LA TRANSITION ALIMENTAIRE CHEZ LE CHAT : À QUOI ÇA SERT ?

Une transition alimentaire, comme son nom l'indique, consiste Ă  passer d'un type de rĂ©gime Ă  un autre, en faisant Ă©voluer les aliments qui le composent. On peut avoir besoin de changer de marque, de goĂ»t, passer du sec Ă  l'humide, ou l'inverse, des croquettes aux boĂźtes, des boĂźtes Ă  la ration mĂ©nagĂšre ou au BARF... Pour rĂ©sumer en une phrase : dans l'alimentation, dĂšs qu'il y a changement, il y a transition ! Pourquoi une transition alimentaire doit-elle ĂȘtre mise en place avec prĂ©caution ? Tout simplement parce que le temps d'adaptation de la flore intestinale de nos chats est bien plus long que chez l'homme ! Il faut donc faire les choses progressivement. Surtout que la majoritĂ© des fĂ©lins n’apprĂ©cient pas forcĂ©ment le changement


Pourquoi effectuer une transition alimentaire pour mon chat ?

🏠 > Institute 👉 Transition alimentaire chat

D'abord parce que lorsqu'un chat domestique mange la mĂȘme ration tous les jours, son estomac et son tube digestif sont habituĂ©s Ă  la composition de cette ration. Et en la matiĂšre, il ne faut surtout pas nĂ©gliger le rĂŽle de la flore intestinale. Celle-ci est composĂ©e de bactĂ©ries vitales qui peuplent l'intestin grĂȘle et le cĂŽlon et ont plusieurs missions :

  • elles dĂ©composent et aident Ă  valoriser les aliments peu digestibles,
  • elles alimentent les cellules intestinales en Ă©nergie en faisant notamment fermenter les fibres solubles,
  • elles fabriquent des vitamines et protĂšgent contre les bactĂ©ries nuisibles,
  • elles dĂ©sagrĂšgent toxines et mĂ©dicaments et soutiennent le systĂšme immunitaire.

On estime qu'elles auraient une influence sur l'état physique, comme le surpoids ou la sous-alimentation, et sur l'état psychique comme la dépression ou le stress.

Transition alimentaire chez le chat

DĂ©couvrez l'alimentation enfin sur-mesure 

pour votre chat

Chez l'humain, on compte environ 10 000 000 de bactĂ©ries par gramme de plusieurs milliers d'espĂšces... tandis que chez le chat, on ne compte que 10 000 bactĂ©ries de 500 espĂšces diffĂ©rentes ! Ceci s’explique du fait que chez nos chats, c'est l'estomac qui effectue la majeure partie du travail de digestion. Les intestins Ă©tant donc beaucoup plus courts, ils n'ont pas Ă  traiter une grande variĂ©tĂ© d'aliments. La flore intestinale de nos carnivores stricts est donc beaucoup plus fragile et sensible aux changements que la nĂŽtre, qui s'adapte plus rapidement.

 

Changer l’alimentation en quelques jours et non brutalement permet donc de changer progressivement la composition des rĂ©sidus traitĂ©s par la flore intestinale et de limiter Ă  la fois ses perturbations et les troubles digestifs qui peuvent en dĂ©couler. 

 


chat transition nourriture

De l'utilité des probiotiques

Pour accompagner la transition alimentaire et éviter au maximum un déséquilibre de la flore intestinale, il est possible de prévoir une complémentation de la ration en pré et probiotiques. Ces compléments alimentaires contiennent un mélange raisonné de bactéries et levures qui stimulent les bactéries qui résident dans l'intestin.

Il faut privilégier les probiotiques sous forme sÚche, qui sont plus résistants et faciles à conserver, et qui seront « réactivés » dans le tube digestif de l'animal. Il est recommandé de les utiliser tous les jours durant la transition alimentaire, car ils ne restent pas longtemps dans les intestins.

Les souches les plus adaptées sont les suivantes : Lactobacillus acidophilus casei, Enterococcus faecium en Saccharomyces cerevisiae.

De plus, certains d'entre eux, comme le Fortiflora, peuvent renforcer l'appétence d'une ration et stimuler les animaux difficiles lors de l'introduction d'un nouvel aliment.


Transition alimentaire du chat : comment ça marche ?

Avec le chat, comme souvent, c'est un peu plus compliquĂ© qu’avec le chien ! Non seulement il faut prendre en compte l'adaptation de sa flore intestinale, mais il faut aussi considĂ©rer le caractĂšre nĂ©ophobique du fĂ©lin domestique : le chat a parfois horreur de la nouveautĂ©, ou du moins il est capable de s’en mĂ©fier trĂšs facilement.


On peut l'exposer progressivement au nouvel aliment, en commençant par de trĂšs petites quantitĂ©s donnĂ©es chaque jour, en suivant la mĂȘme mĂ©thode jusqu'Ă  ce qu'il s'habitue. Tous les chats n'ont pas la mĂȘme difficultĂ© d'adaptation. Il faut donc ruser, et ĂȘtre patient !

→ ajouter une cuillĂšre Ă  cafĂ© du nouvel aliment humide Ă  la ration habituelle,

→ quand le chat consomme le nouvel aliment, on peut donner le double sur un repas, ou autant sur deux repas

→ aprùs quelques jours ou semaines à ce rythme, la transition sera faite !

👉 Transition alimentaire avec de la pĂątĂ©e

NOS GOURMANDS SONT TELLEMENT BEAUX SUR INSTAGRAM đŸŒŸ

→ dans un rĂ©cipient contenant 500g de croquettes habituelles, prĂ©lever la quantitĂ© de croquettes pour la journĂ©e

→ les distribuer en plusieurs repas

→ ajouter dans le seau la mĂȘme quantitĂ© de nouvelles croquettes

→ ces derniĂšres se mĂ©langeront aux anciennes croquettes encore prĂ©sentes dans le rĂ©cipient, ce qui mĂ©langera aussi leurs odeurs respectives et pourra faciliter la transition.

→ rĂ©pĂ©ter l'opĂ©ration chaque jour jusqu'Ă  ce qu'il n'y ait plus dans le stock que les nouvelles croquettes. La transition sera faite ! 

👉 Transition alimentaire avec des croquettes

SON ALIMENTATION PARFAITE ?

en 3mn !

en pleine forme

Il fait le plein d'Ă©nergie Ă  chaque repas.

avec le bon poids

Il digÚre de façon optimale.

moins malade

qui vit plus longtemps

plus dynamique

mieux dans sa tete

Un chat sain dans un corps sain.

Il dĂ©veloppe ses dĂ©fenses immunitaires.

Adieu les risques d'obésité.

Et son poil devient plus beau.

UN CHAT PARFAITEMENT NOURRI, 

C'EST UN CHAT...

PUBLIÉ LE 14 DECEMBRE 2018 - HECTOR KITCHEN, TOUS DROITS RESERVES

Par Dr Thierry Bedossa, Emilie Blanc et Charlotte Gnaedinger.

Ne changez pas seulement de croquettes, 

changez de philosophie