TERRE-NEUVE

Le Terre-Neuve, parfois appelé Saint-Bernard des mers, est un énorme chien à l’air bonhomme et gentil. Incroyable nageur, il est très souvent utilisé comme chien de sauvetage en mer.

Un peu d’histoire

Les origines du Terre-Neuve sont lointaines. Comme son nom l’indique, il est né sur l’île de Terre-Neuve, au Canada. Il descend très probablement des chiens autochtones, introduits par les Vikings lors de leur incursion en Amérique du Nord autour de l’an mil. Au début du XVIIe siècle, avec l’arrivée des Européens, la race du Terre-Neuve semble déjà commencer à se fixer. D’une puissance inégalée, ce chien était utilisé pour traîner des troncs d’arbre. Il était également utilisé par les pêcheurs pour remonter les filets et récupérer les hommes tombés par-dessus bord. Doté de pattes palmées, le Terre-Neuve est très à l’aise dans l’eau. À partir de la fin du XIXe et du début du XXe siècle, le standard du Terre-Neuve commence à se fixer. Un premier standard est établi en 1923, au Canada. Le Terre-Neuve est aujourd’hui un chien de compagnie très apprécié à travers le monde entier, mais également toujours un chien utilisé pour le sauvetage en mer.

La race de chien Terre-Neuve a été reconnue à titre définitif par la Fédération Cynologique Internationale en 1954.

Caractéristiques physiques

Le Terre-Neuve se distingue par un gabarit très imposant. Chien de taille géante, il ne passe pas inaperçu. Il a la particularité d’avoir les pattes palmées.

Corps : le corps est massif et solide, avec un dos large et des reins musclés. 

Tête : bien proportionnée avec le corps, elle est aussi large et massive, avec un sommet bombé. Le museau est bien court et carré.

Oreilles : elles sont plutôt petites par rapport à la tête et de forme triangulaire. Elles descendent le long du crâne, où elles sont attachées bien haut et en angle droit.

Yeux : écartés l’un de l’autre, ils sont petits et bien enfoncés. Ils sont de couleur brune.

Queue : elle est assez longue, épaisse à la base, mais s’affine vers l’extrémité, où elle se recourbe légèrement. 

Poil : la fourrure du Terre-Neuve est épaisse. Ce chien possède un sous-poil et un poil de couverture mi-long. Le poil est bien plat et huileux. Il est plus court au niveau de la tête et du museau.

Couleur : trois couleurs sont admises dans les standards. On trouve ainsi le noir, le chocolat et le blanc et noir.

On note une différence entre les mâles et les femelles, bien qu’elle reste assez minime, mais dans tous les cas, le Terre-Neuve est un chien de très grand taille. Le mâle mesure entre 68 et 71 cm au garrot et pèse entre 60 et 70 kg. La femelle mesure entre 66 et 69 cm au garrot et pèse entre 50 et 60 kg.

Le Terre-Neuve appartient au groupe 2 de la FCI : chiens de type Pinscher et Schnauzer – Molossoïdes et chiens de montagne et de bouvier suisses et autres races. Il porte le numéro 50.

Caractère

Ce chien est connu pour sa grande douceur, sa gentillesse et sa loyauté, car le caractère du Terre-Neuve en fait un compagnon idéal pour toute la famille. Parfois un peu pataud sur terre, mais très agile une fois dans l’eau, le Terre-Neuve est un chien assez sportif malgré sa grande taille. Gentil et affectueux, il n’est jamais agressif et se montre très patient avec les enfants. C’est un chien intelligent, doté de grandes capacités. Très proche de son maître, il a bien du mal à en être séparé et supporte très mal la solitude. Il est sociable avec sa famille, mais plutôt méfiant avec les étrangers, et même si ce n’est pas sa fonction première, il est un excellent chien de garde, dont la taille constitue déjà une dissuasion.

Comportement avec les autres

Le Terre-Neuve est un chien très gentil, aussi bien avec les humains, qu’avec les autres animaux. Bien qu’il fut utilisé par le passé comme chien de chasse, il n’a aujourd’hui pas d’instinct de prédation très développé. Il peut tout à fait cohabiter avec des chats, mais également avec d’autres chiens et même des NAC. Il est très doux avec les enfants et les personnes âgées, mais plus en retrait avec les personnes qu’il ne connaît pas. 

