COMMENT NETTOYER LES OREILLES DE MON CHIEN ?

Les oreilles du chien sont une partie sensible de l’anatomie. C’est d’autant plus vrai pour les toutous qui ont les oreilles tombantes. Mais comment être certain de bien nettoyer les oreilles de son compagnon à quatre pattes ? Certains gestes sont-ils à proscrire ? Découvrez tous nos conseils pour bien protéger la santé de votre chien en lui nettoyant les oreilles régulièrement.

Les oreilles du chien : tout savoir

L’appareil auditif du chien est beaucoup plus développé que le nôtre. Votre toutou peut capter des fréquences allant jusqu’à 50 000 hertz par seconde : de nos côtés, nous ne dépassons pas les 20 000.

L’oreille du chien se compose de trois parties : l’oreille externe, l’oreille moyenne et l’oreille interne.

L’oreille externe

L’oreille externe est composée du pavillon auriculaire et du conduit auditif. Ce dernier est en forme de L, comme chez le chat. Cette forme bien particulière favorise l'accumulation de cérumen et de bactéries ! C’est donc cette partie de l’oreille que vous devrez nettoyer.

TESTEZ NOUS !

14 JOURS DE CROQUETTES ♡

1€

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement

L’oreille moyenne

L’oreille moyenne est composée du tympan, de la cavité tympanique, de trois osselets auditifs, appelés marteau, enclume et étrier, et du tube auditif. 

L’oreille interne

L’oreille interne est composée de la cochlée, en forme de spirale, et du système vestibulaire. Cette partie de l’oreille ne doit pas être nettoyée.

Les chiens aux oreilles tombantes, comme les Cockers, les Bassets Hounds, les Bouviers bernois, etc. ont besoin de soins réguliers pour leur éviter des problèmes. Mais toutes les races de chien ont besoin d’un nettoyage régulier de leurs oreilles ! C’est pour cette raison qu’il est indispensable de connaître les bons gestes afin de ne pas blesser votre compagnon à quatre pattes.

Bien nettoyer les oreilles de son chien

La première chose à savoir est de ne jamais utiliser un coton-tige pour nettoyer les oreilles de votre animal de compagnie ! Et ce pour deux raisons. La première est que vous risquez de blesser votre chien au niveau du tympan. La seconde est que vous allez enfoncer les saletés avec le coton-tige, ce qui est donc contre-productif.

Avant de vous lancer, lavez-vous bien les mains pour ne pas ramener de bactéries. Il existe, dans le commerce, des doigtiers en plastique vous permettant de frotter le pavillon de l’oreille de votre toutou.

Choisissez une lotion auriculaire parfaitement adaptée pour les chiens afin d’éliminer rapidement le cérumen. Demandez à votre vétérinaire et suivez ses recommandations. N’utilisez pas de solutions à l’alcool, ni de savons disponibles facilement dans le commerce. Ils risquent d’irriter la peau du chien.

Munissez-vous également de compresses ou de disques de coton, mais attention : il ne faut pas que le coton laisse des microfibres derrière lui. Choisissez donc un coton de très bonne qualité.

Voici comment bien nettoyer les oreilles de son chien sans lui faire mal :

  • D’abord, observez l’oreille de votre chien, aussi bien à l’extérieur, sur la partie poilue, qu’à l’intérieur. Vérifiez que votre animal n’est pas blessé au niveau de l’oreille. Si vous constatez des lésions, demandez plutôt à votre vétérinaire de s’en occuper, car il y a de fortes chances pour que votre toutou, face à la douleur, ne se laisse pas faire.

  • Relevez délicatement le pavillon de l’oreille et de votre autre main, prenez la lotion auriculaire.

  • Insérez l’embout du nettoyant auriculaire dans le conduit auditif et faites couler quelques gouttes de produit auriculaire.

  • Massez bien la base de l’oreille pour aider le produit à se diffuser et décoller les impuretés et le cérumen.

  • Laissez ensuite votre chien secouer la tête, puis essuyez avec une compresse, un mouchoir en papier ou une disque de coton le produit auriculaire qui a coulé dans le pavillon de l’oreille.

  • Récompensez ensuite votre chien ! C’est très important, car cela vous permettra de répéter l’opération avec plus de facilité.

