionnels » (tanins, lectines, acide phytique) qui peuvent rendre leur digestion difficile voire occasionner un déséquilibre de la flore intestinale.

Des “digestibilités” différentes

Entre ces trois familles d'hydrates de carbone, la digestibilité n'est pas la même. Elle dépend de plusieurs facteurs : en premier lieu, la nature de l'aliment. Le riz par exemple est la source de glucides la plus digeste, de par sa faible teneur en fibres. Le maïs, dont il faut néanmoins surveiller la qualité et la provenance, est réputé très digeste.


Le procédé de transformations mécaniques (broyage, etc) et physiques (cuisson, transformation de l'amidon en gélatine...) que l'aliment a subi importe également. L'amidon n'est pas mauvais en soi pour nos animaux, mais il doit être donné en très petites quantités et surtout avoir subi une transformation et une cuisson adaptées.

De l'importance de lire l'étiquette !

Alors au final, avec ou sans céréales ? Comme nous l'avons expliqué, tout dépend de votre animal et de sa nature. Des croquettes très faibles en amidon et parfois marketées BARF seront le mieux notamment pour des animaux à la digestion sensibles, comme les bouledogues ou les carnivores exclusifs comme les chats.

Mais attention, donc, à la quantité d'autres hydrates de carbone choisis pour compenser l'absence de céréales : si une croquette contient 50 % d'amidon issu, par exemple, de pomme de terre et qu’en plus votre animal le tolère mal, cela ne sert à rien d'un point de vue nutritionnel !

Croquettes Hector Kitchen

TESTEZ-NOUS 

2 Semaines de croquettes*

= 1€ TTC

"Livré chez vous. Sans engagement"

Les croquettes sans céréales disponibles sur le marché

De plus en plus de marques se lancent dans les croquettes sans céréales, avec plus ou moins de succès. Ne vous fiez pas au seul nom de la marque pour choisir les croquettes sans céréales de votre chien. Le plus important reste la composition du produit. N’oubliez pas que les fabricants excellent dans le marketing. Méfiez-vous des produits trop beaux pour être vrais et prenez bien le temps de lire les étiquettes pour être certain de ne pas faire d’erreur.


Voici quelques marques et produits que vous pouvez trouver sur le marché :

  • Croquettes pour chien sans céréales Ultima Premium (pour le chien adulte de toutes les tailles, petit, médium, grand)
  • Croquettes pour chien sans céréales Wolf of Wilderness
  • Croquettes pour chien sans céréales Carnilove Adult (saumon, dinde, sanglier, canard, etc.)
  • Croquettes pour chien sans céréales Pro-Nutrition Pure Life
  • Croquettes pour chien sans céréales Ownat
  • Croquettes pour chien sans céréales Purina ProPlan Medium & Large Adult
  • Croquettes pour chien sans céréales Hill’s Science Plan Puppy No Grain (poulet)
  • Croquettes pour chien sans céréales Taste of the Wild (saumon, agneau, canard, sanglier, cerf, hareng, dinde, etc.).

Cette liste est bien sûr très loin d’être exhaustive, mais elle montre à quel point les produits de ce type sont nombreux sur le marché. Pour éviter de vous tromper, vous devez bien prendre le temps de comprendre le fonctionnement de votre chien. Tous les chiens n’ont pas les mêmes besoins, et un produit adapté pour l’un ne le sera pas forcément pour l’autre.


Pour bien choisir vos croquettes sans céréales pour chien, vous devez ainsi privilégier les produits :

  • Qui contiennent au moins 33 % de protéines,
  • Qui affichent un taux de cendres entre 8 et 10 %,
  • Qui ont une faible teneur en glucides,
  • Qui contiennent les minéraux et nutriments nécessaires,
  • Qui sont bien adaptés à l’animal (stérilisé, malade, senior, etc.),
  • Qui listent avec exactitude les ingrédients utilisés dans la fabrication des croquettes.

Comment bien choisir l’alimentation de son chien ?

Au-delà de la question des croquettes sans céréales pour chien, il est important de bien comprendre le fonctionnement physiologique de l’animal. Les chiens sont des animaux dits carnivores opportunistes. Si le cœur de leur régime reste la viande, source de protéines d’origine animale indispensable à l’équilibre de l’organisme, les chiens peuvent aussi de temps en temps manger des fruits ou des légumes, ainsi que des légumineuses ou des céréales.


Les besoins nutritionnels du chien évoluent avec l’âge de l’animal. Un chiot ne mange pas les mêmes croquettes ou pâtées qu’un chien adulte ou qu’un chien senior. Il est indispensable d’adapter le contenu de la gamelle aux besoins réels de votre compagnon à quatre pattes, qui dépendent non seulement de son âge, mais également de son taux d’activité, de son état de santé ou de son sexe.


Le cœur de l’alimentation des chiens reste les protéines animales. Choisissez des produits riches en protéines issues de bonne viande comme le canard, la volaille (dinde et poulet), le poisson comme le saumon ou le hareng. Vérifiez que les ingrédients sont correctement tracés. Attention à la présence de conservateurs ou d’additifs artificiels. Privilégiez les circuits courts, avec des matières fabriquées en Europe.


Si vous le pouvez, évitez d’acheter les croquettes pour chien, y compris les croquettes pour chien sans céréales, dans les supermarchés ou les grandes surfaces. Les produits qui y sont vendus sont de maigre qualité. Préférez les croquettes de qualité vétérinaire. Vous pouvez aussi faire fabriquer des croquettes sur mesure à votre chien : vous aurez ainsi l’assurance d’un produit parfaitement adapté à votre toutou, pour un prix pas forcément plus élevé !


Rappelez-vous simplement qu’une croquette sans céréales n’est pas forcément meilleure qu’une autre avec des céréales. En effet, c’est avant tout le taux de protéines qu’il faut prendre en compte. Des croquettes sans céréales pauvres en protéines ne seront d’aucun intérêt pour le chien. De même que des croquettes sans céréales beaucoup trop chargées en glucides.


Dans tous les cas, ne vous laissez pas endormir par les sirènes du marketing. Cela est valable pour les croquettes sans céréales, mais aussi pour les autres ! Si vous souhaitez achetez des croquettes bio pour votre chien, par exemple, faites bien attention à choisir des croquettes fabriquées, si possible, à partir de produits bel et bien issus de l’agriculture biologique. Certains fabricants n’hésitent pas à jouer sur les mots pour parler à la fibre écologique des propriétaires.


Enfin, n’oubliez pas de toujours demander l’avis de votre vétérinaire ou d’un expert de la nutrition canine avant de changer la nourriture de votre chien. C’est une décision qui doit être réfléchie et préparée. Il est impératif, par exemple, de mettre en place une transition alimentaire à chaque changement de diète (par exemple, lors du passage d’une nourriture pour chiot à une nourriture pour adulte ou d’une nourriture de chien entier à une nourriture de chien stérilisé) pour éviter les troubles digestifs.

SVP, donnez nous 1 clic pour évaluer la qualité de cet article. Merci beaucoup 🙏

"DES MILLIERS DE RECOMMANDATIONS !"