Compatibilité

Sur le papier, le Terre-Neuve est un chien convenant à tout le monde. C’est un animal doux et gentil, autant avec les enfants qu’avec les personnes âgées. Mais il faut cependant prendre en compte certains paramètres, à commencer par la taille ! Il faut en effet être capable de pouvoir l’emmener avec vous s’il le faut. Il est aussi impératif de disposer d’assez de temps pour bien s’occuper de lui. Si vous travaillez hors de chez vous et que vous êtes régulièrement absent, le Terre-Neuve n’est pas indiqué. La race est tout à fait conseillée pour une première adoption en raison de son caractère exceptionnel. 

Santé

Contrairement à d’autres chiens de race géante, le Terre-Neuve possède une santé solide et robuste. Malheureusement, son espérance de vie reste toujours relativement courte : entre 8 et 10 ans. Compte tenu de sa taille imposante, le Terre-Neuve peut souffrir de dysplasie de la hanche et du coude. Ces deux pathologies articulaires existent à des stades de gravité différents. Dans les cas les plus sérieux, ils entraînent la quasi immobilité de l’animal et requièrent un traitement chirurgical. Le Terre-Neuve est également sensible à la chaleur : il est préférable de ne pas le sortir lors des heures les plus chaudes de la journée en été. Préférez le matin et le soir et assurez-vous que votre chien dispose toujours d’une gamelle d’eau fraîche à disposition. La race est également sujette aux risques de cancer, de torsion-dilatation de l’estomac et d'épilepsie.

Conditions de vie

Les conditions idéales, pour le Terre-Neuve, restent une grande maison dotée d’un petit étang ou située près d’un lac ou de la mer. Ce chien est sportif, et surtout, il adore nager. Il doit donc pouvoir satisfaire sa passion dès qu’il le peut. À condition que ses besoins soient satisfaits, le Terre-Neuve peut éventuellement vivre en appartement, mais il faudra s’assurer de pouvoir l’emmener nager assez souvent pour être certain qu’il ne sombre pas dans l’ennui ou ne devienne malheureux. La vie en ville est possible avec le Terre-Neuve, mais elle demande beaucoup d’ajustements de la part de son maître.

Éducation

Ce toutou a beau être un chien gentil et docile, il est aussi doté d’un fort caractère, ce qui peut rendre l'éducation du Terren-Neuve un peu difficile. Il faut être capable de faire preuve de fermeté avec lui, tout en sachant lâcher la bride lorsqu’il le faut. Le Terre-Neuve ne supporte ni la violence physique ni la violence verbale. Ces méthodes d’éducation sont donc à bannir. Privilégiez une approche positive en vous fondant sur la récompense pour motiver votre compagnon à quatre pattes. Le Terre-Neuve est un chien sensible, que la moindre contrariété pourrait braquer. Ne prenez pas le risque d’endommager la relation que vous avez avec votre chien pour quelques raccourcis en matière d’éducation. Commencez son éducation et sa sociabilisation dès l’arrivée du chiot chez vous, et n’hésitez pas à faire appel à un éducateur canin si vous vous sentez dépassé.

Alimentation : bien nourrir son Terre-Neuve

Nourrir correctement son Terre-Neuve est essentiel. En effet, du contenu de sa gamelle dépend aussi sa santé. L’alimentation du Terre-Neuve doit donc être réfléchie et choisie avec soin. L’offre de croquettes et de pâtées est aujourd’hui gigantesque, et il n’est pas toujours très simple d’y voir très clair. Cependant, certains conseils faciles à mettre en place vous permettront déjà de trier le bon grain de l’ivraie. La première chose à faire est de lire les étiquettes. Pour être certain de faire le bon choix, vous devez en effet connaître la composition des aliments. Privilégiez les compositions relativement courtes, moins chargées en additifs, conservateurs et exhausteurs de goût. Tournez-vous vers de la nourriture riche en protéines d’origine animale de qualité supérieure : le taux idéal de protéines est supérieur à 28 %. Attention également au taux de glucides, qui ne doit pas être trop élevé, et au taux de cendres, qui ne doit pas dépasser 10 %. Les besoins nutritionnels de votre Terre-Neuve vont évoluer avec le temps. Un chiot ne mangera pas la même chose qu’un chien stérilisé ou qu’un chien senior. Adaptez-vous et n’hésitez pas non plus à utiliser des compléments alimentaires, sur conseil vétérinaire, pour cibler des problèmes bien précis.