Ne vous montrez jamais brusque avec votre animal de compagnie. Il associerait le nettoyage de ses oreilles à un moment pénible et refuserait ensuite de se laisser faire. Si vous craignez de mal vous y prendre, rien ne vous empêche de demander conseil à votre vétérinaire. Vous pouvez également contacter un toiletteur.

L’idéal est d’apprendre à votre chien à se laisser faire dès son plus jeune âge. Si vous adoptez un petit chiot, commencez son apprentissage dès son arrivée chez vous – en lui laissant quand même le temps de s’adapter !

TESTEZ NOUS !

14 JOURS DE CROQUETTES ♡

1€

✔️ Livré chez vous en 48h ✔️ Sans engagement

À quelle fréquence nettoyer les oreilles d’un chien ?

Chez un chien en bonne santé, le nettoyage et le soin des oreilles s'effectuent une fois par semaine, voire tous les quinze jours. Inspectez régulièrement les oreilles de votre toutou pour vérifier qu’elles ne sont pas trop sales ou pleines de parasites, surtout lorsque vous vous êtes promené en forêt ou à la campagne.

Le nettoyage des oreilles devra en revanche être plus fréquent si :

  • Votre chien souffre d’écoulements de cérumen importants. Un nettoyage deux fois par semaine est recommandé.

  • Votre chien souffre de gale des oreilles. Le nettoyage des oreilles devra être quotidien ! La fréquence diminuera ensuite jusqu’à la disparition complète des parasites.

  • Votre chien souffre d’une otite. Certains toutous sont sujets à des otites récurrentes. Nettoyez l’oreille de votre chien tous les jours lorsque l’otite est déclarée, puis une fois par semaine entre les traitements.

Les maladies auriculaires chez le chien

Les chiens sont malheureusement sujets à des infections auriculaires fréquentes, surtout lorsqu’ils ont de longues oreilles. 

Les otites

Les causes de l’otite chez le chien sont diverses. Le manque d’hygiène, mais aussi la présence d’un corps étranger dans l’oreille, les infections parasitaires, les infections bactériennes ou sur bactériennes ou les allergies sont bien souvent à l’origine des otites. Certains toutous souffrent d’otites chroniques. 

L’otite, si elle ne menace pas directement la santé du chien, reste une maladie douloureuse et pénible. Ne laissez pas votre compagnon à quatre pattes endurer une souffrance inutile. Essayez de limiter les risques en utilisant régulièrement une lotion auriculaire adaptée pour le nettoyage de l’oreille de votre toutou et protégez-le bien contre les parasites. Attention aux baignades, qui peuvent parfois favoriser l’apparition d’otites !

La gale des oreilles

La gale des oreilles est une infection parasitaire courante. Elle touche surtout les chiots et les jeunes chiens. Elle est provoquée par des acariens qui s’installent dans les oreilles de l’animal et se nourrissent des sécrétions de la peau suite aux piqûres des parasites. La gale des oreilles est assez facile à repérer, puisque les oreilles dégagent une forte odeur désagréable et produisent du cérumen noir à l’intérieur de l’oreille. Les chiens ont tendance à se gratter, provoquant parfois des lésions. Enfin, votre toutou secoue régulièrement la tête dans une vaine tentative de se débarrasser des parasites.

Heureusement, le traitement contre la gale des oreilles est assez simple. Votre vétérinaire prescrit une crème anti-acarien ainsi que du sérum physiologique, à appliquer tous les jours jusqu’à disparition des symptômes. Un nettoyage régulier des oreilles s’impose également.

L’othématome

L’othématome est un gonflement de l’oreille du chien suite à un coup, un choc ou un grattage excessif. Si l’othématome ne met pas la santé de votre chien en danger, il n’en reste pas moins impressionnant. Il semble que certaines races, comme le Cocker, soient plus vulnérables que d’autres. Il n’est pas rare que l’othématome s’accompagne d’une otite. C’est pour cette raison qu’il est important de consulter rapidement un vétérinaire. Pour éviter l’othématome, adoptez une hygiène irréprochable pour les oreilles de votre toutou : en supprimant les impuretés, vous limitez les risques de grattage.