Sevrage du chat : comment ça se passe ?

Le sevrage est une étape très importante dans la vie d’un chaton, puisque c’est ce qui lui permet de se détacher progressivement de sa mère pour vivre une vie de chat indépendant et parfaitement équilibré. Si tout se passe bien, le sevrage est déjà terminé au moment de l’adoption du chat, mais il arrive aussi que certains propriétaires accueillent des chatons non sevrés. Découvrez comment se passe le sevrage et que faire si vous devez vous occuper d’un chaton non sevré.

Qu’est-ce que le sevrage ?

Le sevrage est le processus progressif durant lequel la mère arrête peu à peu d'allaiter ses chatons. Le terme sevrage vient d’un terme latin signifiant séparer. Au cours du sevrage, le chaton s’éloigne peu à peu de sa mère. Il passe d’une alimentation liquide à une alimentation solide, mais il acquiert également des comportements lui permettant de vivre de manière indépendante. Le sevrage n’est donc pas seulement alimentaire. Il est un processus global qui conduit à l’autonomie des animaux.

Le début du sevrage coïncide avec l’éveil du chaton. Si les petits chats passaient auparavant leur vie à téter leur mère et à dormir, ils commencent désormais à découvrir leur environnement et à s’éveiller. Ils se développent par le jeu et apprennent les codes félins auprès de leur mère et de leurs frères et sœurs.

Les étapes du sevrage chez le chat

Il est important de bien respecter les étapes du sevrage chez le chaton. En d’autres termes, ne mettez pas la charrue avant les bœufs. Un défaut de sevrage ou un sevrage mal géré peuvent avoir des conséquences sur la vie de votre chat une fois adulte.

  • Le sevrage commence aux alentours de quatre semaines. En général, les premières dents de lait apparaissent vers l’âge de trois semaines. Cela signifie que le chaton se prépare à manger une alimentation solide. Mais attention ! Hors de question de passer immédiatement du lait maternel à de la pâtée ou des croquettes. La transition alimentaire doit être progressive.
  • Entre la quatrième et la troisième semaine, les chatons continuent de téter leur mère, mais en moindre quantité, et se nourrissent également d’aliments solides. On appelle cette période la période de vicariance, c’est-à-dire le remplacement d’une nourriture par une autre.
  • À partir de la cinquième semaine, la chatte commence à s’éloigner de ses chatons, car elle n’est plus en mesure de leur fournir les nutriments essentiels à leur croissance. La part des aliments solides augmente.
  • La septième semaine marque la fin de la période de vicariance. Le chaton mange suffisamment d’aliments solides pour reprendre sa croissance.
  • À partir de la huitième semaine, le chaton a complètement cessé de téter et ne mange que de la nourriture solide, qu’il s’agisse de pâtée ou de croquettes (ou de proies dans la nature s’il s’agit d’un chat sauvage ou non domestiqué). Le chaton apprend à se nourrir seul et gagne en indépendance.

On considère que les chatons achèvent leur sevrage entre la huitième et la dixième semaine. Cependant, il est encore trop tôt pour que le chaton quitte son élevage. En effet, commence alors la phase de sociabilisation, une étape absolument indispensable pour que le chat soit parfaitement équilibré dans sa vie d’adulte.

En France, la loi autorise les éleveurs à vendre leurs chatons à partir de l’âge de huit semaines, mais la plupart des éleveurs sérieux laissent partir leurs animaux à l’âge de trois mois. Pourquoi ? Tout simplement parce que c’est à cet âge que le chat s’est parfaitement socialisé au contact de sa mère et qu’il a été éduqué par elle. Une séparation trop hâtive risque d’entraîner des troubles du comportement chez le chat.

Comment sevrer un chat ?

Période de pré-sevrage

Si le chaton a toujours sa mère et qu’elle est en mesure de l’allaiter, vous n’avez pas besoin de vous substituer à elle en donnant du lait maternisé. Laissez faire la nature. Vérifiez simplement que les animaux tètent bien et qu’ils prennent correctement du poids au cours des deux premières semaines.

Si le chaton ne peut pas téter correctement ou que la mère n’est pas disponible et/ou absente, vous pouvez lui donner du lait maternisé, choisi sur conseil de votre vétérinaire. S’occuper d’un très jeune chaton demande beaucoup d’investissement en temps, car les animaux, à la naissance, sont très fragiles. Lorsque le chaton âgé de quatre ou cinq semaines commence à mordiller la tétine du biberon, c’est le signe qu’il est prêt à passer à une alimentation solide.

OFFRE D'ESSAI

Votre 1er mois de croquettes à -50%

Testez la qualité de nos croquettes préparées sur mesure, adaptées aux besoins uniques de votre chat. 30 jours de croquettes inclus. Livraison incluse. Sans engagement.

RECEVOIR MON COLIS 📦

Période de sevrage

Les chatons de trois semaines entament leur période de sevrage, mais comme nous l’avons dit, ne les privez surtout pas du lait maternel ou du lait maternisé ! Commencez à introduire des croquettes pour chaton ou de la pâtée pour chaton. Humidifiez les croquettes pour les rendre plus faciles à avaler, car les petites dents des chatons ne leur permettent pas encore de mâcher correctement.

Choisissez une nourriture appétente, riche en bonnes protéines, en vitamines et en minéraux. Les chatons ont besoin d’une alimentation bien riche et de qualité pour grandir sereinement. N’hésitez pas à les peser une, voire deux fois par semaine pour vérifier qu’ils grandissent correctement. L’alimentation de votre chat doit être parfaitement adaptée à ses besoins nutritionnels. Évitez de varier les croquettes ou les pâtées afin de ne pas provoquer de troubles digestifs chez le chaton.

N’hésitez pas à prendre conseil auprès de votre vétérinaire, surtout si vous devez vous occuper de chatons qui n’ont pas eu leur mère à leurs côtés.

Les conséquences d’un sevrage trop précoce

Il arrive encore bien trop souvent que des chatons soient séparés beaucoup trop tôt de leur mère. C’est souvent le cas des chatons issus de portées sauvages dont les particuliers néophytes ne savent pas s’occuper. Le sevrage précoce peut malheureusement avoir de sérieuses conséquences sur la vie du chat une fois adulte.

Séparer un chaton de sa mère trop tôt entraîne un traumatisme pour l’animal. Celui-ci développe alors des troubles du comportement et un manque de sociabilisation. Il ignore les codes félins, se montre très souvent méfiant ou apeuré en présence d’autres personnes ou d’autres animaux. Évitez d’acheter ou d’acquérir des chatons donnés bien trop tôt sur les sites de petites annonces comme Le Bon Coin. Vous encouragez les portées sauvages alors que de nombreux chats vous attendent dans des refuges. Vous risqueriez également de vous retrouver avec un chat au caractère déséquilibré, même s’il est possible, à force d’efforts et de patience, de corriger certains défauts de sociabilisation.

"DES MILLIERS DE RECOMMANDATIONS !"
Voir les témoignages