Vous n’avez pas envie de donner de la nourriture industrielle à votre Terre-Neuve ? Aucun problème. Des solutions alternatives existent. Ce sera cependant à vous de préparer les repas de votre chien. Assurez-vous que vous avez le temps et le budget nécessaires pour le faire.

  • La ration ménagère : les repas sont fabriqués à partir de viande et de légumes cuits. Choisissez des légumes bons pour les chiens – attention aux aliments toxiques !

  • Le régime BARF : ici, les repas sont fabriqués à partir de viande crue et de légumes cuits. Le régime BARF ne doit surtout pas être tenté sans un avis vétérinaire préalable, car des erreurs pourraient vous coûter cher.

Dans tous les cas, si vous changez la nourriture de votre Terre-Neuve, effectuez une transition alimentaire sérieuse pour éviter les problèmes de digestion.

TESTEZ NOUS !

30 jours de croquettes à

- 50%

Livré chez vous. Sans engagement

Entretien et hygiène du Terre-Neuve

  • Vaccins : 90 à 120 euros

  • Alimentation : 90 à 150 euros

  • Budget mensuel : 100 à 200 euros

Prendre soin de votre Terre-Neuve vous demandera du temps et de la patience. Le long poil du Terre-neuve demande d’être brossé deux à trois fois par semaine en période normale, et tous les jours en période de mue (printemps et automne) pour éviter les nœuds.  L’entretien de ce chien n’est en effet pas une mince affaire, à commencer par son brossage. Lavez à l’eau claire votre compagnon à quatre pattes après chaque baignade, surtout les baignades dans la mer, pour chasser les résidus et les débris. Faites un shampoing une à deux fois par an, mais attention à ne pas multiplier les bains pour éviter les problèmes de peau. Nettoyez régulièrement les yeux de votre Terre-Neuve, ses oreilles, ses dents, et taillez-lui les griffes. C’est sans conteste l’alimentation qui constituera le budget le plus important. Le Terre-Neuve mange beaucoup, et une nourriture de qualité vous coûtera au moins une centaine d’euros par mois.

Prix du Terre-Neuve

Le prix moyen d’un Terre-Neuve se situe entre 1100 et 1500 euros. L’achat d’un chien de race représente toujours un budget conséquent. Ce prix est déterminé par plusieurs paramètres. Tout d’abord, le chiot est-il destiné à la reproduction, l’exposition ou la compagnie ? Les chiens de compagnie sont en général moins chers que les autres. Deuxièmement, qui sont les parents de votre futur chiot ? Des animaux issus de lignées de grands champions voient eux aussi leur prix grimper. La tentation peut parfois être grande de vous tourner vers les annonces de particuliers sur Internet, mais c’est en général une mauvaise idée. D’abord parce que votre chiot ne sera pas inscrit au LOF. Il ne sera pas reconnu comme un Terre-Neuve pure race, mais comme un type. Ensuite, parce que vous n’avez pas les mêmes garanties que dans un élevage sérieux et reconnu. Bien entendu, tous les élevages ne se valent pas, et vous devez aussi prendre la peine de vous renseigner pour ne pas acheter chez un marchand de chiots. Privilégiez les élevages n’élevant pas plus de deux races, trois maximum. Observez les conditions de vie des chiens, et surtout, posez des questions ! Si vous n’avez pas le budget pour acheter un Terre-Neuve auprès d’un éleveur, tournez-vous vers les refuges et les associations. Il est parfois possible d’y retrouver des chiens de race.

