TERRE-NEUVE : SA SANTÉ

La santé du Terre-Neuve est robuste. C’est un chien qui n’est pas vraiment sujet à des maladies très invalidantes ou dangereuses, même si, bien évidemment, il n’est pas infaillible.

Santé du Terre-Neuve : points forts

La santé du Terre-Neuve est réputée pour sa solidité. Ce chien est taillé pour le travail en mer et a développé une résistance qui lui confère une excellente constitution. Il a une espérance de vie souvent plus longue que les chiens de gabarit similaire, comme le Bouvier bernois ou le Dogue allemand. La santé du Terre-neuve ne lui fait pas du tout craindre le froid, et ses pattes palmées le rendent particulièrement agile dans l’eau. Vous pouvez contribuer à la bonne santé de votre chien en veillant tout particulièrement à l’alimentation du Terre-Neuve. Des croquettes de qualité sont indispensables !

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Santé du Terre-Neuve : points faibles

Si la santé du Terre-Neuve est robuste, elle n’est malheureusement pas infaillible. Votre chien n’est pas épargné par les problèmes, dont deux qui touchent en réalité de nombreux grands chiens.

Les maladies du Terre-Neuve ?

👉 La dysplasie de la hanche

La santé du Terre-Neuve peut être affectée par une malformation osseuse appelée luxation congénitale de la hanche, ou plus communément, dysplasie de la hanche. Elle se caractérise par un mauvais emboîtement de la tête du fémur dans la cavité de la hanche. Aux stades les plus avancés, elle entrave la mobilité de l’animal et requiert un traitement chirurgical. La dysplasie de la hanche a très souvent une origine congénitale. Choisissez avec soin votre élevage et assurez-vous que l’éleveur a procédé au dépistage nécessaire. Le physique du Terre-Neuve le prédispose à cette maladie.

👉 La dysplasie du coude

Autre problème osseux qui touche la santé du Terre-Neuve, la dysplasie du coude. Cette maladie touche principalement les grandes races, dont le poids pèse sur les articulations. Là encore, le facteur héréditaire est le principal responsable, mais d’autres peuvent entrer en jeux, comme l’activité physique excessive ou le surpoids. Elle se développe dans les premiers mois de la vie. Si elle n’est pas prise en charge rapidement, elle évolue vers une arthrose douloureuse qui affecte la mobilité de l’animal.

👉 Les otites

Les oreilles pendantes du Terre-Neuve et son amour pour l’eau le rendent plus sensible aux otites. Vous devez donc le surveiller de près. Nettoyez ses oreilles aussi souvent que possible pour leur assurer une hygiène irréprochable.

👉 La sensibilité à la chaleur

La santé du Terre-Neuve est aussi affectée par sa sensibilité à la chaleur. Si son poil le protège très bien du froid et des intempéries, à l’inverse, il le rend vulnérable aux fortes températures. Faites donc très attention l’été lorsque le mercure grimpe et évitez de faire de l’exercice avec lui lorsque le soleil brille haut et fort. Préférez les sorties le matin ou le soir, quand le temps s’est rafraîchi, et emportez une bouteille d’eau avec vous.

👉 La cystinurie

26 % des Terre-Neuves sont touchés par ce problème. La cystinurie est une maladie héréditaire. Un chien atteint l’est car ses deux parents l’étaient également ou étaient porteurs sains. Le dépistage est donc la clé pour éviter cette maladie, qui, à terme, s’avère fatale si elle n’est pas soignée.

La cystinurie se caractérise par l'excrétion de cystine dans les voies urinaires. La cystine, dans le cadre d’une cystinurie, n’est en effet pas éliminée normalement. Cette excrétion conduit alors à la formation de calculs rénaux. Le chien a des difficultés à uriner ou urine du sang. Consultez immédiatement un vétérinaire si tel est le cas. Pour éviter de vous retrouver face à des factures vétérinaires exorbitantes, songez à souscrire à une mutuelle pour Terre-Neuve.