Sommeil

Cette race de chien est très adaptable et résistante, et le Terre-Neuve peut aussi bien dormir à l’intérieur de votre logement que dans votre jardin. S’il dort à l’extérieur, il faudra veiller à lui fournir une niche parfaitement adaptée à sa taille et à ses besoins. Dirigez-vous plutôt vers une niche de taille XXL et privilégiez les matériaux bien isolants comme le bois. Les niches en bois sont souvent plus chères à l’achat que les niches en plastique, mais elles sont beaucoup plus solides et constituent un meilleur investissement. Assurez-vous que la niche est placée dans un endroit assez bien abrité du vent et du soleil en été. Votre jardin doit être correctement clôturé pour éviter les risques de fugue. Si votre Terre-Neuve dort à l’intérieur, achetez-lui un panier également à sa taille. Il existe sur le marché des paniers en plastique, en tissu, en cuir ou en osier. Privilégiez les paniers en plastique si votre compagnon à quatre pattes a des tendances à la destruction. Sinon, vous pouvez acheter des paniers en tissu ou en cuir. Évitez si possible les paniers en osier car ils présentent des risques d’ingestion une fois détruits.

Jeux et activités physiques pour Terre-Neuve

Même s’il a parfois des airs patauds, le Terre-Neuve est un chien actif qui a besoin de se dépenser quotidiennement. Privilégiez les activités et les jeux dans l’eau : l’amour du Terre-Neuve pour la baignade n’est pas du tout une légende. Il n’est pas chien de sauvetage en mer pour rien. Si vous vivez près d’un étang, d’un lac ou même de la plage, n’hésitez jamais à y emmener votre Terre-Neuve – à condition que la présence des chiens soit autorisée. Promenez-le régulièrement pour lui permettre de faire de nouvelles rencontres, tant humaines que canines. Chez vous, achetez suffisamment de jouets pour occuper votre chien en votre absence. Le Terre-Neuve est un toutou assez calme, mais il pourrait manifester son ennui par des aboiements réguliers. Privilégiez les jouets bien solides, car la mâchoire du Terre-Neuve est puissante ! Des jouets non adaptés risqueraient de finir très vite en miettes.

Assurance : bien protéger son Terre-Neuve

Le Terre-Neuve n’étant ni un chien de chasse, ni un chien de catégorie, vous n’avez pas besoin de l’assurer via le biais d’une assurance particulière. En règle générale, les chiens sont couverts par l’assurance responsabilité civile de leur propriétaire. Cette assurance prend en charge les membres dépendants de votre foyer, que sont les enfants ou les animaux. Elle vous permet d’obtenir un remboursement des frais engagés si votre grand toutou venait à commettre des dégâts sur autrui ou sur les biens d’autrui. Relisez bien les contrats afin de connaître la compensation à laquelle vous avez droit, ainsi que les clauses d’exclusion et les délais de carence. Seuls les dégâts causés par votre Terre-Neuve seront remboursés. Si votre chien était victime d’un accident provoqué par une tierce personne, c’est l’assurance de cette dernière qui devrait prendre le relais.

À l’image de l’assurance pour chien, la mutuelle pour Terre-Neuve n’est pas non plus obligatoire. Elle constitue pourtant un outil très utile pour les propriétaires, même s’ils ont tendance à la négliger. Elle vous permet de faire face plus sereinement aux imprévus qui peuvent hélas toucher la santé de votre Terre-Neuve. Même s’il est plutôt robuste, votre chien n’est pas non plus à l’abri de maladies ou d’accidents. Malheureusement, il arrive que les factures vétérinaires soient très élevées, ce qui contraint certains propriétaires à renoncer à faire soigner leur chien. Grâce à la mutuelle, une partie des sommes engagées est remboursée, en fonction du plafond de remboursement qui dépend bien évidemment des cotisations que vous versez chaque mois. Plus ces cotisations seront élevées, et puis le remboursement sera important. Cependant, avant de signer un contrat de mutuelle pour votre Terre-Neuve, prenez le temps de bien décrypter les lignes du contrat, car les conditions de remboursement ne sont pas toutes les mêmes partout. Certains organismes n’acceptent pas non plus de rembourser les frais induits par des maladies génétiques ou héréditaires. Enfin, les assurances ne prennent en général pas en charge les chiens trop âgés ou déjà malades. Renseignez-vous bien avant de choisir pour ne pas vous retrouver dans une situation malheureuse.

Découvrez l'alimentation enfin sur-mesure pour votre chien